Emois et lui

Par Delphine Dumont, le 23 janvier 2006 | Internet

Régulièrement, la blogosphère s’enflamme. Selon le sujet, elle offre un soutien infaillible ou déchaîne ses foudres. Parfois, on observe une attitude schizophrène avec commentaires et trackbacks passionnément opposés…

Cette fois-ci, il s’agit d’un blogueur sanctionné par sa hiérarchie pour avoir tenu, dans ses billets, des propos incompatibles avec sa fonction. En l’occurrence, l’accusé, proviseur de lycée, aurait été l’auteur d’un blog pornographique sous couvert d’un pseudo, mais en dissimulant mal son identité réelle.

Le blog est fermé depuis plusieurs mois mais les archives sont encore disponibles. Je n’ai pas lu, et je le regrette, les billets au moment de leur parution, donc je ne peux pas garantir que ces archives soient complètes. C’est pourquoi j’ignore s’ils existent des posts qui justifient l’accusation qui a été portée contre Garfieldd (pseudo du-dit proviseur), mais rien dans les textes disponibles n’est pornographique, ni même inquiétant de la part d’une personne chargé d’encadrer des adolescents. Bien au contraire ! Son ouverture d’esprit, son humour, sa lucidité sont bien plutôt des atouts dans son métier.

Pourtant, j’ajouterais un léger bémol à mon soutien. Garfieldd a tenu un blog ambigü. D’abord, parce qu’il se choisit un pseudo, mais un simple whois permettait de découvrir son identité réelle. Ensuite, parce qu’il parle aussi bien de son attirance pour tel ou tel acteur que de ses difficultés dans ses missions professionnelles. Il y a là un mélange des genres qui décrédibilise ses remarques, pourtant pertinentes, sur son métier.

Je suppose que, comme beaucoup de gens, il ignorait avec quelle facilité on pouvait l’identifier et, également, que son blog pourrait être lu par des personnes susceptibles d’y trouver à y redire. J’espère que cette triste histoire ne servira pas les diaboliseurs du net, mais bien plutôt permettra à ceux qui veulent l’utiliser de connaître quelques règles de prudence.

Pour en revenir à Garfieldd, il semble qu’on lui reproche principalement d’avoir parlé de son homosexualité. Dans le lycée qu’il dirigeait, il y avait entre 1 et 10%* d’ados homos. Quel message a-t-on fait passer à ces jeunes ? Cache-toi sinon la société va te tomber dessus ! Lamentable… Si l’Education Nationale avait simplement requis la fermeture du blog et avait prononcé un avertissement, aucune publicité n’aurait été faite autour de cette affaire et un homme ne serait pas actuellement sans emploi, ni ressources.

J’en profite pour décerner une mention spéciale “pov’tache” à Libération pour avoir écrit toute une série d’articles tous plus mal informés et/ou titrés les uns que les autres, sur cette affaire. >-(

Gilles de Robien, si vous avez besoin d’informations sur Internet ou les blogs, pour rendre la décision la plus juste qui soit, je suis à votre complète disposition. :)

Les flammes de la blogosphère :

  • Maître Eolas, premier billet,
  • Maître Eolas, deuxième billet,
  • Kozlika,
  • Le Chieur,
  • Dangereuse Trilingue,
  • Veuve Tarquine,
  • Ron l’infirmier,
  • Akynou,
  • Rouge Cerise,
  • Egoblog,
  • Kolkhoze,
  • Evohe,

Ce ne sont que ceux que j’ai lus, mais il y a aussi tous ceux que Laurent a rassemblés sur ce post…

Le prochain qui doute du pouvoir des blogs sera sans doute un miraculé tout juste sorti d’un long coma de 17 ans… :)

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Technorati Tags: Garfieldd, Robien, blogosphère

* : les statistiques existantes sur la proportion d’homosexuels au sein d’une population évoquent des chiffres entre 1 et 10%, je ne peux donc être plus précise.

[Edit (24-01-2006) : Un blog de soutien à Garfieldd a été créé.]

Lire aussi :

34 commentaires pour “Emois et lui”

  1. -|- Jimini dit :

    J’ai en effet entendu parler de cette histoire, c’est lamentable, mais ça ne me suprend pas de la part de l’éducation nationale… y a qu’à voir comment les associations du type sos homophobie se font jeter quand elles demandent à venir faire des conférences dans les lycées… elles se sont même vu accuser de prosélytisme… les bras m’en tombent…



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    Prosélytisme ?????? Si ce n’était aussi tragique, ce serait risible !!

    Les ados ont besoin de parler de leur sexualité _librement_, c’est à dire pas lors d’un cours sur le préservatif et pas devant toute la classe. Il parait que l’assistante sociale est là pour ça. Mais bien sûr…

    S’il y a un prosélytisme, c’est bien plutôt de la part des homophobes qui hurlent partout que le monde va s’écrouler si deux hommes (ou deux femmes) s’aiment… :’(



  3. -|- couline dit :

    tiens j’ai entendu ça aux infos…
    que lui reproche t on?
    d’etre homo? d’etre proviseur et homo?
    d’en avoir parlé sur son blog?
    pffffffffff à la télé y a bien pire…la sexualité est omni présente dans les films, les series TV, les humoristes, sans parler de ce qu’il y a dans les magazines
    quelle hypocrisie….
    j’ai pas vu le blog moi non plus sauf le lien que tu as laissé…je savais pas que ça pouvait donner matière a polémique
    voir à pire
    liberté d’expression, liberté d’expression mais ou es tu donc?



  4. -|- Jimini dit :

    La bonne nouvelle est parue dans le quotidien de Têtu : http://www.tetu.com/rubrique/inf...
    Y a du progrès.
    Et oui, je suis d’accord que les enfants devraient pouvoir en parler librement, maintenant c’est vrai que les conférences qui expliquent à tout le monde que les homos sont comme les autres… c’est pas pour qu’ils parlent de leur sexualité, c’est pour qu’ils entendent parler de celle des autres, en quelque sorte, pour arriver à assumer la leur… je sais pas si je suis super claire en fait…



  5. -|- Akynou/racontars dit :

    Permets-moi de ne pas être d’accord avec ton bémol. Dans un blog, on est chez soi, et chez soi, on parle aussi bien de cul, que de son boulot. Nombre de bloggueurs passent d’un billet parlant de leur collègue, de leurs ambitions, de leur boulot qui les passionne ou les emmerde, à une autre parlant de leur enfants, de leur femme ou compagnon, etc. On ne va pas tenir deux blogs, un parlant boulot et l’autre famille. Sinon, bonjour la schizophénie.
    C’est normal, c’est un journal, et quand on tient son journal, on parle de sa vie en général, pas d’une petite partie de celle-ci. Mon moi trvaillant ne se dissossie de mon moi chez moi. Ils s’enrichissent mutuellement. Alors je ne vois pas comment on puisse reprocher à GArfieldd ‘avoir parler de tout ce qui fait sa vie, son boulot comme ses attirances…, et le reste



  6. -|- procrastin dit :

    oui, c’est vrai que libé a biiiiiien dérapé sur le sujet avant de publier un article de démentis. Mais dans cette affaire, le correctif arrive scandaleusement tard.



  7. -|- Delphine Dumont dit :

    Couline > Moi non plus, j’ai eu beau chercher, je n’ai rien trouvé de pornographique ou de choquant. 0 pointé à l’Educ Nat ! Ils ne savent visiblement pas lire !

    Jimini > Oui, oui, tu es claire ! :)
    A propos de la sexualité des autres, c’est indispensable de savoir qu’elle est différente pour chacun. Je suis tout à fait d’accord avec toi. Ce que je voulais dire, c’est qu’il peut être rassurant pour un élève de savoir son proviseur homo s’il pense l’être lui aussi. Il est ainsi assuré de trouver un interlocuteur non-homophobe. Et parler en public de ses doutes sur son orientation sexuelle quand on est ado, je crois que c’est totalement impossible, voire suicidaire…

    Akynou > Je maintiens mon bémol. Quand on travaille dans un secteur aussi "sensible" que l’éducation, il faut prendre un minimum de précautions. Soit on ne fait pas de mélange des genres, soit on s’arrange pour avoir le plus grand anonymat.

    Je déplore (et le mot est faible) la réaction de l’Education Nationale, mais je pense qu’elle était prévisible et que Garfieldd a été un peu léger sur ce coup. Que celui qui a toujours agi au mieux lui jette la première pierre !

    En l’occurence, les lapidateurs étaient les premiers fautifs… :(

    Procrastin > Le problème est que Libé devient coutumier de ce genre de dérapages et glisse inexorablement vers de la presse de très bas étage à qui même TF1 pourrait donner des leçons de journalisme…

    On peut lire sur le blog d’Yves Duel les délicieux échanges qu’il a eu avec la rédaction de Libé :
    Le neu-neu Hufnagel

    (un très bon blog que je me dépêche d’ajouter à ma blogroll !)



  8. -|- Jimini dit :

    "Et parler en public de ses doutes sur son orientation sexuelle quand on est ado, je crois que c’est totalement impossible, voire suicidaire…" ah bah là, sur ce point, on est d’accord !
    Et oui, je sais par expérience qu’avoir des "images" d’homo ayant une vie normale est très important pour les ados qui ressentent ce genre d’attirances parce que ça évite de déprimer… moi, dans ma famille catho tradi de ma campagne, je croyais que toutes les lesbiennes avaient le crâne rasé, des tatouages et des piercings, je te dis pas l’angoisse…



  9. -|- Delphine Dumont dit :

    Oui, j’imagine bien… :(
    L’adolescence est déjà une période où on se sent monstrueux pour tout un tas de raison, si en plus on est bombardé d’images négatives par son entourage… on atteint vite l’insupportable !



  10. -|- Jimini dit :

    Oui et on finit comme moi par épouser un militaire pour faire comme tout le monde…



  11. -|- Delphine Dumont dit :

    Tu aurais pu au moins épouser un curé, ça restait catho, mais nettement plus hype… ;D

    Plus sérieusement, je suis vraiment désolée pour toi. J’imagine la souffrance que tu as dû ressentir !… :(



  12. -|- Jimini dit :

    Oui, mais je pense que cela m’a aussi permis de construire la personne sûre de ses choix et qui les assume à fond que je suis. Donc à toute chose malheur est bon !
    Et c’est sûr que le curé, ça aurait fait plus hype, j’y ai pas pensé ! Cela dit, quand en plus je me suis convertie au protestantisme, ça a fait presque un aussi gros scandale que le divorce ! :-)



  13. -|- Delphine Dumont dit :

    Waouw ! Que de changements dans ta vie ! Ne me dis pas que tu t’es aussi rasée la tête, tatouée et piercée ??? ;D

    En tous cas, bravo pour ton attitude ! :)



  14. -|- Jimini dit :

    LOL non, j’ai toujours les cheveux au carré, mais ma femme a jeté mon serre-tête ! Bon, j’ai eu ma phase cheveux très courts, mais pas rasé non plus !
    Ah et sinon, bonne nouvelle, M. Vanneste a été condamné pour ses propos homophobes, tu trouveras le communiqué de l’Inter LGBT sur mon site.



  15. -|- Delphine Dumont dit :

    Bon débarras pour le serre-tête ! S’il y a bien un truc qui fait dadame, c’est bien ça ! ;)

    Et pour Vanneste, c’est génial ! :D
    Il est hallucinant qu’en France, en 2006, l’homophobie existe autrement qu’à l’état de fossile !



  16. -|- Jimini dit :

    Oui… hallucinant et bien triste… surtout quand on voit comme ça bouge autour de nous… parfois j’entends les gens dire des choses qui font froid dans le dos… et ma femme qui bosse dans un milieu macho et assez traditionnel manque de s’étouffer à presque chaque repas…



  17. -|- Delphine Dumont dit :

    J’ai l’impression que l’homophobie gagne du terrain, ces temps-ci, non ? Ou, du moins, que les gens hésitent moins à l’exprimer. Non ?

    J’attends toujours qu’on m’explique quelle menace représentent les homosexuels. Si un homophobe veut bien me faire un dessin…



  18. -|- Jimini dit :

    En fait, je ne sais pas si c’est l’homophobie qui gagne du terrain ou si c’est plutôt que comme on parle plus souvent des homos dans les médias qu’avant, les homophobes ont plus souvent l’occasion de l’ouvrir… forcément quand on parlait pas des homos, ils étaient homophobes dans leur coin, mais là, ça leur fait plein de chevaux de bataille… maintenant les homos veulent se reproduirent en plus (c’est une phrase qu’on m’a rapportée qui a été prononcée par quelqu’un de ma famille très très proche quand elle a su qu’on voulait des enfants)…
    moi aussi, j’ai besoin d’un beau dessin de la menace parce que je la vois pas trop non plus…



  19. -|- Delphine Dumont dit :

    Illustrateurs homophobes, le défi est lancé ! Soyez très clairs, très précis, parce que là, nous sommes dans le brouillard total ! :)

    Par contre, en ce qui concerne l’adoption par des couples homos, il y a bien une chose qui me choque. C’est que personne n’a dit (ou du moins haut et fort) que l’ouverture à l’adoption par des couples homos ne transformera pas les orphelinats en supermarchés ! Les couples homos ou hétéros devront toujours montrer patte javelisée et oxygénée, les enfants ne seront toujours pas confiés au hasard !

    Vraiment, même cette belle gôche qui se veut si tolérante, tout le monde oublie de rappeler que les enquêtes sur les couples demandeurs seront toujours aussi impitoyables et que le seul risque que courent les enfants est de rester en foyer de l’ASE faute de parents !

    Bon, je l’ai dit. Ca fait une voix ! :)



  20. -|- jiminisphotoblog dit :

    Atterrant…

    Voil?ertainement une des raisons pour laquelle l’homophobie avance : le conservatisme de l’Etat…



  21. -|- couline dit :

    —-J’ai l’impression que l’homophobie gagne du terrain, ces temps-ci, non ? Ou, du moins, que les gens hésitent moins à l’exprimer. Non ?—–

    Ce n’est pas l’homophobie seule qui gagne du terrain mais je dirai plutot l’intolerance et le racisme sous toute ces formes
    En tant de crise le protectionnisme bat son plein et la peur gagne du terrain et celui qui est different est en premiere ligne
    Bref l’époque ne me plait guere, certain qui ont un peu de pouvoir jouent sur les peurs populaires, c’est tellement facile…



  22. -|- Delphine Dumont dit :

    Je pense que les plus grands diabolisateurs ne sont pas ceux qui ont du pouvoir, mais les médias anciens (presse, télé, radio). Pour se rendre intéressants et faire de l’audience, ils multiplient les titres trompeurs, les articles mensongers et les interviews bidons (lire à ce sujet le blog d’Yves Duel - Je lis des journaux payants…).

    En ce qui concerne l’homophobie, j’ai l’impression que la tolérance (souvent un peu méprisante) des années 80-90 a fait place à une intolérance de moins en moins masquée. Je me souviens des réactions lorsque le couple gay avait gagné la maison dans le jeu de téléréalité de M6, par exemple. Cela dit, il est vrai que la même intolérance monte à propos des femmes. J’entends régulièrement tenir des propos que je pensais terminés depuis les années 60 et qui ne sont pas condamnés. Je pense, mais je peux me tromper, que l’utilisation massive de bimbos dans les émissions télé, les foires, expos et salons divers, la pub, les clip vidéos, n’y est pas étrangère.

    Bref, la lutte continue et je ne lache pas ! :D



  23. -|- djails dit :

    qu’es tu ne lache pas?

    désolé je n’ai pas pu m’enpécher, vraiment pas sérieux ce gars là.



  24. -|- Jimini dit :

    Dès que j’ai 5mn, je te ferai un résumé de la scène pleine d’humanité dont nous avons été témoins ma femme et moi dans le métro hier. Encore une scène d’homophobie ordinaire après laquelle on se sent vulnérables et très très lâches de n’avoir rien osé dire… c’est pas gagné…



  25. -|- Jimini dit :

    Bon, j’ai toujours pas eu le temps de te faire le résumé de mon voyage en transports en commun, mais si toi tu as 5mn, voilà un blog bien affligeant…
    jumpbordeaux.blogmilitant…



  26. -|- Delphine Dumont dit :

    J’ai lu le billet et les premiers commentaires. Autant l’un est affligeant, autant les autres sont rassurants ! Je finis de lire tout ça dès que j’ai une minute de libre (le boulot s’entasse sur mon bureau) et je fais un billet sur ce sujet.

    Dire que c’est un étudiant qui a écrit ça… Pourvu que son esprit s’ouvre avec l’âge… :/



  27. -|- Jimini dit :

    Je vois que tu as le même problème que moi, y a pas assez de 24h dans une journée…



  28. -|- Loola dit :

    Je trouve ca degueulasse que l`on parle comme ca des enfants et des homos !
    Les enfants ne sont pas des objets et les homos sont des humains, ils ne sont pas pirent que les heteros !
    Si un couple homo desire avoir un enfant alors il devrait pouvoir en avoir un, sans que l`on se pose la question si cela est bien ou mal ! Moi j`aimerais pas que l`on me dise si je peux ou pas avoir un enfant, alors je n`imagine pas ce qu`ils doivent ressentir avec toutes ces lois de merde !
    Les enfants qui se font battrent par leurs parents heteros vous croyer que c`est mieux que d`avoir des parents homos qui vous aiment ?



  29. -|- Delphine Dumont dit :

    Loola > C’est exactement ce que je dis. L’important n’est pas que le couple parental soit homo ou hétéro, mais qu’il soit équilibré et bienveillant. De plus, nous disposons aujourd’hui d’assez d’expériences, de témoignages et d’études pour savoir que les parents homos sont aussi valables que les parents hétéros et qu’il est largement temps d’entamer une vraie réflexion sur le sujet.



  30. -|- Loola dit :

    On devrait pas reflechir sur le sujet si un couple homo veut avoir un enfant alors il devrait pouvoir en avoir un, aussi facilement qu`un couple hetero ! On dit que la France est un pays ouvert moi ca me fait marrer !
    LAISSER NOUS LA LIBERTE DE CONSTRUIRE UNE VIE ET DE DONNER NOTRE AMOUR !!!!!!!!!!!!!!



  31. -|- Jimini dit :

    C’est pas la peine de crier ;-) , je crois que tu prêches pas mal de convaincus par ici.



  32. -|- Delphine Dumont dit :

    Jimini a raison, pas la peine de crier. Nous sommes entre gens raisonnables, non ? ;)
    Loola, tu dis : “si un couple homo veut avoir un enfant alors il devrait pouvoir en avoir un, aussi facilement qu`un couple hetero”, c’est précisément pour cela qu’il faut réfléchir. Puisque la nature ne permet pas aux couples homosexuels d’avoir un enfant “homemade”, il faut ouvrir la procréation assistée et l’adoption. Pour les couples hétéros qui ne peuvent pas non plus avoir d’enfants “homemade”, il est loin d’être facile d’avoir un enfant, que ce soit en procréation assistée ou via l’adoption. Si tu penses que leur parcours est simple, je t’invite à te renseigner afin de découvrir le parcours du combattant que c’est en réalité, à voir la somme de courage et d’amour nécessaire. Tout cela parce que, pour la médicalisation, les moyens manquent et que, pour l’adoption, de très nombreux filtres sont instaurés. C’est ce qui justifie les réflexions, pas la question “Oui ou non aux parents homos ?” !

    Que tu sois enflammée et passionnée, très bien. Mais dis-toi que ce n’est pas en hurlant et en exigeant qu’on fait avancer les idées. L’information et l’échange font bien plus. Tu es la bienvenue sur ce blog pour apporter ton point de vue, ton témoignage éventuellement et bien sûr, réagir à ce que j’écris. Je te demande seulement, comme à tous les autres lecteurs, de respecter tes interlocuteurs et de bien lire ce qui est écrit pour ne pas réagir à tort. :)



  33. -|- Loolae dit :

    Deja je ne crie pas mais je m`exprime comme tous les gens ici ! et je n`exjge pas comme vous le pretender mais je souhaite comme beaucoup de gens que cette situation s`ameliore car je sais tres bien le parcours qu`endure les personnes qui ne peuvent pas avoir d`enfants !



  34. -|- Delphine Dumont dit :

    Sur Internet, l’emploi de majuscules est considéré comme un cri. C’est pourquoi la “nétiquette” veut qu’on évite cela dans les discussions courtoises. :)
    Sur ce blog, il y a des lecteurs qui n’acceptent pas l’homoparentalité. Bien que je ne sois pas du même avis qu’eux, je les respecte et je supprimerais tout commentaire qui n’en ferait pas de même.

    Je suis heureuse de lire que tu connais le difficile parcours de la parentalité lorsque la nature ne peut s’en occuper. Les problèmes des uns ne doivent pas faire oublier les pénibles réalités des autres. Surtout que je ne pense pas qu’il soit avant tout question du bonheur d’un couple, mais de celui d’un (ou plusieurs) enfants. Je sais parfaitement que les homos font de très bons parents. Le nier reviendrait à dire qu’il y a un modèle parental correct unique (papa-géniteur _et_ maman-génitrice), or on sait très bien qu’aujourd’hui ce modèle est de moins en moins typique, que les familles ne sont plus les noyaux soudés d’autrefois.

    Pour autant, je continue à trouver important d’entendre les arguments des opposants qui sont bien loin d’être tous de vieux fachos intégristes.



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog