Le feu aux champs

Par Delphine Dumont, le 26 avril 2006 | En bref |

Il ne vous reste que deux jours pour dire au gouvernement si vous êtes pour ou contre les essais d'OGM en plein champ.

Organisée du 14 au 28 avril, cette consultation en ligne et en catimini sera probablement aussi peu entendue que celle de l'an dernier (voir les résultats). Exprimez-vous par email dans les 2 jours, que vous soyez pour ou contre, il est surtout important de montrer que les citoyens français s'intéressent en nombre à ce qui se passe dans leur pays.

OGM, j'en veux pas - Visuel Greenpeace
OGM, j'en veux pas - Visuel Greenpeace (version PDF disponible ici)

Personnellement, comme le montre le choix de mon illustration, je suis opposée aux OGM tels qu'ils sont pratiqués aujourd'hui, mais je ne m'y oppose pas dans le principe. Simplement, je trouve qu'on va trop vite, beaucoup trop vite. On ignore les conséquences à long terme de ces mutations.

L'homme a souvent voulu intervenir sur la nature, introduisant de nouvelles espèces pour lutter contre un prédateur, une maladie, et, finalement, empirant la situation, voire bouleversant définitivement l'équilibre d'une région. L'exemple du lapin en Australie ou celui de la Caulerpa Taxifolia en Méditerranée devrait rappeler nos dirigeants à la prudence, ça ne semble pas être le cas, ici encore. C'est pourquoi je m'oppose à ces cultures. Je demande plus de réflexions, plus d'expériences indépendantes, plus de temps.

Tous les liens :

  • La consultation publique, sur les OGM, sur le site du gouvernement français,
  • Les légumes interdits sur Loin Devant,
  • OGM : un pas est franchi vers la culture en champ, sur Agoravox,
  • Risques pour l'environnement, Greenpeace.

Delphine Dumont
RedacBox.com, mon site professionnel

Merci à Jimini pour l'info ! :)

Technorati Tags : OGM, environnement, greenpeace

Flattr this!

Tweet

À lire aussi sur ce blog :

3 commentaires pour “Le feu aux champs”

  1. -|- Lachesis dit :

    Bonsoir,

    Je me permets de recommander également ce site, Inf'OGM ( http://www.infogm.org/ ), que j'ai souvent eu l'occasion de consulter et que je trouve très riche.
    Les seules pratiques des industriels, qui depuis des années, usent tous les recours pour forcer l'Europe à dire amen à tous les produits, suffit à me donner de l'urticaire.
    Je ne peux pas non plus concevoir que sur une question aussi importante, qui concerne la santé publique, l'environnement, on néglige à ce point d'informer la population. C'est bien simple on décide dans son dos, jugeant que le mieux pour elle est de n'en rien savoir.



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    Bonjour,

    Je suis d'accord avec vous pour déplorer la soumission des politiques aux industriels de l'OGM. De plus, sur ce sujet aussi, les médias se montrent d'une frilosité impressionnante. Si on fait une recherche sur les OGM et l'Europe dans Google Actu, on a des résultats qui indiquent que l'Europe a été condamnée par l'OMC pour s'être opposé à la culture d'OGM. Mais sur Novethic(http://www.novethic.fr/novethic/... ), on apprend qu'il n'en est rien. Ce qui n'empêche pas l'Europe de vouloir faire payer une lourde astreinte à la France si elle s'oppose à son tour à cette culture (source : http://www.frequenceterre.com/ch... , l'article repris sur Agoravox).

    Rien que ce flou artistique me rendrait méfiante si je n'avais déjà eu des doutes sur ces produits...



  3. -|- Delphine Dumont dit :

    Heureusement qu'il y a de bonnes nouvelles de temps en temps :
    Coup d'arrêt pour les tests OGM en France
    :)



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog
copyright © 2006-2016 Redacbox