Bridez cette liberté que je ne saurais voir

Par Delphine Dumont, le 23 mars 2006 | Politique-tac

Hier était un jour à marquer d’une pierre noire. L’Assemblée Nationale a voté l’application la plus restrictive (avec celle de la Grèce) de l’EUCD.

Pour ceux qui étaient sur une autre planète depuis quelques mois, je vous renvoie au blog de Philippe Astor, Digital Jukebox. Au dela de ses réactions, l’auteur décrypte les tenants et les aboutissants de la loi, et a suivi tous les débats et les rencontres avec le gouvernement.

Dans son billet daté d’hier, Philippe Astor explique pourquoi et comment cette loi assassine la culture, pourquoi et comment cette loi donne tous pouvoirs aux maisons de disques et transforme l’acheteur en emprunteur, et surtout, pourquoi et comment cette loi a, au moins, 10 ans de retard. Internet est un réseau mondial, Internet a un potentiel fabuleux pour chaque pays, chaque homme, chaque femme, chaque enfant, Internet exige un regard neuf. Ce sont les 3 points principaux que Renaud Donnedieu de Vabres, alias le blanchisseur, a oublié et ses copains avec ! Triste jour pour Internet…

J’ai envoyé le mail ci-dessous à Carrefour et je compte le faire à d’autres distributeurs de CD/DVD pour leur demander les mesures qu’ils envisagent. Je vous invite à en faire autant. Je vous informerais bien sûr des réponses obtenues. Je compte aussi faire savoir (badge ? t-shirt ? autre ?) que je boycotte l’achat de CD protégés et le chargement légal de MP3 protégés par des DRM. Je vais d’ailleurs ajouter à ma blogroll (liste de liens sur la gauche), les liens vers les sites de téléchargements gratuits et légaux.

La loi n’a été votée qu’à l’Assemblée Nationale, elle n’est pas encore passée au Sénat, il n’est pas trop tard pour réagir.

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Technorati Tags : EUCD, DADVSI, musique


Mail envoyé :
Bonjour,

La loi DADVSI qui vient d’être votée encourage les dispositifs anti-copie des supports audio/vidéo, y compris les CD et DVD. Il serait donc honnête que vous préveniez clairement vos clients que les titres qu’ils achètent peuvent éventuellement ne pas être lus sur leur équipement.

Je voulais savoir quel type d’informations envisagez-vous d’installer dans vos magasins ? Quel recours auront vos clients lorsqu’après essai, ils constateront l’impossibilité de profiter de leurs achats ? Proposez-vous un remboursement intégral ? Un bon d’achat ? Refuserez-vous tout échange ou remboursement ?

Cordialement

[Edit] Je viens de lire un article sur Framasoft intitulé DADVSI, Voltaire nous tient à l’œil… et écrit par Camille Harang. Je retiens cette jolie citation de Thomas Jefferson (oui, oui, l’illustre prédécesseur de 2beuliou) :

« Si la nature a rendu moins susceptible que toute autre chose l’appropriation exclusive, c’est bien l’action du pouvoir de la pensée que l’on appelle une idée, qu’un individu peut posséder de façon exclusive aussi longtemps qu’il la garde pour lui ; mais au moment où elle est divulguée, elle devient la possession de tous, et celui qui la reçoit ne peut pas en être dépossédé. Sa propriété particulière, aussi, est que personne ne la possède moins parce que tout le monde la possède. Celui qui reçoit une idée de moi reçoit un savoir sans diminuer le mien ; tout comme celui qui allume sa bougie à la mienne reçoit la lumière sans me plonger dans la pénombre. Que les idées circulent librement de l’un à l’autre partout sur la planète »

Nos députés devraient relire les anciens… :)

Lire aussi :

11 commentaires pour “Bridez cette liberté que je ne saurais voir”

  1. -|- ethan dit :

    Je n’ai pas beaucoup suivi le débat sur ce projet de loi DADVSI. Je ne connais pas les applications concrètes de ces lois mais je sais de manière générale que c’est mauvais pour nous…

    De toute façon, on ne pouvait rien attendre de bien d’un ministre pouri et déjà fiché pour blanchiement d’argent… Je ne comprend même pas comment il peut encore faire de la politique alors qu’il a un casier.

    Ce qui me semble innévitable, c’est que le piratage va augmenter à cause de ce projet dadvsi. Quand les gens se seront rendu compte que leurs cd sont illisibles 1 fois sur 3 à cause des drm, ils iront tout télécharger gratuitement sur les réseaux p2p. Et la nouvelle amande de seulement 38€ ( je crois ) les encouragera encore plus. Que sont 38€ quand on télécharge 10 albums par mois?

    Il serait vraiment temps de renouveler entièrement la classe politique française…



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    Ethan > “Je n’ai pas beaucoup suivi le débat sur ce projet de loi DADVSI.”
    Justement, tu vas pouvoir te rattraper avec le blog de Philippe Astor ! ;)

    Quoique je pense de RDDV, je dois reconnaître que le DADVSI n’est pas son oeuvre à lui tout seul. C’est l’application française de la directive européenne EUCD. J’espère vraiment que cette loi sera abrogée et au minimum grandement aménagée car elle est liberticide pour le web. Les pouvoirs donnés à quelques sociétés leur permettront d’installer on ne sait trop quoi sous prétexte de protections anti-copies (cf le Sonygate), les échanges privés n’auront plus rien de privé.
    Même si je n’ai rien à cacher, je ne tiens pas à ce qu’on mate le contenu de mon disque dur pour la même raison qui fait que je ne vis pas dans une maison en verre.
    Imagine tous ceux qui travaillent de chez eux et qui seront espionnés à leur insu. Le fruit de leur travail sera breveté par d’autres, etc…
    Sais-tu que dans les petites lignes de la licence d’utilisation d’AIM, le messager d’AOL, on peut lire qu’AOL a le droit d’utiliser toutes les informations contenues dans les messages et ce, à son profit pur ?? (info Slashdot)
    Quand on me parle de hacker pour quelqu’un qui a craqué un logiciel ou de pirates pour ceux qui pratiquent le P2P, ça me fait rire en comparaison des abus de Microsoft, AOL, Vivendi Universal, Sony & co. Mais ça me navre aussi, car cela prouve à quel point l’information est pour le moins tronquée. Et ce n’est pas la classe politique française qu’il faut réformer. Ce sont les citoyens. Ils doivent arrêter de se conduire en enfants de leurs députés et se rappeler qu’ils les ont élus pour les représenter et non pour qu’ils fassent une belle carrière. Ils doivent attendre d’eux des résultats, s’informer de leurs votes, etc… Quand les élus se sauront soumis à une obligation de résultats, les choses pourront changer. Sinon, ils peuvent continuer tranquillement le double langage.
    Bref, il y a du boulot ! :D



  3. -|- Antoine Fowler dit :

    Oui, Delphine , j’espère que ce projet sera grandement modifié ou abrogé mais…
    comme le dit Philippe ASTOR, on est vachement bien coincé par l’EUCD. Et la France a adhéré depuis 1994.
    On va même finir par avoir des amendes…pour non transposition.

    Un petit espoir : le sujet ne sera débattu au Sénat qu’en Mai. Est-ce le temps que le gouvernement se donne pour voir venir ?



  4. -|- Delphine Dumont dit :

    Oui, la France doit rectifier la DADVSI, mais si j’ai bien lu ce qui s’en dit, c’est au niveau de l’EUCD qu’il y a le plus à reprendre. Il y a semble-t-il des déséquilibres profonds entre les droits des éditeurs de musique, films ou logiciels et les internautes. Il semblerait aussi qu’un lobbying extrêmement lourd a été effectué à Bruxelles (et encore, c’est un euphémisme). Encore des députés à surveiller et à redresser… :(



  5. -|- Delphine Dumont dit :

    Bouuuuhhouuuu !! RDDV = pirate !!! Houuuuu !
    Quoi ? Ce n’est pas moi qui le dis, c’est Apple… :D
    Lire l’article de PC INpact et apprécier le sel de la vie…

    Et tant qu’on y est, il faut aussi lire cet article de Ratiatum. Pfouuu ! Ca sent mauvais par ici tout soudain… :s
    Et encore un lien ! :)
    Un petit rappel des principaux points de la DADVSI sur Yahoo Actus.
    Un autre ? Ok !
    Sauvez les arbres, piratez ! Mmmhh… Non, ce n’est pas exactement ça. Lisez plutôt Comment les DRM vont tous nous faire mourir sur fluctuat.net. :)



  6. -|- Pragmaclic dit :

    DADVSI

    Depuis le temps que la bataille fait rage et que les tranchées sont creusées depuis longtemps, c’est sans surprise que le vote de l’Assemblée Nationale a fait le lit des majors de l’industrie musicale. Édifiant… On savait d&



  7. -|- ethan dit :

    Ah oui, je me souviens de cette histoire de rootkit de sony qui a fait scandale ya pas si longtemps. Il est clair que les DRM ne sont vraiment pas au point. Et comme d’habitude, c’est priver tout le monde de ses droits à cause d’une partie de la population.
    Un groupe agit mal, tout le monde paie.

    C’est cette mentalité là qui devrait changer…



  8. -|- Delphine Dumont dit :

    La mentalité des utilisateurs de P2P, tu veux dire ? Là dessus, tu vois, je ne suis pas du tout persuadée que le téléchargement illégal soit mal. J’hésitais mais tu viens de me convaincre, je vais en faire mon billet sur ZDnet ! ;)



  9. -|- ethan dit :

    C’est le fait que tout le monde va payer à cause des gros téléchargeurs que je trouve anormal.

    Le téléchargement illégal… ben c’est comme dans toute chose, il y a plusieurs types de téléchargeurs: ceux qui ne paieront jamais rien, ceux qui téléchargent pour tester, ceux qui achètent et qui téléchargent aussi parce qu’ils n’ont pas les moyens de tout acheter, ceux qui téléchargent parce qu’ils ne trouvent plus ce qu’ils veulent dans le commerce, ceux qui n’acceptent pas qu’un album qui a 10 ans soit toujours vendu 25€ alors qu’il a été amorti depuis longtemps …

    Je peux avoir le lien de ton article? ^^



  10. -|- Delphine Dumont dit :

    Ethan > “C’est le fait que tout le monde va payer à cause des gros téléchargeurs que je trouve anormal.”
    C’est pourquoi j’étais pour la licence globale _optionnelle_, plus juste. Bien sûr, il y aura des téléchargeurs qui ne paieront pas, préférant rester malhonnêtes, c’est leur problème. Il y en aura aussi d’autres qui paieront sans utiliser ou en n’utilisant que très peu. C’est très dommage pour les artistes qui auraient largement gagné plus qu’avec la redevance actuelle. En tous cas, pour moi, plutôt me priver que d’acheter des CD ou DVD protégés et de charger des titres avec DRM. Pourquoi ne pas aussi choisir à qui je peux téléphoner ou écrire, quels sites je peux visiter et quelles routes, je peux emprunter ?

    Je partage ton avis sur les prix fantaisistes des albums ! Je m’étais amusée à relever le prix d’un même album sur 3 mois à Carrefour, l’album “Diesel and Dust” des Midnight Oil. Il est passé de 12 euros la première semaine à 24 euros la dernière semaine avec un passage de 2 semaines en promotion à 7,50 euros ! Ce n’est pas ce genre de politique tarifaire qui permet d’imposer une valeur aux œuvres… :(

    Pour mon article, toujours sur ZDnet, toujours sur mon blog Panor@ma :
    Un mal pour un bien ! ;)



  11. -|- Pragmaclic dit :

    DADVSI

     DADVSI Depuis le temps que la bataille fait rage et que les tranchées sont creusées depuis longtemps, c'est sans surprise que le vote de l'Assemblée Nationale a fait le lit des majors de l'industrie musicale. Édifiant… On savait déj



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog