Jacques Martin est mort

Par Delphine Dumont, le 14 septembre 2007 | En bref

Je sais qu’il est de bon ton de cracher sur les icônes mais j’avais une vraie tendresse pour Jacques Martin. Son insolence envers les divers establishments, sa culture fabuleuse, son sens de la répartie et sa carrière m’inspirent un respect infini. Nous avons perdu un grand homme. Encore.

L’École des Fans

La légendaire “École des Fans” est très souvent évoquée, on se moque un peu du personnage qu’il y incarnait, des parents un peu gauches, des enfants imprévisibles. Pourtant, ce que je trouve de plus remarquable dans l’émission est généralement oublié : il respectait les enfants. On aurait pu chercher longtemps la moindre trace du mépris amusé que ne peuvent s’empêcher d’afficher certains adultes.

Jacques Martin s’amusait visiblement énormément dans cette émission. Je me souviens de l’énorme pyramide de cadeaux, qui me rendait un poil envieuse d’ailleurs, des coups d’œils plus ou moins furtifs que les enfants ne pouvaient retenir en sa direction et du plaisir qu’avait l’animateur de jouer les Père Noël. Remember…


Best-of

Eliane Reyes à l’École des Fans

La Lorgnette, le Petit Rapporteur et Mademoiselle Angèle

Aujourd’hui, pour l’impertinence à la télé, on a le choix entre Laurent Ruquier et Cauet… Voila, voila… C’est tellement impertinent qu’à la maison de retraite des Bleuets à St Glaouec (Bretagne), on diffuse ça aux personnes âgées qui ont été trop secouées par Derrick…

Pour ceux qui ne connaissent pas ou qui veulent revivre quelques instants du Petit Rapporteur :
Vidéos du Petit Rapporteur sur Youtube.

Il y a probablement aussi des extraits de La Lorgnette, mais je n’en ai pas trouvé. Par contre, j’ai un peu de Mademoiselle Angèle, si vous voulez.

Le duo Yanne-Martin va se reformer

À quelque chose, malheur est bon…


“Da Doo Ron Ron Twistus Domine” - Jean Yanne & Jacques Martin

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Technorati Tags : Jacques Martin, L’École des Fans, Le Petit Rapporteur

Lire aussi :

8 commentaires pour “Jacques Martin est mort”

  1. -|- Rikko dit :

    Je suis d’acc, c’est dommage de ne se rapeler que de l’école des fans (boulot pépère), rappelons qu’avant cela, il fais partie de ces rares humoristes à avoir tracer la voie des plus grands qui ont suivi…

    Il se moquait de Charle De Gaulle… vous imaginez ça à la télé avant 68…..

    Aujourd’hui, tous les hommes politiques sont trainés dans la boue par le moindre "Standupiste" amateur, à l’époque, il fallait un ceratain courage pour venir à la télé française et dire : "Vous arrivez à imaginer le Grand Charles en train de jouer de la flûte tout nue dans sa salle de bain… moi pas !"

    C’est une autre époque… la sienne, et un peu la notre…

    Pensée (émue) du jour : il n’y a pas qu’un âne qui s’appelle Martin…

    Rappelons aussi que Shakespeare est mort… pour ceux qui en doutais (pour Elvis, l’enquête suis son cours)



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    Je suis d’accord avec toi, mais j’insiste sur le respect que portait Martin aux enfants de l’Ecole des Fans. Quand tu vois le mépris amusé des autres présentateurs avant lui, c’est énorme.

    C’est clair cependant qu’il risquait peu à animer ce type d’émissions par rapport à ses émissions satyriques ou à ce qu’il pouvait dire dans des endroits moins cadrés.



  3. -|- Rikko dit :

    Je pense qu’il s’est rangé des voitures pour faire ce qui comptait vraiment pour lui (un luxe), et tu as raison de surligner (où qu’il est le Stabilo ?) son respect et sa tendresse affichée…

    Aujourd’hui on respecte plus rien ma bonne dame !!!



  4. -|- Delphine Dumont dit :

    Tiens, il était tombé le Stabilo. Un violet en plus. Que j’ai du faire la moitié des magasins de Dijon pour en trouver un. Une pénurie inexpliquée…

    Sinon, je pense aussi que les gens n’avaient plus trop envie de bouffons (dans le sens noble du terme) du roi, ni de poil à gratter. Les radios libres et l’augmentation du nombre de chaînes ont donné l’illusion d’une liberté de parole. On n’avait plus le sentiment d’avoir besoin de trublions…

    Je détaille ça dans ma prochaîne conférence : “L’être et le béant” (salle des fêtes de St Ravi, mardi 16 octobre à 20h30).



  5. -|- Rikko dit :

    Saint Ravi … au lit ?

    Et le 16 oct, tu a s normalement le colloque sur le thème de "qui de l’oeuf ou de la poule" qui pourrait durer et nous empêcher d’être à l’heure… doublure ?



  6. -|- Delphine Dumont dit :

    Non, non, j’ai tout prévu. J’ai un hélico qui passe me prendre à 17h30 après le colloque. S’il n’est pas fini, j’évoquerais une pause bio pour pouvoir m’éclipser. Dépose à l’hôtel de la Gare à St Gote, le village à côté de St Ravi. Douche, tasse de thé, massage. 20h15, je suis à la salle des fêtes de St Ravi. J’ai envoyé le stagiaire en formation, depuis il est beaucoup plus carré pour l’organisation des déplacements.



  7. -|- Rikko dit :

    Note pour moi : penser à casser un genou au stagiaire ou à le faire muter au Groënland, à ce rythme, dans 3 mois, il me remplace… sale jeune !

    Finalement, lui casser les deux genoux… on ne sait jamais, Delphes pourrait avoir pitié d’in boiteux ….



  8. -|- Delphine Dumont dit :

    Laisse ce stagiaire tranquille ! Sans lui, tu n’aurais jamais le temps de te remettre aux muffins à la myrtille qui ont fait ta renommée. Et il ne sait pas faire le café, tu restes irremplaçable.



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog