Un peu de violence avec votre viol ?

Par Delphine Dumont, le 27 septembre 2005 | En bref

A lire sur le blog de Maître Eolas, ce billet bouleversant sur le bonheur d'être une victime en France...

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]

Tweet

À lire aussi sur ce blog :

7 commentaires pour “Un peu de violence avec votre viol ?”

  1. -|- Stéphane Carpentier dit :

    On croit rêver... Cela contrebalance la stupidité des américains et nous ramène à la réalité : nous sommes aussi cons...



  2. -|- Jimini dit :

    Aussi con je sais pas... mais il est flagrant que les représentants de la justice en contact avec le public sont non seulement débordés, mais aussi très très mal formés pour faire face à ce genre de situations...



  3. -|- corinne dit :

    Est ce de la connerie ou un monde insensible ou trop sensible...(au choix) qui se protège de l'intolérable et de l'inacceptable.
    Décidement il y a des choses auxquelles je ne me ferai jamais et dire que la société continue de libérer des violeurs qui vont récidiver... Quand comprendra t on cela?
    IIl serait peut etre temps que notre société s'occupe de ces hommes (violeurs, pédophile et délinquants sexuels) autrement que le commun des crimininesl.
    Excuse moi Delphine d'etre plus révoltée par le récit de cette femme que par notre cher dominique et ses logiciels pour protéger nos chers têtes blondes...même si je suis je suis d'accord avec toi sur le sujet



  4. -|- Delphine dit :

    Corinne > Pas de souci ! Il n'y a bien sûr aucune comparaison entre le drâme des viols et la censure d'Internet !

    Si je savais pouvoir agir contre les violeurs ou contre cet accueil épouvantable qui est fait aux victimes, je le ferais, tu le sais.

    Malheureusement, pour les premiers, il n'existe aucune solution qui ait fait ses preuves, à ma connaissance. Quant à l'accueil, je serais la première volontaire pour faire de la formation dans les commissariats si je savais le faire. Ce n'est pas le cas, malheureusement. Cependant, si une association s'en occupe, qu'elle sache qu'elle a tout mon soutien et que si je peux l'aider, ce sera bien volontiers.

    Si je me bouge tant contre la censure d'Internet, c'est que je sais que je peux agir et faire agir.



  5. -|- marcel durand dit :

    je pence que la solution n'est pas dans l'acceuil des victimes (je ne nie pas son importance) ni dans la rétention des violeurs /euses (de méme).
    Mais tout simplement je croit que le détraqués naturels est TRéS rare et que les violeurs sont des produits d'un environement.
    Nous passons notre temps (surtout pendant l'aprentissage scolaire mais cela continu par la suite) a se faire humillier alor commen avoir une sexualitée "seraine" aprés ca?
    Je ne dit pas "les pauvres violeurs" : l'homme a une volontée et c'est aussi a éviter ça qu'elle sert mais le viol (et ce n'est que m'on avis) est un simptome (et pas le pire bien qu'il soit terrible) d'un mal bien plus profond et encré dans la sociétée humaine.
    Je ne donne pas de conclusions mais des pistes de réfléctions.



  6. -|- Delphine Dumont dit :

    Marcel > Merci pour le commentaire. :)
    Un bon accueil des victimes est indispensable pour une société qui se veut humaine, il faut reconnaître l'individu et sa souffrance. Le viol n'est pas un crime sexuel, c'est un crime de domination. L'apprentissage de la sexualité dans notre société actuelle est (très) loin d'être parfait, il y a beaucoup à faire mais ce n'est pas cela qui cause les viols. Le viol vise à détruire la victime, pas à en jouir sexuellement. C'est le même processus que dans la pédophilie, c'est juste le sujet du crime qui est différent.
    Cependant, est-ce un comportement acquis ou inné, je ne sais pas, je laisse les spécialistes répondre.



  7. -|- Jimini dit :

    ouais, je trouve un peu facile de dire que c'est la faute de la société... Il est vrai que les causes de ce genre de comportement se retrouvent souvent dans l'enfance, mais les pulsions, ça se contrôle... et les psys, ça existe... je pense que justement dans notre société, on a suffisamment accès à l'information pour savoir qu'avoir des pulsions de viol ou des pulsions pédophiles, ça n'est pas normal et agir en conséquence en cherchant à se faire aider...



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog
copyright © 2006-2012 Redacbox