Moisson de vérités

Par Delphine Dumont, le 30 mars 2006 | En bref

Plusieurs petites infos ont retenu mon attention depuis hier, je vous les livre en vrac et en bref.

CPE : échos

Tout d’abord, cet article du Figaro qui donne la parole à l’un groupe qu’on a peu entendu : les patrons de PME industrielles (600 000 emplois, 88 milliards de CA). Extrait :

«Encore une fois, nous devons subir une pagaille monstre, râle Jean-Paul Nodier, le président du syndicat des entreprises de technologies de production (Symop). Cela nous colle une réputation catastrophique vis-à-vis de nos partenaires étrangers.»

Plus loin : «Les entreprises ont aujourd’hui conscience qu’elles doivent garder la maîtrise de leur savoir-faire, qui crée la valeur ajoutée, et donc les emplois. Ce qu’elles veulent, c’est embaucher des gens et les garder de façon à ce que cette valeur ajoutée reste chez nous.»

Ça vaut le coup de faire une pause dans le manichéisme (salauds de patrons) 2 minutes et de réfléchir un peu à la position de ceux d’en face. :)

Les Américains se moquent un tantinet des Français

Plutôt que de tout recopier, je vous invite à lire ce billet des Grenouilles dans la Vallée. Petit extrait qui vous donne le ton :

«La semaine dernière, les étudiants sont descendus dans la rue pour protester contre une nouvelle loi qui faciliterait aux employeurs français le renvoi de jeunes salariés. Pourquoi voudriez-vous donc renvoyer tous ces jeunes brillants, qui crient et lancent des pierres ?»

Je ne veux pas de débat sur qui a le plus de leçons à donner à l’autre. Je veux juste souligner que si nous faisons fuir les commanditaires et investisseurs étrangers, on va être dans la merdasse une situation pénible… :(

On m’aurait menti ?!!

Vous avez surement déjà entendu le refrain anti-privatisation sur les chemins de fer britanniques. Personnellement, je lis beaucoup de littérature anglaise et le mauvais fonctionnement des trains est un objet de moqueries qui revient régulièrement depuis bien plus longtemps que 1993. Même Agatha Christie y fait allusion et pourtant elle est morte 17 ans avant la semi-privatisation ! La tribune pragmatique apporte de l’eau à mon moulin. Son auteur (je n’ai pas trouvé son nom, qu’il m’excuse de ne pas le citer) a étudié la réalité de l’état des chemins de fer en Grande-Bretagne. Je vous invite à lire ce billet, les sources sont citées, vous pourrez vérifier. Bravo à la Tribune Pragmatique pour ce bon boulot ! :)

Hum hum… Ça se voit, là, arrêtez…

Un politicien américain, Howard Kallogian, a fait une grosse boulette et ça s’est vu. Il a posté sur son site(en) une photo pour témoigner du calme qui règne à Bagdad. Oui, mais zut ! En fait, c’était une photo d’Istanbul et des internautes(en) l’ont découvert. Bien sûr, on se pose des questions dont :

  • Howard Kallogian s’est-il trompé de bonne foi comme il l’affirme sur son site (la photo litigieuse ayant disparu depuis) ? Bien que dans un premier temps, il ait nié s’être trompé(en)…
  • Howard Kallogian, s’il n’est pas de bonne foi, a-t-il agi seul ou sur ordre ? Ordre de qui dans ce cas ? C’est à dire, y a-t-il une campagne officieuse de propagande ?
  • Ou, hypothèse d’un internaute(en), pour préserver la bonne santé des politiciens qui désirent visiter les bases américaines en Irak, on les amène en fait en Turquie, pays bien plus sûr ? :DD

On peut lire toute l’histoire sur le blog Daily Kos(en) ainsi que les 324 commentaires aussi instructifs que drôles, en particulier celui-ci(en) qui montre une vue vraiment très paisible de Bagdad. :)

Entraînez-vous

Maintenant que je vous ai prouvé que la politique, c’est rarement dire la vérité telle qu’elle est, je suis sure que vous avez tous envie de vous engager pour un meilleur avenir, bref, pour faire de la politique 2.0. Non ? Si ? Ah ! J’en étais sure ! :)
Voici donc l’outil indispensable le temps que vous maîtrisiez les finesses indispensables : le générateur de langue de bois. Ce serait vraiment hilarant si… ce n’était tiré d’un outil réel de l’ENA ! :(

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Technorati Tags : politique, vérité, truth

Lire aussi :

13 commentaires pour “Moisson de vérités”

  1. -|- Stéphane Carpentier dit :

    Trop fort !!
    "J’ai depuis longtemps (ai-je besoin de vous le rappeler ?) défendu l’idée que la situation d’exclusion que certains d’entre vous connaissent doit s’intégrer à la finalisation globale d’un plan correspondant véritablement aux exigences légitimes de chacun."

    Après le pipotron, et le jcvd-tron voici le enarque-tron…

    Au passage, la photo de Baghad vu de la Lune illustre aussi parfaitement que tout va bien partout dans le monde !
    On croit rêver.
    D’ailleurs tout va tellement bien que un autre sénateur James M. Inhofe qualifie le réchauffement climatique comme du plus gros canular qui soit. Plus d’infos sur wired :
    http://www.wired.com/news/politi...



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    Heureusement qu’il est là ! Moi, j’y croyais ! Pffff ! Je suis trop trop naïve !!…

    Vivement qu’il nous parle des espèces soi-disant menacées, de la soi-disant pollution de l’eau et de l’air et surtout des soi-disant droits des peuples à disposer d’eux-mêmes ! Tous ces mythes qui courent depuis si longtemps, à force, c’est pénible…
    Non ? ;)



  3. -|- Jimini dit :

    En fait, plus j’y pense, et plus je me dis que tout ça est lié. Que les jeunes ne manifestent pas juste contre le CPE, mais aussi parce qu’ils ont peur. A l’époque de nos parents, l’emploi n’était pas le problème qu’il est maintenant. On rentrait dans une boite et souvent, on y faisait carrière. Eux, ils voient déjà leurs parents qui galèrent même avec des diplômes (mon oncle par exemple, ex-cadre supérieur sorti des Arts et Métiers, chomeur de longue durée obligé de s’expatrier en Lybie pour travailler), ils voient leurs camarades qui galèrent aussi… là-dessus tu rajoutes la couche d’ozone, la pollution, la flambée du prix du pétrole, la disparition d’espèces d’animaux, le racisme, l’homophobie… moi, j’ai très envie d’avoir des enfants (en dans mon cas, forcément, c’est pas simple, et encore moins en france), mais en même temps je me demande jusqu’à quel point ça n’est pas égoïste, pas uniquement parce qu’on est lesbiennes, mais aussi à cause du monde qu’on va leur laisser… Je pense souvent à cette phrase de St Exupéry : "On n’hérite pas la terre de nos ancêtres, on l’emprunte à nos enfants."



  4. -|- Delphine Dumont dit :

    Bien sûr qu’il y a de quoi avoir peur ! C’est pour ça que je ne reproche rien aux étudiants, sauf de se tromper d’ennemi… Mais de la pollution au Sida en passant par les nouvelles flippantes qu’on nous sert tous les jours aux infos et les parents stressés qui cuisinent l’anxiété à tous les repas, on comprend qu’ils aient peur, ces étudiants ! Je crois que beaucoup d’entre eux savent que leurs études ne servent qu’à reculer pour mieux sauter dans le monde du travail, ce monde qu’on leur présente comme fermé et hostile où ils seraient "condamnés" à être blessés…

    Je comprends que certains passent des dizaines d’heures chaque semaine à s’immerger dans WoW. C’est quand même beaucoup plus sympa d’aller retrouver sa guilde pour abattre des orcs que d’aller à l’Anpe expliquer qu’on est développeur web, pas graphiste, non, ce n’est pas pareil, non ce n’est pas webmaster non plus, etc…

    Pour tes enfants, ce n’est bien sûr pas à moi de te dire quelle doit être ta décision, je ne crois pas que ce soit une décision égoïste d’avoir des enfants. Perso, ça me ferait plaisir de savoir qu’il y a quelque part sur cette bonne vieille Terre, le fils ou la fille de 2 filles bien. :)

    Pour ta dernière citation, ça me fait penser à mon premier Illustration Friday :
    http://www.redacbox.fr/Blog/ind...
    Une terre à la fois en gestation et déjà née qui se nourrit du futur et du passé. :)



  5. -|- Jimini dit :

    "le fils ou la fille de 2 filles bien", ça c’est gentil ;-) Y a plus qu’à trouver le géniteur ;-)
    En fait, ce qui me fait penser que ça peut être égoïste, c’est que je me demande quelle Terre et quel avenir on va leur laisser à ces petits chéris…



  6. -|- Jimini dit :

    et puis la vie est déjà assez compliquée, a-t-on le droit de leur imposer notre mode de vie et le regard des autres ?



  7. -|- Delphine Dumont dit :

    Quels que soient les choix des parents, les enfants subissent toujours le regard des autres. Imagine… les miens ont une mère qui bosse sur Internet. Je frôle la sorcellerie dans ce hameau de Bourgogne ! :’D
    Plus sérieusement, si je ne croyais pas que le monde aura sérieusement évolué dans le domaine de la tolérance quand ton enfant (et ses éventuels frères et soeurs) aura grandi, je crois que je commencerais ma journée avec un petit cocktail Prozum/Valiac* ! :/
    * : les noms ont été habilement modifiés pour ne pas faire de pub ni m’attirer les foudres de Spamplemousse, extrêmement habilement… ;)



  8. -|- Jimini dit :

    Oui et puis comme je dis souvent, moi, avec mes lunettes à 4 ans, je me faisais déjà bâcher par mes camarades de maternelle… et puis, bizarrement, pour l’instant en tout cas, notre situation passe mieux dans notre hameau breton que dans notre banlieue parisienne comme quoi… cependant, moi j’ai du mal à croire que les choses auront évolué tant que ça quand mes bambins auront l’âge d’aller à l’école (ou alors va falloir qu’on attende encore 10 ans au moins ;-) ) parce que quand je vois les réactions des gens autour de moi (sans parler de ma mère qui, quand elle a su par ma soeur qu’on entendait avoir des enfants a dit "elles vont pas se reproduire en plus") et des hommes politiques (concernant le mariage et l’adoption notamment), je me dis que c’est pas gagné… l’hypocrisie a encore des beaux jours devant elle…



  9. -|- Delphine Dumont dit :

    On peut aussi attendre que le monde devienne parfait pour faire des enfants, mais dans ce cas-là, c’est mieux d’être immortelle ! ;)
    Tu sais, je crois que le monde a évolué terriblement vite au 20ème siècle. Imagines-tu que cela fait à peine 60 ans qu’on a le droit de vote ? Même pas 50 ans qu’on peut avoir un salaire sans être obligée de le reverser au mari ? Tout juste 30 ans que l’avortement est légal (et encore… ce dernier point n’est pas encore clair pour tout le monde) ? Forcément pour beaucoup de gens, ça a été trop vite. Protégez-vous toutes les deux, ne les laissez pas vous blesser et profitez de la vie à 2, à 3 ou à 15 (si vous avez envie de faire une équipe de foot), c’est votre vie, pas la leur ! :)



  10. -|- Jimini dit :

    oui et puis il y a 25 ans, c’était illégal d’être homo aussi… et pour l’équipe de foot, moi qui suis d’une famille nombreuse recomposée et décomposée, je serais partante, mais on a beau s’entraîner, ça marche pas, comprends pas ;-pp



  11. -|- Jimini dit :

    tu sais, si j’ai quitté mon capitaine de cavalerie, c’est un peu parce que maintenant j’assume à donf ;-) donc on n’a besoin de l’avis de personne pour faire ce qu’on veut, mais on ne peut s’empêcher de penser à l’impact que cela pourrait avoir sur notre progéniture…



  12. -|- Delphine Dumont dit :

    Je crois que tous les parents se posent (ou devraient se poser) ce style de questions quelque soit leur mode de vie. Bienvenue dans le monde merveilleux des angoisses de la pré-parentalité ! ;)



  13. -|- Jimini dit :

    oui, c’est pour ça que je me dis que c’est hyprocrite de refuser la parentalité aux homos, parce que justement, dans notre cas, c’est tellement compliqué qu’on ne peut que se poser des milliers de questions que nombre d’hétéro ne se pose pas parce que pour eux, c’est assez facile (en moyenne) d’enfanter…



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog