Une bonne nouvelle !

Par Delphine Dumont, le 16 octobre 2006 | Hyperliens

D’abord, je ne remercie pas Koz pour m’avoir donné un coup de blues, ce matin, même si, pfff, je suis bien obligée d’admettre que je suis d’accord avec lui sur toute la ligne pour son billet Je ne verrai jamais les neiges “éternelles” du Kilimandjaro.

Je n’avais pas non plus prévu d’aller admirer les neiges du Kilimandjaro. En fait, je fais partie des gens qui ont besoin de savoir qu’il existe des endroits magnifiques sur la Terre mais pas besoin d’aller les souiller de mon empreinte écologique. Je suis persuadée que le Grand Canyon et l’Amazonie font partie des sites à couper le souffle, que c’est sûrement un choc monumental de les parcourir et que j’apprécierais certainement cette expérience. Mais l’importance des séquelles du tourisme sur ces lieux suffit à me retenir.

Savoir que les neiges du Kilimandjaro vont disparaître me peinent donc, non pas parce que je voulais les voir un jour, mais parce que c’est la preuve évidente des dégâts de la pollution.

Maintenant que j’ai plombé l’ambiance (huhu, le jeu de mots), je vous livre un lien plus réjouissant : La folie des maisons ”vertes” gagne la France par Marielle Court dans Le Figaro. Bien que ce ne soit pas le premier signe d’une prise de conscience citoyenne et même s’il faut tempérer cette inclinaison par la motivation spéculative de certains, c’est quand même une bonne nouvelle ! :)

Delphine Dumont
RedacBox.com, mon site professionnel

Technorati Tags : écologie, grands sites naturels, construction écologie, environnement

Lire aussi :

4 commentaires pour “Une bonne nouvelle !”

  1. -|- koz dit :

    J’en suis tout désolé ma petite Delphine ! En tout cas, je ressens la même chose que toi : je n’aurais peut-être jamais foutu les pieds en Tanzanie de ma vie. Mais là, c’est une certitude : si j’y vais, je ne verrai pas l’une de ces merveilles de la nature qu’est (était) les neiges du Kilimandjaro.

    Mon premier commentateur me répond que le glacier, il est de l’autre côté de la photo. Peut-être, je ne connais pas assez Kili pour savoir de quel côté il glace le plus. Mais c’est un symbole en lui-même.

    Apparemment Gore le pédagogue utilise une image : quand on jette une grenouille dans de l’eau bouillante, par réflexe, elle saute hors de l’eau, alors que, si on la met dans de l’eau tiède, elle ne voit pas venir le danger… Le Kilimandjaro, c’est de l’eau bouillante. Ou en tout cas bien chaude.



  2. -|- couliine dit :

    je confirme la foret amozonienne est un site a couper le souffle d’une grande richesse animale et végétale ou on se sent tout petit!!!



  3. -|- couliine dit :

    je pense que la prise de conscience populaire a déjà commencé…mais encore une fois les politiques sont a la traine…il serait temps que les politiques s’interessent de façons serieuse à la question écologique



  4. -|- Delphine Dumont dit :

    Koz > N’en sois pas désolé ! C’est un excellent exemple et tu n’es pas responsable de la fonte de ces neiges. Enfin… Je crois… ;)

    Couliine > Je suis un peu envieuse de ton expérience sud-américaine, je ne doute pas de la force de l’endroit. Je trouve ça très bien que tu y sois allée, puisque tu habitais tout près. Il faudra que tu en fasses quelques billets ! ;)
    Pour la prise de conscience, effectivement, je crois que ça commence à bien s’implanter. Je vois les gens faire des efforts pour leurs déchets, regarder les étiquettes des produits, etc… Les boutiques et les pros du marketing l’ont d’ailleurs bien compris et, tu as raison de le rappeler, sur ce sujet aussi, les politiques sont à la traîne.



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog