On arrête de rigoler !

Par Delphine Dumont, le 29 mai 2006 | En bref

Comme il y a des moments soleil, il y a aussi des moments pluie. Voici donc quelques nuages après la magnifique éclaircie du billet précédent. Et hop ! je m’envoie des fleurs au passage, “magnifique”, oui, oui, le terme n’est pas trop fort… crâneuse ! :)

Je vous avais parlé dans ce billet, des excellentes descriptions de Maître Eolas de l’accueil de l’immigré en France, terre d’asile, faut-il le rappeler. On se doutait un peu qu’on ne convoquait pas de pom-pom girls à chaque arrivée de candidat à l’installation en Hexagonie. De là à imaginer à quel point la réalité est glauque, si indigne d’un pays qui fut celui des “Droits de l’Homme” que nous avons tous le devoir de lire et de faire lire le “Journal d’un Avocat“. Le nouveau billet paru hier et intitulé “France, terre d’accueil” est, comme souvent, écrit d’une plume trempée dans l’humour noir. Superbe, déprimant, énervant, révoltant…

Ensuite, ce n’est pas vraiment d’un billet que je veux vous parler, mais des commentaires qui le suivent et qui me laissent plus que perplexe… Ce billet est plutôt léger, il fait allusion au bienfaiteur de l’humanité1 qu’a été Lafayette Ron Hubbard. Mais, et c’est là le cœur du nœud du drâme, le billet s’intitule “Caricature de prophète”.

Si vous lisez ce billet, vous pourrez chercher en vain la moindre insulte envers L.R. Hubbard et encore plus vainement envers Mahomet. Et pourtant, lisez les commentaires, il y a un déchaînement de violence incroyable. L’orthographe et le style des intervenants semblent en témoigner, les auteurs de ces appels à la haîne savent à peine écrire, peut-être ne savent-ils pas lire non plus ? Car, si ce n’est pas une carence d’instruction, c’est dramatique ! Vraiment, le plus susceptible des Musulmans n’a aucun motif de mécontentement dans ce billet. On a déjà vu les limites de la liberté d’expression avec les caricatures danoises, faut-il maintenant que ces limites soient encore plus strictes puisqu’il faudrait prendre en compte les possibilités de mauvaise compréhension de ce qu’on écrit ? Autant censurer tout de suite tous les journalistes, tous les écrivains et tous les blogueurs !

N’y a-t-il donc personne au sein des communautés musulmanes2 pour informer, rappeler à la réalité, calmer le jeu ? Le billet date du 20 février et le commentaire le plus récent est du 21 mai dernier. C’est tout récent ! J’ai la triste impression que toute l’affaire des caricatures peut recommencer n’importe quand, que personne n’a progressé en rien. Qu’est-ce qu’on attend ? Qu’il y ait un massacre ? L’explosion d’une mosquée ? d’une synagogue ? d’une église ? d’une école ? L’affaire des caricatures a révélé une souffrance, rien n’a changé depuis, qui peut croire que cette souffrance a miraculeusement disparu ?

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

  • 1 : C’est une blaaaague, ne venez pas “rétablir l’exacte vérité”, merci. ;) remonter au texte
  • 2 : Remarquez le pluriel, je veux bien marquer la diversité du monde musulman. remonter au texte

Pour commenter ce billet, merci de venir sur mon blog.
Sauf indication contraire, tous les droits sur ce contenu sont réservés.

Technorati Tags : immigration, caricatures danoises

Lire aussi :

2 commentaires pour “On arrête de rigoler !”

  1. -|- Gregoire dit :

    La violence des remarques, vu l’ortogaf, est plus le fait d’un manque d’éducation, d’un manque d’éléments nécessaires à la réflexion et à la prise de distance. Ce billet ne reflète pas le monde musulman tel qu’il est ; tu le soulignes toi-même en parlant "des communautés musulmanes" ; ce billet reflète plus les opinions radicales d’une partie de cette communauté. Ce qui est mauvais signe, c’est que cette radicalisation va croissante.

    Tu parles de censure. Dans certains pays musulmans, certains écrivains et certains journeaux sont déjà (!) censurés. Je pense à Salman Rushdie, Naguib Mahfouz… Mais cette censure les fait paraître au grand jour plus qu’elle ne les étouffe. Et certains de ces journalistes, écrivains, blogueurs(?) censurés sont musulmans ! Ce n’est pas l’islam qui véhicule cette haine et cette intolérance, c’est son interprétation radicale. Ok ok je sais, c’est enfoncer un porte ouverte que de le dire, mais… c’est toujours bon de le rappeler !

    La civilisation est un combat permanent. Les carricatures danoises (montées en épingle par 3 mois après leur première parution par les franges les plus radicales de l’islam) en sont un exemple frappant. Ce qui me désole parfois, c’est le manque de combativité de nos démocraties, qui se sont bassement écrasées sur ce coup là.



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    Exactement ! Je suis tout à fait d’accord avec toi ! :)
    Je sais bien, peut-être ne l’ai-je pas assez souligné, que ces commentaires ne représentent ni les intellectuels musulmans, ni l’ensemble des musulmans. Ça ne représente qu’une fraction des musulmans, j’ignore de quelle importance, je la devine très, très minoritaire, mais ce n’est pas une raison pour ne pas s’en occuper.

    Ce qui m’inquiète, et c’est la raison de ce billet, c’est que ces commentaires semblent très sincères. A cette colère et cette violence répondent une autre colère et une autre violence, celles de Français (de longue date ou tout récents, ne l’oublions pas) qui entendent préserver le mode de vie français. J’ai vraiment peur que des heurts violents ne se déclenchent de plus en plus souvent. Un crime raciste a été commis à Bondy, on a tiré sur des jeunes beurs dans la Nièvre, à Anvers, c’est un dingue qui a blessé et tué des personnes de couleur, pendant les mouvements de novembre et de mars-avril, on a constaté des agressions “anti-blancs”. On en parle, on s’émeut et on ne fait rien. :(

    Enfin, quand je parlais de censure, je voulais dire dans des pays à liberté d’expression. Les caricatures danoises n’avaient, après tout, d’autre but que de montrer que l’auto-censure est déjà présente et croissante. Les commentaires du billet de Fluctuat montrent que ça ne peut qu’empirer puisque personne n’agit.

    Si la censure progresse, en occident comme en orient, les religieux musulmans qui voudront rappeler la vraie nature, sage et humaine, de l’Islam, ne pourront bientôt plus s’exprimer. Qui pourra alors espérer revenir en arrière ?

    J’écoute beaucoup les discours de pré-campagne électorale, c’est un sujet qui est soigneusement tu, très soigneusement…



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog