Le web contre les grèves

Par Delphine Dumont, le 19 novembre 2007 | Internet

Bien sûr, tout le web n’est pas contre les grèves mais la portion de la population qui s’oppose au grève a trouvé, sur Internet, le moyen de le faire savoir. C’est une des raisons pour lesquelles j’aime tellement le Net : chacun peut s’y exprimer. :)

Je crois que c’est la première période de grèves importantes où l’on peut si facilement entendre l’autre camp. On pouvait déjà compter sur TF1 pour faire quelques reportages sur les usagers pris en otages mais ces derniers avaient souvent l’air d’avoir peur de passer pour des fachos et tempéraient leurs discours. Ça donnait :

« Oui, bien sûr, on comprend qu’ils aient des revendications, mais c’est embêtant, je vais être en retard… »
ou :
« Je n’ai pas le choix, je dois être au travail absolument. Ils ont le droit de protester, bien sûr, mais c’est vraiment dur. »

Bref, les interviewés exprimaient une sur-compréhension très faux-cul, très politiquement correcte. Il y avait peut-être aussi un filtre de la chaîne pour ne pas perdre ses téléspectateurs à sympathie syndicale. Pourtant, il suffisait de discuter, hors caméra et micros, pour entendre un tout autre discours fait de colère et de rejet.

Internet et ses nombreux outils (blogs, hébergement gratuit de photos et de vidéos, forums, etc…) permet aujourd’hui à chacun de s’exprimer. Plus encore, les sites de réseaux sociaux permettent de créer des groupes d’intérêt. Florilège relevé sur Facebook :

Les groupes anti-grèves sur Facebook (page 1) Les groupes anti-grèves sur Facebook (page 2) Les groupes anti-grèves sur Facebook (page 3)
Cliquez sur les images pour agrandir
Voir les pages suivantes : 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9

La pertinence se perdant au fil des pages, je n’ai pas poursuivi au-delà de la page 9, mais notez bien que cela n’a rien d’exhaustif. Vous le constaterez si vous agrandissez toutes les pages, il y a aussi quelques groupes pro-grèves, mais ils sont nettement minoritaires.

De même sur DailyMotion, on trouve deux vidéos qui tournent beaucoup, beaucoup :


“Régime spécial” par Mozinor

La manifestation d’hier organisée par Liberté Chérie a réuni, selon les sources, entre 10 000 et 20 000 personnes. C’est un très joli score qui doit beaucoup à Internet qui a permis de diffuser l’appel à manifester et de motiver les troupes.

Il n’est donc absolument pas question de dire que le Net est contre la grève, mais le web anti-grève existe et il a prouvé son efficacité. Il faudra bien un jour que la classe politique en place actuellement comprenne la richesse et la puissance de ce média…

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Pour commenter ce billet, merci de venir sur mon blog.
Sauf indication contraire, tous les droits sur ce contenu sont réservés.

Technorati Tags : Facebook, grèves, Internet

Lire aussi :

Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog