Cette campagne me saoule

Par Delphine Dumont, le 19 mars 2007 | Politique-tac

Il reste encore un mois avant les élections et déjà, cette campagne me saoule totalement.

La candidate socialiste, je m’en suis déjà expliquée longuement, me sort par les yeux et les oreilles. Son intolérance et son incompétence semblent sans limites. Bayrou, qui m’était sympathique au début, commence à m’agacer sérieusement à vouloir jouer sur tous les tableaux en même temps et à préserver un flou bien commode. Enfin, Nicolas Sarkozy, le meilleur débatteur, à mon avis, est trop bon justement. Je n’oublie pas qu’il maîtrise parfaitement la parole et que c’est un grand charmeur. Je suis donc obligée de fournir d’intenses efforts pour ne pas me laisser séduire et rester critique.

Les forces étant inégales, il ne peut pas y avoir de débats, les candidats le savent bien et les repoussent sans cesse. Hors staffs politiques, ce n’est pas mieux. Un exemple : l’Objection avec un O majuscule au vote Sarkozy est que Sarkozy, c’est le mal. Très constructif.

Le dialogue est confisqué en public ou dans les forums sur le net, il est impossible de trouver de bons cotés à Sarkozy sans être immédiatement couvert d’insultes charmantes du type “nazi” ou “facho”. Il y a un manichéisme total et totalement stupide qui veut que Royal (ou Bayrou, ça dépend des lieux et des jours), c’est le camp du bien et que si l’on refuse d’y rentrer, on ne peut être qu’un immonde personnage.

Ce dictat interdit les échanges et conduit à une désinformation grave et répétée. Il y a l’exemple célébrissime de l’épisode “racaille”. Nicolas Sarkozy passe 2 heures en banlieue dont 5 minutes se passent mal. On ne montre que ces 5 minutes et on omet de dire que le mot “racaille”, il n’a fait que le reprendre de la bouche d’une habitante de la cité. Voici d’ailleurs l’extrait d’Arrêt sur Images consacré à cet épisode :

Comme le dit un commentaire sur Youtube : « Et en voyant ça je suis scandalisé par les Guignols de l’info, qui arrêtent pas de nous dire que nous sommes des gogos à croire tout ce que disent les médias “controlés par mr.Sarkozy” alors qu’eux même y crurent opiniâtrement lors de ces crises … et qu’à ce moment là ils ont fait exactement ce qu’ils reprochent aux “idiots sarkozystes” de faire .
Comme quoi la presse n’est pas entièrement dirigée par Mr.Sarkozy. »

Effectivement, la presse n’est pas totalement contrôlée par Sarkozy, je dirais même qu’on en est loin. Tant mieux. Mais elle est visiblement sous un autre contrôle, malheureusement, c’est celui de la stupidité.

Dernier épisode en date, qui a d’ailleurs motivé ce billet, c’est l’arrestation de Battisti. Dans l’article du Figaro, je lis les réactions de Gilles Perrault (« C’est une arrestation sarkozienne, électorale et électoraliste, fustigeait hier l’écrivain engagé Gilles Perrault en apprenant la nouvelle, tout à fait dans la manière de notre ministre de l’Intérieur et candidat. C’est le ministre de l’Immigration et de l’Identité nationale qui a agi  ») et des Verts (« un signe avant-coureur inquiétant de ce que Nicolas Sarkozy ferait s’il était élu président »). Dans les articles de la presse francophone étrangère, on ne parle que de l’arrestation d’un ancien terroriste en fuite : Romandie News (Suisse), La Libre (Belgique), SenActu (Sénégal).

Combien de temps avant que Sarkozy soit accusé du tsunami de 2004 ? des attentats du World Trade Center ? d’utiliser des fillettes comme bouclier humain ? d’avoir créé le Sida et la grippe aviaire ? Tant qu’à l’accuser de tout et n’importe quoi, pourquoi se fixer des limites ?

Je ne suis pas une sarkoziste acharnée, il y a certaines de ses promesses qui me plaisent et d’autres non. Je ne suis pas du tout sûre de voter pour lui et je ne suis pas vraiment ravie de devoir me faire son avocate. Je sais que ce simple billet va me valoir des commentaires agressifs et tout ça, ça me saoule vraiment, mais alors vraiment.

Je laisse les commentaires ouverts afin de ne pas confisquer le dialogue à mon tour, mais si ça dérape, je ferme. Tenez vos mickeys.

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Technorati Tags : Sarkozy, désinformation, manichéisme

Lire aussi :

8 commentaires pour “Cette campagne me saoule”

  1. -|- couliine dit :

    A un mois du premier tour je ne sais pas pour qui je voterai et le pire c’est que plus ça approche moins je sais!
    Aucun des candidats ne me séduit, même si certains ont des propositions qui me semblent assez justes et pertinentes, je ne me sens en accord avec aucun dans la globalité de leur discours.
    Je trouve madame Royal démagogue dans ses propositions, je n’aime pas la femme ni la politique qu’elle est, monsieur Sarkosie même si il y a des points sur lesquelles je suis en accord je n’aime pas l’homme, ni sa façon de faire , monsieur Bayrou…lui aussi ne dit pas que des choses fausses mais sa stratégie me hérisse les cheveux: si il était élu comment gouvernerait il? avec quelle majorité…faut pas oublier qu’il y a des législative derrière en juin en plus je le trouve mou et sans carisme!
    quant au reste j’en parle même pas…
    Bon je vote pour qui?
    Je vote pour delphine comme dirait un certain!
    Non sans rire…



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    Merci ma belle ! Effectivement, votez pour moi ! :D

    Mais moi, je ne me présente qu’aux élections pour la présidence du Net. Pour les élections présidentielles de France, il faut voter Jimini. :)



  3. -|- Rikko dit :

    Je pense cependant que si de nombreus bulletins votant pour la candidate Delphes arrivent dans les urnes, ils seront comptabilisés nuls, mais comme les candidats le sont aussi, voter nul me semble consensuel…

    Je suis un peu dans le même cas que Couline, à savoir "plus ça va moins ça va", j’évite de regarder et écouter ce que dit ségo histoire de trouver la force de voter PS au premier tour…

    Sinon je vais ptêt voter communiste tiens…

    Juste une fois comme ça pour voir…



  4. -|- Canardo dit :

    Pour répondre à l’extrait d’Arrêt sur images et à ce que dit Daniel Schneidermann dit à la fin : je ne vois pas ce que le dernier commentaire change. Un ministre de l’intérieur qui dit "Vous en avez marre de ces racailles, et bien on va vous en débarrasser !", ça me choque terriblement. Que qqnait utilisé ce terme avant ou pas, ça ne me semble vraiment pas être le problème. Si un sympathisant d’extrême droite avait accusé les bougnoules de tous les maux, auriez vous accordé à Nicolas Sarkosy le droit de reprendre ce mot ? Quant au "On va vous en débarrasser", c’est complètement manichéen : les gentils citoyens en ont marre des méchants, il faut les en débarrasser. Quand on est un responsable politique, on ne se débarrasse pas de gens. On essaye plutôt de régler des problèmes.

    J’aurais aussi une petite objection sur ton 1er paragraphe Delphine, quand tu dis : "Enfin, Nicolas Sarkozy, le meilleur débatteur (avec 2 tt, selon mon vérificateur d’orthographe :-P), à mon avis, est trop bon justement. Je n’oublie pas qu’il maîtrise parfaitement la parole et que c’est un grand charmeur."
    => Il maîtrise parfaitement la parole, bof. C’est un bon communicant, certes, mais au niveau de la maîtrise de la langue française, je ne le trouve pas très impressionnant. Le meilleur dans ce domaine c’est sans conteste Lepen. Cette remarque prouve aussi que la maîtrise de la langue, bien qu’importante, doit aussi peu que possible être prise en compte pour faire son choix. Je précise au cas où : je suis totalement opposé aux idées de Lepen.



  5. -|- Delphine Dumont dit :

    Pour le premier point, je trouve que ça change beaucoup de choses de savoir si Sarkozy a dit spontanément “racaille” ou s’il a repris le mot. Dans le premier cas, il exprime un mépris, voire une haine, comme on le lui a reproché à l’époque des faits. Dans le second cas, il reprend le mot, c’est un tic de vendeur, utiliser le vocabulaire de l’interlocuteur est une façon de se rapprocher, c’est démago mais pas méchant. Pour moi, cela change beaucoup de choses.

    Le “On va vous en débarrasser” ne me choque pas. Les gentils citoyens n’en ont pas marre des méchants, ils ont une vie difficile et qui est rendue encore plus pénible par une toute petite minorité. Il y a un groupe qui ruine la vie des habitants, il faut libérer les habitants. Les gens seraient-ils choqués si un révolutionnaire montait à la tribune en disant “Vous en avez marre de ces salauds du gouvernement ? On va vous en débarrasser !” ? Je ne le crois pas.

    Enfin, on voudrait réduire l’intervention de Sarkozy en banlieue à ces minutes violentes. Il vient, il dit des phrases définitives et il repart dans sa belle auto. Sauf que non, ça ne s’est pas passé comme ça. Il a parlé avec un groupe de jeunes, sans bureau ou gardes du corps au milieu, sous les micros et les caméras prêtes à attraper le moindre faux pas. Sur toute cette discussion, il ne reste qu’une image furtive pour les médias. Pour les jeunes qui ont interpellé Sarkozy, il reste un moment marquant où le ministre leur a accordé toute son attention et toute son écoute. C’est intéressant de savoir pourquoi ça n’a pas été montré. Cela va clairement dans le sens d’une diabolisation de Sarkozy, ce que je trouve particulièrement injuste et dangereux. C’est aussi ce qui m’amène à prendre la défense de Sarkozy alors que je m’en passerais bien.

    Pour la parole, je maintiens, il maîtrise très bien la parole. Je n’ai pas dit qu’il maîtrisait la langue, mais la parole. C’est à dire le ton, les expressions, la réaction, etc… Pour la langue, il y a nettement plus fort que lui, c’est indéniable. Par contre, comme interlocuteur, c’est du très haut niveau. Royal ne pourra pas toujours s’en tirer comme en 93 en crachant sa bêtise haîneuse. DSK pourrait sans doute tenir la comparaison, mais malheureusement, ce n’est pas lui qui a été élu comme candidat…

    Pour ta position quant à Le Pen, ce n’était pas la peine de préciser, je m’en doutais. ;)

    P.S. : je corrige “déba_tt_eur”, merci. ;)



  6. -|- Canardo dit :

    Si tu admet que le mot "racaille" exprime un mépris voire une haine, je maintient que je trouve très choquant que Sarkozy reprenne ce même terme. La réaction que j’attendrais serait à l’opposé : au lieu de continuer dans le registre du mépris, j’aurais attendu qu’il s’en démarque. Il me semble qu’une réaction intelligente serait d’essayer d’atténuer les haines, plutôt que des les attiser, non ?

    Je suis d’accord avec toi sur le fait que les médias ne retiennent que ce qu’ils veulent, et que cette fois, ça ne va pas dans le sens des intérêts de Sarkozy. Il n’empêche que j’ai du mal à le voir comme une pauvre victime des journaleux. Les médias font ce genre de coups à tous les candidats. Sarkozy est largement l’homme politique le plus médiatisé en ce moment. Sans doute est ce grâce à ce qu’il est et grâce à sa maîtrise de la parole, comme du dit. Toujours est il que je pense que sa présence dans les médias est pour lui + un avantage qu’un inconvénient.

    Dernière chose : ce serait chouette si tu pouvais parler avec moins de haine et de mépris de Royal. (cf : "Royal ne pourra pas toujours s’en tirer comme en 93 en crachant sa bêtise haîneuse"). Je te croyais plutôt douce.

    Je crois que je vais voter pour José Bové.



  7. -|- Delphine Dumont dit :

    Je n’approuve pas sa reprise du terme, je dis juste qu’il n’a fait que le reprendre, ce qui est maladroit mais pas haineux comme s’il l’avait prononcé spontanément. Je crois qu’il s’est auto-piégé avec sa manie de reprendre le vocabulaire de l’interlocuteur, tant pis pour lui, mais ça n’a rien de dramatique non plus.

    Sinon, Sarkozy est peut-être l’homme le plus médiatisé, mais la personnalité politique la plus médiatisée est Royal, ça a été rendu public le week-end dernier. ;)

    Pour la bêtise haîneuse, je fais allusion à ce fameux débat de 93 où elle est tout sauf éloquente et intelligente. Elle est lamentable, je n’ai aucune raison de montrer la moindre indulgence envers elle et j’en ai pourtant bien plus pour elle que pour Le Pen ou Besancenot, par exemple.

    Bon vote ! :)



  8. -|- Rikko dit :

    On se calme on se calme… vos propos sont au même niveau que ceux des candidats : taper sur l’autre plutôt que défendre de vrais idées (pas trop démago les idées si possible)

    Elevons le débat !!!

    Qui vote pour qui et pourquoi au lieu de qui ne vote pas pour qui, qui n’aime pas qui mon kiki !!!

    de toute façon
    Votez Delphes



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog