Delphine Dumont a toujours raison

Par Delphine Dumont, le 26 octobre 2007 | En bref

Et je conçois parfaitement que ça puisse être agaçant par moments… :)

Démonstration en 2 points.

Héhéhé… (oui, Delphine Dumont se la pète un peu aussi…)

Journée Guy Môquet

J’en parlais dans mon billet “La pauvre lettre du pauvre Guy Môquet“. Je ne trouve pas d’intérêt particulier à cette lettre, d’autant moins qu’elle est le résultat d’une opération de communication du PC. J’ai la plus grande compassion pour la famille de Guy Môquet, mon cœur frémit toujours en imaginant ce garçon sur ce poteau d’exécution. Je n’éprouve aucun ressentiment vis à vis de ses bourreaux mais toujours la même rage sourde contre la guerre et les conneries monstrueuses qu’elle peut entraîner.

Et je persiste à ne pas trouver d’intérêt à la lecture de cette lettre à nos lycéens. J’avais dit dans mon billet cité ci-dessus, que je trouverais plus intéressant qu’on parle de la Résistance, surtout que quelques uns de ses acteurs sont toujours vivants.

Pérennisation de la journée du souvenir de la Résistance

Ce qui fut la journée Guy Môquet sera « pérennisée », l’an prochain, en une journée « consacrée à la jeunesse résistante ». Je cite Le Figaro qui, lui-même, cite Laurent Wauquiez dont il salue au passage “l’habileté”. :)

And one point for me ! Yohoho ! :)

Info médicale en ligne

Je m’adressais au même Laurent Wauquiez dans mon billet “La communication gouvernementale a besoin de moi (entre autres)” pour lui dire à quel point le gouvernement est gravement e-taiseux. La communication web de l’Etat est encore bien trop rigide, complexe et à sens unique, même si, c’est indéniable, des efforts énormes ont été accomplis récemment.

L’un des domaines dans lesquels l’action de l’Etat me parait plus que souhaitable, c’est la santé. Balise nous confiait récemment rêver d’un site “Les questions trois heures après la consultation“. Personnellement, je suis alarmée du nombre de sites, blogs et forums qui prétendent parler de santé et ne valent guère mieux que des flyers de marabouts. Des énormités sont publiées et non corrigées. Les rédacteurs n’ont souvent pas le niveau nécessaire pour écrire des phrases correctes, inutile de vous parler de leur niveau de formation médicale.

Le Ministère de la Santé devrait réellement proposer un portail grand public, ultra-accessible en terme de vocabulaire et de recherches internes, allié à un blog qui permettrait d’entamer, enfin !, un dialogue avec les citoyens. Je le disais dans mon billet et je le répète tant cela me parait impératif.

Google va s’occuper de notre e-santé

J’apprends sur VNUnet.fr que “Google veut tâter le pouls des internautes“. Je cite le début de leur article :

« Les internautes passent de plus en plus souvent par Internet pour trouver des informations sur une maladie, un symptôme, un virus. “Il y a un besoin énorme dans ce domaine”, a souligné Marissa Mayer lors d’une intervention le 17 octobre dans le cadre du Web 2.0 Summit de San Francisco.

La responsable de Google au poste de Vice President, Search Products & User Experience, a pris la tête du projet Google Health pour l’instant en version bêta. »

J’aime beaucoup Google, je l’utilise beaucoup, autant pour mes recherches que pour mes mails, mais c’est une société à but lucratif. Il est donc possible qu’on y trouve beaucoup de recommandations de médicaments là où ce ne serait pas forcément utile. Par exemple, on pourrait y lire qu’il est indispensable de traiter la moindre brûlure avec une compresse et la crème MachinTruc des labos TrucsMachins. Bien sûr, cette crème est un peu chère mais elle est si géniale… Personnellement, je recommande l’Homéoplasmine des Labos Boiron, crème quasi-miraculeuse et pas chère du tout à toujours avoir chez soi. Mais je ne suis pas médecin, demandez conseil à votre pharmacien. ;)

Google lance un projet, ils ne font jamais rien au hasard, ils prouvent qu’il y a un besoin.

Et encore un point pour moi ! Yipikayé ! :D

Alors, Laurent, tu laisses Google rafler la mise ou tu suis mon conseil ? ;)

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Pour commenter ce billet, merci de venir sur mon blog.
Sauf indication contraire, tous les droits sur ce contenu sont réservés.

Technorati Tags : Laurent Wauquiez, e-santé, Google, Guy Môquet

Lire aussi :

6 commentaires pour “Delphine Dumont a toujours raison”

  1. -|- Rikko dit :

    Une communication du PC… un peu réducteur… nh’avions nous pas dis qu’on laisserais reposer le Ti Guy ???

    La santé une affire d’état… je trouve que l’état est déjà très interventioinniste … je pensais qu’une "vaie libérale éclairée" comme toi aurait préféré que de bonnes volontés compétentes s’associent pour répondre aux besoins des internautes…

    Rappel : l’état est aussi une société à but lucratif dont nous sommes les actionnaires…

    Mais d’accord… on a qu’a dire que Delphes a toujours raison… ça ne me dérange pas !



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    Pour Guy Môquet, je ne fais que citer la Wikipédia :

    Quelque temps après le 22 octobre, Esther Gaudin, une jeune militante communiste de quinze ans et future mère de Pierre-Louis Basse[28], se voit confier la mission d’aller chercher le paquet de planches sur lesquelles les fusillés avaient écrit, en plus de leurs lettres, leurs dernières volontés. Les messages recopiés sont transmis à Jacques Duclos, responsable du parti clandestin qui expédie un paquet de documents à l’avocat communiste Joe Nordmann avec cette mention « Fais de cela un monument »

    Les agissements de ceux qui veulent récupérer cette lettre à leur profit, quels qu’ils soient, n’enlèvent rien à ce que fut Guy Môquet, ni au tragique de sa mort. Qu’il repose en paix.

    Pour la santé, je suis consciente que la médecine n’est pas une science exacte (il n’y a que quelques pauvres mandarins pour être persuadés du contraire) et je suis contente qu’il existe des sites privés qui en parlent. Seulement, ces sites ne sont pas contrôlés, ni validés et certains comprennent beaucoup d’erreurs (euphémisme). L’Etat doit gérer la Sécu. Pour bien faire, celle-ci ne doit pas agir que curativement, mais aussi préventivement, d’où les campagnes anti-tabac, anti-alcool, etc…

    Quand, sur un site lambda, tu vois des trucs comme « prends du Xévanolitarax si ta rate se dilate », sachant que le prescripteur a fait moins d’études de médecine qu’un colibri néerlandais, il y a un risque non négligeable que la personne qui écoute ces conseils souffre de l’avoir fait. Elle devra être soignée, aux frais de la Sécu. Il faudrait un site qui explique quels symptômes doivent inciter à consulter, que seul un médecin est apte à faire une prescription et seulement après examiné le patient et lu son dossier médical et que, en cas de doute, il faut demander conseil au pharmacien qui n’est pas un BTS Action-co mais un vrai professionnel de la santé.

    S’il n’y a que des sites privés pour parler de médecine et de santé, on a deux risques : les erreurs et la communication commerciale des grands labos. Les deux peuvent coûter très cher à la Sécu qui, sans monopoliser le discours, doit faire entendre sa voix.



  3. -|- couliine dit :

    Internet et la santé c’est un peu tout et n’importe quoi, une sorte d’auberge espagnole…c’est ça le net aussi…j’imagine les dangers pour monsieur et madame tout le monde mais ils ne sont pas pire que les bons conseils de ma concierge qui ne me veut que du bien nous n’en doutons pas!
    Déjà que les médecins sont pas tous d’accord sur les conduites a tenir, parfois les traitements…alors chercher à ouvrir un portail grand public..hummmm terrain glissant je trouve, il faudrait un cadre et des objectifs bien précis oula attention aux dérapages!



  4. -|- Rikko dit :

    Je m’insurge contre cette ségrégation à l’encontre des colibris néerlandais… déjà que c’est une langue pas facile (surtout en cas de mal de gorge)…

    J’ai rencontré une fois un.. ou plutôt une colibri néelandaise, elle s’appelais Angeline… La suite ne vous regarde pas !



  5. -|- François Granger dit :

    Heu, non , Rikko http://www.redacbox.fr/Blog/inde...

    > Rappel : l’état est aussi une société à but lucratif dont nous sommes les actionnaires…

    Ce n’est pas vraiment le point de vue communément partagé…



  6. -|- Delphine Dumont dit :

    Couliine > L’avantage des conseils de ta concierge est qu’ils sont limités dans le temps et l’espace. Le contenu des forums et sites restent visibles longtemps et par n’importe qui. De plus, derrière le pseudo “Doc Lambda”, est-ce un vrai docteur ou ta concierge ? Il me semble vraiment essentiel que l’Etat communique de façon dynamique et interactive sur ce domaine en particulier. Ce serait bénéfique pour tous les domaines, mais les risques sont peut-être moins grands pour d’autres domaines.

    François > Je ne crois vraiment pas que l’Etat soit une société à but lucratif, mais je pense qu’elle a le devoir de limiter ses pertes. Au niveau du gaspillage, d’énormes efforts sont faits depuis quelques années. Au niveau de la Sécu, j’ai vu qu’il était prévu de permettre aux toubibs de connaître le prix des médicaments qu’ils prescrivent au moment où ils rédigent l’ordonnance. Je pense que ça peut être intéressant pour les aider à dire non à ceux qui confondent “médecin” et “corne d’abondance”… :)



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog