Le déni du déni de grossesse
[ 18 juin 2009 ] .:. Posté dans » Tous concernés

Hasard du calendrier, deux procès concernant le déni de grossesse ont eu lieu presque simultanément. Nous avons d’un côté, Véronique Courjault ultra-médiatisée, de l’autre côté, Valérie Serres qui n’a pas eu l’honneur d’intéresser. Pas assez de victimes, peut-être ?

Je ne vais pas refaire leurs procès, je ne suis pas dans leurs têtes, je n’ai assisté à rien et je ne suis pas experte auprès des tribunaux (ce dernier point est bien regrettable, je vous l’accorde). Je ne vais pas les juger, mais je suis sidérée par le nombre de personnes qui le font et, surtout, par leur absence totale de doute. Ils savent.

Ils savent qu’une mère est heureuse du simple fait d’être mère…
Lire la suite »»

Tetris ou Zelda avant le bistouri ?

En un temps pas si lointain, on opérait les bébés sans anesthésie parce qu’ils n’étaient considérés que comme des tubes digestifs sans perception de la douleur… Il est difficile de ne pas frémir en y repensant !… Heureusement, aujourd’hui, on a pris conscience que l’environnement médical était au moins aussi important que les soins à apporter à un patient, et ce, d’autant plus si celui-ci est encore un enfant !

Lire la suite »»

13 décembre 2004 | Ecrire un commentaire

Alors là, on mettrait une chambre avec un grand placard…

Qui n’a jamais esquissé le plan de la maison de ses rêves ? Des grandes fenêtres, un petit balcon devant la grande chambre, un escalier en colimaçon, une salle de billard au sous-sol, une mezzanine qui ouvrirait sur le salon, chacun imagine sa vision du confort… Pourtant quand il s’agissait de faire bâtir, les dures réalités obligeaient à faire des choix drastiques… C’est pourquoi Daniel Fleurance a conçu une solution qui concilie maison d’architecte, respect de l’environnement et économies !

Lire la suite »»

6 décembre 2004 | Ecrire un commentaire

Fini le coup du tapis !

Suivant les principes classiques de l’humour Vermot, le feignant (ou la feignante) soulève le tapis pour cacher les poussières. Ah bon… En tous cas, c’est vrai que parfois, on hésite à sortir l’aspirateur et son gros bidon pour quelques miettes. Alors, on appelle le balai à la rescousse et sa copine, la pelle !

Lire la suite »»

1 décembre 2004 | Ecrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog
copyright © 2006-2009 Redacbox