Bien assis confortablement

Par Delphine Dumont, le 29 novembre 2006 | Tous concernés

Hier, je lisais le billet d’Eric Delcroix : accessibilité, le cul entre deux chaises… dans lequel il s’interroge sur l’intérêt d’une démarche d’accessibilité et il conclut en la qualifiant d’une relative inutilité. Comme je ne suis absolument pas d’accord avec lui, je le lui ai dit en commentaire et je complète ici.

Pourquoi avoir une démarche d’accessibilité ?

Mais euuuh ! Vous vous moquez de moi ? Vous n’avez pas une question plus difficile ? On a une démarche d’accessibilité parce que c’est ce qu’on attend des autres, tout simplement ! Quand un centre commercial est construit, on exige de pouvoir s’y garer facilement, de pouvoir y entrer facilement, de pouvoir y circuler facilement. Quand on va dans une préfecture, on exige d’avoir un accueil, une personne ou, au minimum, un panneau pour nous aider à nous y retrouver. Partout, nous avons une exigence d’accessibilité, je ne parle même pas de souffrir d’une mobilité réduite, je parle de pouvoir immédiatement aller où on a le droit d’aller, sans rencontrer d’obstacles, sans se perdre, sans suivre un chemin inutilement long, etc… Nous avons cette exigence en permanence, d’une façon si inconsciente que nous n’imaginons pas la recherche qui a été faite en amont pour nous satisfaire.

Pourquoi avoir une démarche d’accessibilité sur le web ? Parce que nous ne connaissons pas notre visiteur, il n’est pas comme nous, il ne raisonne pas comme nous, il n’a pas les mêmes aptitudes que nous. Nous n’avons pas à imposer notre mode de vie aux autres.

Il n’y a qu’à faire une version pour les déficients visuels

Eric Delcroix cite la Libre Belgique qui est accessible dans une version différente pour les personnes souffrant de déficiences visuelles et il trouve que c’est une super idée. Moi, je dis que c’est bien mais que ce n’est qu’un pis-aller. Le visiteur handicapé a peut-être une vue d’aigle mais des tremblements qui lui interdisent quasiment l’usage de la souris. Les sous-menus qui se replient dès que le curseur sort du lien, ne serait-ce que d’un demi-pixel, sont donc totalement inabordables pour ce visiteur. Un site accessible doit prendre en compte les déficiences visuelles, les déficiences motrices, les déficiences de compréhension, les déficiences de culture, les déficiences de vocabulaire.

Sur ce point, j’ai vu l’autre jour un site commercial qui n’offrait aucun menu, juste un champ de recherche. Pour trouver un article, il fallait rentrer son nom. Déjà, c’est nul, puisqu’on n’a aucune idée de la richesse de l’offre. Mais en plus, les déclinaisons n’étaient pas acceptées. Par exemple, on ne peut pas chercher “top” ou “tee-shirt” ou “blouse” mais “haut”. Ah ben oui, ma bonne dame, ton top, tu vas pas le mettre sur tes genoux, alors sois un peu maline, hein !

Un site accessible, ce n’est pas un site qui répond à un handicap, c’est un site humble qui comprend que l’important, c’est le visiteur et non le concepteur. Donc, à la limite, je sais que je vais faire hurler, peu importe si vous n’avez pas 20/20 aux validateurs d’accessibilité, si vous ne pouvez plus améliorer un point sans en dégrader un autre.

Je vais hurler

Je cite Eric Delcroix :

« Je dis souvent que je serais complètement d’accord avec la création des sites accessibles le jour où Dreamweaver proposera une solution aussi simple que la création des pages web à l’aide de tableau pour la réalisation des sites en CSS… Ce n’est pas vrai au jour d’aujourd’hui pour le commun des mortels. Je ne parle pas ici des Geeks que nous sommes. »

HAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!! Pardon, mais j’avais prévenu que j’allais hurler. Pour Eric Delcroix, puisque Dreamweaver ne génère pas un code valide, tant pis, on va continuer à faire du code sale en attendant que Dreamweaver fasse du code propre. O_o

Eric… très cher Eric… c’est une blague ? Non, parce qu’il faut le dire, moi, je l’ai pris au premier degré. Vous savez, mon robinet fuit et c’est pas bon pour la Terre, ce gaspillage d’eau, mais c’est mon robinet, je n’y peux rien. Ma voiture pollue à cause d’une carburation mal réglée mais je ne vais pas chez le garagiste, je vais attendre qu’elle y aille toute seule ou qu’il vienne. Je continue ou vous voyez l’idée ? Au fait, vous écrivez toujours vos billets sur un Amstrad ou vous êtes passé à un matériel moins obsolète ? :)

Dreamweaver est un polluant du web, cessons de l’utiliser et de former les nouvelles générations à ce logiciel obsolète, passons à des logiciels plus performants. Personnellement, je travaille tout en éditeur de texte, c’est mon coté maso, mais aussi curieuse, j’aime bien comprendre ce qui se passe, comment on produit tel ou tel effet, etc… Mais je suis sûre que nombre de mes lecteurs se feront un plaisir de citer leur éditeur favori. :)

Nous ne sommes pas concernés par les handicaps

Oh ben dites ! Vous êtes voyants vous ? Madame Irma, c’est un métier à débouchés, vous savez. Par exemple, Elisabeth Teyssier, elle passe souvent à la télé, c’est cool. Non, je plaisante. Je résume votre argumentation, cher Eric : « Puisque nous vendons des formations à l’image, les handicapés visuels ne viendront pas consulter notre site ». Ces formations, vous les vendez comme vous le dites si bien. A qui ? Uniquement à vos élèves ou à des décideurs qui vous enverront des élèves ? Oui, vous avez lu mon commentaire, vous savez déjà ce que je vais dire. Peut-être que le décideur/prescripteur sera malvoyant. On peut être malvoyant et être directeur des Ressources Humaines, donc avoir à choisir la meilleure formation pour l’un de ses salariés. Je serais DRH et malvoyante, je ne choisirais certainement pas un site qui n’a même pas compris ça. :(

Attention, je vais re-hurler

Ressortez vos boules Quiès, je cite à nouveau Eric Delcroix avec à nouveau un risque de réaction bruyante…

« Mais la question que l’on peut se poser également concernant l’accessibilité est : l’accessibilité n’est-elle pas une reprise en main par les services informatique de la création des sites web ? C’était la question sous-jacente de mon billet qui c’est le chef ? où je me demandais de qui devaient dépendre les sites internet. D’ailleurs l’assimilation des règles de création des sites accessible acquises, n’est ce pas le chemin ouvert vers le détournement des balises afin d’améliorer son référencement par exemple ? Deux cours permettent de se former en ligne. Celui pour l’évaluation de l’accessibilité du Web du Support-EAM (Supporting the creation of an eAccessibilityMark) est gratuit, mais pas celui de Temesis que j’ai également suivi ;-)

De plus, la loi, qui impose les sites accessibles dans les administration française sera difficilement applicable à l’ensemble de la planète internet… d’autant plus que la plupart des visiteurs de nos sites emploie Internet Explorer et que nous devons bien reconnaître que ce n’est pas le grand amour entre l’accessibilité et le navigateur de Microsoft. Dernier détail qui me gêne, pourquoi prévoir une mise en page de site particulière si le “premier venu” peut tout modifié car il applique ces feuilles de style ? Que fait-on des graphistes dans les agences ? »

AAAAAAAAAAAHHHHHH !!! Oui, mais non, j’avais prévenu, vous pouvez pas venir vous plaindre. JE DISAIS JE VOUS AVAIS PREV… OTEZ VOS BOULES QUIES, LES BOULES, LA, ENLEVEZ-LES, C’EST BON. :)

Donc, si on suit le raisonnement d’Eric Delcroix, 1) l’accessibilité, on peut pas, parce que Dreamweaver, il veut pas ; 2) l’accessibilité, on peut s’en passer sur certains sites parce qu’on n’y accueillera que des full power visitors ; 3) l’accessibilité, on peut pas parce qu’Internet Explorer, c’est tout pourri alors à quoi ça sert que Ducros, il se décarcasse ; 4)l’accessibilité, c’est mal, ça tue les graphistes.

:’D… X’DDD… X’DDD… pardon… X’DDD… pardon… non, mais… :’DD… quand un fou-rire vous prend… X’DD… c’est super dur de… X’DDD… pardon, de s’en débarrasser. [Indication de scène] Elle boit un verre d’eau, s’essuie les yeux, toussote un peu, et reprend plus calmement.[/Indication]

Eric, vous êtes assis ? Je vais vous dire un truc, ça risque de vous faire un choc. L’accessibilité n’est absolument pas incompatible avec un graphisme qui déchire. Vous connaissez les CSS ? Que de nom, visiblement. Savez-vous qu’avec les CSS, on peut garder la même page et la modifier totalement d’un clic ? Et oui ! Il suffit de prévoir un switch qui permet de modifier l’habillage. Je vous sens dubitatif. Si, si. La dubitativité, ça porte loin. Moi, je le sens d’ici… Allez, je suis bonne fille, je vous donne l’exemple absolu : CSSZenGarden. Dans la colonne de droite, vous avez la liste des derniers nouveaux habillages, vous cliquez dessus, la page se recharge, ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre. Fooouuu, non ? Et bien, figurez-vous (vous êtes toujours assis, j’espère ?), que c’est avec la même simplicité que l’on peut offrir un site accessible quelque soit le déficit visuel et très beau. Le visiteur a un accès et le graphiste a la vie sauve. Dingue, non ? :)

Oui, je sais, ça fait un choc, mais c’est cool d’apprendre des trucs, non ? :)

Eric m’a tuer

Je cite sa conclusion (qu’on n’aille pas dire que j’invente, les gens sont si malveillants…).

« Donc, dans le cadre de l’exposé, c’est à peu près ce que je leur ai dit en complément, tout en sachant que je crée plutôt des sites accessibles maintenant mais que je dois aussi dans mon rôle d’éducateur montrer toute la diversité qui concerne ce mode de développement des sites web. »

J’imagine très bien dans l’émission “Chef, la Recette”, Cyril Lignac dire : « Maintenant que je leur ai appris à cuisiner de délicieux petits plats sains pour le corps, je vais aussi leur apprendre à faire des trucs dégueux et mauvais pour le corps, parce qu’il faut bien que je leur montre toute la diversité. »…

Mais euuuuh…! Cyril, je sais bien que tu ne dirais pas ça, arrête ! aïe ! pas la tête ! aïe ! Oh mon Dieu ! [Indication de scène] Elle oblige son chien à lacher le cuisinier et raccompagne ce dernier à la porte.[/indication] Voila, le Cyril, il est tout énervé, il y a du petit mitron qui va prendre cher dans la cuisine ce soir. Le premier qui loupe sa béarnaise, il va pouvoir frotter le sol à la brosse à dents…

Journée des Handicapés 3 décembreMais il y en a qui ont tout compris !

Comme je n’ai rien à leur expliquer, je me contente de vous inviter tous (Eric et vous, mes autres lecteurs) à lire leurs billets à eux. :)

  • 3 décembre 2006 : journée internationale des personnes handicapées par Raphaël Goetter d’AlsacréationS 
  • Journée internationale des personnes handicapées par Tristan Nitot, l’idole de Monique (parce qu’il le vaut bien) 
  • Journée internationale des handicapés le 3 décembre, nous sommes tous concernés par Julie ;
  • 3 décembre 2006 : journée internationale des personnes handicapées par Elie Sloïm ;
  • Accessibilité des sites web… et si on faisait notre job ? par Br1o ;

Merci à eux tous de relayer l’info. Merci aussi à ceux qui me font l’honneur de trouver mon logo pas trop pourri. :)

Delphine Dumont
RedacBox.com, mon site professionnel

Technorati Tags : 3 décembre, tous concernés, Journée Internationale des Handicapés

Lire aussi :

30 commentaires pour “Bien assis confortablement”

  1. -|- br1o dit :

    S’il ne devait en rester qu’un (billet sur l’accessibilité) ce serait celui-ci. Bravo !



  2. -|- djails dit :

    je sais que tu aime pas dreamweaver que tu préfer un marteau et un burin, mai il es tout a fait possible de faire un site sans tableau avec DMW en grande majorité mon site est ainsi. quand il ne l’es pas c’est que ou je n’avais pas de maitrise sur certain élements (compteur ou pub) ou que trop "fatigué" j’ai laissé un tableau mais la plupart du temps j’ai utilisé le mode script et les CSS que tu conseille avec raison a ton correspondant.



  3. -|- Delphine Dumont dit :

    Br1o > Merci ! :)

    Djails > Je ne dis pas qu’il soit impossible de faire un site sans tableaux dans DW (décidément ! quelle manie de déformer mes propos ! ;)); je dis que DW génère un code sale. Il suffit de lire les sources des sites générés dans DW pour voir des “” vides etc. Le placement des éléments via les CSS permet de ne pas avoir ce genre de choses qui traînent. Et je n’ai pas choisi le plus crado des défauts, mais juste l’un des plus courants. ;)



  4. -|- Tristan dit :

    Bravo Delphine, très bon billet. J’ai quand même peur que ça soit un troll, cet Eric Delcroix, non ? Enfin, pour écrire des énormités pareilles, il doit être chef d’escadrille, non ?

    Ah, au fait : IE est plutôt plus accessible que Firefox, surtout en ce qui concerne la compatibilité avec JAWS. Et on imagine le mal que j’ai à dire une chose pareille ;-D



  5. -|- opl dit :

    Comment peut-on suivre une formation Temesis et écrire des choses pareilles? Ca m’interpelle (quelque part).

    Ou alors ça vient de "l’accessibilité n’est-elle pas une reprise en main par les services informatique de la création des sites web ?"
    Perdu, si ce n’était qu’avec les services informatiques (mon dieu les guéguerres intra-entreprises que cela laisse entrevoir …) qu’il allait falloir partager son petit espace de pouvoir chèrement défendu ce serait encore acceptable mais non c’est pire que cela: LES SITES WEB APPARTIENNENT A LEURS VISITEURS; le créateur de sites est à leur service et si ça ne plait pas au visiteur, le créateur ravale sa fierté et se remet humblement à la tâche …



  6. -|- Delphine Dumont dit :

    Tristan > Merci ! ;)

    Je ne sais pas si Eric est un troll, je le souhaite, sinon, il m’inquiète sérieusement… :)

    Pour IE, bravo pour ton honnêteté et effectivement, cette meilleure accessibilité d’IE est une super bonne nouvelle vu que la prochaîne version ne sortira pas avant au moins 5 ans… ;D



  7. -|- Delphine Dumont dit :

    opl > Exactement ! :)
    Cette journée des handicapés aura au moins servi à parler d’accessibilité et de voir le chemin qui reste à parcourir. :)



  8. -|- NiCoS dit :

    Bravo pour ce billet :-)



  9. -|- Delphine Dumont dit :

    Merci ! ;)



  10. -|- br1o dit :

    Pour en rajouter une couche sur DW, j’utilise rarement autre chose. Bien sûr si je n’ai pas le choix, je sais tirer le maximum du notepad, mais je trouve que DW est un très bon éditeur de texte :

    - pour saisir des balises,
    - faire des chercher/remplacer de haute volée,
    - gérer l’arborescence du site,
    - le transfert ftp (DW8),

    Sans parler du look général et de l’ergonomie (que je trouve) très réussie et qui ont su évoluer tranquillement depuis le début.

    Et pourtant j’ai essayé : notepad, notepad++, html-kit, nvu… et d’autres dont l’énumération serait inutile et fastidieuse ;)

    A ce propos si quelqu’un avait un killer DW à proposer, je suis à l’écoute.

    Don’t feed the troll ;)



  11. -|- Delphine Dumont dit :

    Br1o > C’est vrai qu’il manque un remplaçant à DW dans le sens du confort d’utilisation. Il y a des solutions efficaces mais moins ergonomiques et souvent éclatées en plusieurs modules à regrouper. On me dit le plus grand bien de NVU, mais comme toi, Stéphane Carpentier l’a essayé et en est déçu. Personnellement, j’utilise NoteTab(en), un éditeur de textes à onglets qui propose tout un tas de fonction d’édition de codes intéressantes. Son principal défaut est qu’il date de 2003 et qu’il a très sérieusement besoin d’une mise à jour sur le code. [Correction ] Son principal défaut est de ne pas être libre, il pourrait être mis à jour par une communauté sinon. Par contre, il est d’une stabilité à toute épreuve et se plie totalement à l’utilisateur : on peut paramétrer les barres d’outils, les volets d’exploration, etc… Je l’adore, mais je comprends ses limites pour des gros sites.



  12. -|- Soho dit :

    S’il veut sauver la vie des Graphistes, Eric à interet à se mettre au Css… Je faisais un site que je trouvais trèèèès joli.. jusqu’à ce que je le découvre sous FireFox ! (c’était il y a quelques temps, Delphine;-))

    Aujourd’hui, mes visiteurs en sont pas des geeks (un geek ne consulte pas de recettes de cuisine : un geek ne cuisine pas, il se goinfre de Mc Do devant son code, c’est bien connu :-p) Il n’empeche que 15% d’entre eux le voient à travers FF…
    Et puis, je ne suis pas handicapée (au moins, au sens législatif du terme!), et je n’aurai jamais d’accident ni de maladie qui affaiblira mes sens, c’est sur… en plus, je suis jeune (si! si!), et je ne veillirai jamais (non! non!), ma vue ne faiblira pas , je ne tremblerai jamais, je n’aurai jamais d’arthrose (contrairement à ma maman, dès 30 ans) qui m’empechera de tenir ma souris…
    Donc, tout va bien : dans 20 ans, je serai devant mon écran (sous IE 7.5 au moins !), belle, en parfaite santé, et je découvrirai avec bonheur des sites codés comme des pieds par DW mais je ne rendrai compte de rien :-p

    Pfff… bon, j’en profite pour faire un peu de pub pour un éditeur que j’utilise et apprécie depuis plusieurs années maintenant : Html-kit. Ca n’est pas du Wysiwyg, mais il est très pratique et permet une double visualisation Mode IE/ Mode Gecko : pratique !
    Et en plus :il est Free, il exxiste en version française et le pluggin Html-Tidy aide à la création de pages propres et conforme… que demande le peuple !
    http://www.chami.com/html-kit/



  13. -|- Soho dit :

    PS : désolée pour les fautes d’orthographe… j’essaie de coder proprement, il faudrait maintenant que j’essaie d’écrire correctement !….



  14. -|- br1o dit :

    soho > l’orthographe, la grammaire, la construction des phrases, bref, tout ce qu’on apprend généralement à l’école, est à mon avis le premier élément à prendre en compte quand on parle d’accessibilité, mais aussi et surtout, de standard.

    Quoi de plus standard en effet que la langue, et à quoi servirait un contenu accessible du point de vue d’un validateur logiciel, si la lecture était laborieuse pour l’être humain ?

    Juste pour dire que tu es dans le vrai (j’avais juste envie de me la péter un peu sur le sjet ;) )



  15. -|- Delphine Dumont dit :

    Soho > Que dire ? Tu es parfaite ! :)
    (pas comme ton orthographe, mais il te fallait bien un défaut, rien qu’un ! ;))

    Br1o > Exactement ! Il faudra que je fasse un billet là-dessus d’ailleurs. Il m’arrive de lire des textes qui, pour des raisons de mots inadaptés, de ponctuation absente ou mal placée et d’orthographe fantaisiste, deviennent soudainement obscurs. Je ne peux pas croire que ces gens se relisent ! Je n’ai jamais écouté un lecteur d’écran sur ce genre de textes, mais il faudra que j’essaye un jour, ça doit être épouvantable. :(
    Et puis, un bon texte, c’est toujours si agréable à lire… :)



  16. -|- Bruce dit :

    Ben, euh, au hasard, emacs ?
    Réfléchissons maintenant : emacs et le mode mixte, qui permet de garder le mode nxml pour le html/xml et le mode php pour le code.
    On peut éditer directement sur serveur via ange-ftp, se faire ses propres raccourcis claviers pour les blocs courants en utilisant des squelettes…
    Avantage non négligeable, il tourne avec les mêmes raccourcis claviers aussi bien sur unix/linux que windows et en plus il coûte rien. Ah, on peut aussi l’interfacer avec aspell pour les corrections d’orthographe ou se servir du client web intégré pour aller voir le rendu sur un viewer en mode texte ou au contraire lancer une appli extrerne.
    Défaut, certaines âmes chagrines disent que la courbe d’apprentissage est peut-être un peu rude. des grognons, c’est tout…
    Je crois que je viens encore de summonner de la nourriture à bête poilue moi !



  17. -|- Korigan dit :

    Je plussoye pour le billet.

    Sinon j’ai pas mal aux oreilles mais aux yeux après la lecture de tout cela avec une police aussi petite.



  18. -|- Delphine Dumont dit :

    Bruce > Il faut que je teste ça ! Merci ! :)
    Korigan > Merci et pardon. Il faut effectivement que je modifie le style pour pouvoir régler le corps plus facilement. :)



  19. -|- br1o dit :

    Delphine, ça y est, j’ai intégré ton commentaire libre de droit ;) dans le billet.

    J’ai paraphraser et rajouter deux trois trucs. N’hésite pas à me dire si j’ai bien respecté ta pensée ;)
    a+



  20. -|- Delphine Dumont dit :

    Nickel ! Rien à redire ! Bravo et merci. :)



  21. -|- jeunepauvre@hotmail.fr dit :

    La bataille ne serait ferait elle pas plutôt au niveau des navigateurs web qui devrait rendre le contenu accessible?
    Car le web n’est pas rempli que de site "pro" et il est difficile de rendre tout accessible pour tout les handicapés selon leur handicap spécifique.
    J’espère que personne n’y verra un avantage commercial à sortir un logiciel "magique" mais que cela s’intégrera au fil du temps aux navigateurs connu (ou non, tant que ca reste gratuit…).

    Il est clair que rendre le "monde égal et accessible a tous" y compris dans les "évolutions" technologique et sociétale est un combat qui ne fait que commencer.

    [Curieusement plus l'on progresse et plus de personnes deviennent handicapé suite à ce progrès (accident de voiture, cancers, troubles prénataux ect...)]



  22. -|- Blog Chocoholic dit :

    Blog and breackfast

    Ou ma réponse au jeu KKVJ#3 de Débo Tout d’abord, mille excuses pour n’avoir rien posté cette semaine… Décembre, c’est vraiment la course (3 anniversaires et 1 Noël dans le même mois, ça fait pas mal de cadeaux à trouver et presque autant de



  23. -|- Sébastien Billard dit :

    Les navigateurs peuvent être une aide à l’accessibilité, mais il faut déjà que le contenu le permette. On en revient donc à des contenu respectant certains standards et normes d’accessibilité.

    D’autre part l’accessibilité n’est pas que technique, elle est aussi liée à la logique des contenus, des mechanismes de navigation, à la lisibilité des textes, choses qui ne peuvent être automatisées.



  24. -|- Delphine Dumont dit :

    Merci Sébastien ! :)
    Tu as magnifiquement résumé ma pensée. L’accessibilité est un processus complexe qui nécessite une volonté globale et profonde. C’est exactement comme la lutte contre la pollution, ça ne sert à rien de dire de trier ses déchets si on encourage des gaspillages d’énergie par ailleurs.



  25. -|- AJblog dit :

    Réponse à : accessibilité, le cul entre deux chaises…

    Eric Delcroix a lancé une discussion il y’a quelques jours, comme il citait plusieurs personnes dans son Billet (Sébastien Billard, Monique Brunel et moi même… cherchez l’intru). Il soulève plusieurs points intéressants, et donc comme promis…



  26. -|- delcroix dit :

    Ma réponse à vos réponses :
    http://www.ed-productions.com/le...



  27. -|- Delphine Dumont dit :

    Et je m’y fais traiter d’ayatollah. Mince ! Je vais devoir me faire pousser la barbe… Hum… ça risque d’être long… :o)



  28. -|- Blog Chocoholic dit :

    Blog and breakfast

    Ou ma réponse au jeu KKVJ#3 de Débo Tout d’abord, mille excuses pour n’avoir rien posté cette semaine… Décembre, c’est vraiment la course (3 anniversaires et 1 Noël dans le même mois, ça fait pas mal de cadeaux à trouver et presque autant de



  29. -|- bb dit :

    Bonjour, pour ceux et celles qui peuvent se passer d’un éditeur wysiwyg mais qui veulent quand même avoir des fonctionnalités comme le ftp et l’autocomplétion je vous conseille d’aller faire un saut sur le site d’aptana. C’est du libre, et la prochaine version gérera enfin l’utf8, bref que du bonheur. Bon c’est vrai que le soft est un peu lourd, donc quand il s’agit d’éditer des fichiers pour des petites corrections Notepad++ est vraiment bon (pour l’instant je ne bosse qu’avec celui là et j’en suis très content).

    http://www.aptana.com/



  30. -|- Delphine Dumont dit :

    Merci pour l’info ! Je vais tester ça au plus vite. Le Wysiwyg est une absurdité, à mon sens, puisque ça ne peut être wysiwyg que pour son propre écran avec son navigateur. Il est donc essentiel de connaître le code si on veut prétendre être pro. On peut partir sur du Wysiwyg à condition d’en connaître les limites. Merci encore pour le lien ! :)



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog