Twitter, le désamour

Par Delphine Dumont, le 12 novembre 2007 | Internet

Parmi les bidules et machins que nous proposent le web deuzéro, il en est un qui ne m'a jamais convaincue, c'est Twitter. Vous savez, ce machin qui sert à dire aux autres ce que vous faites.

Si nous avions tous des vies passionnantes et palpitantes, Twitter pourrait avoir de l'intérêt. Malheureusement, à l'exception du fougueux pirate Rikko, de moi-même et de quelques autres, il faut bien reconnaître qu'il y a plus du train-train dans la vie des gens que du passionnant. Quel intérêt de le faire remarquer à son entourage ?

D'après la Wikipédia, je ne suis pas la seule à douter de l'utilité de ce bidule. François Cointe en a fait un petit strip très bien vu. :)

Dans l'absolu, je ne pense pas que Twitter soit un mauvais outil, juste qu'il n'a pas trouvé son utilité. Il se pourrait que ça change, la Wikipédia, encore elle, évoque l'utilisation professionnelle de Twitter, ce en quoi je crois beaucoup plus. Avec son interface de programmation ouverte et documentée, cet outil s'offre de très bonnes chances d'évolution.

Les early-adopters n'aiment plus Twitter

Machin n'a plus envie de twitter

J'ai fait la capture d'écran ci-contre sur un blog que je suis régulièrement. J'ai modifié le nom de la personne concernée parce que ça n'a pas d'importance. En revanche, le message affiché, lui, en a. Pour les anglophobes, je traduis : "Pas de temps pour twitter ces derniers jours... Ne vous inquiétez pas, je vais bien.".

C'est peut-être bien le message le plus intéressant que j'ai pu voir sur un widget Twitter. D'habitude, on peut lire "Je suis au MacDo", "Je prends un café avec Jean-Kevin" ou "Je réfléchis à mon projet XXX". Pas sur le blog où j'ai pris cette capture, mais sur la plupart des widgets que j'ai pu lire. Je n'ai pas souvenir d'avoir lu un seul message vraiment intéressant. Honnêtement.

Sur d'autres blogs, les messages sont également très anciens et témoignent du même désintérêt pour la chose. D'un message toutes les heures, on voit le rythme décroître régulièrement jusqu'à un message tous les dix jours. Sur le site de Twitter, en cliquant sur des utilisateurs au hasard, cette tendance est encore plus sensible. Au début, il était rare de trouver des utilisateurs qui ne postent pas au moins une fois par jour. Maintenant, il est rare de trouver des utilisateurs qui postent plus d'une fois tous les 2 ou 3 jours.

Twitter, c'était nouveau, c'était fun, c'était bon pour la sensation d'appartenance à une communauté, c'était deux-zéro, bref, il fallait twitter comme il fallait ouvrir un blog deux ans plus tôt. Pour Twitter comme pour le blog, l'outil n'est qu'un outil. Les early-adopters ont massivement abandonné leur blog pour en rouvrir un autre et l'abandonner à nouveau et bis repetita, ils abandonnent maintenant Twitter qu'ils reprendront lorsqu'il aura de nouvelles fonctions.

Et en attendant, il y a toutes les API développées chaque jour pour Facebook qu'il faut essayer, c'est du boulot ! Les early-adopters n'ont pas fini de faire mumuse, sauf avec Twitter. Pour l'instant.

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Pour commenter ce billet, merci de venir sur mon blog.
Sauf indication contraire, tous les droits sur ce contenu sont réservés.

Technorati Tags : Twitter, web 2.0, early-adopter

Lire aussi :

13 commentaires pour “Twitter, le désamour”

  1. -|- Rikko dit :

    Je crois aussi beaucoup à twitter dans le domaine pro, quand on a des projets multi users, il est important de pouvoir d'un seul clic définir la dispo des intervenants... Cela suppose que ces fénéant saisissent leur "en cours", ce qui n'est déjà pas simple !

    Très utile aussi dans le domaine du télétravail pour savoir sur quoi bossent les sbires distants à un instant T si on bosse en "brick and mortar".

    Sinon, outre le fait que ... c'est vrai j'ai une vie totalement passionnante à toute heure/minute/seconde de ma trop courte existance (j'anticipe sur une probable mort violent... boulet de canon, balle de plob, mitraille, coup de harpon, de hache, de sbre... voire pendaison... le choix est vaste) et Delphes aussi... serions nous les deux seuls zomonde ????

    Remarque de mon pingouin : si Delphes et Rikko font des petits, vous m'en gardez un.....

    J'avais zoublié... le pingouin linguiste est revenu... c'est miracle!!!... j'ai pas d'explication....



  2. -|- Aymeric Jacquet dit :

    Tatata, Delphine, tu n'as rien compris, les gens ne twittent plus, ils mettent à jour leur profile Facebook à la place... Ou pas.



  3. -|- Delphine Dumont dit :

    C'est exactement ce que je dis ! Elève Jacquet, relisez votre texte. ;D



  4. -|- Rikko dit :

    Eleve jacquet.... la planche !



  5. -|- Delphine Dumont dit :

    Ah non ! Pas la planche pour Aymeric ! Tu lui fais laver le pont si tu veux mais tu le ne planches pas.



  6. -|- Rikko dit :

    Ok... ok...

    Allez, balai, serpillère... au boulot (marre des planqués !)



  7. -|- Aymeric Jacquet dit :

    Déjà que je vais avoir droit au piquet toute la semaine...



  8. -|- merlinbreizh dit :

    Perso je ne comprend spas l'intérêt de témoigner de ce que l'on fait présentement. Twitter n'aurait d'intérêt que pour les "vedettes" petites ou grosses, oups ! Grandes...

    Twitter ferait alors office d'attaché de presse, mais Myspace fait ça mieux que Twitter



  9. -|- Delphine Dumont dit :

    Effectivement, ce qu'on fait est généralement peu important sauf dans certains contextes professionnels, ce que souligne justement Rikko.

    Myspace a de nombreux défauts dont celui d'avoir une étiquette ado/showbiz. Pour d'autres domaines pros, je trouve Pownce beaucoup plus efficace.



  10. -|- Stéphane Carpentier dit :

    > il fallait twitter comme il fallait ouvrir un blog deux ans plus tôt

    MOUAAAAAAAAAAAAAAA
    /private joke inside



  11. -|- Delphine Dumont dit :

    ;D
    A la différence qu'aujourd'hui, on ouvre un blog dans un but précis, avec un projet derrière. Et non plus parce que c'est hype, coco, d'avoir un blog ! :)

    D'ailleurs...
    ...
    Non, rien... :)



  12. -|- Le blog du monde qui avance dit :

    Twitter, à quoi ça sert ?

    My Tiny Jesus
    L'application My Tiny Jesus part d'une idée aussi simple que délirante, faire parler Jésus avec les messages de Twitter. Quand j'y suis allée, j'ai pu réaliser la copie d'écran ci-contre que je trouve particulièrement drôle....



  13. -|- Delphine Dumont dit :

    Bon... Finalement, c'est rigolo, Twitter. On peut y suivre l'actualité d'un très bon blog, par exemple... :)



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog
copyright © 2006-2010 Redacbox