Ségauchedroite

Par Delphine Dumont, le 13 avril 2006 | Politique-tac

S’il en est une qui a une place royale dans les médias actuellement, c’est bien la Ségolène du même nom. Personnellement, je la trouve très antipathique, fausse, et je suis assez atterrée par le vide infini de son discours. Autant, à gauche, je peux apprécier Rocard, autant elle me navre !

C’est mon avis, je conçois parfaitement qu’on ne le partage pas et je ne cherche pas à l’imposer. C’est juste qu’on ne voit et entend qu’elle alors qu’elle n’a rien ni à montrer ni à dire. Je suis en pleine perplexité, est-ce pour faire moderne qu’on montre autant une femme politique ? Pourquoi ne pas montrer alors Elisabeth Guigou, belle, intelligente et pleine d’idées ? Ou Corinne Lepage ? Ou Michèle Alliot-Marie ? Peut-être parce qu’elles bossent et n’ont pas le temps de traîner sur les chaînes de télé ?… :)

Koz avait déjà assaisonné la madone des JT, il y a quelques jours. Aujourd’hui, c’est le Temps, journal suisse pas terriblement ancré à gauche, qui reverse du vinaigre dans un article intitulé “Ségolène, «so chic» dans ses bottes en cuir“. L’article débute sur l’apparence de Mademoiselle Royal (elle n’a pas épousé Hollande, donc c’est toujours mademoiselle), détaille ses vêtements et son regard. Je vous livre la conclusion :

Secondaires, ces questions de forme? Pas du tout. L’allure de Ségolène Royal est un message politique: j’ai des bottes parce que je suis dure, je suis habillée «tradi» parce que j’incarne des valeurs. La forme compte d’autant plus que le fond, lui, reste pauvre. La prestation de la socialiste au 20 heures de TF1, le 6 avril, n’était pas un monument de discours politique: à l’entendre, il suffirait que les régions paient des permis de conduire aux jeunes et que les universités se rapprochent des entreprises pour résorber le chômage. Avec un tel programme, il faudra une apparence parfaite pour devenir la première présidente de l’histoire de France.

Méchant, mais bien vu.
Et vous ? Vous en pensez quoi de Ségolène Royal ?

Delphine Dumont
RedacBox.com, mon site professionnel

Technorati Tags : segolene, royal, politique

Lire aussi :

12 commentaires pour “Ségauchedroite”

  1. -|- Stéphane Carpentier dit :

    Pas d’avis sur le personnage, (un peu de sympathie pour ces femmes en politique vu les propos sexistes déjà entendus dans l’hémicycle et un peu de reconnaissance que de sa dureté envers les hommes politiques est vitale), mais par contre un vrai point de fond :
    "les universités se rapprochent des entreprises"…
    Un point qui mérite que l’on s’y arrête par elle ou par d’autes, je m’en fous : mais relier le monde réel de l’entreprise au monde intellectuel de l’université me parait enfin une bonne idée.
    Il faut croire qu’elle ne fait pas recette puisque comme je le publiais sur le mobilhome on ne forme pas les jeunes à travailler.
    Bref, qu’elle plaise ou pas elle est quand même à suivre. On verra ce que cela donne aux élections vu que cela fait quand même 3 ans qu’on nous rabache ces élections à venir…



  2. -|- Jimini dit :

    tout à fait d’accord avec toi, Stéphane, je pense que si, sur le long terme le rapporchement entre la fac et l’entreprise pourra aider à résorber le chômage des jeunes en leur permettant d’étudier tout en mettant un pied dans l’entreprise… en effet, c’est pas une idée qui sera efficace tout de suite, mais elle le sera sur le long terme…
    de même qu’aider les jeunes à passer le permis en aide aussi un certain nombre à décrocher un boulot qu’ils n’auraient pas pu avoir sans permis (et j’ai des exemples)…
    Cette dernière idée est une petite idée, elle ne résorbera pas le chômage de la totalité des jeunes (mais existe-t-il une idée qui le pourrait ?), mais elle fait avancer les choses pour sortir certains de la précarité…
    A part ça, perso, je suis pas une grande fan de Ségolène (moi aussi, je préfère Lepage et Guigou), mais ça m’empêche pas de réagir quand elle dit des trucs pas trop cons, comme je le fais avec les autres…



  3. -|- Delphine Dumont dit :

    Stéphane et Jimini > Je suis parfaitement convaincue de la nécessité de rapprocher formation professionnelle (dont les facs) et monde du travail ! :D
    Ce qui m’agace, et pas qu’un tantinet, c’est que quand Giscard, il y a plus de 25 ans (!!!), en a parlé, le monde enseignant a hurlé au sacrifice des jeunes pour le bien-être du Grand Capital. La droite en a reparlé lors des cohabitations avec le même succès (si on peut dire)… Allègre l’a évoqué très sérieusement et s’est fait qualifié de traître, cela a d’ailleurs contribué à son départ précipité. Et maintenant, boum !, Ségodiche (huhuhu, je trouve que ce surnom lui va comme un gant) entend une voix (celle du passé ?) et ressort ça comme si elle venait de le trouver il y a 5 minutes et que personne ne l’ait proposé avant…

    Pour le permis, c’est pareil. Lorsqu’il a été évoqué la fin du service militaire, le problème du permis que beaucoup de garçons passaient gratuitement sous les drapeaux, ce problème a déjà été évoqué. Plusieurs amorces de solutions ont été testés ici et là, mais rien n’a été décidé réellement. Bref, rien de mauvais, certes, mais rien de suffisant ou d’innovant.

    Je pense que l’on ne pourra résoudre le chômage, pas que celui des jeunes, sans réformes d’envergure à divers niveaux. Malheureusement, il y aura un prix à payer et ce prix sera d’autant plus lourd que depuis des années, nous jouons les autruches à refuser de voir les problèmes. Pour faire un parallèle, l’homophobie n’a été évoquée sérieusement que lorsqu’un homme a été brûlé vif par ses voisins. Le prix à payer pour avoir tardé à voir le problème a été vraiment lourd et encore, ce n’était qu’un cas mis en lumière parmi bien d’autres non médiatisés. Si on pouvait ne pas attendre un bon gros drâme de plus pour prendre les choses en main, je ne m’en plaindrais pas du tout, mais alors pas du tout du tout ! :)



  4. -|- Remi dit :

    Delphine, merci beaucoup pour ton blog si peu representatif de la pensee unique francaise.
    Donc, "le prix a payer…" et ‘les propositions de Segolene sont "automatiquement" acceptes par ceux qui les rejetaient quand elles venait de droite’.
    Conclusion: le prix a payer pour que les "forces de progres" acceptent que le pays entre dans le 21ieme siecle, c’est que "les forces de progres" gagnent la presidentielle.
    Bien sur qu’ils n’ont rien a dire: ce qu’ils proposent ne marche pas. Et ca, il n’y a que quand ils sont au gouvernement qu’ils sont forces de s’en rendre compte - sauf quand l’economie, dope par la conjoncture internationale, leur permet de vivre a credit .
    Le malheur, c’est qu’ils n’ont pas oser le dire a leurs troupes, qui croient encore que la vie etait plus douce de l’autre cote du rideau de fer…
    Si Sarkozy gagne, ce sera greve a repetition, le fameux "troisieme tour social" - qu’elle belle idee democratique!
    En gros, heureusement qu’il y a Segolene, pourvu qu’elle gagne, et que les forces de progres fassent enfin face a leurs responsabilites!
    Un parallele: si Kerry etait president des USA, il serait paralise par un parlement republicain. Au bout de 4 ans, ces derniers auraient eu beau jeu de dire: "regardez le bordel irakien, c’est la faute a kerry, votez pour nous". Tandis que la, ceux qui sont responsables doivent ecoper.
    La gauche n’est pas la seule responsable de la situation en France. Mais ce sont eux qui systematiquement empechent les reformes, qu’ils disent eux memes necessaires. Qu’ils s’y collent, et peut etre que les utopies en lesquelles une bonne partie de la population croient comme on entre "en religion" seront ebranlees.



  5. -|- Delphine Dumont dit :

    Merci Rémi pour ce commentaire. :)

    Tu as raison de souligner que le principal défaut de la gauche actuelle est de s’en tenir à son rôle d’opposant. Pour que la démocratie soit saine, il faut des propositions et des contre-propositions. Nous avons besoin d’une gauche solide pour préserver l’équilibre. Malheureusement, ce n’est pas le cas.

    Je ne sais pas si tu as vu le clip que le PS publie sur son site ? Je l’ai vue via le site de Pi-Xel : http://www.pi-xel.be/2006/04/13/...
    Ce clip est censé attaquer Sarko. C’est tellement maladroit que c’est à en pleurer. De plus, comme je le dis en commentaire chez Pi-Xel : si Sarko disparaissait, qu’est-ce qui resterait comme discours au PS ? Plus rien ! Pensée unique, cible unique, même combat ? :)

    [Edit : Je me corrige, ce n'est pas cette vidéo qui est publiée sur le site du PS (encore qu'elle y est peut-être, je n'ai pas fouillé), c'est une autre qu'on peut voir sur Bozarblog (Pi-Xel donne le lien). La vidéo anti-Sarko est cependant bien une création des Jeunesses Socialistes.

    [Edit 2 : Rémi, je viens de lire ce que tu as dit de mon blog, ça me fait vraiment terriblement plaisir ! Ca me donne comme objectif d'essayer de rester digne de ces compliments. Merci beaucoup ! :)
    J'aurais bien voulu te remercier en commentaire sur ton site, mais je n'ai pas de compte Blogger.]



  6. -|- Delphine Dumont dit :

    Je rajoute ce lien vers un article de la Libre Belgique qui cerne assez bien le personnage et son contexte sans en faire une critique à l’acide. Intéressant. :)
    La si royale ascension de Ségolène



  7. -|- Les conneries françaises dit :

    Comment faire pour briller en politique ?

    A défaut de manger du cirage, on constate ces temps-ci une Ségolène Mania à grands coups de sondages indiquant que Ségolène Royal est la préférée de la ménagère de moins de 50 ans et de plus de 1 jambe qui lit Voici, la favorite de ci de là…



  8. -|- Antoine FOWLER dit :

    > Et vous ? Vous en pensez quoi de Ségolène Royal ?

    Je me demande si tu ne devrai pas demander des droits d’auteur à Libé qui titre ce matin :
    Ségolène adroite.
    http://www.liberation.fr/img/pdf...
    Son nouveau concept de démocratie participative est assez fabuleux :
    - j’ai un peu des idées mais pas trop.
    - donnez moi des idées et avec çà, on va essayer de faire une soupe.
    Ben, dis donc, à 52 ans, dans le bain politique depuis longtemps, elle en a pas un projet ?
    Amis charentais, charentaises, c’était quoi le programme de région ?

    Sa prestation sur TF1, navrant : il est difficile de l’attribuer à son manque d’expérience ce qui n’est guère rassurant.

    C’est un peu comme si elle allait à la pêche, lançant dans le courant (1) l’hameçon à idées géniales.

    >Elisabeth Guigou, belle, intelligente et pleine d’idées
    Voilà une accumulation de handicaps

    >Autant, à gauche, je peux apprécier Rocard…
    Il a vieilli et son histoire de Big Bang (peut-être soufflée par son fils Francis) n’a pas eu lieu.
    C’était à l’époque un socialiste réformiste mais Mitterand le détestait , le craignait et l’a coulé (comme le rainbow warrior).

    Enfin bref, pas grand-chose encore pour me faire mettre un bulletin pas blanc en mai 2007.
    Si quelqu’un a un meilleur plat pour me faire envie, merci.

    Quelques précisions people:
    Ségolène peut indifféremment s’appeler Madame ou Mademoiselle, mariée ou non. Si elle se mariait, elle pourrait s’appeler Royale tout court, ou Hollande tout court ou une combinaison des deux.

    Je pense qu’elle devrait abandonner les bottes en cuir pour valoriser sa région : « des Charentaises pour Ségodiche » (tiens, une idée pour son boblog ou un slogan pour concurrencer les importations asiatiques)

    (1) on pourrait l’appeler le courant royaliste….bien sûr. La Restauration en quelque sorte à moins qu’elle ne perde la tête (au figuré) dans les 12 mois à venir.



  9. -|- Delphine Dumont dit :

    Ouch ! :D
    Si Ségodiche a les oreilles qui sifflent, elle saura pourquoi ! ;)
    Ce qui m’inquiète le plus chez elle, c’est cette rigidité, cette intransigeance qu’elle cache mais qui transparait, par exemple, dans son opposition au mariage homosexuel ou dans son coté dictatrice à la tête de la région. Elle aime les médias, on trouve foule de témoignages sur le net, à propos de ses activités en Charente : beaucoup de show, peu d’actions. :(

    Antoine >”>Elisabeth Guigou, belle, intelligente et pleine d’idées
    Voilà une accumulation de handicaps”
    Je ne crois pas, justement. Belle, c’est important, voire capital dans notre société de l’image. Intelligente, cela lui a permis d’éviter une foule de pièges dans lesquels ses potes du PS sont tombés. Pleine d’idées, là, effectivement… ça risque de coincer. Peut-être devrait-elle jouer sur sa blondeur jusqu’aux élections ? :)

    Sinon, je te rejoins, les élections 2007 seront un vrai casse-tête… :/



  10. -|- Barbablog dit :

    Entartrage royal

    Un étudiant de 22 ans a été condamné à 150 ? d’amende pour avoir jeté une tarte à la crème sur Ségolène Royal[1]. Si on mesure l’importance des personnalités politiques au montant du forfait tarte-dans-ta-face, Ségolène à du…



  11. -|- Gregoire dit :

    Puisque je viens de te faire une notification, j’en profite pour donner mon avis sur la Ségo : je ne suis pas archi fan et c’est pourtant ma candidate préférée.

    Quelqu’un qui souhaite mettre les délinquants sous surveillance militaire ne peut avoir toute ma sympathie. Par contre, une femme président en France, ça, ce serait une avancée civilisationnelle majeure, en France, dans notre beau pays où les femmes sont payées en moyenne 20% de moins que les hommes. Tu me répondras qu’être une femme, ce n’est pas un programme politique non plus. Certes. Le souci, c’est que pour l’instant, personne ne connaît son programme… même pas elle. A la rentrée, peut-être…



  12. -|- Delphine Dumont dit :

    Être une femme, ce n’est pas un programme politique non plus.
    Oh ciel ! Tu avais lu dans le futur, tu savais que j’allais répondre ça ! ;D

    Le principal défaut de Ségo, à mon très humble avis, est son manque d’envergure. Je ne peux pas l’imaginer au G8, par exemple. Elle aurait l’air d’une assistante et non d’un chef d’état. MAM ou Guigou ont la carrure nécessaire. De plus, je les trouve beaucoup plus “droites dans leurs bottes”. Ségolène est floue, elle se dit à gauche et moderne et propose une politique sécuritaire qui se situe à la droite de la vieille droite. Elle se dit pour la famille et il semblerait qu’elle veuille remettre le congé maternité en cause (source : http://citoyenneencolere.rmcinfo.fr/Grand-Hommage—20062006-012450.php). Etc… Bref, à moins de 10 mois des élections, on ne sait pas où elle se situe, ce qu’elle pense vraiment. Flou, quoi !
    Au risque de me répéter, si je votais pour une femme de gauche, ce serait Guigou sans hésitation.



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog