Je vais encore me faire des copains

Par Delphine Dumont, le 9 février 2007 | En bref

Mais putain ! L’administration française, faut se la bouffer, hein !

Que personne ne vienne prendre leur défense, c’est pas le moment ! Sinon, je leur fais refaire le même parcours que celui que je viens de faire cette semaine !

Alors, avant qu’on vienne me sortir un couplet sur les pauvres fonctionnaires, je rappelle 4 points qui me paraissent essentiels :

Je travaille

Mon travail n’est pas de courir après un type qui se planque derrière des secrétaires (bien en misère) pour éviter d’assurer le service PUBLIC. S’il m’écrit et me demande de lui répondre par courrier ou par téléphone, qu’il prenne son putain de téléphone et qu’il décroche ! Qu’il arrête de dire qu’il n’a pas eu mes messages, il y a 3 secrétaires dans le service, il faudrait que j’ai insulté 10 générations de marabouts pour qu’aucune ne lui ai transmis un seul de mes 12 messages ! Ouais, c’est pas beau de mentir et c’est encore plus moche d’accuser ses subordonnées de ses propres fautes…

Figurez-vous que ce pale type me fait dire qu’il ne peut pas me répondre puisqu’il n’a pas eu connaissance du dossier. Dossier au sujet duquel il m’a écrit une lettre qui commence par “Après lecture de votre dossier…”. Dans la catégorie “foutage de gueule”, nous avons une nomination.

Mon travail n’est pas non plus d’appeler 12 numéros car celui qu’on me donne n’est jamais le bon. Il y a 2 trucs supers pour les numéros de téléphone, le premier s’appelle un bottin et est offert gracieusement par Orange et le second s’appelle www.pagesjaunes.fr. Soit je pense que les fonctionnaires sont tellement stupides qu’ils ne sont pas foutus de s’en servir, soit je pense que nous allons avoir une bousculade pour la catégorie “foutage de gueule”.

J’habite à près de 30km de Dijon

Outre le temps que cela me prend pour y aller, circuler dans un Dijon asphyxié par un plan de circulation psychédélique et en revenir, donc un temps que je n’occupe pas à mon métier, ce qui m’imposera de travailler très tard pour rattraper cette balade, il est absolument néfaste pour l’environnement de remplacer 15 minutes au téléphone par un déplacement de 60km.

Je ne parle même pas d’avoir rendez-vous à 10h et d’être reçue en coup de vent à 11h50 par un type qu’on a entendu à travers la porte parler du dernier match de foot depuis deux heures, soit précisément depuis le moment précis où on est arrivé avec une avance de 10 minutes au rendez-vous ferme qu’on avait pu obtenir. Quand je vous disais qu’il y aurait bousculade pour le foutage de gueule… Il va falloir faire des sous-catégories, sinon on ne s’en sortira jamais !

Les procédures ne sont pas obligatoirement rigides, il peut y avoir de la souplesse

[Donnage de détails] Mon fils va au lycée de l’autre coté de Dijon, il est donc en retard quasiment tous les matins bien qu’il prenne le premier bus qui part d’ici à 6h55. Tout le monde est au courant, tout le monde sait les efforts permanents qu’il fait pour être à l’heure et personne ne songe à lui reprocher ses retards, heureusement, l’équipe du lycée est merveilleusement intelligente et dynamique.[Fin du donnage de détails] Il n’empêche que tous ses retards qui excèdent 5 minutes déclenchent l’envoi automatique d’une lettre me signalant ce retard. J’en reçois donc jusqu’à 5 par semaine. Ca ne coûte rien ni à l’Etat, ni à la planète, on s’en fout, non ?

Quand je pose une question, j’attends une réponse

Si j’appelle avec mon téléphone que je sais utiliser, y compris pour rappeler quand j’ai dit que je rappellerai (MOI !), que j’appelle donc pour poser une question à la personne ou au service que je sais compétent pour me répondre, j’attends une réponse. Oui, c’est mon coté loufoque, que voulez-vous ! Mais non ! Extraits choisis : “Vous avez déjà appellé ?”, “Vous avez eu qui ?”, “Et on vous a dit de rappeler ?”, “C’était quand ?” et la meilleure : “Pourquoi on vous a dit ça ?”. Depuis peu, je réponds : “Il y a quelque chose à gagner si je réponds juste ?”. Curieusement, ça n’aide pas à la construction d’un bon dialogue et on dit que c’est ma faute.

Bref, je veux bien comprendre que les fonctionnaires ne sont pas les nouveaux serviteurs de Satan, mais à part l’équipe fabuleuse qui est au lycée de mon fils et celle qui est au collège où il était auparavant, mis à part ces 2 équipes, je demande aux fonctionnaires de se rappeler que leur vie n’est peut-être pas toute rose, je veux bien le croire mais la mienne non plus et que je ne suis pas là pour payer pour ce qui ne va pas. Je rajoute le truc sur le sens de “service” dans l’expression “service public” ou vous voyez l’idée aussi ?

Un blog, c’est bien pour pousser son coup de gueule, ça va déjà mieux, là. Je retourne bosser avec le sourire, merci à vous. :)

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Technorati Tags : fonctionnaires de m…, c’est mon blog, je généralise si je veux

Lire aussi :

27 commentaires pour “Je vais encore me faire des copains”

  1. -|- koz dit :

    Mort de rire, Delphine ! J’étais un peu déprimé et tu as réussi à me faire sourire, bien que ce que tu exposes ne soit pas une partie de rigolade.

    Et tu as bien raison : moi aussi, c’est fou ce que ça me soulage quand je pousse mon coup de gueule sur mon blog. Voilà, ‘a y’est, j’ai mis ça derrière moi, je peux avancer…



  2. -|- Rikko dit :

    L’épopée des services publics français!!! Y ‘en aurait des trucs à dire !

    Un exemple tiré de mon experience personnelle :

    Un jour, je ne sais pas ce qui m’a pris (et si ça me reprend je cours chez un exorciste), je décide que ce serait mieux que ma fille (4 nans à l’époque des faits) ait une carte d’identité… Qu’est ce que ça peux être idiot les parents parfois !!!

    Or donc je me rends à l’antenne administrative, je prend un dossier (2h30), je le rempli (2h) et je le dépose (2h30), et là la charmante dame me dis :" ha oui… mais votre fille elle a pas signé!"…

    Je la regarde un peu surpris, des images de caméra caché et de blagues rigolote plein la tête… en un mot comme en cent j’y crois pas. Sachant le fonctionnaire susceptible je tente un : "soit… mais par ailleurs, elle a 4 ans et elle ne sait pas écrire… alors à part vous faire un beau dessin… Mais si voulez je vous fais une croix là et c’est réglé!!!
    - Ben oui… faites ça!"
    Je fais une très belle croix et tend le dossier à la gentille dame (lèche botte !) ave un beau sourire de papa satisfait….
    "elle est pas avec vous votre fille ?…
    -O_o !!!! heuu… non… j’évite de l’emmenrer faire la queue 7 heures d’affilé quand je peux l’éviter…
    - Ha mé si vot’ fille elle est pô là, moi j’peux pô pas faire el’ dossier…
    (après avoir vu passer fugitivement devant mes yeux des images horribles de meurtre, d’evisceration, et de tortures en tout genre… je répond)
    C’est un peux compliqué de faire toutes ces démarches avec un enfant de 4 ans… ils ne sont pas toujours aussi patient que nous autres les administrés!

    - Ha ben oui, mais sans l’enfant j’peux rien faire ! Pour faire el’ dossier moi faut que j’vois l’enfant !!!
    "tilt"
    - Une photo ça vous irais?
    - Ha ben non y faut que j’la vois en vrai !"

    J’ai donc convenu d’un rendez-vous le lendemain matin à l’ouverture, muni de ma progéniture afin de montrer que je ne m’amusait pas à faire des papiers d’identité (7h d’attente, il faut être motivé pour faire une blague pareille !) pour un enfant qui n’existe pas !

    Le lendemain matin à l’ouverture, le trottoir étais noir de monde, les porte s’ouvrent bousculade… queue etc… Une telle concentration de mes semblables au mètre carré qu’il était impossible de se frayer un chemin jusqu’au guichet sans faire acte de violence (l’absence de bienséance n’aurait pas suffit)

    Mais que vois-je de l’autre côté du guichet ?
    Mon administratrice !
    Je la hèle pour attirer son attention au dessus de la cohorte d’administrés ennervés qui grognait des trucs du genre "cé patavou cémontour"§

    La sus-décrité dame remplisseuse de papier me reconnait (ce qui prouve que la capacité de mémoire d’un fonctionnaire est supérieure à celle de mon poisson rouge) et me fais signe d’approcher… Ce qui aurait pu être vu comme une autorisation de piétiner mon prochain jusqu’à ce que mort s’en suive.

    J’ai donc renoncé à m’approché et ait brandi ma fille au dessus de la foule pour prouver l’existance de ce cher être qui se fout complétement d’avoir une carte d’identité, mais c’est un autre débat !

    Et la gentille dame (faux cul) de demander :
    "C’est votre fille ? Elle est mignone!" elle se lève et disparait par la porte au bout guichet!

    Je suis resté planté là comme un con… ma fille à bout de bras et tous le monde en train de me regarder comme un dément… grand moment de solitude !

    L’autre abrutie (ha ben plus lèche botte alors) reviens au bout de 10 mn, me vois et me dit… mais vous pouvez y aller monsieur, c’est bon…

    Alors tu vois Derlphes.. t’es pas seule… pleurons ensemble !



  3. -|- Delphine Dumont dit :

    Merci les garçons ! Je me sens moins seule ! :)



  4. -|- couliine dit :

    mais c’est la maison qui rend fou…que du bonheur l’administration……..grrrrrrrrrrrr



  5. -|- Delphine Dumont dit :

    Ouiii ! La maison qui rend fou ! “Immatriculer une galère ?” :D



  6. -|- Rikko dit :

    Allez comme c’était Noël ya pas longtemps, je vais vous en raconter une autre bien bonne issue de mon expérience personnelle (les fait que je raconte son vrais et si certains personnages ressemblent à des personnes existante ou ayant existé, ce ne serait ni fortuit ni involontaire)

    Or donc comme certain(es) le savent, je suis marié, et même, je suis marié à une étrangère… une allemande.

    Ceux et celles qui sont mariés savent que la période "paperasse à la mairie" est un grand moment de la vie à 2… Qu’il faut partager pour pas faire de jaloux…

    Donc on nous demande une foultitude de documents dont un innocent extrait de naissance de Madame et un certficat de coutume…

    C’est quoi un certficat de coutume ? ce n’est pas le sujet de ce billet, laissons planer sur ce certificat un voile de mystère, j’y reviendrait peut êtrre un autre jour si ma raison n’a pas vacillé d’ici là !

    Non, ne vous en déplaise, le truc ubuesque, c’est l’extrait de naissance, lequel doit être traduit et certfié par le consulat du pays d’origine.

    Donc, profitant d’un de nos nombreux passage outre Rhin (elle est allemande, si vous ne suivez pas on va pas y arriver) nous nous rendons à la mairie (rathaus en VO) pour voir le maire (bourgmeister en Vo) et obtenir le dit document.

    Ô félicité ! Les esrvices allemands fournissent des extraits de naissance internationaux sous forme d’un document officiel traduit en une vingtaine de langue… c’est pratique.

    Muni de ce précieux document et tous les autres trucs nécessaires, nous déposons le dossier devant ycelle la préposé aux mariage qui prend sa liste (sous plastique) et coche les document au fur et à mesure avec la lenteur d’une tortue en stase temporelle…

    Arrivé à la fin de cette vérification digne d’une fouille policière quand on revient d’Amsterdam au volant d’un bus VW en chantant à tue tête Lucy in the Skye with Diamond!!!, la préposé nous toise et dit :

    "Y manque la certfication du consulat…"

    O_o

    "Mais le document est déjà traduit, regardez, il y a une page en français, c’est un extrait de naissance international"
    Avance ma à-l’époque-future-épouse pleine de compassion pour la nullité patente d’ycelle la préposée…

    "Ha oui mais non! Passque là ya qu’un document et moi y m’en fô deux : un extrait et une traduction certifiée !!!"

    o_O

    Le Cerbère refusa d’en démordre il lui fallait deux documents distincts (procédure procédure quand tu nous tiens) et quelques jours plus tard nous nous sommes rendu au consulat pour obtenir notre traduction certfiée…

    La préposé du consulat nous a fait remarqué que c’était probablement une rreur parce que le document étais traduit et que notre demande de traduction, du coup, était sinon crétine du moins absurde… (ne pas craquer ne pas craquer!)

    Après une longue explication face à cette brave dame (qui se demandait si laisser deux abrutis comme ces deux là se marier et faire des enfants était bien raisonable pour la pérénité de l’espèce) elle décida de nous faire une traduction certifié d’un document déjà traduit et certfié…. (et puis que je les revois jamais ces deux là)

    On a fini par ce marier… c’est dire si on s’aime !



  7. -|- Delphine Dumont dit :

    (bon, je t’ai repêché au péril de ma vie, ouf !)

    Ce qu’il y a de meilleur dans l’histoire, c’est que c’est toi qui a l’air simplet à demander un document que tu as déjà alors qu’en fait, le plus crétin n’est pas celui qu’on croit. Enfin, ce qui est bien aussi, c’est qu’après avoir terrassé le dragon de l’administration, tu as épousé ta princesse et finalement, hein, ça fait une plus belle histoire ! ;)



  8. -|- Rikko dit :

    1/ elle est pas princesse, c’est une roturière fille de paysan, petite fille de paysan, paysan toi même !

    2/ je n’ai pas terrassé le dragon de l’administartion… il rôde toujours prêt à nous dévorer toucru ! Ou alors il nous fera cuire… avec des petites patate… ou une bonne ratatouille!

    3/ repêché au péril de ta vie… tu à le sens de l’exageration ! de ta santé mentale… je dis pas… mais de ta vie…



  9. -|- Delphine Dumont dit :

    1) Si elle a conquis ton coeur, _c’est_ une princesse ! (article 37, alinéa 5b)

    2) Ok, pas LE dragon, L’UN des dragons. C’est déjà bien. Arrête avec cette fausse modestie. (et puis, les dragons, ça mange du goulash !)

    3) La trappaspam, c’est un endroit super dangereux d’abord, j’te ferais dire !



  10. -|- Rikko dit :

    Bon d’accord … c’est MA princesse

    Mais seules les dragons polonais mangent du Goulash… (quelques hongrois aussi, mais ils sont plus rares)

    Si c’est dangereux je m’approche pas…



  11. -|- djails dit :

    alors Hongrois que la Goulash est pas un pas un plat Magyar? J’en connais qui vont voir rouge, si tu n’as pas pris cas de faire attention d’où cela vient



  12. -|- xavier dit :

    Ben moi aussi c’est pas mal mes petites histoires avec l’administration fiscale!

    Juste une petite histoire avec les impots locaux qui me courent sur les nerds depuis octobre maintenant (et pas encore définitivement réglé!).

    L’histoire est simple: Je passe 2 mois dans un appart à Rennes et Ô comble du malheur à cheval sur le jour de l’an (vraiment pas de bol celui-la).
    Arrive les impots locaux + taxe audio/visuel, quand on à pas de télé ni carte télé dans son PC on se dit que cela commence TRES bien…
    Le montant de la taxe habitation est tout simplement exorbitant: 89% des loyers payer.

    Pas démoraliser j’en parle autour de moi pour connaitre les recourt possible. Ex belle-mère s’en charge super bien: pose la question à Mr Mehaignery qui pose officielement la question à Mr Copé qui répond en substance que selon le code des impots et fonction de ma durée de résidence, je n’est pas à le payer. Renvoi des courriers vers moi (encore merci ex. belle-mère), je renvoi le tout avec une petite lettre pleine d’amour et d’espoir vers le centre des impots.
    Réponse me disant que je doit payer!, re-lettre pour leur exprimer l’exorbitance du montant. Réponse définitive me disant que mon bail était supérieur à 6 mois (trouvé en un rien que pour savoir qu’il existe un fou capable d’en faire un), donc je doit payé.

    Pas démonté je me dis qu’aller demander à mon centre des impots d’aujourd’hui un peu plus d’explication voir même (comble de la folie) de l’aide. Travaillant à 2 heures de transports en commun de chez moi et avec les magnifiques horaires des impots (ouverture 9h30 fermeture 16h, vous en connaissez beaucoup des boutiques qui survivent en faisant des horaires pareille?), je mandate donc ma mômans (merci mamans d’avoir des horaires décalés et irréguliers (et dommage que ça impose que tu travail un week-end sur 2))d’aller tâter du minitère des impots.
    La réponse en substance: "
    - mais il travail votre fils aujourd’hui?
    - ben oui
    - donc il a les moyens de payer, donc il va faloir qu’il paye
    "
    Il doivent surement appeler sa de "l’ouverture d’esprit"

    Depuis quand les impots prennent la situation actuelle pour régler un différent passé (à pars que cela les arranges)?

    Donc recour devant le conciliateur fiscale.

    Entre temps réception d’une jolie lettre des impots m’annoncant fièrement que n’ayant pas payé, je suis majoré de 10% (alors que si l’on paye, les impots peuvent plus rien faire (dixit.))

    Réception de la réponse du conciliateur fiscal m’informant que je n’ai pas à payer la taxe audio/visuel (enfin) et qui me ramène à 38€ d’impots locaux (re-ouf).

    N’ayant pas bien compris pourquoi j’ai été majoré de 10% dans ce cas, j’ai benoitement appeler la conseillère fiscale de là-bas, qui ma répondu simplement qu’elle voyait sur son ordinateur 4 dossiers me concernant dans 4 divisions des impots différents et qu’il n’était pas possible de transmètre directement les pièces et information de l’un à l’autre, car il faut que chaque division valident les pièces justificatives!

    Donc en gros les impots ce communique entre bureau ce qu’ils veulent quand ca les arranges (sinon votre mimine est votre amis).
    J’en ai finis avec le centre des impots de Rennes, maintenant le combats commence avec avec le centre de paiment des impots de Rennes (et puis peut être après avec le service de recouvrement des retards de payement..)

    Et dire que en bretagne et à Rennes plus particulièrement, l’administration est en avance sur le reste de la France (avec des gens compétant, motivé et tout et tout)…
    (ex. la sécu ouvre à 7h30 et ferme 19h en journée continue, sans rendez-vous, dans le même batiment que la CAF (pratique), avec des gens très bien, peu d’attente (tot le matin), et très rapide (en moyen 30 minutes en entretien, dixit. les infos qu’il publie).



  13. -|- Delphine Dumont dit :

    Rikko > Les dragons polonais roulent à la vodka, ça leur fait de plus belles flammes. Comme les crêpes. Sauf que les crêpes, c’est plutôt du Grand-Marnier. Mais le débat est ailleurs. Par exemple, en Bretagne. Parce qu’en Bretagne, on s’y connait en crêpe. Mais pas en Grand-Marnier. Sauf chez Jeannot, le bistrot du port.

    Djails > Et même que c’est bon, le goulash. Moins que la carbonade, mais sympa quand même ! ;)

    Xavier > Et après, les fonctionnaires des impôts vont se plaindre d’être mal aimés ! ;D



  14. -|- djails dit :

    > delphine et xavier sur le désamour des impots parce il faut payer, quand tu vas chez le dentiste tu paye pas?

    La réglementation prévoit que si on habite le 1er janvier (je vérifie pas je travaille pas aux impots) on est redevable, on peut ne pas être d’accord mais c’est ainsi.

    Concernant la taxe TV dans un soucis de "modernisation" des services de l’Etat traduire suppression de nombreux postes, la taxe télé est recouvré avec la taxe habitation et comme tout le monde a la télé (sic) il doit arriver que parfois des cas comme le tien arrive.

    A propos de tout le monde à la tv dans le temps :( je n’avait pas la télé et j’ai recu un jour un papier du service qui alors s’occupait de cette taxe me disait que je n’avait pas déclaré ma télé, après avoir envisagé de faire sauter le service la configuration de l’époque à rendu les choses simples. pas de réponse à la demande de déclaration, leur incombé la charge de prouver que j’avais la tv.
    Maintenant avec la "modernisation" des services de l’Etat simpliant la vie des usagers (resic) trés en vogue et trés néo-libérale charge à toi de prouver que tu n’a pas de télé.

    Par contre tu parle de CAF dont les agents sont pas des fonctionnaires il y a encore plus longtemps a mon permeir emploi on m’avait demandé mes fiches de paie pour calculer mon droit apl vu que je n’avait pas de ressources dans la période de référence.

    Tu vois ce n’est pas une question de statut des personnes mais du réglement qu’on leur demande de respecter.



  15. -|- Rikko dit :

    Les impôts… sujet étonnant… vivier de créatures revêches et mutantes qui s’exprime de manière fort bourru en vous demandant de payer les choses les plus abracadabrantes possibles….

    J’aime l’absurdité des impôt, elle me rapelle que la République est en marche… mais qu’on est pas arrivé !



  16. -|- Delphine Dumont dit :

    Djails > La question n’est pas de payer ou non ses impôts. La question est qu’il est souvent impossible de trouver à l’hôtel des Impôts un interlocuteur unique et compétent. Quand je dis “compétent”, ce n’est pas que je juge les fonctionnaires du fisc stupides, c’est juste que leur organisation fait qu’on ne trouve jamais la personne qui puisse nous répondre. J’ai assez rebondi de service en service et fait de km entre la perception locale et l’Hôtel des Impôts de Dijon pour en témoigner.

    Ce qui est le plus agaçant n’est pas cette mauvaise organisation mais l’impression que personne ne fait rien pour l’améliorer. Xavier parlait de la sécu qui avait augmenté ses heures d’ouverture, j’ai d’autres exemples d’administrations qui font des efforts. Et ne recommence pas à me parler de la différence entre les secteurs d’administration, très clairement, je m’en fous. Cela n’a aucune incidence sur ce que chaque fonctionnaire doit faire pour être au service du public, ce qui est précisément son boulot. OK ? ;)

    Rikko > Exactement ! Vu les intentions qu’on nous prête, on n’est pas rendus ! ;)



  17. -|- Rikko dit :

    Je me dois de relever une erreur dans ton raisonement Delphes !
    J’en suis le premier désolé…

    Tu a écrit que les fonctionnaires sont au service du public…

    C’est pas vrai …

    1/ Ils le prouvent tous les jours, et de fait je n’imagine pas qu’une grande fille comme toi puisse croire à des lendemains meilleurs dans ce domaine…

    2/ On appelle ça Service Public… donc pour tout le monde, or toi… tu es quelqu’un ! Donc ce n’est pas pour toi ! Sinon tru serais tout le monde et ça ce serait populacié et pour tout dire … vulgaire!

    3/ Ce n’est pas parce que l’on demande quelquechose aux gens qu’il le font… note ça , à mon avis tu es au courant !

    4/ Vive Delphes ! votez Delphes ! elle promet que les fonctionnaires seront à votre service (ça c’est de la promesse electorale !!!)



  18. -|- djails dit :

    je ne vais donc pas te parler de la différence entre les centres des impots et les perceptions, bien que je pense que ce ne soit pas une mauvaise organisation, mais un déficit de comunication, comme malheureusement chaque secteur professionnel, oups faut pas dire secteurs, pour qui il est pas toujours évident d’intégrer que les autres ne sont pas forcemment au courant du fonctionnement ou du vocabulaire (ca vaut pour d’autre métiers voir le billet de maitre éolas sur le langage judiciaire par exemple, mais aussi pour le commerce le blanc le brun etc..) mais je suis d’accord on peut faire mieux, mais ca ne sera pas simplifié en supprimant les personnels.



  19. -|- Rikko dit :

    ça reste à voir…

    Si on supprime le fonctionnaire, que fait on du corps ?



  20. -|- Delphine Dumont dit :

    Djails, je comprends et respecte ton corporatisme, mais comprends aussi mon point de vue. Il est extrêmement agaçant de devoir consacrer plusieurs heures voire jours pour arranger un détail bénin. Si le monde vivait à l’allure et selon le dynamisme de l’administration française, nous roulerions encore dans de pauvres carrioles. ;D



  21. -|- Rikko dit :

    Mais???!!! Nous roulons dans de pauvre cariole alors que notre destin est de tutoyer les étoiles… salut Betelgueuse… Tu vas bien ?
    D’ailleurs il ya en a une à côté de mon nom??? i’m a star Delphes is my sky !



  22. -|- djails dit :

    ah le corporatisme il a bon dos comme argument, allez salut
    je vais reprendre ma cariole



  23. -|- Delphine Dumont dit :

    Et voila ! Il est encore vexé. Ca m’aurait étonnée qu’il soit possible de dire que les fonctionnaires ne sont pas au top avec lui (pour les non-initiés, Djails est fonctionnaire et si susceptible qu’il prend pour une attaque personnelle tout reproche aux diverses administrations). :)



  24. -|- Rikko dit :

    C’est logique… ils se connaissent tous vu qu’ils sont tous dans le même sac….

    On note au passage l’absence d’autodérision du fonctionnaire..; il ne s’amuse pas, il a une mission à remplir…


    … on attend juste la fin de la pause pour qu’il la remplisse…



  25. -|- Delphine Dumont dit :

    Oui, je propose d’inclure dans les critères de recrutement des fonctionnaires, le sens de l’humour, le second degré et le recul. Je me dois de faire des propositions fortes, c’est bon pour ma crédibilité de candidate.



  26. -|- Rikko dit :

    Le recul, ils l’ont, au lieu d’être au guichet, il sont 50 mètres plus loin à la cafétéria !!!

    C’est très bien pour la campagne (si tu as définitivement fait une croix sur le vote des fonctionnaire)

    Votez Delphes !
    elle vous le rendra!



  27. -|- Le blog du monde qui avance dit :

    Les fonctionnaires, c’est bien… ou pas !

    Assieds-toi, je te raconte En septembre 2006, je fais une demande de carte d’identité pour mon fils. Quoiiii ? Il ne porte pas le même nom que sa maman chérie ? Il faut donc un joli courrier de ma jolie main sur un joli papier avec un…



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog