Chatroulette, exploitable pour l’entreprise ?

Fred Cavazza pose la question de l’investissement des marques sur Chatroulette :

(via Benoit Raphael sur Twitter)

La question est intéressante et je regrette que Fred Cavazza ne creuse pas plus la réponse et se contente d’une réponse de Normand.

Être sur Chatroulette correctement

Tout comme pour les réseaux sociaux, si on investit cet espace, il faut le faire de façon adaptée.

I – Comprendre le contexte

Les utilisateurs de Chatroulette ne viennent pas y chercher de l’information, mais uniquement du fun et des échanges. Le fait que personne ne puisse savoir sur qui ou quoi il va tomber fait partie du jeu.

Il ne faut donc pas concevoir sa présence sur Chatroulette comme un espace construit mais comme un lieu de happening.

II – Participer au concept

Ce qui plait dans Chatroulette, c’est qu’on peut se retrouver face à des choses très bizarres. Il y a donc chez chaque utilisateur, une petite montée d’adrénaline chaque fois qu’il clique sur le bouton « Next ». Rappelez-vous aussi qu’un grand nombre de visiteurs sont des adolescents qui ont un sentiment de transgression.

Si votre présence est trop corporate, trop rigide, le visiteur ne s’attardera pas. S’il veut s’informer sur les plans épargne-logement, il sait chercher le site de sa banque pour consulter les offres. Attention aussi à ne pas provoquer un sentiment de rejet, être aussi pénible qu’un chaperon dans une fête de collège n’est pas payant du tout.

Votre présence sur Chatroulette doit donc être surprenante et multiple. Par exemple, faites improviser de jeunes acteurs sur des thèmes. Attention, ils ne doivent pas faire de la publicité ! Vous pouvez aussi concevoir un ou plusieurs univers animés qui communiqueront sur l’image de votre entreprise ou celle de vos produits.

III – Montrer un visage inhabituel, ça peut être payant

En créant la surprise sur Chatroulette, vous allez créer aussi le buzz. Il y a toujours un risque avec ce genre d’opérations et il faut être attentif à ne pas faire n’importe quoi.

Ne misez pas sur un ton trop décalé si ce n’est pas un ton que vous employez habituellement dans votre communication. Reprenons l’exemple de la banque cité plus haut, on ne peut pas imaginer pour elle un spectacle de pétomanie, ce serait très mal perçu, alors que, pour une agence de communication, ça pourrait passer.

IV – Teasing ou pas ?

Là, c’est à mon tour de vous faire une réponse de Normand. Il peut être intéressant de ne pas dévoiler tout de suite l’identité de votre entreprise derrière la mise en scène décalée que vous avez conçue pour Chatroulette, cela créera un buzz sur le mystère.

Par contre, vous courez le risque que votre mise en scène n’intéresse pas les visiteurs, que le buzz ne se crée pas et que personne ne remarque votre présence sur le site. L’investissement serait perdu.

À vous de voir l’importance que vous donnerez aux codes visuels de l’entreprise dans votre mise en scène : juste le logo ? Le logo et l’URL de votre site ? Juste les codes couleurs ?

Profiter d’une notoriété temporaire

Tout comme les secteurs du luxe et des cosmétiques investissent massivement pour le Festival de Cannes en ayant conscience du caractère éphémère de l’événement, il ne faut pas croire qu’on peut s’installer dans Chatroulette même en renouvellant très souvent le contenu de la présence. Tôt ou tard, ce site sera délaissé et il faudra reporter les efforts ailleurs et autrement.

Le caractère éphémère est d’ailleurs ce qui me fait penser qu’il n’y a rien d’obligatoire à y être même si cela peut être très payant. Si vous ne voulez pas vous disperser, oubliez Chatroulette. Si votre budget communication est réduit, oubliez aussi. Sinon, amusez-vous !

P.S. : je vous recommande ce commentaire de Charlie Madier chez Fred Cavazza, il donne une bonne idée de présence sur Chatroulette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *