Elections municipales : la grosse défaite générale

Par Delphine Dumont, le 17 mars 2008 | Politique-tac

En 2002, j’avais très mal vécu la victoire sans gloire de Chirac. En 2008, je vis très mal la victoire sans gloire de la gauche aux municipales.

Des mairies ont basculé à gauche, mais les électeurs ont plus souvent refusé la droite que voulu la gauche. La participation bat des records de faiblesse, le Modem a suivi Bayrou dans son anti-sarkozisme et a souvent contribué à faire gagner la gauche. Bref, il n’y a pas de victoire de la gauche. Il y a de vraies et belles victoires de certains élus de gauche, des maires ré-élus après un bon mandat ou des opposants qui ont enfin gagné, c’est incontestable. Mais il n’y pas une victoire de la gauche.

Quand Moscovici clame “que la droite a pris une branlée mémorable”, soit il prend ses désirs pour la réalité, soit il a fumé la moquette (pour reprendre son style classieux).

L’UMP a été archi-nulle sur ce coup et cette demie-défaite est amplement méritée, la droite peut s’estimer heureuse d’avoir sauvé les meubles. Se mettre le centre à dos, c’était stupide. La campagne molle, c’était stupide. L’absence de pédagogie du gouvernement, c’est stupide. Ne pas avoir compris que l’attitude tout feu tout flamme du gouvernement était mal perçue, c’est stupide. La liste des conneries stratégiques est longue et, à la dresser, on ne peut s’empêcher d’être soulagé que la défaite n’ait pas été pire.

Je reste convaincue que Sarkozy est un bon président, que Fillon est un excellent Premier Ministre et que les réformes annoncées vont dans le bon sens. J’ai voté Sarkozy en avril et mai 2007 (oui, aux deux tours) et, si c’était à refaire, je le referais sans hésitation. Toujours sans enthousiasme car il manque toujours à ce programme des choses qui me tiennent à cœur.

La seule chose de bien que j’attende de cette défaite de la droite est que la gauche arrête de nous bassiner avec sa vieille rengaine à la con “Ils ont tous les pouvoirs”. Ça me ferait du bien aux oreilles.

Le pire que je redoute de cette fausse victoire de la gauche, c’est que le PS en déduise qu’il est toujours dispensé d’être constructif.

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Pour commenter ce billet, merci de venir sur mon blog.
Sauf indication contraire, tous les droits sur ce contenu sont réservés.
Vous avez aimé ce billet ?
Faites-le connaître en votant pour lui sur Wikio :
Voter pour cet article sur Wikio.fr

Technorati Tags : politique, UMP, Parti Socialiste, élections municipales

Lire aussi :

14 commentaires pour “Elections municipales : la grosse défaite générale”

  1. -|- Rikko dit :

    ça me fait mal au gouvernail… mais je suis assez d’accord avec toi (sauf le vote Sarko… faut pas déconner quand même !! )

    Je ne vois pas non plus où la droite "a pris une branlée", et j’au aussi très peut que le PS en profite pour ce dire : tant qu’on ne dit rien on gagne….. Donc… surtout pas de propositions, surtout pas de polémique… laissons les scier la branche…

    MInab’



  2. -|- PMB dit :

    Si j’étais méchant je dirais : surtout, continuez à exonérer NS de toute responsabilité dans la bastonnade reçue hier (laissons Mosco a sa vulgarité).

    Je dirais : pourvu que lui aussi le croie, pourvu que perseverare diabolicum, pourvu qu’il ne lise pas le Fottorino :

    http://www.lemonde.fr/opinions/a...

    Cette exonération, pas sûr que les maires de droite qui ne méritaient pas de perdre (car il y en a eu) vont y adhérer…

    (Si j’étais méchant… hélas je suis bon, tout pétri de charité athée ;-)

    Quant aux contenus de la gauche, à qui vous demandez d’être constructive.

    Il est évident qu’elle l’est aux niveaux des villes, des départements, des régions. Sinon, les mêmes gens qui votent à droite aux législatives et aux présidentielles ne voteraient pas pour elle à ces élections « de terrain ».

    Il est non moins évident qu’au national elle n’a ni contenus programmatiques ni bon candidat*. Oui, des contenus constructifs, en souhaitant que « constructifs » ne signifie pas seulement conformes à vos idées ;-)

    * J’ai retrouvé chez un blogueur très de droite mon hypothèse d’une manipulation sondagière pour favoriser Mme Royal comme meilleure candidate-à-battre par NS. Hypothèse qui avait fait rire de moi les posteurs chez Koz…



  3. -|- Rikko dit :

    Je parlais de proposition constructives au niveau national… j’aurai du préciser… peut être quand aux théories sur les complots… Je ne suis pas compétent!



  4. -|- Delphine Dumont dit :

    PMB > Moi aussi, ça me fait rigoler, cette histoire de complot. D’abord, parce que présenter le PS et Royal comme de pauvres objets manipulés, c’est plus que drôle. Ensuite, parce que ça va dans le sens d’un Sarkozy machiavélique, ce qui est encore plus drôle. Enfin, parce que, si on veut faire admettre que Sarkozy ou un autre ait tiré les ficelles pour hisser Royal, il faut faire prendre des substances hallucinogènes à son public pour lui faire croire que le reste du PS n’y a vu que du bleu ou a été complice.

    Ça dédouane le PS de la candidature Royal mais ça le présente comme un tel ramassis de couillons que je trouve ça finalement plus choquant que drôle. Le PS est aux choux mais il compte encore parmi ses membres, des hommes remarquables. Croire que ceux-ci aient pu accepté cette mascarade ou ne pas l’avoir comprise, c’est croire que le Père Noël est un martien.

    Enfin, je ne cherche ni à accuser, ni à exonérer Sarkozy du poids de la défaite de ces élections. Il n’est ni responsable de tout, ni exempt de tort. Il est aussi stupide de vouloir le protéger de toutes critiques que d’en faire la cible principale. L’analyse doit être plus large si on veut qu’elle soit exacte.

    Quant au programme du PS, peu m’importe qu’il me plaise ou non, qu’ils en aient un suffira déjà à me rassurer un peu.



  5. -|- PMB dit :

    Dommage que j’aie perdu l’adresse de ce blogue, au contenu très proche de ceux de Koz et de Polydamas, on aurait ri ensemble.

    Pas machiavélique, NS ? Mmm, évitons de dire ça à DoGaDeVi, l’arroseur arrosé de Clearstram II…



  6. -|- Delphine Dumont dit :

    Intelligent et fin stratège, Sarkozy l’est sans conteste. Machiavélique, sûrement pas. S’il arrive à progresser dans l’ombre, parfois, on peut toujours a posteriori suivre sa ligne directrice. Mitterrand, par exemple, était beaucoup plus difficile à suivre. Je doute d’ailleurs que quelqu’un d’autre que lui ait pu y réussir. Pourtant, il faut bien constater qu’il a toujours atteint ses buts.



  7. -|- effigy dit :

    "Pourtant, il faut bien constater qu’il a toujours atteint ses buts."
    oui, il est mort.



  8. -|- Delphine Dumont dit :

    Peut-être visait-il la présidence de l’enfer ? ;D



  9. -|- effigy dit :

    oui, dommage que ton site/navigateur n’accepte pas les smileys, j’en avais un de circonstance, peut-être à l’occasion ailleurs, :)



  10. -|- Darcy dit :

    C’est toujours la même rengaine la politique.
    Personnellement, j’ai décidé de boycoter la politique sur mon blog, beaucoup en parlent et bien mieux que moi et puis je ne crois plus en rien.



  11. -|- PMB dit :

    Ici, ce n’est pas moi qui parle des erreurs de NS et de son gouvernement, mais des élus… UMP :

    http://www.liberation.fr/actuali...

    Je rejoindrais volontiers Darcy sur son dégoût de la politique. Pour faire plaisir à notre hôtesse, j’ajouterai que c’est Mitterrand qui m’en a guéri le premier.

    Je préfère l’engagement culturel ou associatif (là : une assoc’ de partage avec des personnes handicapées). Nous créons du lien humain, nous voyons les résultats de ce que nous faisons (en mai, inauguration d’un nouveau lieu d’accueil sur lequel nous travaillons depuis sept ans) et nous ne bossons pas pour la gloire d’un type qui se sert de nous pour arriver au pouvoir. Ce que font la majorité des militants qui tractent par tous les temps quand leurs chefs courent les télés et les cocktails en voiture avec chauffeur.



  12. -|- Delphine Dumont dit :

    L’UMP et Sarkozy se font basher sur Libé ? Ca, c’est de l’info ! ;D
    Plus sérieusement, Sarkozy n’a jamais fait l’unanimité à l’UMP. La grogne et les protestations sont parfaitement audibles depuis des années. Après tout, quoi d’étonnant qu’un mouvement aussi important comporte des courants différents ?



  13. -|- cilia dit :

    Ca fait du bien de lire tes analyses sur les manquements, les erreurs de la droite Delphine.
    Tout comme toi, je reste convaincue des qualités de NS et de FF, et de la direction saine et nécessaire des réformes amorcées et annoncées.
    Et pour ce qui est du leitmotiv "ils ont tous les pouvoirs" de la gauche, je souhaite (voeu pieux ?) que la droite réponde avec modération dans la forme, et avec force sur le fond. Par exemple, s’il s’avère que la gauche locale peut empêcher légalement le gouvernement d’agir ou de voir appliquer ses réformes…



  14. -|- Delphine Dumont dit :

    Merci Cilia. :)
    J’espère que les élus locaux de gauche se montreront plus ouverts que leurs chefs et ne joueront pas le blocage pour le blocage, mais uniquement l’opposition (si quelque chose va contre leurs valeurs ou leurs idées, par exemple).



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog