Twitter, le média qui compte

Twitter est un outil extraordinaire qui pourrait apporter beaucoup à de nombreuses entreprises. Encore faut-il qu’elles le découvrent…

J’ai réellement découvert Twitter en début d’année 2008. Avant cette date, l’intérêt de l’outil ne me paraissait pas évident. Je comprends donc parfaitement qu’aujourd’hui, d’autres personnes puissent avoir le même sentiment.

Puis je m’y suis inscrite uniquement pour y surveiller l’annonce de mes billets de blog. Une amie m’a débusquée, ajoutée à ses contacts et m’a amenée doucement à découvrir d’autres utilisateurs et à échanger avec eux.

Twitter

Aujourd’hui, j’utilise beaucoup Twitter, j’y ai créé plusieurs comptes : un par fil RSS de chacun de mes blogs, plus TwittZat, plus un autre pour un client, plus, bien sûr, mon compte principal Delphine_D.

Sur TwittZat, je donne beaucoup d’informations sur les promotions en cours dans les boutiques en ligne et de liens vers des articles qui me plaisent. Le nombre de followers (abonnés) grimpe régulièrement et mes messages sont de plus en plus retwittés (répétés par d’autres comptes). Bref, le succès pointe son nez gentiment.

À ma grande surprise, c’est mon compte principal qui connait actuellement le plus grand succès. J’ai l’honneur de figurer dans la liste des 100 comptes Twitter francophones les plus intéressants :

J’en suis très flattée d’autant que la conséquence est impressionnante : plus de 200 nouveaux followers en moins de 24 heures !

Les messages que je publie sur ce compte Twitter ne me demandent aucun effort, c’est du papotage auquel s’ajoutent des réactions à l’actualité.

Twitter - Champ de saisie d'un message

Je suis forcément marquée par le rapport entre ma facilité de publication et le succès rencontré.

Chaque jour, je me dis que les entreprises devraient vraiment y être présentes. D’abord, pour éviter que d’autres n’y soient à leur place. Il est pour l’instant très facile de s’appeler Kiabi ou Sephora sans avoir réellement le moindre rapport avec la marque déposée.

Ensuite, parce que beaucoup de gens sont fatigués de confier leurs détails personnels (nom, âge, adresse, nombre d’enfants, etc.) en échange de newsletters et/ou fatigués de recevoir une avalanche d’informations, de promotions, de jeux-concours, etc. Ils préfèrent renoncer à s’abonner. Sur Twitter, quelqu’un peut décider de vous suivre dans le plus parfait anonymat, cesser de vous suivre d’un simple clic, voire même, vous suivre sans s’abonner en venant sur la page du compte.

Enfin, parce que les temps ont changé. Autrefois, l’entreprise pouvait décider de ne communiquer qu’en BtoC, en filtrant chaque information et en choisissant de ne pas répondre aux importuns. Aujourd’hui, les clients attendent plus de transparence, plus d’ouverture, plus de contact. Ils pardonneront mille fois plus aisément une grosse erreur avouée qu’une petite erreur que l’entreprise aurait cherché à cacher.

Attention, Twitter n’est pas un outil pour spammer ! Il a ses règles qu’il faut respecter scrupuleusement si on veut que le compte soit une réussite. J’en parlerai dans un prochain billet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *