Les médias à hue et à dia (et réponse)

Par Delphine Dumont, le 29 novembre 2006 | Politique-tac

Depuis que j’ai traité Mitterrand d’arsouille (”Ca sent la charrette de stagiaires…“), pour reprendre le terme du Général de Gaulle, j’ai reçu plusieurs mails très sympathiques de personnes qui préfèrent passer par un mail avec une fausse adresse plutôt que de laisser un commentaire comme des gens qui assument leurs dires. Apparemment, ces personnes qui prêchent la tolérance et l’amour du prochain voudrait me ré-éduquer (sic !). Je sais qu’ils ne représentent absolument pas le P.S. dont ils se réclament mais je tiens à leur répondre.

Comme les adresses mail qu’ils ont laissées sont fausses, je m’adresse à eux ici.

Vous êtes libres de vos opinions

Nous avons la grande chance d’être en démocratie et de pouvoir dire et écrire ce que nous voulons tant que nous n’appellons ni au crime, ni au racisme, ni à l’homophobie1, etc… Vous pouvez donc dire que vous êtes Mitterrandophiles, vous pouvez nier ses actes, vous pouvez le déifier, vous pouvez lui ériger des statues mais vous ne pouvez pas m’interdire d’être d’un avis contraire au votre. Votre démarche seule prouve soit votre immaturité, soit votre nostalgie pour le soviétisme. C’est affligeant.

Si, les médias sont partiaux

Il y a quelques années, Marianne avait réalisé une étude très intéressante sur les journalistes, leurs origines, leur formation, leur environnement, leurs parcours, etc… L’étude avait démontré de façon criante le manque de diversité, ils avaient presque tous faits la même école, avaient débuté dans les mêmes groupes de presse (oui, la concentration y oblige plutôt), avaient eu les mêmes rédacteurs en chef, bref, il y a bien un formatage du journaliste.

En regardant le journal télé hier soir, j’en ai eu la preuve criante. On parle d’une promesse de la candidate Royal, l’obligation de parité, l’info est immédiatement suivie du témoignage d’une conseillère municipale qui dit comme c’est trop bien, de la balle atomique, elle déchire, Ségo. Ensuite, c’est un projet du ministre Sarkozy à propos de la violence dans les stades, la fermeture de la tribune Boulogne, l’info est suivie du témoignage du responsable du stade (j’ai oublié son nom) qui dit que c’est nul, c’est débile, c’est caca-boudin, ils ont rien compris.

Première constatation, ces témoignages n’apportent rien. La conseillère municipale appartient à un conseil dont le maire a voulu la parité, elle ne va pas dire que c’est mauvais ! Ensuite, le responsable du stade ne va pas aller dire que le priver des recettes de toute une tribune est une bonne chose ! Ne pouvait-on trouver de meilleures illustrations ? Ne cherchez pas, si bien sûr, c’était possible.

Deuxième constatation, comme toujours, les idées de gauche sont positivement soulignées, les idées de droite sont forcément mauvaises. C’est d’un manichéisme absurde. Cela veut donc dire qu’il y a les bons et les méchants. Trop facile, pas crédible. Pourquoi les médias ne creusent-ils pas les idées au lieu de s’en tenir à des préjugés prémachés vendus en barquettes au rayon surgelés ?

Ouais, mais tu dis ça parce que t’es de droite

Je vais encore être accusée de faire partie de l’UMP. Je dis bien “accuser” car être de droite est aujourd’hui une infâmie. Je suis de droite dans le sens où je ne crois pas qu’il appartienne à l’Etat de s’occuper de tout. L’Etat tout puissant infantilise l’individu tout comme l’image de Dieu répandue par l’Eglise Catholique au temps de sa splendeur a pu le faire. Je me refuse à être niée dans mes capacités de décisions. Donc, en cela, oui, je suis de droite.

Suis-je capitaliste ? Oui, bien sûr ! Nous le sommes tous ! C’est dans l’esprit humain. C’est même un réflexe animal, nous avons besoin d’accumuler des garanties d’aisance. Pour cela, nous mettons en œuvre librement un processus destiné à nous offrir notre logement, notre pitance et nos hardes. Notre salaire est pour nous, il n’est pas versé à l’Etat, nous sommes libres d’en disposer, nous n’avons pas à solliciter l’autorisation d’utiliser nos jambes pour aller travailler ou nos bras pour effectuer nos tâches. Le capitalisme, ce n’est rien d’autre que ça ! Relisez au besoin cette définition de la Wikipédia : Le capitalisme.

Salaud de riche !2

Il y a en France des gros mots : “libéral”, “riche”, “droite”, “capitaliste”. Dans le dessin animé “Foot de rue” qui passe sur France 3, les riches sont des snobinards immondes alors que les pauvres, ils sont trop sympas, le cœur sur la main, chaleureux, conviviaux, etc… Tiens ! Revoila le manichéisme et enseigné dès le plus jeune âge à un public captif. Remplacez “riches” et “pauvres” par “arabes” et “juifs” et vous verrez s’il n’y a pas comme un truc qui cloche… Être libéral, cela ne veut pas dire qu’on a sombré dans la pédophilie ou qu’on souhaite rouvrir des camps de concentration, non, cela veut dire soit qu’on est un adepte du libéralisme, soit qu’on a choisi une profession libérale. Je ne vois ni dans le premier, ni dans le second, la moindre raison d’avoir honte. En quoi, “libéral” pourrait-il être une injure ? Sincèrement, j’attends une explication parce que là, ça m’échappe totalement.

“Riche” ? Ne cherchons-nous pas tous à améliorer notre revenu et notre confort ? Oui, vous pourrez me citer Sœur Emmanuelle ou d’autres exceptions, mais soyons honnêtes, ce ne sont que des exceptions. Suivant le concept de “Riche = salaud”, l’humble ouvrier super sympa qui fait les 3/8 chez Renault, par la malédiction des 6 numéros du loto, devient brusquement un salaud infréquentable ? Quand j’écoute les reproches faits aux riches, l’un qui revient le plus souvent, c’est qu’ils ne partageraient pas. D’abord, qui connait l’importance des dons des riches qui ne médiatisent pas leur générosité ? Ensuite, j’ai remarqué que les critiques viennent souvent des personnes qui ne peuvent donner d’argent parce qu’ils en possèdent trop peu mais ne donnent ni leur sang, ni leur temps. Qui sont-ils pour critiquer ? Facile de voir la paille dans l’œil du voisin encore une fois. Bref, les riches sont des salauds parce que les égoïstes l’ont décrété ? Trop bien…

J’ai dans ma famille des personnes très fortunées (très, vraiment très). Elles font preuve d’une générosité discrète mais bien réelle, elles donnent non seulement de l’argent, ce qui est plutôt facile pour elles, mais aussi de leur temps, de leur attention. Même en ne tenant pas compte de l’affection que j’ai pour elles, je ne peux pas voir en quoi ces personnes ont quoique ce soit de “salauds”. L’envie est décidément un bien triste défaut.

Alors, c’est la droite qui a tout bon ?

Ben voyons ! Maintenant que je vous ai expliqué pourquoi le manichéisme qui angélise le PS et diabolise l’UMP est totalement nul, je vais verser dans l’excès inverse. Plus stupide, c’est quoi ? Jouer à la marelle sur l’autoroute ? Je n’adhère pas au PS car je ne veux pas d’un État paternaliste et tout-puissant, je l’ai expliqué. Je n’adhère pas à l’UMP car sur des points de société qui me tiennent particulièrement à cœur, leur engagement est trop mou voire inexistant. Les luttes contre les exclusions ont été “confisquées” par la gauche (principalement, parce qu’elle y a été la première sensible), les élus de droite n’y sont pas indifférents pour autant mais ils ont peur “de perdre de leur identité et donc de leur crédibilité” en soutenant ouvertement ces causes. Je rêve… X-(

Ils préfèrent passer pour des salauds sans cœur et arriérés plutôt que pour des gens de gauche ??? Pas tous, bien sûr, je généralise, mais il n’empêche que cette attitude est totalement stupide. Bien sûr, la droite n’a pas le monopole de l’orgueil mal placé, certains hommes de gauche approuvent en “off” des décisions et des concepts de droite mais les critiquent vertement devant les médias. Mais décidément, tant que l’UMP ne s’engagera pas en faveur de l’égalité de droits pour tous, je ne peux même pas penser à ouvrir l’un de leurs mails !

Donc ?

En conclusion, je vous demande donc de ne pas croire que je suis insultée quand vous me classez à droite, c’est vous que vous insultez en pensant qu’il s’agit d’une infâmie et en montrant ainsi votre manque de respect, de tolérance et de compréhension du monde. Si j’étais incroyablement optimiste, je vous demanderais aussi de lire des choses contraires à ce que vous pensez. Si vous ne bousculez pas vos opinions, vous n’avez aucune chance d’ouvrir vos horizons. Je vous demanderais aussi de ne pas gober tout cru ce que vous lisez ou entendez. C’est quand les citoyens seront plus exigeants que les politiques seront obligés d’avoir un discours honnête. Tant que tout le monde mange de la bouillie et accepte n’importe quoi en ne ronchonnant que dans son coin, rien ne risque de changer. Après tout, c’est peut-être ce que vous voulez ? Que rien ne change ?

Delphine Dumont
RedacBox.com, mon site professionnel

  • 1 : Et encore… Comme quelques autres, Christian Vanneste semble pouvoir tout se permettre… - remonter au texte
  • 2 : Vous êtes fous ! Me traîter de riche ! Moi qui suis dans le rouge tous les mois ! Je vais avoir droit à un contrôle fiscal. O_o (en plus, je n’ai ni iPod, ni PSP, trop la loose) - remonter au texte

Technorati Tags : je suis comme je suis, juste+quasi+parfaite, si ça ne vous plait pas, tant pis

Lire aussi :

34 commentaires pour “Les médias à hue et à dia (et réponse)”

  1. -|- NiCoS dit :

    Excellent billet, j’adhère totalement :-)



  2. -|- Jimini dit :

    idem. Très très bon billet.
    En effet, c’est très mal vu d’oser affirmer que parfois on est d’accord avec des idées de droite. Cela dit, même si je ne crois pas que l’Etat doit tout gérer et même si compte tenu de mon statut professionnel, je n’en bénéfice pas, je ne pourrais imaginer vivre dans un pays comme les Etats-Unis où c’est "chacun pour sa peau" et si on n’a pas d’argent, on ne peut pas se faire soigner.
    "Si, les médias sont partiaux", ça va encore plus loin. Si on regarde les talk-show, à chaque fois que quelqu’un parle de Sarkozy, tout le public siffle. C’est lamentable.
    Quant à M. V. Dont-il-ne-faut-pas-dire-le-nom, il en est à essayer de faire passer des lois pour le tirer de l’embarras, alors bon…
    Pour finir, ça n’est pas pour rien que RSF ne classe la France qu’au 35e rang mondial pour la liberté de la presse…
    http://www.rsf.org/rubrique.php3...



  3. -|- julient dit :

    Je te cite :
    "Suis-je capitaliste ? Oui, bien sûr ! Nous le sommes tous ! C’est dans l’esprit humain. C’est même un réflexe animal, (…)"

    Je te conseille la lecture du très bon 2ème tome de l’Anti-manuel d’économie, de Bernard Maris.
    Il y raconte notamment que le capitalisme n’est pas quelque chose de naturel : les animaux ne sont pas capitalistes et même les hommes n’ont pas toujours été capitalistes. C’est vraiment intéressant, avec plein d’exemples et de citations de grands philosophes.



  4. -|- Pi-Xel dit :

    Youhouuuuuuuuuu !!

    Exactement le type de billet que je dois faire depuis 10 ans…

    Je te blogue pour la 3000000 ° fois de suite !

    Un salaud de capitaliste, liberal de surcroit !



  5. -|- Pi-Xel WebLog dit :

    Tout comme elle…

    Tout comme Delphine, tout tout tout pareil… Sauf que moi, j’aurai été vachement plus méchant… …



  6. -|- marxiste libéral dit :

    ah bon avoir un salaire est du capitalisme? et depuis quand?

    Il s’agit du résultat de la force de travail du salarié et non le résultat d’une spéculation non basé sur le travail, ce qui est la définiton première du capitalisme il me semble.
    Mais peut être camarade, ais-je raté des épisodes, peut vais-je être classé dans la catégorie des crypto communiste, mais je ne lutterais pas contre ce classemment au final, car la bière finale sera le genre humain.



  7. -|- Delphine Dumont dit :

    NiCoS, Jimini et Pi-Xel > Merci ! :D

    JulienT > J’ai lu (en partie, ça m’est tombé des mains) Bernard Maris. C’est intéressant mais en contradiction avec ce que j’ai pu lire d’autres éthologues qui ont comparé avec des animaux. Quand je parle d’un réflexe animal, je ne veux pas dire que tous les animaux aient ce réflexe, mais qu’il s’agit de quelque chose de très ancien chez l’homme. J’aurais dû écrire atavique qui aurait été plus exact, c’est vrai. :)

    Marxiste libéral > Ce n’est pas d’avoir un salaire qui est du capitalisme, je ne l’ai pas écrit. Par contre, j’aurais dû en profiter pour préciser que j’ai horreur qu’on déforme mes propos. Merci de relire mon billet. :)



  8. -|- marxiste libéral dit :

    delphine> je veux bien t’accorder le brevet que ce ne soit pas ce que tu veux dire, mais pour moi pauvre et béte garçon, quand un paragraphe commence par les notions suivantes:
    -suis je capitaliste? oui et c’est naturel pour cela on met en place un processus pour notre pitance.
    -notre salaire est pour nous, il nous appartient et pas a l’Etat.
    -C’est ça le capitalisme.

    si tu as horreur que l’on déforme tes propos prend garde que dans la communication tout le monde n’a pas forcement la même manière de communiquer que l’emetteur et que par la même un concept qui est inséré entre 2 autres avec des phrases de liaison, peut laisser à croire qu’il y a une liaison mais bon, moi ce que j’en dit.



  9. -|- Delphine Dumont dit :

    Oui, bien sûr, oui.



  10. -|- Pierre / Citronjaune dit :

    Excellent billet. On ne peut être en désaccord avec toi dès l’instant où l’on fait preuve de réfexion et de recul (grand problème de gauche).
    L’impartialité des médias n’est plus à démontrer. Lorsque l’on connait le pouvoir qu’a la CGT dans la rédaction du journal Le Monde, on comprend mieux les positions prises par certains journalistes.

    Pour revenir au problème du clivage droite-gauche, à mon avis, il vient du fait que les politiques français le sont de profession. Les gens qui nous gouvernent ont toujours vu leur monde professionel (revenus, augmentations, poste) se construire sur une opposition à l’autre (l’autre étant de l’autre bord).
    La diabolisation de l’autre bord leur a donc toujours été profitable professionelement. Tout comme la notion de groupe fermé l’est (système de recommandation des hauts fonctionnaires, etc). Ceci est normal… Tout millieu professionnel est composé de réseaux.

    Sortir de cette logique demanderait à baser la politique sur des comportements rationnels. Il est donc totalement impossible de se défaire de ce manicheïsme… Ou alors… Il faudrait que les journalistes fassent tous un travail parfait. Je suis d’un naturel optimiste, mais pas à ce point.



  11. -|- Delphine Dumont dit :

    Merci Pierre ! :)

    Je crois que je ne suis pas la seule à demander la fin de ces clivages. Les mensonges du type de l’angélisme sur les banlieues a certainement précipité beaucoup de monde vers le FN. On a beau savoir que la racaille (pour reprendre un certain terme) ne représente qu’une infime minorité de la population d’une cité, quand on a peur de sortir de chez soi, qu’on voit les commerces disparaître les uns après les autres, la police se faire caillasser, on ne peut pas adhérer aux discours de victimisation des coupables. C’est d’autant plus stupide qu’en prétendant protéger les “immigrés” (la plupart sont français depuis longtemps, hein), on les pénalise puisque ce sont eux qui ont à vivre cet enfer. D’où la forte proportion de vote “immigré” pour le FN.

    Le premier homme politique qui comprend ça risque de rafler carrément la mise ! C’est ce que tente de faire Ségolène Royal, mais je la crois encore trop conditionnée pour être crédible.



  12. -|- Llialn dit :

    C’est impressionnant, j’aurais presque l’impression d’être ta vraie fille tellement tes propos reflètent ce que je pense :)
    J’ai eu la chance d’être éduquée dans une famille où l’analyse de l’information et l’objectivité sont les piliers, on m’a toujours appris à ne pas "gober" ce que je vois ou j’entend, mais aller fouiller différentes sources et différents avis afin de me faire ma propre opinion, la plus objective possible.. et tout ce que tu viens d’analyser correspond parfaitement avec les conclusions que j’ai pu tirer.

    Bref.. merci :)
    Les avis les plus tranchés sont souvent les plus sectaires et le résultat d’une éducation fermée qui engendre un esprit fermé.



  13. -|- Delphine Dumont dit :

    La pomme ne tombe pas loin du pommier, même s’il est virtuel ! ;)
    Merci en tous cas. :)

    Merci à tous, j’ai hésité à publier ce billet, je redoutais une autre avalanche de mails haineux et de commentaires agressifs. Il n’en a rien été, j’ai reçu un flot de mails très positifs et vos commentaires sont vraiment chaleureux. Deux personnes m’ont écrit que j’ai “brisé un tabou”, je crois que c’est un peu exagéré, je ne pense pas que la parole soit à ce point confisquée, même si, je le disais, j’ai un peu hésité à publier ce billet. En tous cas, un grand grand merci à tous ! :)



  14. -|- Antoine dit :

    Je vois que j’arrive après la cavalerie faute de temps.

    J’approuve totalement ton billet pour au moins une raison fondamentale :

    Ton blog est un espace privé-public et tu as le droit te d’y exprimer librement. Libre aussi à ceux qui ne sont pas d’accord d’aller voir ailleurs, en expliquant pourquoi ou non, pas en insultant sans laisser de possibilité de réponse.

    Après tout, cela nous a valu une belle profession de foi en ces périodes de flou artistique.

    Non, je ne suis pas d’accord avec tout : attention au trop d’état …par exemple dans le domaine de la santé… mais ton appui la pédale de frein du manichéisme tend à prouver que toutes les femmes ne conduisent pas si mal.

    Alors ce blog d’échange reste mon préféré.

    PS: manque de temps, c’est 17 jours consécutifs de grève SNCF. Pour un mec qui défend le service public…



  15. -|- Delphine Dumont dit :

    Hello Antoine, merci ! :)

    Je pense indispensable de laisser à l’Etat certaines fonctions dont l’armée, l’éducation (en partenariat avec le privé) et la santé. Privatiser ces domaines serait vendre notre pays, indéniablement. Par contre, il faut responsabiliser les intervenants.

    Par exemple, je me rappelle de ce reportage sur un hôpital où chacun est informé du coût des actes et où le personnel disait qu’il avait été surpris du gaspillage qu’il faisait sans en avoir le moins du monde conscience. Depuis leur formation, les soins sont de meilleure qualité et pourtant, ils coûtent moins cher.

    Je pense que notre système est quand même super valable malgré ses défauts et qu’il n’a besoin que d’une reprise en main ferme forcément peu agréable, mais surtout pas d’un sabrage total.



  16. -|- Antoine dit :

    >Par contre, il faut responsabiliser les intervenants.
    Je le redis dans cet espace : en cas de dérapage par rapport aux missions de service public non respectées, il faut prendre des sanctions.
    De plus, les "irresponsables" ce des actions (je parlais des grêves SNCF dont personne ne parle actuellement) contribuent à la destruction du service public.



  17. -|- Delphine Dumont dit :

    Ces grêves SNCF sont non seulement illégales (d’après ce que tu m’en dis, puisqu’effectivement on n’en entend parler nulle part) mais c’est aussi un excellent argument contre les transports en commun. Alors que tout devrait être fait pour réduire la pollution, donc favoriser les transports en commun. C’est navrant. Quelle est la cause de cette grêve ?



  18. -|- myowndemian dit :

    "Suis-je capitaliste ? Oui, bien sûr ! Nous le sommes tous ! C’est dans l’esprit humain. C’est même un réflexe animal, nous avons besoin d’accumuler des garanties d’aisance."

    Chercher à se nourrir, se loger, avoir un toit sur sa tête, ce n’est pas du capitalisme, c’est juste l’instinct de conservation.

    Et si nous vivons tous, en France, dans un système capitaliste, nous ne le sommes pas tous…



  19. -|- Delphine Dumont dit :

    Myowndemian > Et vous ne demandez pas à assurer votre gite et votre couvert librement ? Vous ne cherchez pas à améliorer votre confort ? Vous refusez les augmentations de salaire ? Vous refuseriez de quitter votre job pour un autre mieux payé et plus intéressant ? Vous n’avez pas de plan épargne ? Le capitalisme n’est absolument pas “l’exploitation de l’homme par l’homme” selon la formule consacrée, je vous redonne le lien vers la Wikipédia pour vous rassurer, on peut être capitaliste sans être un monstre. :)
    Le Capitalisme sur la Wikipédia



  20. -|- myowndemian dit :

    Personnellement je suis une pauvresse travaillant (en CDD et temps partiel) pour la République et ses valeurs, et fière de cela… Mon petit salaire ne m’a pas encouragée à partir car j’estime que mon travail est autre chose que le simple moyen d’obtenir de l’argent, et qu’il est plutôt intéressant et humblement indispensable. Comme quoi on n’en a pas tous qu’après l’argent. Sinon ma vie (et celle de bien d’autres) serait bien terne.

    Et si je cherche, oui, à améliorer mon confort, c’est que pour l’instant je suis en-dessous de la barre de la "normalité".

    Et selon Marx, le capitalisme correspond bien à l’exploitation de l’homme par l’homme (sachant qu’ici le mot "exploitation" revêt une signification particulière, il faut être pointu lorsqu’on parle d’économie). Respectez les thèses des auteurs. Et ne faîtes pas aux autres ce que vous ne voulez pas que l’on vous fasse, c’est-à-dire nier un avis différent…

    Ps : Au fait, tout le monde n’a pas de plan épargne…



  21. -|- Delphine Dumont dit :

    Vous ne retenez donc que la vision marxiste. ok
    Je n’ai pas non plus de plan épargne. Je voulais juste souligner le décalage entre les cris d’orfraie de certains et la réalité de leurs actes.
    Sans en n’avoir qu’après l’argent, puisque les névroses de type Onc’Picsou sont heureusement rares, la plupart des gens recherchent à améliorer leur confort.

    Je ne nie pas les avis différents, affirmer cela est bien mal me connaître et me refuser un droit de réponse.



  22. -|- myowndemian dit :

    Je ne retiens pas que la thèse marxiste. Je pense seulement qu’elle correspond, dans sa version initiale (salaire de subsistance, Temps de Travail Socialement Nécessaire, construction de la plus-value…) à une réalité.
    Je précise seulement qu’il y a plusieurs thèses concernant le capitalisme, et celle de Marx en fait partie, il ne faut pas la négliger.



  23. -|- Delphine Dumont dit :

    Tsss ! Ca suffit maintenant, le troll a assez mangé. Si on parlait d’autre chose ? Savez-vous qu’hier, c’était la journée de lutte contre le Sida et qu’elle a été si mauvaise qu’elle n’arrivera certainement pas à freiner la ré-augmentation des contaminations ? Ou que demain, c’est la journée mondiale des handicapés et que tout le monde s’en fout ? Même les concepteurs (à l’exception d’une poignée qui connait son boulot) n’en ont rien à faire ? Ils vont même jusqu’à dire à leurs clients que ce n’est qu’un gadget coûteux. Oui, oui…



  24. -|- jeunepauvre@hotmail.fr dit :

    Franchement on peut avoir l’impression de lire des dialogues de séries B américaines. C’est comme Startrek et la science, là c’est le blog et la politique.
    C’est anti-culturel! Un coup de wikipédia pour d’autres chose que pour capitalisme ça ferait du bien à la personne qui rédige ce blog.

    Vive la liberté d’expression, on a le droit de dire ce qu’on veut !



  25. -|- Delphine Dumont dit :

    Et ça recommence ! On voudrait m’interdire de m’exprimer sur mon blog ! J’hallucine ! O_o

    Je cite la Wikipédia car elle est reconnue pour sa neutralité. Je vous laisse lire ce que vous voulez, je vous invite seulement à faire preuve d’objectivité et d’arrêter de juger sans savoir.

    Remarquez d’ailleurs comme je suis opposée à la liberté d’expression. Je vous ai censuré ainsi que les commentaires précédents. A force de crier au loup, on finit par avoir l’air très con.



  26. -|- jeunepauvre@hotmail.fr dit :

    HS encore…



  27. -|- Delphine Dumont dit :

    Ah nous avons affaire à un troll poilu, l’espèce la plus répandue. Sans intérêt pour une collectionneuse… :)



  28. -|- jeunepauvre@hotmail.fr dit :

    Ton Blog même est un troll en soit que les visiteurs nourrissent par leurs commentaires.

    Tu parles de choses et d’autres sans faire de véritables liens entre elles. Ton raisonnement ne suit en aucun cas une ligne droite et logique comme on peut le faire dans un exposé scolaire. Tu lui en donnes cependant la forme par des formules toutes faites.
    Tu crois que ton blog est subversif, dérangeant. Il est juste complètement destructuré. Tu mélanges tout dans tes propos.

    Tu cites wikipédia, impartial c’est vrai, mais qui manque cruellement de profondeur et de rédacteurs reconnus.

    Le capitalisme ne se résume pas à des formules toutes fêtes ou à des définitions de deux lignes comme tu nous les serres vulgairement, tout comme le Marxisme ou le Manichisme ect… Si le savoir et l’objectivité étaient de rigueur dans tes dire, comme tu le demandes aux gens qui te réponde, tu mettrais cet article directement sur wikipédia…

    C’est bien de faire des recherches pour ton blog mais soigne le plan de tes articles car tu parles de choses et d’autres sans que le rapport y soit.

    Tu attaques, les gens ripostent. Rien de trollesque dans les réponses/commentaires, c’est ton sujet directement qui est un troll car il suscite ces réponses qui te dérangent tant.

    Après tu peux crier "Au, liberté d’expression", mais dans ce cas admets que ton blog n’est que ton AVIS loin d’être fait avec l’objectivité que tu prétends.



  29. -|- Delphine Dumont dit :

    Un très intéressant blabla pour les gens qui aiment la Blédine. Ca fait du bien de rire de temps en temps, mais il ne faut pas abuser. Allez, à bientôt et n’oublie pas, tout le monde n’est pas Gérard Miller. :D



  30. -|- jeunepauvre@hotmail.fr dit :

    Tu peux ne pas répondre ou faire du hs comme à chaque commentaire que tu postes.
    Un sacré ego en tout cas pour ne pas répondre et croire que ton billet vaut plus que les commentaires qui le suivent.

    ps : superbe la référence à Gérard Miller!



  31. -|- Delphine Dumont dit :

    Haha ! Bravo ! encore ! encore !
    :D
    C’est guignol, c’est guignol
    Avec son chapeau noir
    Ses gros sourcils et son bâton…



  32. -|- Antoine dit :

    > C’est navrant. Quelle est la cause de cette grêve ?

    Il s’agit d’une grève (il s’agissait) des conducteurs du dépôt de Caen avec "solidarisation" d’un dépôt en Haute-Normandie .
    Elle a fait suite à une grève nationale le 14 novembre, dans les règles de la "charte du service prévisible", suivie le lendemain d’une grève régionale des contrôleurs. Un train ne part pas sans accompagnant.
    La situation s’est envenimée rapidement avec des horaires prévisionnels affichés et non respectés, le blocage des trains par les grévistes, le non-respect de la charte.
    Le motif est le réaménagement des missions et des horaires : trajet moins long et temps de vitesse au delà de 200 km moins important. Il faut savoir qu’il y a des primes au bout de cela.
    De façon récurrente apparaît la menace de la fermeture de la maintenance dans ce même dépôt d’autant queque les 2 régions ont acheté à Bombardier 25 rames d’autorail flambant neuves.
    Tout ceci survient dans un climat délétère qui a suivi le départ de Louis GALLOIS fr.wikipedia.org/wiki/Lou… appelé à d’autres missions (en l’occurence Airbus-EADS)
    Il a été remplacé par Mme IDRAC qui quelques semaines après ses prises de fonction a déclaré à parlé de "guerre froide" et de "Mur de Berlin" en évoquant les syndicats.http://www.lemonde.fr/web/articl...
    Cet article du Monde reste très discutable car le nombre de journées de grève ces dernières années et même le nombre de jour de préavis avait nettement chuté.
    Quand je parle de climat délétère, j’évoque la suite des conflits : en Picardie, ce jour entre Lyon et St-Etienne et demain ou plus tard dans le sud-est.
    Ce dont on parle peu, c’est des antécédents de secrétaire d’Etat de Mme IDRAC (époque des "jupettes") avec conflits à répétition. Les syndicats l’attendaient et ses propos n’ont fait qu’aggraver une situation préoccupante fr.wikipedia.org/wiki/Soc… au moment où l’on veut ou fait semblant de vouloir favoriser les transports en commun.

    A noter que le trafic régional a augmenté de 30% sur certaines lignes grâce au nouveau matériel et des politiques de tarification intelligente.

    Je vous invite à lire la bio de Louis Gallois (incomplète d’ailleurs car en quelques mois il a sauvé EADS du naufrage)



  33. -|- Antoine dit :

    Désolé pour les fotes de mise en page. Je testai Abiword…Gloups



  34. -|- Delphine Dumont dit :

    Okkk ! Merci de l’info ! On n’a vraiment rien su de cette grève à la fois longue et illégale. Ce qui est terrible dans l’histoire, c’est que les voyageurs sont embêtés mais pas informés. C’est à dire qu’ils ne retiennent de la grève qu’une gêne dans l’utilisation de leur mode de transport. À l’heure où tout devrait être mis en œuvre pour encourager les gens à utiliser les transports en commun, on comprend que tout ait été fait pour éviter cette mauvaise pub. Les victimes de cette grève s’en souviendront quand même. :(



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog