Esperluette, mon amour

Par Delphine Dumont, le 2 février 2008 | Boulot |

Le mot "esperluette" m'a toujours fait penser à un des meilleurs gags de Gotlib : "Et père y colle au zoo c'porc Jerzy". Le gag qui a transformé mes voyages en train... :')

J'aime bien l'esperluette. Le nom est rigolo, on dirait presque une création du grand Boris. En plus, c'est censé être une abréviation, mais personnellement, je mets autant de temps à écrire "&" que "et". Si l'esperluette remplaçait "peut-être" ou "barrer les mentions inutiles", elle prouverait toute son utilité. Mais non. Elle est (presque) totalement inutile. Donc absolument indispensable.

L'excellent blog Spoon graphics vient de publier "The Funkiest Ampersands You Have Ever Seen", un billet sur les représentations typographiques de l'esperluette. Il est amusant de constater qu'on puisse écrire et déchiffrer un signe représenté de façons aussi nombreuses que différentes.

Ça m'a donné l'idée de regarder parmi l'énorme stock de polices1 de mon disque dur. Sans chercher loin, j'ai trouvé quinze représentations originales que voici :

L'esperluette dans tous ses états
L'esperluette dans tous ses états

J'espère que l'esperluette vivra encore longtemps et qu'elle ne subira pas le sort de l'ess-tsett allemand.

Allez ! Tous ensemble :

Si tu aimes l'esperluette, tape dans tes mains. CLAP CLAP !

  • 1 : - Je les gère avec The Font Thing, un très vieux soft génial, pour ceux que ça intéresse.remonter au texte

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]

Flattr this!

Tweet

À lire aussi sur ce blog :

12 commentaires pour “Esperluette, mon amour”

  1. -|- Bruce dit :

    le ess-tsett allemand n'est pas mort. Il survit dans quelques cas, même après la réforme de la grammaire allemande, à tout le moins en langue manuscrite.
    À titre personnel, j'adore aussi l'esperluette (quoique ce caractère soit absolument infâme à dessiner) et je ne me fais aucun doute sur sa survie : il est indispensable pour un passage par référence en C ou un appel de fonction en perl...



  2. -|- Le blog du monde qui avance dit :

    Ess-tsett, meine liebe

    J'aime beaucoup le "ß", même si, comme je n'écris jamais en allemand, je ne l'utilise jamais. Je trouve que c'est un caractère qui a de la gueule, passez-moi l'expression. Il fait aussi partie du folklore germanique. Le retrouver quand je passe à...



  3. -|- Delphine Dumont dit :

    C'est vrai que, vu son importance pour le code, la vie de l'esperluette semble protégée. Pour l'instant du moins.

    Pour l'ess-tsett, j'ai peur que ce soit comme pour nos accents circonflexes et autres victimes des simplifications monstrueuses, un simple sursis. :(



  4. -|- Rikko dit :

    Je comprends ta gourmandise du mot Delphes, l'esperluette est agréable en bouche et suffisament aigrelette pour retser aussi en lèvres.

    De plus sont côté rondouillard attire la caresse !

    Alors oui, je tape dans mes mains !
    Et puis pour un navire, ce serait un nom sympa !



  5. -|- Jérôme dit :

    N'oublions pas que pour passer la validation w3c d'une page html/xhtml, l'esperluette doit s'écrire & et il me semble que pour un titre de site/blog ce ne soit pas très conseillé d'utiliser l'esperluette dans un titre.



  6. -|- Rikko dit :

    Quand la contrainte technique viens contrecarrer les élans du verbe !!!



  7. -|- Delphine Dumont dit :

    Jérôme > Oui, l'esperluette est un peu délicate à manier dans les titres. Dotclear la fait "sauter" comme les accents, on en a l'exemple sur le billet :
    Moteur de recherche, art & fundont l'URL est devenue :
    http://www.redacbox.fr/Blog/index.php?2007/12/09/840-moteur-de-recherche-art-fun

    Rikko > J'imagine qu'on ne nous a pas attendu pour baptiser un navire de ce joli nom. ;)
    En anglais, par contre, je trouve le nom beaucoup moins réussi : "ampersand". On dirait un monstre des sables... :(



  8. -|- Rikko dit :

    Un monstre des sables... là je peux rien faire... mon truc c'est plutôt les monstres marins !



  9. -|- Rikko dit :

    Et sinon... accessoirement .... l'esperluette, c'est aussi le logo de tes potes de France Telecom !!!

    Même si ils s'habillent en orange en hommage à Casimir, cela démontre que l'esperluette pout être parfois du côté obscure de la force de l'alphabet...

    Haaaa la bonne époque de P&T !!!



  10. -|- *Doudou* dit :

    J'adore l'esperluette! Je suis en train d'en faire des badges au point de croix ^^
    Biiises!



  11. -|- Rikko dit :

    L'esperluette au point de croix... la quintessence de la procrastination ?



  12. -|- Esperluette (actiongraph) dit :

    [...] Un lien… Esperluette, mon amour [...]



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog
copyright © 2006-2015 Redacbox