Carla Bruni-Sarkozy parle du SMS

Par Delphine Dumont, le 19 mars 2008 | Général

Dans Le Monde d’aujourd’hui, Carla Bruni-Sarkozy s’exprime sur l’histoire du SMS. D’après certains, elle n’aurait pas dû…

Carla Bruni-Sarkozy dans “Halte à la calomnie !“, dit son étonnement devant la légèreté d’Airy Routier, sa crainte de voir ce type de maljournalisme devenir la norme. Elle parle du mal provoqué par ce genre de calomnie, elle évoque le danger pour la société et elle répète à l’envi “mon mari”.

Il y a autant de chances qu’elle ait écrit cet article seule que j’en ai de gagner au loto ce soir (je n’ai pas joué). Je ne suis pas dupe, je suppose qu’elle a été aidée, que l’aimable Christophe Barbier a dû venir se pencher sur sa copie comme les fées se penchent sur les berceaux, avec bienveillance. Je sais aussi que, avant la parution du texte, les experts en communication du Président, de l’Élysée et de Jean Passédémayeur ont été consultés.

Mais peu importe. Dans l’utilisation répétée du “Mon mari”, on sent la femme amoureuse qui ne se lasse pas de savourer ces mots. Dans les maladresses du texte, on sent l’émoi de la femme qui a été bien plus touchée qu’elle ne voudrait l’admettre. Dans le fond du propos, on sent l’idéaliste qui se prend la réalité en pleine face.

C’est un texte historique dans le sens où je ne crois pas qu’une épouse de président français se soit ainsi exprimée auparavant, mais ce n’est qu’une expression. Guère plus qu’une exclamation de douleur lorsqu’on prend un coup. Intéressant et futile à la fois, mais indéniablement touchant1.

Ta gueule, Carla

Ce n’est pas moi qui le dis. Je ne me permettrais pas de dire ça à quelqu’un que je ne connais pas, surtout si je n’ai aucune raison de mépriser cette personne et surtout pas à quelqu’un de son rang.

Ce sont les lecteurs du Monde qui s’expriment ainsi. Morceaux choisis :

« Ha l’amour, cela aveugle et cela fait dire bien des bétises ! ! » (Mr T)

« Par pitié, Carla, taisez-vous. Si vous commencez à vous mettre en avant sur un sujet aussi futile, comment devrons-nous interpréter votre silence quand des décisions ou indécisions de votre mari auront des conséquences autrement plus graves voire contestables? » (quidame)

« Ridicule, quel intérêt de publier la réaction d’une adolescente vexée dont on n’a cure ? » (Dess)

« Mme Bruni utilise-t-elle les plumes de son petit mari ? On a une nette impression de déjà lu dans cette diatribe. Cela rappelle des discours lus par Sarkozy pendant sa campagne présidentielle. Même véhémence, même haine peut-être. Mme Bruni aurait mieux fait de se taire, surtout que maintenant on sait que M. Routier affirme ne jamais avoir envoyé une lettre d’excuses… (cf L’Express). Après le Bling bling présidentiel, le blabla de la guitariste ? Je ne recommande pas la lecture de cette chose. »

« pourquoi Le Monde s’abaisse-t-il à publier cela ? » (isabelle lacroix)

Il y en a une dizaine de pages à l’heure actuelle et ça augmente très vite. Epargnez-vous en la lecture, ça n’a aucun intérêt dans l’ensemble. Qu’il s’agissent des quelques rares commentaires qui approuvent ou de la masse de ceux qui désapprouvent, il n’y a pas grand chose de constructif.

Je voudrais juste dire qu’il ne s’agit certainement pas de la première fois que Le Monde ouvre ses colonnes à ceux qui veulent y écrire. Cet article appartient à la rubrique “Opinions” où l’on retrouve toutes sortes de plumes, dont beaucoup de bien pires que celle(s ?) de Carla Bruni-Sarkozy. Si elle veut s’exprimer, qu’elle choisit le site d’un grand quotidien pour le faire, comme beaucoup d’autres avant elle, c’est son droit le plus strict. Si ça ne plait pas, et bien tant pis. On prend toujours un risque à l’ouvrir.

Ceux qui voudraient avoir un droit de regard sur ce qui doit être publié ou non dans Le Monde me font penser à ceux qui ont si peu de respect pour les blogueurs qu’ils lisent qu’ils voudraient leur imposer des sujets, des opinions et des sources. J’en ai croisé quelques uns mais il semblerait que j’ai la chance d’avoir des lecteurs très tolérants et ouverts. Koz, en revanche, se voit souvent intimer l’ordre de mieux choisir ses sujets et ses valeurs. J’en avais parlé dans ce billet “Les (tout) petits maîtres à penser” et les choses n’ont malheureusement guère évolué.

Moralité

Il y a des cons partout et il faut bien faire avec.

Je sais, c’est un peu faible au niveau du style, mais ça me saoule trop pour que je trouve mieux. :o)

  • 1 : Les TSSistes et les adeptes de la théorie du complot me diront que je me suis fait piéger, que le but était précisément de me toucher. Pour ne pas être grossière, je ne leur répondrai pas sur ce point.- remonter au texte

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Pour commenter ce billet, merci de venir sur mon blog.
Sauf indication contraire, tous les droits sur ce contenu sont réservés.
Vous avez aimé ce billet ?
Faites-le connaître en votant pour lui sur Wikio :
Voter pour cet article sur Wikio.fr

Technorati Tags : Carla Bruni-Sarkozy, SMS, liberté d’expression

Lire aussi :

17 commentaires pour “Carla Bruni-Sarkozy parle du SMS”

  1. -|- effigy dit :

    de nouveau je m’étonne que tu perdes encore du temps à lire les comm .s dans les journaux/blogs de presse, déjà rien que leur nombre devrait être dissuasif.



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    Si je ne devais lire que ce qui me plait, je ne lirais pas beaucoup les journaux en ligne. ;)
    Lire les commentaires m’aide énormément à comprendre comment on peut arriver à un premier tour comme celui de 2002, par exemple. C’est un sale moment, comme quand on fait la litière des chats ou qu’on nettoie le frigo, mais il faut bien le faire.



  3. -|- isabelle dit :

    Delphine, je vous supplie de me pardonner le hors-sujet, mais je n’ai pas pu m’empêcher de sourire *amicalement* à la lecture de 2 commentaires d’affilée chez Koz.

    Je vous les soumets ci-dessous :

    # Delphine Dumont, le 19.03.08 à 15:00, a écrit :

    Le plus drôle (ou le plus triste ?), c’est que Nicolas Princen vient tout juste de commencer. Il est là dans son beau bureau avec son PC tout neuf et il clique, il lit, il ajoute à ses favoris… Il a un beau cahier neuf et un beau stylo neuf et des fois, il combine les deux dans une action impressionnante : il écrit !…

    Donc, quelque soit les conséquences de la veille de Nicolas Princen, on en ignore encore tout, mais, pardon, MAIS il travaille pour Nicolas Sarkozy. Donc, Nicolas Princen est un salaud, c’est la Stasi et le KGB à lui tout seul.

    A n’en pas douter, suite au poste du site villepiniste, nous aurons l’équivalent de la Nuit des longs couteaux (la Nuit des longs claviers ?).

    Nicolas Princen, moi aussi, je t’aime.

    P.S. : Au fait, pourquoi n’a-t-on pas dit la même chose de la Netscouade de Royal ? Ah mais oui, suis-je bête ! Elle est dans le bon camp, elle !

    #
    #
    #
    # Delphine Dumont, le 19.03.08 à 15:02, a écrit :

    Et m… !
    “quelque_s soi_ent les conséquences”
    :op

    Et là, Delphine, je dis "re-oops", car on écrit :

    quelles que soient les conséquences

    ;o)

    bonne continuation, et amitiés discrètes car je lis mais ne participe guère aux conversations bloguesques.



  4. -|- Delphine Dumont dit :

    X)
    Je savais bien que la correction n’était toujours pas bonne. Merci de me l’avoir signalé. :)



  5. -|- Rikko dit :

    Mon avis sur le SMS et l’article de Carla formaté par les prodiges de la comm et du protocole : AUCUN AVIS … je m’en bat les Myrtilles (l’eau du bain était très froide!)

    Ce commentaire totalement gratuit ne sert à rien, merci de n’en tenir compte que si vous aimez comme moi les choses inutiles.

    Sinon bonne journée de la FEMME ! (ça c’est du solide)



  6. -|- Rikko dit :

    Mon avis sur le SMS et l’article de Carla formaté par les prodiges de la comm et du protocole : AUCUN AVIS … je m’en bat les Myrtilles (l’eau du bain était très froide!)

    Ce commentaire totalement gratuit ne sert à rien, merci de n’en tenir compte que si vous aimez comme moi les choses inutiles.

    Sinon bonne journée de la FEMME ! (ça c’est du solide)



  7. -|- Rikko dit :

    Tiens… je l’ai mis deux fois….



  8. -|- Darcy dit :

    On peut laisser un commentaire?

    Carlita parle dans le monde car les autres n’en auraient pas voulu?



  9. -|- Delphine Dumont dit :

    Rikko > Tu as dû faire un double clic sur le bouton “envoyer”. A l’insu de ton plein gré, bien sûr. ;)

    Darcy > Bien sûr, on peut laisser un commentaire ici, ce n’est pas modéré à la hache comme sur Le Monde ou le Nouvel Obs. ;)
    Je serais très étonnée que les autres journaux aient seulement pensé à refuser de publier la tribune de Carla B-S, mais alors très étonnée. :)



  10. -|- jean pierre pornaud dit :

    Ce qui m’embete c’est que Carla ne se souvienne pas que son mari a déjà fait vier un rédacteur en chef de journal.
    C’est balot.

    Par ailleurs, le SMS n’a sans doute jamais été envoyé la semaine précédent le mariage mais surment avant, erreur journalistique.

    En tt cas, nous connaissons la réponse de Cécilia
    "occupe toi d’abord du pouvoir d’achat et en attendant va te faire m.. par ta p"

    tssss
    mauvaise epoque

    Rejoignez la dynamique
    Desirderevanche.blogspot….

    amitité

    JPP



  11. -|- Delphine Dumont dit :

    Lire les commentaires ne réservent pas que du mauvais :
    Pascal Delvigne sous le billet mesquin des correcteurs du Monde. :)



  12. -|- René dit :

    Non seulement c’est son droit, mais elle le fait fort bien.

    Je m’interroge quand même sur le fond de cette réponse :
    "Qu’on ne s’y trompe pas : l’enjeu, dans cette affaire, n’est pas le respect de la vie privée." dit-elle. ….
    "Ce qui est malhonnête et inquiétant dans cet épisode, c’est qu’à aucun moment l’"information" n’a été vérifiée, recoupée, validée. De son propre aveu, Airy Routier n’avait pas vu (et pour cause !) le SMS, qu’il a pourtant présenté comme un fait." dit-elle encore.

    Si je comprends bien, Carla Bruni-Sarkozy et donc probablement son Président de mari ne contestent pas la diffusion d’informations qui relèvent à l’évidence de leurs vies intimes. Ils se contentent de contester la véracité du SMS et de son contenu.

    La vie privée du Président ne relève pas du même ordre que celle d’un quidam, dit Airy Routier. Pas du même ordre en effet. Par cet article le couple présidentiel semble admettre la diffusion d’informations portant sur leur vie privée sous réserve que ces informations soient recoupées et vérifiées. Comme n’importe quelle autre information.

    La coupure entre vie publique et vie privée est donc désormais effacée, y compris par celui qui vient d’y perdre son capital de confiance pendant ces six désastreux derniers mois.



  13. -|- Delphine Dumont dit :

    Je crois que ce n’est pas un choix, de renoncer au respect de sa vie privée, mais plutôt un prix à payer. M. et Mme Sarkozy le savent bien, cela fait des années qu’ils sont sous le feu des projecteurs. Ils savent que le people se vend très bien même s’il est ouvertement méprisé. On peut s’interroger sur les limites à respecter, il le faudrait d’ailleurs, mais il semble désormais inévitable que la notoriété s’accompagne de rats de poubelles. Carla Bruni-Sarkozy semble être résignée aux indiscrétions mais pas aux rumeurs sales et sans le moindre début de preuve.



  14. -|- Delphine Dumont dit :

    Jean-Pierre > Désolée, votre commentaire était passé en spam, d’où ce retard à la publication.
    Sinon, rejoindre un truc qui s’appelle “Désir de revanche”, c’est comme si on me proposait d’adhérer au fan-club de Tokyo Hotel, c’est gentil, mais c’est pas gagné. Le discours haineux et immature que vous tenez ne trouvera pas chez moi une oreille attentive. Bonne soirée. :)



  15. -|- jean pierre pornaud dit :

    C’est dommage Delphine
    C’est vraiment dommage
    Vous pourriez tellement apporter à Cécilia

    Lisez bien nos analyses pertinentes et vous comprendrez vos égarements.

    bien à vous

    JPP



  16. -|- Delphine Dumont dit :

    Alleluïa ! J’ai vu la lumière ! \o/

    Ah non merde, c’était juste un feu follet…



  17. -|- Rikko dit :

    On ne dis pas merde…..

    Et pour la lumière, yen a des ça en est pô !



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog