Journée de la femme (2) : hommage à Caroline Aigle

Par Delphine Dumont, le 12 mars 2008 | Général |

Dans mon billet précédent, j'ai dit mon agacement au sujet de la Journée de la femme. J'ai appris qu'à cette occasion, quand même, quelque chose de bien avait été fait. Donc, j'en parle. :)

Parmi la foule de cérémonies tralalas (Journée de la femme oblige), s'il y en a une qui mérite d'être signalée, c'est celle du Musée de l’air et de l’espace qui a rendu hommage à une femme exceptionnelle tragiquement décédée l'an dernier : Caroline Aigle.

Je suis très sensible à cet hommage. Caroline Aigle est un exemple pour de nombreuses femmes, surtout pour les toutes jeunes filles à qui on voudrait faire croire qu'une femme ne vaudra jamais un homme. Sa coupe de cheveux était probablement la seule chose que cette pilote d'exception avait de masculin. Les témoignages à son sujet parlent bien d'une femme, son identité est évidente. Elle n'a pas essayé de jouer "au mec" pour se faire admettre et respecter, elle est restée elle-même, prouvant en toute simplicité ses compétences.

J'apprends à cette occasion que le compagnon de Caroline Aigle, Christophe Deketelaere, était présent pour cet hommage. Il est venu avec le petit Gabriel. J'ai été heureuse de savoir ce petit bonhomme en vie et en suffisamment bonne santé pour assister à ce type de cérémonie. C'est la victoire de Caroline Aigle sur la mort.

Quelques liens pour tous les détails :

  • Communiqué du Ministère de la Défense 
  • Hommage prononcé par le Colonel Marc Lagneau 
  • "Caroline Aigle, vol brisé", le livre écrit par Jean-Dominique Merchet, journaliste à Libération 
  • L'article de La Provence sur ce livre avec une très jolie photo de Caroline Aigle 

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Pour commenter ce billet, merci de venir sur mon blog.
Sauf indication contraire, tous les droits sur ce contenu sont réservés.
Vous avez aimé ce billet ?
Faites-le connaître en votant pour lui sur Wikio :
Voter pour cet article sur Wikio.fr

Technorati Tags : Journée de la femme, pilote, Caroline Aigle

Flattr this!

Tweet

À lire aussi sur ce blog :

31 commentaires pour “Journée de la femme (2) : hommage à Caroline Aigle”

  1. -|- Rikko dit :

    T'es dans une passe de grande gaité !!!

    Allez ! Haut les coeurs !!! T'es une femme !!! Vive toi !



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    C'est gentil, mais le moral est bon, je t'assure. Même si la mort de Sophie est un coup plus rude que je n'aurais cru, ça va vraiment bien. D'ailleurs, cet hommage à Caroline Aigle me fait vraiment plaisir, il va dans le bon sens et les trucs qui vont dans le bon sens, c'est bon pour le moral. :)



  3. -|- Rikko dit :

    J'aime mieux ça.....

    Sinon... c'est la planche !



  4. -|- Delphine Dumont dit :

    La planche ? Il y a du pain dessus ? Je me ferais bien une tartine de rillettes-moutarde. Pour goûter. ;)



  5. -|- Rikko dit :

    Spèce d'espionne !



  6. -|- Olivier dit :

    J'avais lu à l'époque et découvert son parcours.
    J'y avais été particulièrement sensible...
    Destin particulier, fascinant et poignant.
    Merci de l'avoir rappelé.



  7. -|- koz dit :

    Juste un détail : c'est son mari, pas son compagnon.
    Pour le reste, oui, elle fait partie des visages disparus marquants de cette année.
    Je remarque, au demeurant, que les visages auxquels je pense sont trois visages de femmes : Elsa Serfass, Caroline Aigle, et Anne-Lorrains Schmitt.



  8. -|- Delphine Dumont dit :

    Olivier > Ce n'est pas moi qu'il faut remercier, mais celui ou celle qui a pensé à rendre un hommage à Caroline Aigle le 8 mars dernier. C'est un très beau geste qui honore ceux qui y ont pensé.

    Koz > Un mari ne doit-il pas être aussi un compagnon ? ;)
    En fait, j'avais un doute à cause de la différence des noms et comme, pour moi, le fait qu'ils aient été mariés ou non n'a guère d'importance, je n'ai pas creusé. Mais merci de la précision. :)



  9. -|- Rikko dit :

    Comme moi, vous avez entendu Delphes dire , deux points ouvrez les guillemets "Un mari ne doit-il pas être aussi un compagnon ?".

    Alors on s'interroge en mode interrogatif comme y-celle la question posée ci dessus.

    Cette prose delphinesque est-elle une expression de mauvaise foi caractérisée (probab') ou une tentative de reflexion philosophique sur le rôle de l'omme (cherchez pas le "h" je l'ai fumé) dans le couple (probab' aussi finalement).

    Avis de l'expert :
    Demandez-lui !

    Merci l'expert !

    Et merci à Koz pour cette précision qui nous amène à cette réflexion : il n'y a pas de journée du mari ou du compagnon de la femme... (pas le jeudi s'il vous palit... j'ai piscine, d'ailleurs , là, au moment où je vous parle, j'essaye de pas faire tomber le portab' dans le grand bain...)



  10. -|- manu:) dit :

    oups je savais mm pas que c'etait la journée de la femme moi :(



  11. -|- Delphine Dumont dit :

    Rikko > Sur ce coup-là, je revendique ma mauvaise foi. :)
    Mais je la teinte d'une dose de sincérité, ça la rend plus brillante.

    Manu:) > Ce qui prouve l'inutilité de cette journée. ;)



  12. -|- blih dit :

    > Les témoignages à son sujet parlent bien d'une femme, son identité est évidente.

    Par quel miracle de la logique vous arrivez à reconnaitre, à partir de simples témoignages au sujet d'une femme dont vous ne connaissez finalement rien, les composantes d'une identité (évidente !) sans toutefois être capable d'en parler ne serait-ce que grossièrement quand ça vous concerne ?

    > Sa coupe de cheveux était probablement la seule chose que cette pilote d'exception avait de masculin

    Chasser le culturel et il revient au galop...

    Sinon c'est assez amusant de voir que ce qui a amené cette femme sous les projecteurs ce n'est finalement pas son parcours professionel mais bien le fait qu'elle se soit en quelque sorte sacrifiée pour son enfant. C'est certain que ça correspond quand mieux à l'éternel féminin défendu par le bon sens populaire.
    Sans cet évènement tragique on aurait eu le droit, à sa mort, à un entrefilet de 2 lignes.



  13. -|- Rikko dit :

    Tu n'aura même pas 2 lignes Blih !



  14. -|- Delphine Dumont dit :

    Rikko > Je t'adore ! Merci de ne pas avoir nourri le troll ! ;)
    C'était bien, la piscine ?



  15. -|- blih dit :

    Delphine, si le troll c'est celui ou celle qui vous place face à vos contradictions flagrantes dans le respect d'un dialogue sans insultes alors je vous souhaite de nombreux trolls sur votre blog.
    Et si le troll c'est aussi la personne qui tente de s'opposer à votre pseudoféminisme profemme reposant sur un désir "d'égalité dans la différence" en matière de lutte contre le sexisme alors ceux qui se réclament de la pensée Beauvoirienne sont tous des trolls.

    Mais le discrédit automatique a effectivement le mérite de la simplicité.

    @ Ricco : merci de votre sollicitude mais plutôt une ligne injurieuse qu'un livre entier célébrant ma nature masculine.



  16. -|- Delphine Dumont dit :

    J'aime le cri du troll, le soir au fond des blogs... :')



  17. -|- Rikko dit :

    N'y voyez pas d'injure messire, je ne me fais que le porte parole de la populace qui vous aura bien vite oublié et qui ne daignera même pas; votre ego dut il en souffrir, verser une larme d'encre lorsque la grande faucheuse viendra réclammer son loyer !

    Quand à la féminité, vous qui sembler écrire de la main droite en tenant vos balloches de la gauche, sachez que je fais plus confiance à Delphes pour en parler qu'à quelques excités qui se permettent (on ne sais pas pourquoi) de venir se gausser sur les tombes des soldats connus....

    Que sais tu du féminisme petit homme ?

    Quand au troll, sache (petit homme) qu'il ne s'agit nullement d'un qualificatif tolkienien ou une ressemblance quelquoncque avec un lutin aux cheveux hirsute...

    Un troll est une polémique stérile comme affectionne les commentateurs de blog ...

    Il ya donc celui que tu connais Ô petit homme de lettre : fr.wikipedia.org/wiki/Tro...

    Et celui que tu produis (ou tente de ...) :
    fr.wikipedia.org/wiki/Tro...

    Si tu ne te reconnais pas dans le premier, nous t'avons reconnu dans le second !!!

    Bas les masques !

    Mes hommages petit homme beauvoirien.



  18. -|- Rikko dit :

    Et oui, la piscine c'étais bien, quoique mouillé !



  19. -|- Rikko dit :

    Je sais, j'aurais pas du lui donner à manger, mais mon grand coeur me perdra...



  20. -|- blih dit :

    > Quand à la féminité, vous qui sembler écrire de la main droite en tenant vos balloches de la gauche...

    Si le féminisme c'est défendre la féminité (mais c'est quoi au juste la féminité ?) comme exclusivement et obligatoirement imposée aux femmes par Dame nature, je suis évidemment pas féministe. La féminité je m'en cogne, comme je me cogne de la masculinité.

    >... sachez que je fais plus confiance à Delphes pour en parler qu'à quelques excités qui se permettent (on ne sais pas pourquoi) de venir se gausser sur les tombes des soldats connus....

    Z'avez bien raison, le féminisme c'est uniquement l'affaire des femmes, d'ailleurs, moi même, j'ai toujours eu des doutes concernant ces hommes blancs bien nés qui osent s'exprimer sur le racisme.

    > Un troll est une polémique stérile comme affectionne les commentateurs de blog ...

    Sans blague, ce serait donc à cette définition que Delphine faisait référence ?
    C'est bien pratique de présuposer la bêtise de l'autre, ça permet d'envoyer ses flèches en se pensant percutant.

    Maintenant si vous considérez comme stérile la polémique qui oppose, en matière de lutte contre le sexisme, en gros, les féministes essentialistes, les culturalistes et celles et ceux qui se réclament des courants plus radicaux venus des USA alors, y a pas de doute, vous m'avez l'air tout indiqué pour savoir qui ici peut oser parler de féminisme. ^^



  21. -|- Rikko dit :

    Ok j'aurais pas du... Je reprends la gamelle ....



  22. -|- Delphine Dumont dit :

    Rikko > Il est impayable, n'est-ce pas ? :')
    Je n'en reviens pas d'avoir attiré un tel spécimen. Je vais faire des jaloux...



  23. -|- Blih dit :

    Ce commentaire a été censuré. J'ai été émue par l'hommage à Caroline Aigle, une femme exceptionnelle. Je n'accepterai pas qu'une personne aigrie vienne dévoyer cet hommage et, par là même, salir l'image de Caroline Aigle.

    Que vous ne me respectiez pas, Blih, voyez-vous, ça m'est complètement égal. Que vous ne respectiez pas cette femme qui n'est plus là pour se défendre, ça m'est odieux. Vos commentaires seront désormais censurés. Je continue à me moquer de votre opinion, pensez ce qu'il vous plait de ma décision.
    Delphine Dumont

    Edit : Inutile d'insister. Vous ne lisez décidément pas ce qui est écrit. 1) Vos commentaires sont censurés. 2) Je me moque de votre opinion.

    Edit 2 : La trappaspam se remplit à toute vitesse des imprécations de ce triste sire. Rikko, il te faudra attendre un peu avant de refaire le plein de mignardises. ;)



  24. -|- Rikko dit :

    Une vraie bête de concours !!! Médaille ?



  25. -|- Delphine Dumont dit :

    Dommage que le Salon de l'Agriculture soit fini... :')



  26. -|- Rikko dit :

    Je peux lui jetter des cahouettes ?



  27. -|- Rikko dit :

    Et puis tant qu'on y est, petit rappel :

    BONNE JOURNEE DE LA FEMME !

    à toutes (mêmes les pô belles!)



  28. -|- Delphine Dumont dit :

    Rikko > 1) Tu ne lui jettes pas de cahuètes, il se tient déjà assez mal, ce n'est pas la peine de lui donner de nouveaux moyens pour cochonner la trappaspam.
    2) Est-ce que la fin de ton 2ème commentaire était bien utile ? ;)



  29. -|- Rikko dit :

    Si tu veux que je sorte acheter du pain, ça me semble indispensable !!!



  30. -|- PMB dit :

    Lu avec émotion ce qui est dit de Mme Aigle et de sa famille.

    Je souhaite à ses enfants, son Gabriel surtout (prénom très porté dans ma famille ;-) que leur vie ne soit pas obérée par le poids de sa mort. Que ses proches sachent faire de l’image de sa mère non un poids sur ses petites épaules mais une plume qui l’aide lui aussi à voler.



  31. -|- anne BD dit :

    Merci pour Caro. Merci pour les siens.



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog
copyright © 2006-2016 Redacbox