Le label pour les sites sur la santé

Par Delphine Dumont, le 23 novembre 2007 | En bref

J’aurais pu appeler ce billet “Delphine Dumont a encore raison” mais j’ai eu peur que cela ne fasse un peu prétentieux… :o)

Il y a quelques semaines, je vous parlais de l’incroyable profusion de sites et forums qui parlent de santé et du fait qu’ils sont tout à fait incontrôlés (cf “La communication gouvernementale a besoin de moi (entre autres)“). Non pas que je juge qu’il serait bon de censurer un certain nombre de sites, mais bien plutôt qu’il serait bon d’avoir des sites de référence.

Sur certains sites, vous trouvez des prescripteurs sauvages qui recommandent telle action ou tel médicament avec telle posologie sans avoir ni ausculté le patient, forcément, ni bien souvent la moindre formation médicale. On trouve aussi des rédacteurs indignes qui n’hésitent pas à balancer n’importe quelle info, sans référence à la moindre source, sans laisser la moindre piste pour en savoir plus et, bien souvent aussi, sans rien avoir compris à la véritable info.

Bref, c’est la jungle et, comme il s’agit de santé, il n’y a pas lieu de plaisanter.

La jungle va être balisée

J’apprends que la Haute Autorité de Santé va recourir à une certification pour améliorer la visibilité des sites sérieux. Je ne peux que m’en réjouir.

Delphine Dumont avait encore raison.

Pfff ! Quelle prétentieuse, celle-là !

Edit : Merci à Antoine de m’avoir signalé le bon lien (c’est corrigé). Ces farceurs de l’HAS avaient déplacé les documents sans rien dire. Tsss !

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Pour commenter ce billet, merci de venir sur mon blog.
Sauf indication contraire, tous les droits sur ce contenu sont réservés.

Technorati Tags : Haute autorité de santé, internet, certification

Lire aussi :

5 commentaires pour “Le label pour les sites sur la santé”

  1. -|- Rikko dit :

    Je suis d’accord avec toi (et je l’étais déjà la dernière fois je crois… ça commence à faire beaucoup)

    Or donc, j’étaye mon propos par la naration d’une anectode véritablement véridique qui va dans ton sens si je puis m’exprimer ainsi…

    Je croisais calmement au large de l’ïles Descartes, quand je reçois un mail (quoi… vous avez pas outlook dans vos sloop vous ???!!!)

    Comme je suis friand de contacts épistolaires (et de duel au pistolet, mais c’est pô l’propos), je cliquette vaillament afin de voir de quoi il retourne : et je vois qu’une dame que je connais pô me dis que si j’y arrive pas bien, ben j’ai qu’à lui commander des zoulis pillules bleux et que ça va aller super vachement mieux………

    ………………

    …………

    Vous avez compris, j’en suis resté comme deux ronds de flan ma chope de rhum suspendu dans l’air, l’oeil vague et la lippe basse (la lippe uniquement)……

    D’abord parce que je la connais pô la dame, et ensuite parce que moi même j’avais pas l’impression que ça allais pô….

    Alors, je me suis demandé si c’étais pas plus simple d’aller demander à mes partenaires de youp tralala si c’étais pas par hasard l’une d’entre elles qui aurait dis un truc à la dame que je connais pô et qu’elle aurais voulu m’aider (la dame…)…

    C’est ce que j’ai fais, au risque de fracasser ma réputation (excellente au demeurant merci…) je suis allé voir toutes mes conquêtes pour demander si par haard elle se rappelais d’avoir fais des confidences à la dame qiue je connais pô…

    Et là,ça m’a pris pas mal de temps pour rien (enfin… si quand même, j’ai pu oter certaine d’un doute parce qu’elles se souvenaient pas bien les coquettes !).

    Pas une ne connaissait la dame que je connais pô…

    Donc, et je rejoins tes propos, voilà quelqu’un, dont les compétences médicales ne sont pas prouvées, qui sans m’ausculter (et je le regrette) me propose un médicament bleu ….

    ET JE DETESTE LE BLEU !!!!!!

    Alors que violet… peut être, on est pas à l’abri !



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    Tu as raison ! Il existe très peu de mises en garde officielles sur la vente online de médicaments. On sait pourtant qu’ils sont soit totalement bidons et peuvent contenir n’importe quoi, de la mort aux rats au sucre en poudre en passant par du jus de salsepareille déshydraté ; soit conformes mais, faut-il encore le rappeler, seuls le médecin et le pharmacien sont habilités à vous recommander un médicament en vente libre. Je rappelle que pour les médocs sur ordonnance, s’ils sont sur ordonnance, ce n’est pas par hasard. Tiens ! J’en profite pour rappeler aussi que ce qui a si bien réussi au Michel quand il a eu cette drôle de grippe peut ne pas convenir du tout à la Sylvette lorsqu’elle aura une drôle de grippe.

    pistolet ? Je croyais que tu ne jurais que par le sabre ?



  3. -|- Rikko dit :

    Sabre, rapière, dague… Mais pour les pleutres qui s’enfuient, tu crois pas que je vais courir !!!

    Une balle de plomb dans le dos et hop, c’est réglé !



  4. -|- Xuen-des-Bois dit :

    Effectivement j’ai entendu cette nouvelle à la radio ce matin (la nouvelle sur le label des sites médicaux, pas celle concernant la petite forme théorique de Rikko :D ) et j’ai immédiatement pensé "Enfin ils ont écouté Delphine" ! Bravo m’dame !



  5. -|- Rikko dit :

    Kéksé que cette histoire de tite forme théorique ????

    Moi ça va très bien…

    La forme et le reste !!!

    Non mais !!!

    Il risque d’y avoir de la soupe à l’écureuil pour le dîner !!!



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog