Kid comme Kid Ordinn ? (2)

Par Delphine Dumont, le 9 septembre 2005 | Internet

[Suite du billet consacré à la proposition de recommandation portant sur un suffixe ".kid" pour les sites destinés aux enfants.]

  • 2°) L’absence de toute publicité sera-t-elle l’un des critères ?

Il est tentant d’interdire la publicité dans les sites pour enfants et de savoir que nos chers petits ne seront pas sollicités. Cependant, la question-piège arrive plus vite qu’un troll sur un forum de linuxfr : “Si ce n’est pas la pub, qui va payer ?”. Les jolis sites, bien faits, accessibles (tant qu’à faire, c’est bien le moins), ludiques et tout, ça coûte cher en développement et en bande passante. Alors ? Si ce n’est pas la pub, même déguisée (”Habille Barbie pour son mariage”, “Construis un château avec seulement 50 briques Lego”), qui ? J’attends les suggestions… :)

Je connais plusieurs sites de jeux très bien faits, conçus et tenus par des amateurs. Ces derniers n’ont d’autres choix que d’en passer par les bannières publicitaires pour s’auto-financer. Sont-ils condamnés à disparaître ? Les sites pour enfants seront donc le territoire des grands groupes. Ce n’est vraiment pas souhaitable et c’est, de toutes façons, totalement contraire à l’esprit d’Internet.

  • 3°) Quel organisme sera chargé du contrôle de ces sites ?
  • 3° bis) Quels moyens seront donnés à cet organisme pour ce contrôle exclusivement ?

Tout ce qui est destiné à protéger les enfants ne doit pas souffrir d’approximations. Les règles doivent être claires et précises. Pour un contrôle de média, le Bureau de Vérification de la Publicité est un bon modèle. Malgré ses imperfections et ses écarts de conduite, on ne peut que constater, à la vue des publicités actuelles, son efficacité réelle. Il semble donc être un bon modèle. A ma connaissance, il n’existe pas d’équivalent au niveau européen. Il faudrait donc le créer. A la vitesse de notre commission européenne, ça devrait prendre une bonne demie-douzaine d’années…

Quant aux moyens, il est bien connu que ce qui n’est pas fortement magnétogène lors des élections n’est jamais une priorité lors du vote du budget. Quelle somme sera consacrée à l’organisme ? Comment et à quelle régularité cette somme sera-t-elle ré-évaluée ? Quelle formation recevront les agents ? Quelle actualisation de cette formation recevront-ils ? De quel matériel seront-ils dotés ? Toutes ces données peuvent modifier radicalement la puissance du contrôle à effectuer. Cela devra aussi être étudié et reportera d’autant la création de l’organisme…

Suite et fin de ce billet dans le prochain post ! :)

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Technorati Tags: internet, enfants, publicité

Lire aussi :

Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog