Réseaux sociaux, quelle présence et pourquoi ?

Certaines agences de relations publiques présentent les réseaux sociaux comme un passage obligé dans la communication en ligne. C’est absurde. Certaines marques ne peuvent que perdre de l’argent et de la qualité d’image de marque en voulant s’implanter dans certains réseaux sociaux.

Ainsi que le rappelle Cédric Deniaud dans son article « Petit rappel : être présent sur les médias sociaux n’est pas un objectif » :

« L’évangélisation continue à se faire autour des outils et non autour des usages ou de l’évolution des concepts de communication »

Puisque l’on parle d’outils, je vous propose une analogie avec le bricolage : si vous passez beaucoup de temps à monter et démonter des objets, il vous faudra une large gamme de tournevis, des cruciformes, des plats, des Torx et cela, en plusieurs dimensions. En revanche, un seul marteau suffit généralement. Votre investissement va donc porter essentiellement sur le vissage/dévissage.

Choisir les bons outils plutôt qu’une trousse complète bas de gamme

Continuons l’analogie. Pour le même budget qu’une grosse trousse à outils complète de qualité médiocre, il est souvent possible d’acheter plusieurs tournevis et un marteau d’excellente qualité.

Pour les réseaux sociaux, plutôt que de vous disperser sur tous les outils de façon mal ciblée, préférez une présence soignée et très active sur un petit nombre de réseaux, voire sur un seul.

Une présence carte de visite qui renverra sur votre site ou sur le réseau où vous êtes le plus actif peut éventuellement être envisagée pour éviter le squat du nom de domaine. C’est amplement suffisant et cela vous permet de concentrer vos efforts sur le réseau le plus adapté à votre cible.

Pour les réseaux sociaux aussi, la qualité passe avant la quantité.

Une réflexion au sujet de « Réseaux sociaux, quelle présence et pourquoi ? »

  1. Je ne dirais qu’une chose la dernière phrase « …Pour les réseaux sociaux aussi, la qualité passe avant la quantité. », qu’il faut asséner au client et plus particulièrement ici à l’agence de relation publique ; montre bien que cette dernière n’a rien compris au concept de « Réseau social » ( qui pourtant est, à mon sens, presque aussi vieux que l’humanité ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *