L’intelligence, espèce en voie de disparition

Par Delphine Dumont, le 28 octobre 2016 | En bref |

Je viens de lire un article à classer dans la catégorie « C'est trop affreux, on va tous mouriiiir ! » (aussi connue sous le nom de catégorie Bullshits). En gros, on nous y affirme que l'intelligence disparait et que nous sommes condamnés à l'amibification. Rien que ça.

L'article se base sur une étude qui constate la baisse des résultats des tests de QI dans le monde entier.

Je voudrais rappeler que ces tests ne mesurent pas "l'intelligence" mais une forme seulement de celle-ci. L'intelligence d'un homme ou d'un animal est un cocktail qui diffère d'un individu à l'autre, parfois de façon radicale, parfois de façon subtile.

Cet article a donc autant de valeur que s'il affirmait qu'on va tous se déshydrater parce que les populations préfèrent désormais un soda à un autre.

Il y a une baisse, c'est la faute à la mousse au chocolat

Puisqu'il n'y a plus de hausse des résultats des tests de QI, pire qu'on y constate une baisse, c'est qu'on devient tous crétins. Nous ne sommes pas loin du créationnisme.

L'évolution de l'espèce continue. Il est probable que ce qui est mesuré par ces tests diminue mais que ce qui n'est pas mesuré augmente. Notre mode de vie a radicalement changé depuis 50 ans, nos besoins pour vivre dans nos sociétés ont en toute logique évolué.

Avec les véhicules sans chauffeur, il est possible que nous perdions d'autres capacités qui nous étaient nécessaires pour conduire. Cela ne signifie pas que nous devenions débiles. C'est comme si on affirmait que, puisque nous sommes majoritairement incapables de vivre de chasse et de cueillette, nous sommes promis à une mort certaine à court terme.

Notre mode de vie est sédentaire, la nourriture se collecte en des points bien définis et facilement identifiables, nous avons logiquement perdu la capacité de traquer un animal pour le manger ou d'apprendre à connaître les espèces de plantes comestibles.

Idem pour nos soins, nous avons oublié d'apprendre les apports thérapeutiques des plantes puisque les médecins et pharmaciens nous délivrent ce qu'il faut sous la meilleure forme possible.

L'article s'acharne à trouver des responsables mais ne s'interroge pas sur le fait qu'il n'y a probablement rien d'autre que notre capacité à nous adapter au changement. Je sais que la période est aux petits procureurs de tous ordres mais je suis légèrement agacée par ce mode de réflexion.

Et l'acquis, mon kiki ?

Sur le banc des accusés, on retrouve les perturbateurs endocriniens et l'industrie chimique en générale. Un bon gros procès arbitraire comme je les aime !

Je ne dis pas qu'il ne faut pas surveiller l'impact de la consommation volontaire ou involontaire (rejet dans l'eau, dispersion dans l'air, contamination des ingrédients et impossibilité de filtrer) des substances chimiques mais qu'il faut éviter de mettre la charrue avant les bœufs.

Baisse du QI et baisse du classement PISA

Peste ! Diable ! Palsembleu ! Plus l'école française est mauvaise, plus les résultats des tests de QI sur les Français baissent ! Les perturbateurs, vous dis-je !

Le calcul mental, excellent stimulant cérébral, a quasiment disparu de l'enseignement français. En primaire, les approximations suffisent ; en secondaire, la calculatrice est ton ami, ô pauvre élève !

L'apprentissage de la langue française, outre le plaisir de maîtriser une langue magnifique, riche et ludique, augmente les capacités d'analyse, de synthèse et de conception. Le fait qu'il soit aujourd'hui méprisé, voire ignoré, par les brillants idéologues de l'Éducation n'est certainement pas étranger à la baisse des résultats de QI.

En effet, pour répondre aux questions du test, il faut les comprendre et formuler sa réponse (au moins mentalement). Sans maîtrise de la langue, cela devient presque impossible même si la capacité intellectuelle est intacte, voire meilleure que celle de la génération précédente, pourquoi pas ?

L'intelligence artificielle va tous nous manger

Si on devient bête (ce qui n'est absolument pas prouvé, je le rappelle), on va se faire dominer par l'intelligence artificielle, nous dit l'article.

Mouais.

Cette hypothèse ne pourrait se vérifier que si l'espèce cesse d'évoluer. Nous voilà à nouveau dans le créationnisme. En effet, l'évolution a entre autres pour but de nous permettre de lutter contre les menaces, fussent-elles anciennes ou nouvelles.

Si le QI mesuré, qui n'est donc pas du tout le reflet précis de nos capacités intellectuelles, semble baisser, c'est peut-être tout simplement le fait que nous intégrons l'intelligence artificielle et que nous nous protégeons contre la domination de cette nouvelle forme de produit.

J'ajoute que le développement de l'intelligence artificielle, la métamorphose du terrorisme, la modification profonde et rapide de nos modes de travail et bien d'autres phénomènes récents constituent une véritable révolution silencieuse et douce. Je constate cependant que les troubles ne sont créés que par ceux qui se prennent pour Dieu et entendent former les sociétés à leur image.

Oui, l'espèce humaine s'adapte très vite, le rendez-vous avec Armageddon est sans cesse repoussé et le catastrophisme fait vendre.

Conclusion

Cet article alarmiste connaîtra probablement un grand succès, ce type de bullshit est toujours populaire. Les biais de réflexion que, comme moi, d'autres pourront relever seront totalement ignorés.

Je pourrais passer outre si tout cela n'était qu'une bêtise publiée de plus mais je pressens que certains s'appuyeront dessus et qu'il n'en sortira rien de bon. Au minimum, ce sera un simple gaspillage d'argent dit public comme nos élus savent si bien le faire. Au pire… Je ne veux pas penser au pire !

Écoutons les réactionnaires et le risque de recul de l'individu et de la société sera bien réel.

Soyons plus intelligents que les prophètes du malheur, ouvrons-nous à la nouveauté, à l'autre, au monde et demain sera vraiment très beau.

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]

Flattr this!

À lire aussi sur ce blog :

Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog
copyright © 2006-2017 Delphine Dumont