J’aime Firefox et si ça enrichit Mozilla Corp, tant mieux !

Par Delphine Dumont, le 2 novembre 2006 | I love Firefox |

Il y a encore un troll qui traîne en ce moment sur le web : Mozilla se fait plein de sous sur notre dos, sous leurs airs de boy-scouts, ils seraient en réalité d'horribles capitalistes qui s'en mettraient plein les fouilles, l'analogie est faite avec l'ARC et certains déplorent que des structures publiques (et de gauche) les soutiennent et contribuent à cette honteuse mascarade. Je ne connais que 2 mots pour qualifier ceci : "bullshits" pour ceux qui répètent sans savoir et "propagande" pour ceux qui agissent par intérêt pour leur employeur de Seattle...

La soirée Firefox a fait des envieux. Elle était sans doute trop réussie, témoignant d'une volonté publique d'utiliser des outils propres et libres, de l'enthousiasme d'une communauté, du dynamisme de bénévoles, etc... On est loin du pince-fesses entre happy fews façon lancement du blog de RDDV, le fameux LesTéléchargements.com qui a coûté si cher, si peu convaincu et agonisé si vite.

Bref, certains affirment que, nous les utilisateurs des produits Mozilla et principalement Firefox, sommes persuadés que les développeurs et promoteurs du projet Mozilla vivent d'amour et d'eau fraîche et que, si jamais on apprenait qu'ils sont payés pour leur fantastique boulot, on s'en offusquerait... Lire :

  • "Mozilla, fondation à but non lucratif mais extrémement lucrative" sur le blog de Jérémie Berrebi ;
  • "l'Open source: Tu bosses gratos, et moi j'encaisse. (mais tu es invité à la soirée)" sur le blog de Julien Codorniou ;
  • Le même Julien Codorniou qui éprouve le besoin de faire une précision sur son précédent billet dans "Quelques précisions sur les dollars de la Mozilla Foundation où il se plaint, pauvre chéri, d'être harcelé par les ayatollahs du libre.

Que je sache, Julien Codorniou habite toujours chez lui, peut librement continuer à travailler pour Microsoft, il n'est pas obligé de dormir chaque nuit dans un endroit différent comme Robert Redecker et il m'étonnerait beaucoup qu'il finisse ses jours (le plus tard possible) comme Théo Van Gogh. Bref, que lui vaudrait cette ire des intégristes du libre1 ? Son souhait de voir plus de transparence dans les comptes de Mozilla Corp. Je suppose qu'à force de naviguer dans les eaux troubles de Microsoft, il ne peut que supposer un mauvais emploi des mannes perçues par MozCorp. Pourtant, si, moi aussi, je suis intéressée par l'utilisation de cet argent et donc par la transparence, je vois mal une bande de félés consacrant des années à développer un produit pour les utilisateurs devenir subitement d'immondes profiteurs abusant des utilisateurs. Ça me parait aussi absurde que contre-productif.

L'intérêt de MozCorp est de soutenir des projets dont très peu ont, aujourd'hui, une rentabilité potentielle. Le soutien de ces projets coûtent cher, le soutien des produits existants aussi, que MozCorp engrange de gros revenus et prouve que le libre n'est pas qu'un happening pour happy nerds, j'en suis ravie et je suis assez choquée (doux euphémisme) des suppositions de Julien Codorniou, Jérémie Berrebi et consorts.

J'irais même plus loin. Même si on me prouvait que les dirigeants de MozCorp s'en mettaient "plein les fouilles", j'en serais ravie pour eux, je trouverais ça normal que leurs années d'efforts soient enfin payantes pour eux. Quand Julien Cordoniou écrit :

« J'ai donc laissé entendre, qu'il ne serait pas bete de faire un lien intelligent entre la tresorerie de Firefox, alimentée par Google, mais aussi Yahoo et Amazon, et tous ces developpeurs, qui bossent à l'oeil, car je crois que les mecs qui developpent du bon logiciel, les genies du soft, les talents, doivent etre recompensés et surtout valorisés. »

Je réponds que bien sûr que tout travail mérite salaire ! Mais on a... comment dire... un léger souci. Si un développeur veut bosser librement, il doit se mettre à son compte et donc acquérir subitement une foule de compétences qui n'ont rien à voir avec son métier : compta, gestion, commercial, etc... Sinon, il cherche un emploi où il fera ce pourquoi il est payé, ce qui est assez normal en fait, mais alors il y a peu de chances qu'il développe ou participe à un projet aussi colossal que Firefox, par exemple. Donc, il faut espérer que de généreux mécènes misent sur le projet et le financent en attendant une hypothétique rentabilité, pas gagné... Alors, que fait-on ? Personne ne fait rien s'il n'est pas payé ? Ou alors, on s'éclate sur le développement d'un produit et tant pis si c'est pour la beauté du geste ? Il n'y a pas de réponse universelle, chacun voit midi à sa porte.

Google se fait plein d'argent grâce à Firefox. OK. Et ? Google offre aux internautes un service de mails très performant, une messagerie instantanée très performante, une suite bureautique en ligne très performante, un outil de retouche d'images très performant, etc... en plus d'un moteur de recherches qui a fait ses preuves. Il ne me semble pas que l'internaute soit lésé !

Bref, il semble que cette nouvelle économie qui se passe d'argent mais utilise le troc de services sans comptabilité des efforts fournis ni des ressources consommées soit un peu trop différente pour les bons élèves des écoles de commerce. Je ne suis pas assez hippie pour croire que ce modèle puisse servir de référence absolue dans le monde entier. Je pense seulement que les sociétés de micro-crédits qui font un boulot formidable dans les pays en voie de développement ont prouvé qu'il peut y avoir des autres chemins que ceux répertoriés dans les grands guides, c'est tout.

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]

Lisez aussi l'excellent billet de Ludovic Dubost à ce sujet : Mozilla Open Source Rentable qui est la suite aux commentaires qu'il a laissé sur le billet de Jérémie Berrebi. Même que c'est parce que j'ai aimé ce qu'il a dit que j'ai cliqué sur nom et découvert son blog et ce billet ! :)

Avis aux trolleurs : je compte parmi mes lecteurs un viking et une psychopathe cruelle, ils adorent chasser les trolls. Optez donc pour les commentaires constructifs. Merci. :)

  • 1 : Il est vrai que certains adeptes et défenseurs du libre n'ont ni leur plume, ni leur langue dans leur poche, mais leur dangerosité reste heureusement à prouver. - remonter au texte

Flattr this!

Tweet

À lire aussi sur ce blog :

24 commentaires pour “J’aime Firefox et si ça enrichit Mozilla Corp, tant mieux !”

  1. -|- Julien dit :

    Delphine,
    Je suis ravi de voir que l'on est d'accord !
    1- firefox est un super soft
    2- les bons dveloppeurs meritent d'etre payés
    3- pour ne plus etre embetés par des notes pas sympas, la mofo ferait mieux de publier ses comptes. Les contributeurs sont en droit de savoir qui sont les donateurs les plus importants au projet.
    4- je serais ravi que les mecs de la MOFo s'en mettent plein les fouilles aussi, mais aujourd'hui la MOFO europe n'a meme pas de bureaux, alors que les mecs de la MOFO US se payent plus de 150 Ke/an (source: rapprt annuel 2003 de la mofo US).
    5- je soutenais et je financais (à hauteur de 30dol) deja FIREFOX avant de rentrer chez Microsoft. quand j'etais petit, je payais meme les shareware que j'utilisais.
    6- Microsoft et la MOFO s'entendent tres bien. il n'y a que qques ignares qui pensent que nous sommes concurrents.
    7- si tu aime FFOX, si tu es contente que le MOFO se fasse des millions, sans meme le faire expres, pourquoi est ce que tu ne trouves pas ça cool d'en faire profiter les developpeurs du soft en question ?
    enfin delphine, j'admets que mon ton est polemique, mais c'est ma marque de fabrique, sinon je perds mon traffic !!!



  2. -|- Julien dit :

    Delphine,
    J'ai aussi ecrit un livre sur Kelkoo, avec vinvin (www.20sur20.net) tu veux pas en parler sur ton blog stp ?
    merci d'avance,
    Julien.



  3. -|- Delphine Dumont dit :

    Oui, mais qui va embaucher les bons dév ? Pour l'instant, ça se bouscule pas. Ou alors c'est pour faire des trucs qui n'ont rien à voir avec ce type de projet.

    Là, on a un vrai problème d'ailleurs car la France souffre d'un retard technologique hallucinant alors qu'elle possède un grand nombre de cerveaux aussi créatifs que compétents. Qui vont forcément voir ailleurs ou restent au chômage. Dire qu'on pourrait être largement leader...

    Que la manne ne soit pas encore distribuée ne m'inquiète pas. Bien sûr, c'est plus que ballot que Moz Europe n'ait pas de locaux, mais que l'argent soit dépensé très vite m'inquièterait car je ne serais pas sure qu'il le soit efficacement. Le but lucratif n'existait pas au départ, il n'y a donc jamais eu de plan de financement, de développement, etc...

    Les développeurs n'ont pas bossé pour être payés mais pour participer, ils ne sont pas trompés comme avec un patron indélicat. Reverser est une chose, compromettre la pérennité par une précipitation dans l'utilisation de l'argent en est une autre.

    Bien sûr, il faut suivre ça pour éviter les dérives mais il n'y a pas de quoi créer un troll. ;)



  4. -|- Delphine Dumont dit :

    Ce livre est nul, ne l'achetez pas !

    (moi aussi, je sais faire des trolls ! :DD)



  5. -|- Delphine Dumont dit :

    C'était une blaaaague ! :D

    En fait, je n'ai pas lu le livre, mais rien que pour le courage de Vinvin sur France 3, je vais en parler.

    Après tout, un bouquin qui montre que contrairement à ce qu'on veut bien dire, on peut réussir en France, c'est pas si courant. ;)



  6. -|- Julien dit :

    delphine, j'ai 40 partenaires qui se tuent pour trouver des developpeurs à embaucher. c'est la ressource la plus rare du pays, et je te parle d'éditeurs à tres haut potentiel.
    y'a plein de boulot pour les bons developpeurs ici bas ! mais c est la penurie..
    zyva pas sympa le troll sur le kelbook, on s'est donné du mal !
    quand je vois des boites comme violet ou total immersion, je me dis qu'on n'est pas si en retard que ça quand meme



  7. -|- Delphine Dumont dit :

    Du boulot, oui, mais du boulot intéressant, des projets aussi porteurs, ça c'est rare, très rare et payé à leur juste valeur, c'est encore plus rare.

    Et je maintiens qu'on est en retard. Ce n'est pas parce que quelques boîtes innovent et foncent que la France est à l'heure. Il suffit de voir le retard des structures qui devraient normalement soutenir les compétences.



  8. -|- La Boulette dit :

    je pense qu'un des gros problèmes des boites françaises, c'est que dès que t'es bon tu récupères que les projets de merde infaisables... bonjour la gratification à l'ancienneté...



  9. -|- Barbablog dit :

    Firefox, Mozilla et troll

    Le troll du moment concerne les bénéfices de la Mozilla foundation. Les faits Firefox est un logiciel libre; la Mozilla foundation éditrice du logiciel réalise aujourd’hui plusieurs dizaines de millions de dollars de chiffre d’affaires...



  10. -|- Bruce dit :

    Des informaticiens qui cherchent du taff, j'en connais à la pelle et pas des plus mauvais. Le seul hic de nos jours dans ce métier, c'est qu'il faut passer par une boîte de presta (l'embauche directe a dû sortir du vocabulaire commun) qui se paie grassement sur le dos du développeur pour lui assurer sa sécurité (à la fin de son projet, il a droit à 4 mois au lieu de 3 avant de passer la porte définitivement). Mais c'est pas grave, quand on voit que des docteurs en informatique (on peut difficilement faire mieux) se font proposer moins de 30kEur annuels, on comprend pourquoi les gens restent pas en France einh... (Au fait, je suis informaticien et j'ai fui ma mère patrie pour rejoindre celle des banques et du chocolat, où l'herbe est quand même plus verte)



  11. -|- Delphine Dumont dit :

    Ptite boulette > Malheureusement, ça se vérifie dans d'autres domaines que l'informatique. On sait très bien démotiver en France, maintenant, va falloir qu'on apprenne la motivation. Et pas à travers les stages à la c... de randonnée, de sport extrême ou autre.

    Bruce > On est bien d'accord ! ;)



  12. -|- Soho dit :

    "cette nouvelle économie qui se passe d'argent mais utilise le troc de services sans comptabilité des efforts fournis ni des ressources consommées soit un peu trop différente pour les bons élèves des écoles de commerce"

    Encore un Troll ! Je proteste vigoureusement !
    On peut avoir été bon élève* d'une Ecole de Commerce et COMPRENDRE ce système, Delphine... voir même tenter de l'appliquer, faute d'être sur un marché où les entreprises sont pretes à recruter et à payer à leur juste valeur des compétences (je ne parle pas que des informaticiens :comme dit plus haut, c'est malheureusement vrai pour d'autres métiers)

    (*) arf.. peut-être est-ce parce que je n'étais pas vraiment bonnne élève (je ne suis pas sortie Majore, mais seulement 2ème de ma promo... :-s )



  13. -|- Jimini dit :

    oh bah je sais que c'est pas qu'en informatique, je suis même assez bien placée pour le savoir... je veux dire que c'est pathologique du système français et ça participe à notre retard en tout, tout comme la raideur des horaires de travail d'ailleurs. Le 8h-12h 14h-18h, ça nous perdra...



  14. -|- Delphine Dumont dit :

    Soho > 2ème !!! Quelle horreur ! Dire que j'ai toujours crue si brillante... Je ne te cache pas que je suis un peu déçue...
    ;)

    Je vise là tous ceux qui sont incapables de voir au-delà des modèles qui leur ont été enseignés, ce qui n'est pas ton cas, tu l'as plus que prouvé ! Je ne doute pas que tu aurais fait une ravissante brebis, mais tu n'as rien d'un mouton. ;)

    Jimini > Ah oui ! Et avec les 35h, il y a beaucoup de sociétés qui n'ont plus de standard dès 11h30 et 16h30. Certaines basculent vers les services internes et on a alors le délicieux plaisir d'entendre, malgré la main posée sur le combiné, les collègues qui demandent comment passer l'appel au bon service, ou si les fournisseurs impayés, c'est la compta ou la direction..
    Ca donne une super impression de professionnalisme, j'adore... :'D



  15. -|- Jimini dit :

    lol en fait, je pensais pas vraiment au 35h, mais plutôt au fait que les horaires sont fixes. Du coup, tu te retrouves avec des gens qui fichent rien un jour à partir de 16h parce qu'ils n'ont plus de boulot, mais qui se cassent quand même à 18h le lendemain alors qu'ils n'ont pas fini leur boulot. Je pense que les entreprises françaises gagneraient à comprendre qu'en laissant partir leurs salariés plus tôt quand ils n'ont pas de boulot, ils seront plus enclins à rester tard quand il y a besoin... Quand je bossais chez AmEx en Angleterre, je pouvais partir à midi quand je n'avais rien à faire, eh bien je suis restée des fois jusqu'à près de minuit quand j'avais du boulot...
    En fait, moi, je suis pour les 140h, autrement dit, la mensualisation du temps de travail ;-)



  16. -|- Delphine Dumont dit :

    J'ai travaillé en temps annuel, c'est à dire un certain nombre d'heures garanties sur l'année. Je n'avais pas d'enfants à l'époque, j'ai trouvé ça génial. Par contre, il faut trouver une astuce pour garantir un revenu minimum mensuel même si le nombre d'heures est inférieur car certaines de mes collègues ont eu des soucis de budget. Par contre, quand mon fils est né, c'est devenu ingérable mais ce n'était, sur ce point, pas par la seule faute de mon employeur.



  17. -|- Julien dit :

    Si vous etes developpeurs, et competent sur les technos Microsoft et que vous voulez bosser chez un editeur de logiciel, (en France) , n'hesitez pas à m'envoye un email avec votre CV.
    Merci,
    Julien.



  18. -|- Stéphane Carpentier dit :

    > En fait, moi, je suis pour les 140h, autrement dit, la mensualisation du temps de travail ;-)

    140h à faire en combien de jours ? En juillet je les faisais en deux semaines.... T_T Mensualiser les heures c'est bien, mais est-ce toujours utile de travailler plus pour être efficace. C'est un autre débat mais je ne le pense pas.
    Il ya avait un billet excellent à ce propos sur 37signals mais je ne le retrouve plus...



  19. -|- Stéphane Carpentier dit :

    > Avis aux trolleurs : je compte parmi mes lecteurs un viking et une psychopathe cruelle, ils adorent chasser les trolls. Optez donc pour les commentaires constructifs.

    Si avec ce commentaire, tu n'effraie pas le troll....

    ;-)



  20. -|- Yves Duel dit :

    A mon avis, on peut ajuter 2 arguments pas inutiles :

    1 ya pas qu'un seul modèle d'entreprise : on peut entreprendre ET rester à but non lucratif

    2 Microsoft, pour cet agressif et provocateur Cordoniou, est une entreprise hors la loi depuis des années, qui abuse d'une monopole illégal, et d'une position dominante acquise de façon déloyale. Ce sont des JUGES qui l'ont dit ; donc ça va comme ça, les vertueux entrepreneurs ! ...



  21. -|- Jimini dit :

    Stephane : 140h par mois, pour rester aux 35h. parce que je pense en effet que travailler plus ne rend pas forcément plus efficace, mais je trouve crétin de rester pour rester certains jours et partir sans avoir fini d'autres.
    cela dit, je suis comme toi, les 35h, je rigole, en général, je les fais en 3 jours... mais moi, je suis payée à la tâche, donc ça compte pas ;)



  22. -|- Delphine Dumont dit :

    Stéphane > S'il y a du troll blessé, on ne pourra pas dire que je n'ai pas prévenu. ;)

    Yves > J'adore ta façon de placer Microsoft et "vertueux entrepreneurs" dans le même commentaire ! :D

    Jimini > Moi, j'ai arrêté de compter mes heures, j'adore mon boulot, j'adore le retour que j'en ai et j'aimerais qu'il soit juste plus simple de se mettre à son compte administrativement. C'est le seul aspect qui me prend la tête et me fait perdre un temps fou. Ce n'est plus admissible de nos jours.



  23. -|- Jimini dit :

    Moi aussi j'adore mon boulot, mais ça fait 5 ans que j'ai mis ma vie perso de côté pour ça, et là, je craque ;-) non seulement je fatigue, j'aimerais bien avoir plus de temps pour m'occuper de mon jardin, ma maison, ma femme... mon but en juin 2007, c'est d'avoir assez de gens qui bossent pour moi pour ne bosser plus que 4 jours par semaine ! On croise les doigts !



  24. -|- Le blog du monde qui avance dit :

    Alors le shérif, il arrive et il regarde les bandits et...

    Là, une petite voix s'élève et dit : « C'est quoi ce western ? Je croyais que ça parlait de Firefox ! ». Et moi, je réponds : « C'est juste une façon de vous reparler du règlement de compte à Moz...



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog
copyright © 2006-2016 Redacbox