Facebook, c’est bien

Par Delphine Dumont, le 15 décembre 2007 | Internet

Troisième et dernière partie de ma passionnante trilogie sur Facebook. Comme il se doit, le dernier mot revient à l’avocat de la défense que j’ai l’honneur d’incarner.

Je vous résume les épisodes précédents :
1 - “Facebook, c’est bien ou pas ?” : après les concerts de louanges, voici les concerts de critiques, que faut-il penser de Facebook ?
2 - “Facebook, c’est le mal” : les accusations des plaignants.

Comme je vous le disais dans mon billet précédent, je vais d’abord répondre aux critiques de Jean-François.

1 - Mauvaise représentativité de la société

Facebook, c'est bien ?C’est exact, Facebook semble peuplé plutôt de blancs aisés. On cherche les pauvres et le tiers-monde. Etant donné que Facebook s’adressait au départ aux étudiants et qu’il faut avoir du temps à y perdre (il n’y a pas de gain immédiat, juste du long terme), il semble logique que les populations défavorisées, mal équipées et/ou mal connectées ne peuvent s’y trouver. Ce n’est pas la faute de Facebook, ni d’Internet. En revanche, la distribution massive de PC à 100$ pourrait changer ça rapidement. Avis aux généreux donateurs !

2 - Peu de contenu, beaucoup de c***eries

C’est vrai que les nouvelles qui viennent de vos amis peuvent singulièrement manquer d’intérêt. Pouf ! Machin a pris une boule de neige. Woaf ! Le familier (bestiole) de Bidule a gagné une course. Plouf ! Untel est allé à la piscine. Passionnant, totalement passionnant. Sauf que… on peut désactiver tout cela. Vous n’êtes pas obligé de continuer à afficher de telles infos.

En revanche, Facebook pourrait proposer à des rédacteurs (hé, moi, moi !) de concevoir un contenu réservé aux membres de Facebook. Ça apporterait une réelle valeur ajoutée au réseau.

3 - C’est écrit petit et c’est plein de pubs

La taille de police ne me dérange pas, mais il est possible que sur certaines configurations, cela paraisse très petit. On peut régler la taille de police dans son navigateur mais Facebook pourrait aussi proposer des boutons pour régler aisément le corps, comme Le Monde le fait par exemple. Quant à la pub, je ne vois que le petit texte à gauche sous le menu. Rien d’invasif, plus discret même qu’un Google Adsense !

4 - Manque de discrétion sur les données privées

Au delà du problème de Beacon, Jean-François pense que Facebook peut utiliser les données indiquées pour son nom de domaine. Je ne sais pas s’ils le font ou non, s’ils le feront ou non, mais quand on prend un nom de domaine, il y a effectivement une exposition de beaucoup de données, ce problème ne concerne pas que Facebook, mais plutôt les registrars. Idéalement, un whois ne devrait donner qu’une référence et le nom du registrar, tenant les données à disposition de la justice et de la police, mais pas des petits curieux.

5 - Facebook est connecté à la CIA

Jean-François, mon ami, ne sois pas paranoïaque à ce point. Facebook n’est pas connecté à la CIA. Pas du tout. Par contre, la CIA et la NSA sont connectées absolument à tout. C’est cool, non ? :o)

5 - La plupart des applications manquent d’intérêt

C’est vrai mais c’est parce que les gens sont différents et que tout le monde n’aime pas la même chose. Je trouve que beaucoup de livres manquent d’intérêt, beaucoup de disques me saoulent, beaucoup d’œuvres artistiques me laissent totalement indifférente. Pourtant, d’autres les aiment, les adorent même. Un exemple frappant : le chien en ballons de Jeff Koons, je le trouve marrant mais je n’y claquerais pas les 8 millions d’euros qu’il pourrait se vendre. Une réplique à 100 euros pour mettre sur le petit bahut du salon me paraîtrait déjà une folie (mais je serais capable de la commettre).

Aucune application n’est obligatoire. Personnellement, j’aime bien les quizz cinéma et le familier Fluff. C’est rigolo et ça ne mange pas de pain.

6 - Facebook, c’est ch*ant

Facebook n’est pas un jeu, c’est un réseau. Il y a des applications pour l’animer mais ça n’en fait pas un jeu. Pour s’amuser, il y a WoW ou, gratuit ! yeah ! Puzzle Pirates et Flyff. Et d’autres, beaucoup d’autres. On s’y fait aussi des amis et on s’y amuse. Sans doute parce que ce ne sont pas des réseaux sociaux, mais des jeux… ;)

7 - Les notifications sont reloues

C’est vrai, le moindre clic de l’un de vos amis vous est immédiatement transmis. J’exagère à peine. Mais cela se désactive. D’ailleurs, Jean-François l’a fait. :)

8 - Pas de raison 8

On ignore encore ce qu’est devenue la raison 8. Selon certains, elle avait piscine, selon d’autres, elle était en train d’uper son kill skill sur WoW. Certaines mauvaises langues prétendent que Jean-François ne sait pas compter jusqu’à 10 sans oublier un chiffre, c’est totalement invraisemblable et on ne s’y arrêtera pas. :)

[Edit] En fait, Becca a retrouvé la raison 8 (elle était partie se cacher dans le New-York Times).

9 - Facebook n’a pas d’utilité

Là, mesdames et messieurs du jury, monsieur le Président, je me lève et je crie “Objection, votre Honneur”, mais c’est parce que j’ai trop regardé Matlock. En France, ça ne se dit pas.

L’utilité de Facebook est immense. Quand on va à l’université ou qu’on vit une expérience professionnelle, on rencontre beaucoup, beaucoup de gens qu’on apprécie. L’affinité n’est pas suffisante pour qu’on devienne réellement amis mais on aimerait rester en contact. Aujourd’hui, la mobilité est de mise. On déménage, on change de FAI, toutes nos coordonnées physiques et internet peuvent être obsolètes d’un jour à l’autre. Garder le contact se révèle donc très difficile.

Dans mon travail, je suis en contact avec beaucoup de gens, vraiment beaucoup. On partage une expérience sur une mission, le feeling est bon, on sera heureux de se recommander mutuellement à l’occasion. Un an, deux ans, voire plus, peuvent s’écouler avant que l’occasion ne se présente. Le réseau social permet d’avoir un lien fixe avec ces contacts.

Le réseau social sur Internet compense, voire remplace la faiblesse du réseau social physique qui s’affaiblit avec l’augmentation de la mobilité. C’est indispensable. Facebook et les autres, LinkedIn, Viadeo, etc… sont trop jeunes pour que leur intérêt apparaisse clairement. Quand il sera tout à fait entré dans les mœurs d’y avoir recours et non plus seulement d’y figurer, plus personne ne doutera de leur utilité.

C’est un peu comme quand le président d’IBM déclarait que le marché mondial s’élèverait à 5 ordinateurs. Environ, bien sûr… :)

10 - On peut se désinscrire de Facebook, autant en profiter !

Je peux aussi mettre fin à mon contrat avec France Télécom, personne ne m’en empêche. Trouperduland n’étant pas en zône dégroupée, je serais juste sans téléphone. Pareil pour l’eau ou l’électricité. Avoir la possibilité de mettre fin à un contrat n’est pas un argument pour y mettre fin. Maître Jean-François, votre argument est rejeté par la Cour ! ;)

En conclusion, Facebook, c’est bien ou mal ?

Facebook est un bon réseau social. Ce n’est pas une œuvre de bienfaisance, il faut du personnel et des moyens pour que ça tourne, ça se paye, il faut des revenus. Je préfère la publicité à une cotisation. Ce n’est pas un jeu non plus, on n’y va pas pour s’amuser mais pour rester en contact. Les mini-jeux et les diverses applications sont là pour rendre le réseau plus fun et tenter de fidéliser les membres, pas pour les distraire. Il y a eu des erreurs commises, c’est vrai mais autant l’entreprise que ses fondateurs sont très jeunes, laissons-les acquérir de l’expérience.

Si vous cherchez un réseau social, Facebook, c’est bien. Et ce sera encore mieux quand ce sera localisé et plus riche en contenu. Si vous cherchez le truc fun du moment, Facebook, c’est pas terrible. Mais ce sera de votre faute, pas de la leur.

En raison de ce que je viens de vous développer, mesdames et messieurs du jury, monsieur le Président, je vous demande de relaxer mon client avec les excuses de la Cour. Merci. :)

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]

Lire aussi :

12 commentaires pour “Facebook, c’est bien”

  1. -|- JF dit :

    OK je plaide coupable…

    En fait j’ai une vieille rancune avec FB, car j’avais tenté de m’inscrire sans succès quand c’était réservé aux étudiants américains.. d’où mon aigreur peut-être…
    Pour la CIA, je suis certes paranoiaque, mais certains des premiers investisseurs ont des liens prouvés avec l’Agence américaine.
    Nous en France, la DGSE est resté sur Minitel. C’est plus sécurisé.

    Bon, une remarquable plaidoirie dans l’ensemble, j’avoue.
    A +



  2. -|- Stéphane Carpentier dit :

    Avocat du diable le retour ! ^w^
    > Quant à la pub, je ne vois que le petit texte à gauche sous le menu.

    Essaie de naviguer sans flashblock et addblock et tu vas comprendre que c’est un poil plus intrusif que ça !
    ;-p

    Bon ok c’est pas mal comme arguments pour… un étudiant. :)
    Pour le reste, les réseaux sociaux ont encore besoin de murir.



  3. -|- Delphine Dumont dit :

    JF > Merci ! :)
    En fait, je suis partie de ton billet pour ma plaidoirie car il rassemble la quasi-totalité des reproches qui sont faits à Facebook, c’était bien pratique. ;)
    Pour les liens avec la CIA, je te crois, mais je voulais juste dire que même sans ces investisseurs, Facebook aurait de toutes façons été l’objet d’une attention approfondie de ces services. Et la DGSE n’est pas si en retard que tu le crois, ils sont passés au Redbull et depuis, ça bouge bien ! :D

    Stéphane > Quoi ? C’est ma faute à moi si j’utilise les bons outils ? :oB
    Pour la maturation, je suis d’accord avec toi. Entre la sinistrose façon LinkedIn ou Ziki et le funfunfun façon Facebook, il reste à inventer le juste milieu.
    Sinon, tu te rappelles de notre tentative sur Yacs ? On a besoin de ce genre d’outils et bon, j’aimerais bien ne pas avoir à créer aussi cet outil parfait. Ah la la… le monde a telllllement besoin de moi…



  4. -|- JF dit :

    Oui à part sur la fameuse question 8, j’avais fait un solide travail d’investigation… enfin n’exagérons rien.
    Sur la question de l’espionnage, je suis en train de tester Spokeo, et c’est incroyable ce qu’on peut apprendre sur ses amis, rien qu’avec des informations publiques.. Y a de quoi faire quelques bons billets :)
    Une sorte d’aggrégateur d’activités sur les réseaux sociaux : je peux traquer les commentaires de mes contacts sur Digg, leurs photos sur flickr, leur wishlist amazon, c’est hallucinant… Your own little private NSA ?



  5. -|- Stephane dit :

    > > Quoi ? C’est ma faute à moi si j’utilise les bons outils ? :oB

    Oui, bon ok… ;-) (*)

    > > Sinon, tu te rappelles de notre tentative sur Yacs ?

    Oui… bon, ok… (*)

    > >il reste à inventer le juste milieu.
    Oui ! Bon ! ok ! (*)

    > > le monde a telllllement besoin de moi
    Oui ? Bon, ok… (*)

    (*) : où l’auteur manque de vocabulaire et tente de jouer sur la ponctuation pour exprimer ce qu’il a à dire.



  6. -|- Rikko dit :

    Donc Facebook c’est bien…. Faut savoir… Mais comme tu as parlé de Puzzpi, te absolvo !



  7. -|- Delphine Dumont dit :

    JF > Je suis tout à fait d’accord avec toi. Là où Google pouvait déjà se révéler dangereux par la finesse de son flair, les nouveaux outils sont vraiment inquiétants dans tout ce qu’ils peuvent agréger ! Les gens n’ont pas conscience de la particularité du web, ils se lachent, confient des choses intimes, affichent des conneries, etc… Comme ils feraient à une soirée entre amis. Sauf que sur le net, c’est visible immédiatement dans le monde entier et pas n’importe qui ou presque, et ce, pour une durée imprévisible.
    Merci pour Scoopeo ! :)

    Stéphane > J’adore discuter avec toi ! ;)
    Au fait, désolée pour ton séjour dans la trappaspam. J’y ai installé une Wii et un écran géant, j’espère que tu as pu t’amuser un peu en attendant.

    Rikko > Je te résume : Facebook, c’est un bon réseau social et rien d’autre. Il a des défauts, nobody’s perfect, mais c’est un bon produit. En revanche, si on cherche du fun, PuzPi gagne de très, très, très, très loin. :)



  8. -|- Rikko dit :

    Bon résumé….

    Sinon, dans la trapaspam, attention aux miettes de MAMs, les manettes WII sont un poil sensibles au jus de myrtilles…

    Et encore bravo à Puzzpi !



  9. -|- Xuen-des-Bois dit :

    En tout cas Face Book c’est rigolo :

    http://www.silicon.fr/fr/news/20...

    :)))



  10. -|- Delphine Dumont dit :

    C’est un gros bouffon, mais les journalistes de la presse généraliste qui ont marché comme un seul homme sont encore plus ridicules ! :D
    Sinon, je n’ai pas compris pourquoi ils parlent d’un ami de Sarkozy, c’est plutôt un pote de Bayrou, il était du Modem, mais bon…



  11. -|- Arrangeurs dit :

    toujours intéressant ges billets :) il n’y a pas de gain immediat, juste du long terme : ça m’a queklque peu fait sourire :) bonne vcontinuation !



  12. -|- Delphine Dumont dit :

    Merci ! :)



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog
copyright © 2006-2009 Redacbox