Tout ce qui brille n’est pas or

Par Delphine Dumont, le 18 juillet 2006 | Hyperliens

Ceux qui ont eu à le faire savent à quel point il est difficile de se choisir un pseudo. On peut utiliser le surnom qu’on vous donne depuis que vous êtes enfant mais faire carrière avec “Bouboule” ou “Roro” relève du défi. Par contre, un nom qui claque, qui pète, qui en jette, tout de suite, ça aide ! :)

Tenez, au hasard, mais alors vraiment au hasard, prenez… euh… Tiens ! Diam’s ! Aaaah ! Diam’s… « Diamonds are a girl’s best friends » (Les hommes préfèrent les blondes) ou « L’âme du diamant est la lumière » (Joseph Joubert). Le glamour, l’exceptionnel, la pureté, le génie et bien d’autres encore sont évoqués en un mot. C’est brillant, très brillant (sans jeu de mots, bien sûr). Et pourtant… Ce n’est qu’une publicité mensongère. Chez Diam’s, il n’y a pas de glamour, rien d’exceptionnel1, rien de brillant. C’est une fille de banlieue qui a du succès et c’est tant mieux pour elle, mais ça s’arrête là.

Ce qui me chiffonne un peu, c’est l’autorité qu’on lui donne parce qu’elle est “une fille de banlieue qui a du succès”. Le fait qu’elle plaise signifie qu’elle recèle des qualités commerciales incontestables2, pas qu’elle soit une analyste innée de la situation dans les banlieues ou de la condition féminine. Ce n’est pas parce que mon boulanger fait du bon pain qu’il est un expert en agriculture céréalière. Cela est valable aussi pour les sportifs qui, parce qu’ils savent pousser un ballon avec leurs pieds, sont de fait intronisés politologues, sociologues et autres machintologues.

Je n’ai rien contre Diam’s, je ne l’écoute pas et c’est tout. Elle n’est pas responsable du battage qui est fait autour d’elle. Par contre, je dois dire que j’aime beaucoup lire ses interviews et sa prose. C’est infiniment savoureux. Pour peu que vous ayez une pointe de cynisme et de cruauté, vous allez adorer le billet “Diam’s - génération kébab, génération nan nan…” d’Ulfablabla3. C’est impitoyable, mais tellement drôle ! :)

Merci à Pi-Xel pour le lien ! :)

A propos des sportifs experts tous domaines, je vous conseille la lecture de cet article du Nouvel Obs : “Thuram : “Materazzi, c’est une maladie”” dans lequel Lilian Thuram atteint le point Eolas sans hésiter. Félicitations ! :)

  • 1 : Rien d’exceptionnel en dehors du fait qu’elle est un être humain et que chaque être humain est exceptionnel par définition. - remonter au texte
  • 2 : Ce n’est pas insultant, je ne fais allusion qu’au fait que les chanteurs sont aujourd’hui lancés par les maisons de production comme des “produits usinés” et non plus comme des artistes. Je ne sous-entends absolument pas que Diam’s fasse commerce de son corps et je serais la première à me fâcher si quelqu’un l’insultait de telle sorte. - remonter au texte
  • 3 : Je vous conseille la désactivation des couleurs du site afin d’en faciliter la lecture. Ceci est possible, entre autres, avec l’excellente extension WebDevelopper pour l’excellentissime Firefox. :) - remonter au texte

Delphine Dumont
RedacBox.com, mon site professionnel

Technorati Tags : Diam’s, prétention, racisme

Lire aussi :

14 commentaires pour “Tout ce qui brille n’est pas or”

  1. -|- AaAbBfLLLu dit :

    Quoi? Qu’entends-je? Désactiver les couleurs de mon blog? Mais t’es trop sans pitié, toi, quand même. Moi qui allait dire que la mandarine dans le verre, c’était bien joli, bin, euh, je suis vexé.
    Mais merci tout de même pour le lien, c’est bien aimable à toi ; )



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    Tu _entends_ mon blog ??? Est-ce une allusion au "podcast que je n’ai pas encore fait mais si on me supplie peut-être" ? ;)

    Je n’ai pas dit que les couleurs étaient moches (les coups et les douleurs, hein ! ;)), juste qu’on y gagne en lisibilité, le violet sur fond noir, c’est hard pour mes pauvres pupilles.
    :’)



  3. -|- pi-xel dit :

    aAbBfLLLu, c’est un pseudo ca ? tu t’es endormi sur le clavier le jour ou tu l’a trouvé ? :-D

    Truc de dingue qd meme : Diams, personne n’aime, mais qu’est ce qu’on en parle !!!

    (Delphine : Merci pr le lien)



  4. -|- AaAbBfLLLu dit :

    Podcast, podcast, heu, non, ça n’était pas une allusion, je ne suis pas très podcast, moi, madame.
    C’est pas violet, c’est turquoise. Et c’est vrai, c’est peut-être un peu violent. Bon, quand je refonterai tout ça, je penserai à faire plus sobre.



  5. -|- AaAbBfLLLu dit :

    Oui, AaAbBfLLLu, c’est un pseudo, enfin, c’est surtout mon pseudo (ulfablabla) remis dans l’ordre alphabétique.



  6. -|- David Latapie dit :

    pi-xel > comme te le diras n’importe quel commercial, « la publicité négative n’existe pas » :-)

    « Cela est valable aussi pour les sportifs qui, parce qu’ils savent pousser un ballon avec leurs pieds, sont de fait intronisés politologues, sociologues et autres machintologues. »

    République footballaise blog.empyree.org/?2717-rf…



  7. -|- Delphine Dumont dit :

    AaAbBfLLLu > Moi non plus, je ne suis pas très podcast, je ne les écoute presque jamais. Je trouve qu’ils sont bien souvent l’équivalent d’un PPT, un alourdissement inutile, ça n’apporte rien au contenu, ça enlève à l’accessibilité et ça n’est souvent qu’une question de suivre la mode.

    Il y a quelques rares exceptions, je pourrais en retrouver 3 sur une période de 6 mois. Il y avait par exemple celui où un blogger interviewait un étudiant gréviste pendant la crise du CPE. TRÈS savoureux ! :)
    (je mets le lien dès que je le retrouve)

    Pi-Xel > de rien ! ;)

    David > Forcément, si les sportifs et les acteurs deviennent prescripteurs, l’impact politique est incontournable. Tu dis que tu veux partir, tu crois qu’un endroit de la planète échappe à ce phénomène ? J’ai tellement l’impression que c’est universel.



  8. -|- Bruce dit :

    Concernant les podcasts, je n’aime pas écouter les "podcasts dédiés", à savoir les blogs parlés. J’aime mieux lire, ça me permet l’indicible plaisir de souligner virtuellement en rouge les fautes, un plaisir dont on ne se lasse jamais !
    Personnellement, je vois plus le podcast comme un push-vod (video on demand) gratuit : tu aimes une émission de radio (typiquement le masque et la plume sur France Inter le dimanche soir), mais paf, pas le temps de l’écouter, parce que le dimanche à 21h, on ne pense jamais à mettre la radio. Pas de soucis : le lendemain, le mp3 attend gentiment sur le PC de se faire écouter. Quelques scripts perl et le podcast devient le plaisir de ne plus rater une émission géniale au lieu d’écouter vaguement des blogs brouillons qui se font lire (bravo pour ton blog, mon stylo rouge virtuel marche pas chez toi, j’aime beaucoup ton écriture également, autant le dire vu que je n’hésite pas en général à critiquer ;-)



  9. -|- Delphine Dumont dit :

    Merci beaucoup ! :)



  10. -|- Delphine Dumont dit :

    En parlant de Diam’s, elle a aussi fait les délices d’Aka :
    antoine.kirsch.free.fr/bl…
    :)



  11. -|- Antoine Fowler dit :

    @bruce
    @delphine

    Donc, toi aussi tu t’es planté sur les heures du Maaaaaaque !
    A 21 h, c’est terminé.

    A part çà, c’est un petit bonheur de lire ce blog !



  12. -|- Delphine Dumont dit :

    Je n’écoute pas beaucoup la radio, à part sur le net où c’est 99% musique et 1% jingle.

    J’ai beaucoup de mal à écouter un débat interrompu par la pub ou les infos, voire un petit tube à la mode. Et je n’aimais pas les rediffusions en ligne puisqu’elles sont très souvent en Real. Mais j’ai installé Real Alternative pour Winamp, ce qui me permet d’accéder à ce format sans avoir à installer cette grosse bouse de Real Player et ça pourrait bien changer ! :)

    Antoine > Merci beaucoup ! :)



  13. -|- Fubiz dit :

    Miam les clémentines à droite :) Joli blog !



  14. -|- Delphine Dumont dit :

    Merci ! ;)



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog