Et le sang contaminé, non ?

Par Delphine Dumont, le 30 janvier 2008 | Politique-tac

Fabius lache des perles. Félicie aussi…

Je cite l’article du Figaro :

« ”Sur le fond, cette affaire, c’est la vache folle, plus le nuage de Tchernobyl”, ironise l’ancien Premier ministre et ministre socialiste de l’Economie dans “Le Parisien/ Aujourd’hui en France”. “La vache folle c’était: je ne sais pas ce qu’il y a dans mon assiette. Là, les banques ne savent plus ce qu’elles ont dans leur portefeuille et les clients ce qu’il y a dans les banques. Donc opacité absolue”.

Et “à l’instar du nuage de Tchernobyl, Nicolas Sarkozy, François Fillon et Christine Lagarde font comme si ce qui se passait dans le système financier global s’arrêtait aux frontières de la France”, dénonce le député de Seine-Maritime. » [Le Figaro]

Le sang contaminé, c’était “Tant pis s’il y a des victimes, le profit avant tout” et “Trouvons un lampiste à lâcher aux chiens”. Je trouve que ça convient bien aussi. Curieux qu’il n’y ait pas pensé…

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Pour commenter ce billet, merci de venir sur mon blog.
Sauf indication contraire, tous les droits sur ce contenu sont réservés.

Technorati Tags : sang contaminé, Laurent Fabius, Société Générale

Lire aussi :

35 commentaires pour “Et le sang contaminé, non ?”

  1. -|- Rikko dit :

    Règle NUMERO 1 en politique (et je t’invite à t’en souvenir si tu tiens à être réélue à la présidence du WEB) :

    Si tu dois te moquer des camardaes, ne le fais pas en disant : celui là il est con comme moi…. on sent bien que ce n’est pas porteur d’une image positive !

    Quand au sang contaminé, rien à voir, je ne partage pas ton parallèle !

    Dans le scandale du sang il ya eu des morts…. Pas à la SG (que je sache)

    Comme je commence à bien te connaître tu vas me dire qu’il y en a eu avec la vache folle Tchernobyl et Nananèreuuuuuuuu, j’ai un argument imparable que je t’emprunterai pour une fois : JR+MF !!!



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    JR + MF ???
    Sinon, pour info, parce que ça n’est pas important, je ne prends pas Fabius pour un con mais pour l’un des hommes les plus intelligents de sa génération. C’est pour ça que quand il fait le con, ça m’énerve. Si je voulais juste pointer du doigt les conneries des politiques, mon blog serait plein de citations de Hortefeux, Devedjian, Hollande, Dray, etc… Tu remarqueras que je n’ai même pas relevé l’énormité de Royal qui veut que Kerviel rende l’argent aux ménages endettés… C’est tellement con (ou malhonnête) que je n’ai même pas envie d’en parler.



  3. -|- Axel dit :

    Avec Dray (et montebourg), tu as de quoi faire saturer l’espace disque de n’importe quel serveur dédié, si tu commence a compter leur conneries…
    Et si en plus tu rajoute celle de Royal, la, meme Google pourra pas t’aider :)

    "Royal qui veut que Kerviel rende l’argent aux ménages endettés" > tu te rappelle, ce que je disais sur les conneries lues dans la presse sur le casse du siecle et co ? Je rappelle que Kirven a jamais rien piqué a la SG ;)



  4. -|- Delphine Dumont dit :

    Oui, je me rappelle bien. ;)
    Cette sortie de Royal me choque, parce soit c’est d’une bêtise grave, soit c’est d’une profonde malhonnêteté démagogique. Je suis bien incapable de dire quelle est la bonne réponse, ni laquelle je préfèrerais si j’avais à choisir.



  5. -|- Delphine Dumont dit :

    Rikko > Désolée, je croyais avoir sorti ton commentaire de la trappaspam mais je ne le vois pas apparaître ici. J’ai quand même eu le temps de le lire et je suis vraiment heureuse d’avoir appris la signification de JR + MF ! ;D

    Notons qu’il ne s’agit pas de l’annonce des fiançailles de Jonathan Rovin et de Malika Fade (à qui, à tout hasard, nous souhaitons le plus grand bonheur).



  6. -|- Mary dit :

    Elle n’a pas dit que Kerviel rende l’argent :

    C’est pire ! Elle a dit "que Sarkozy rende les milliards de la SG aux français endettés"

    C’est grave, très grave ; c’est se moquer des gens, qui n’ont pas de connaissances des marchés financiers.

    Ou elle est très bête ou elle est perverse.



  7. -|- Rikko dit :

    C’est bon, c’est bon, si on doit prendre ai pieds de la lettre tout ce qie disent les hommes politiques…

    ça remarque est plus globale, elle est de dire qu’aujourd’hui les français sont endettés auprès des banques, que ces banques se permettent de perdre des milliards, et que l’état pourrait intervenir pour que ce genre de dérapage ne vienne pas encore grêver le budget des ménages….

    Merci de ne pas vous faire plus sottes que vous n’êtes…

    Quand le langage utilisé est trop technique vous hurlez à la technocratie, quand le langage est plus populaire et politique il est "bête" ou "pervers"….

    Un peu facile non ?



  8. -|- Delphine Dumont dit :

    Non, Rikko. J’admire vraiment le courage avec lequel tu défends le PS et les socialistes, mais là, non, elle a bien fait preuve soit de démagogie perverse, soit de bêtise absolue :
    Société Générale : Royal demande “le remboursement des familles”.

    Cette façon de récupérer la détresse des familles surendettées et l’émoi qu’elles provoquent, dans une affaire qui n’a rien à voir, c’est soit totalement crétin, soit absolument moche.

    Et la petite phrase glissée sur la proximité entre Bouton et Juppé relève aussi soit de la démagogie perverse, soit de la bêtise absolue. Juppé et Sarkozy ne sont vraiment pas potes. Être un ami de Juppé, ou du moins un ex-collaborateur, ne joue pas en faveur de Bouton, vraiment pas.



  9. -|- Rikko dit :

    Je ne dis pas qu’il fallait appuyer sur le bouton….

    Mais dire qu’il n’y a pas de rapport entre l’endettement des familles et la Société Générale …. là bravo Delphes, il faut oser (ou pas se relire !!!)



  10. -|- Delphine Dumont dit :

    Non, il n’y a pas de rapport. La fraude (quelqu’en soit l’auteur (ou les auteurs)) ne concerne pas le même secteur de la SG qeu celui qui s’occupe des crédits aux particuliers. Les victimes éventuelles auxquelles je fais allusion dans ce billet ne sont pas ces familles, mais les lampistes qui vont prendre la porte pour réduire les dépenses. Des guichetiers, des petits traders, des petits directeurs d’agence, etc… Dans quelques jours, ils vont nous faire une annonce “on a tiré les leçons de ce drâme, on se recentre sur notre cœur de métier” et ça va se traduire en licenciements et foutage de gueule.



  11. -|- Rikko dit :

    Et ces gens là n’ont pas de crédit ??? T’es sûre ?



  12. -|- Delphine Dumont dit :

    Entre “avoir un crédit” et “être surendetté”, il n’y a pas de différence, t’es sûr ? ;)
    Le débat chez Versac devrait t’intéresser :
    Phrase la plus ridicule de la semaine (de l’année ?). :)



  13. -|- Rikko dit :

    Disons que l’un est préliminaire !

    Mais être surendetté sans souscrire de crédit…. cornélien !
    Cela ne me semble possible que par héritage de dette !



  14. -|- Delphine Dumont dit :

    Non, on peut aussi avoir à payer des impôts sur des revenus d’une année précédente nettement meilleure, ou perdre son mari ou sa femme et devoir quand même payer les cantines, les centres aérés, etc… alors que les revenus sont divisés par deux. On peut aussi avoir à payer une grosse amende. Le surendettement n’est pas toujours la conséquence des crédits à la consommation (chefs d’œuvre de perversité, pourtant).



  15. -|- Rikko dit :

    Ce que tu dis est techniquement faux, mais c’est pas grave, j’ai compris l’idée….

    La notion de surendettement est obligatoirement féodée à la souscription d’un crédit licite.

    C’est pas que j’aime avoir raison mais…. si j’aime avoir raison !



  16. -|- Delphine Dumont dit :

    Ben non : la preuve !
    C’est pas que j’aime avoir raison, c’est que j’ai raison. :)



  17. -|- Le Parcheminé dit :

    Sur la phrase de Ségolène Royale, c’est surement une façon de faire oublier ses propos sur Hollande. On remplace une bêtise par une autre. Quand à l’affaire du sang contaminé, c’était aussi une histoire de banque…. du sang.

    Trève de plaisanterie (ça me changera), je constate malheureusement que les uns ne valent pas mieux que les autres. Il y a des moments ou j’ai l’impression qu’ils passent plus de temps à s’invectiver qu’a trouver des solutions.

    Et effectivement, je suis d’accord, il y aura dans quelques semaines/ mois, des avis de licenciments, soit après un rachat par une autre banque (on parle déjà d’alliance, de rachat, et même d’OPA). Il faudra bien dégraisser le mamouth pour dégager des profits et payer les actionnaires, et ce ne sont pas les hauts dirigeants qui prendront la porte…. ces même hauts dirigeants qui ont été soutenu par leurs employés hier encore. Et vous verrez que le jour de l’annonce l’action SG prendre 5 ou 10 %.
    Bref, pas simple comme histoire.



  18. -|- Rikko dit :

    @ Delphes : tu parles donc du surendettement passif… et dans ce cas tu as raison, je ne vois pas "passif" dans la phrase de Ségolène… donc, désolé, j’ai raison !
    Na na nèreu !



  19. -|- Delphine Dumont dit :

    Le Parcheminé : Tout à fait d’accord, l’exploitation politicienne de ce scandale est aussi un scandale. :(
    Rikko : Ah non, relis bien… C’est sous-entendu… Donc, il faut sous-relire…. Pompopom…
    Moi aussi, je peux être de mauvaise foi. :-.



  20. -|- Axel dit :

    Ségo a dit une connerie, ca va pas chercher plus loin…

    La SG n’a perdu "que" 5 milliards, alors que potentiellement, c’etait une bombe a neutron sur les marchés (50 milliards, quand meme !)
    De mémoire (j’ai pas le rapport financier sous les yeux), les bénéf’ de la SG l’an dernier tournaient autour de 6 milliards d’euro

    Enfin, j’aimerai qu’on arrete de taper sur les patrons et les actionnaires…
    Sans actionnaires, pas d’entreprises, donc pas de boulot pour les salariés… Sans patron, pas de résultat, donc pas de boulot de salariés…
    L’inverse est aussi vrai, mais faut arreter de diaboliser sans cesse ce connard d’actionnaire assoifé de pognon (je rappelle d’ailleurs que du pognon, a la base, il en donne a la boite, c’est meme pour ca qu’on lui en redonne a la fin de l’année, parce que comme l’entreprise lui appartient, ben les résultats lui appartiennent aussi, ben vi !!)

    Haaaaaaaa ! ca va mieux :)



  21. -|- Rikko dit :

    Je vois… mode JR+MF on !

    Quand je sous relis je trouve que j’ai sur raison !

    @ axel : t’as tout à fait raison… rien redire, sinon un constat : les revenus du capital son supérieur aux revenus du travail. Et c’est probablemnt ce qui agace le salarié…



  22. -|- Delphine Dumont dit :

    Axel > Oui, Royal a dit une connerie, même deux si on compte l’allusion à Juppé, mais dans le plus parfait silence médiatique. Enfin, il parait que même les lecteurs de Libé ont trouvé que c’était une énorme connerie, ça me console un peu. :’)

    Sinon, tu devrais savoir que je n’ai pas pour habitude de critiquer les patrons. Mais pour la SG, on n’a pas l’impression que les licenciements correspondront avec les fautes.

    Bouton ne doit pas partir immédiatement, personne ne peut le remplacer au pied levé et on ne remplace pas le capitaine lorsque le navire effectue une manœuvre délicate. Mais quand il quittera la SG, ce sera pour retrouver un fromage et il sera toujours dans de nombreux et importants conseils d’administration. Ça, ça me dérange. Il y a trop de précédents célèbres, des “responsables mais pas coupables” qui sont protégés par le corporatisme énarque, par exemple. Ce sont précisément ces comportements qui donnent une si mauvaise image des politiques et des patrons.

    Rikko > Que les revenus du capital soient supérieurs aux revenus des salariés n’est pas la faute directe des actionnaires. Comme Axel, je pense qu’il est bon de rappeler que, sans leur apport d’argent, beaucoup d’entreprises n’existeraient pas ou ne pourraient pas tourner. Et sans entreprise, pas de salariés.
    Et n’oublions pas que de nombreux salariés ont un placement en bourse qui porte un nom différent et rassurant (comme Sicav, par exemple). Donc, le salarié a des revenus de son travail et de ses placements. C’est un demi-salaud ? ;D



  23. -|- Rikko dit :

    Je ne dis pas que les actionaires sont des salaud… Donc, je ne dis pas non plus que les salariés sont des demi salaud ….

    Mais tous les salariés n’ont pas de Sicav…

    Faudrait quand même pas exagérer …



  24. -|- Mary dit :

    Pour mettre tout le monde d’accord, dans ces grandes entreprises, les salariés ont des plans d’épargne entreprise abondés par leur employeur, dans lesquels figurent des actions de leur boîte, qu’ils ont achetées, souvent à l’introduction en bourse à un cours préférentiel.
    Ils versent mensuellement sur ces PEE, ce qu’ils désirent.
    Tous les cinq ans, du disponible se dégage, que le salarié choisit de débloquer ou de laisser fructifier, suivant ses besoins.
    Je connais des salariés qui n’ont jamais rien débloqué de leur PEE, et le conserve pour leur retraite. (ils ont à ce moment là, un bon petit matelas, croyez-moi !!!)
    En 1987, à l’entrée en bourse l’action SG s’est vendue, si mes souvenirs sont exacts, autour de 100 f (15 `€), donc les salariés qui les ont achetées à ce moment là, ont fait une bonne affaire. En bourse, on est toujours virtuellement riche ou ruiné. Il faut être patient.
    Certains salariés, choisissent, par idéologie, de ne pas avoir de PEE ; ils sont libres, c’est leur choix, mais c’est pour moi, une idéologie bien mal placée et c’est dommage pour eux.
    Là, où les salariés de la SG vont perdre, c’est sur leur participation qui sera certainement égale à O pour cette année.

    Quant au surendettement des ménages, (c’est un domaine que je connais parfaitement) je ne vois pas, mais alors pas du tout où est le rapport avec les pertes de la SG sur ses fonds propres.

    C’est la Banque de France, qui s’occupe du surendettement, dû bien évidemment aux crédits révolving (des familles possèdent jusqu’à 30 cartes accréditives !), à la façon de vivre (toutes les nouvelles technologies coûtent très cher) et bien sûr comme le dit Delphine, aux aléas de la vie (maladie, divorce, décès, chômage…).

    Je ne vois toujours pas le rapport avec la S.G.



  25. -|- Rikko dit :

    Et tous les employés n’ont pas non plus de PEE … faut pas exagérer non plus !



  26. -|- Mary dit :

    J’avais bien précisé Rikko :
    "Les salariés de ces grandes entreprises".
    Renseignez-vous !



  27. -|- Delphine Dumont dit :

    Et repaf sur le bec de Rikko ! Pauvre petit bout de bec qui s’en prend plein la tronche ! :’(

    Chez Koz, il y a 3 commentaires sur cette déclaration de Royal, ils démontrent le pouvoir nuisible de ces propos :
    - Eponymus
    - Olivier
    - Libéral
    Je rappelle que “libéral”, ce n’est pas un gros mot. D’ailleurs, lire les billets de Libéral publiés chez Koz, c’est très intéressant. :)



  28. -|- Rikko dit :

    Marre….



  29. -|- Antoine dit :

    >>Ils versent mensuellement sur ces PEE, ce qu’ils désirent.
    Ah ? Mensuellement ?
    Celà dépend des entreprises.
    L’abondement se fait le plus souvent une fois par an sur une somme limitée. Ce serait trop beau.
    >>Tous les cinq ans, du disponible se dégage:
    Les sommes sont placées pour 5 ans sauf "aléas de la vie" dont le mariage.
    A l’issue de ces 5 ans, on peut sortir du plan sans impôt direct mais CSG+ RDS.
    Celà permet au salarié d’échapper à l’impôt direct et à l’entreprise aux cotisations sociales car c’est une prime d’intéressement qui est octroyée annuellement, l’argent ne tombant pas du ciel et les entreprises ne faisant pas des entrées-sorties en bourse.

    J’ai peur que la prime d’intéressement à la SG soit modeste pour 2007.



  30. -|- Axel dit :

    @Delphine > Ma ! Je ne me prononce pas du tout sur le départ ou non de Bouton… Je ne sais pas sa responsabilité dans l’affaire, etc. Si il doit partir, qu’il parte.. Un autre (le meme, en fait, meme ecole, meme reseau, meme pote, etc…) le remplacera…

    De toute facon, ceux qui bossent, c’est pas le PDG, c’est les manards qui bossent pour le PDG (eux, ils ont fait que HEC, les nazes, pfffff), donc, bon, peu importe le patron, hein… (un pdg, ca fait du stratégique, pas de l’opé, sinon, ca se saurait :D)

    @Mary : 2000% d’accord… Souvent, ceux ‘qu’on voit qui geulent a la TV sur ses salauds de patrons qui s’enrichissent gnagnagna" ont souvent de beau petit pee qui les attendent, blindés d’action (oui pasque les délégués syndicaux qui ont le temps de se la couler douce a la TV plutot qu’a bosser, hein, bon, sont dans des grands groupes, faut pas croire :) )

    Pour le surendettement, y’en a un, de rapport, mais faut etre sacrement culloté pour le mettre en avant : attenzione, on s’accroche :
    SoGé = Banque => établissement bancaire => obligé par la Banque de France de prendre certains clients qu’elle veut pas forcement prendre => clients dit ”a risque” (un 3R, au lcl, je crois…) => client potentiellement surendétté…
    Client endetté => client non solvable => compte dans le rouge => pognon de la SoGé en moins => perte

    Or SoGé a fait 5 millards de pertes dans la célébre affaire de la SoGé

    Donc : PErte de 5 milliards Perte dû au clients surendetté
    Dans les 2 cas, on a des pertes…

    Ouais, je sais, ca va chercher suuuuuuuuuper loin :)

    Re@Delphine : Libéral, caca gros mot !



  31. -|- Antoine dit :

    Pour les passionnés du PEE:
    fr.wikipedia.org/wiki/Pla…



  32. -|- Rikko dit :

    Donc, en partant du sang contaminé, on arrive au PEE dans le détail….

    On s’éloigne du sujet (c’est pour ta collection Delphes)



  33. -|- Delphine Dumont dit :

    Axel > Un lien qu’on va chercher aussi loin, on le met dans une vitrine, c’est une pièce rare ! :)

    Mary et Antoine > Merci pour le lien et les précisions ! :)

    Rikko > Non, on est en plein dans le sujet qui était les analogies possibles avec l’affaire de la Société Générale.



  34. -|- Rikko dit :

    On part de Fab, on arrive à Sego (Sego c’est plus fort que tô), puis au PEE… et on est toujours dans le sujet… Quelle souplesse !

    Le sujet n’était il pas alors de dire du mal de ces sales gauchistes ?

    Note… le titre sur le sang contaminé nous laissait présager de cake chose de ce genre….

    Soyons donc historiques : quid de la St Barthélémy et de l’affaire SG ? Parce que ces banquier protestants négligent loes intérêts des bons catholiques !



  35. -|- Delphine Dumont dit :

    Non, il ne s’agissait pas de dire du mal des sales gauchistes. Je ne vois pas pourquoi je me donnerais cette peine, ils s’auto-descendent en flammes tout seuls. C’était juste une pique pour Fabius. J’aimerais tellement qu’il arrête de participer à ce jeu stupide et qu’il redevienne un homme de propositions…

    Pour la St-Barthélémy, c’était les Cathos. C’est une autre histoire. Je n’ai d’ailleurs jamais été élevée dans la commémoration de ce massacre.

    Quant à la SG, il y a des responsables. Kerviel s’est pris pour un gros malin et ça lui est retombé sur le bec. Mais il n’a pas pu agir à l’insu de sa direction. Virer toute sa hiérarchie sans changer les mentalités internes, ni renforcer la sécurité informatique (en faisant appliquer les consignes, par exemple), ça ne servira à rien.

    En parlant de sécurité informatique, il parait que l’un des petits softs qui tournent le plus actuellement, c’est un genre de crack qui permet de contourner les protections anti-clés USB. La clé USB étant autant un risque de contamination du PC qu’un risque de fuite de données, ces protections sont capitales. Mais l’employé perçoit ça comme un moyen de le frustrer et non comme une protection. Forcément, si personne ne lui explique rien…



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog