Pendant ce temps-là, à Vera Cruz…

Par Delphine Dumont, le 30 mars 2007 | En bref

Hier, je vous narrais ma passionnante histoire de carte d’identité. Même, qu’à coté, la Chanson de Roland parait bien fade. Aujourd’hui, je découvre que « les obtentions frauduleuses, sous une identité créée ou, le plus souvent, empruntée, explosent : plus 3,5 % pour les passeports, plus 10 % pour les cartes d’identité, plus de 20 % pour les permis de conduire et près de 175 % pour les titres de séjour » (source : Le Figaro).

Bref, je me dis “Y’a de la veine que pour les canailles”. Parce que j’aime bien faire la Française moyenne… Bon, OK, en vrai, je ne le pense pas. Il n’empêche que la coïncidence des infos me titille. Et quand je suis titillée, je blogue.

De plus, le témoignage de Farid qui accompagne l’article est flippant. Et quand je flippe, je blogue.

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Technorati Tags : vol d’identité, usurpation d’identité, Vera Cruz

Lire aussi :

2 commentaires pour “Pendant ce temps-là, à Vera Cruz…”

  1. -|- nico nss dit :

    Je sent comme une bonne référence dans ton titre… "Je reviens j’avais oublié le beurre" ! ;)



  2. -|- Rikko dit :

    moralité… ya plus de moralité



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog