Vista va mettre fin aux cracks

Par Delphine Dumont, le 9 mars 2008 | Industrie

Microsoft l’a annoncé et l’annonce à nouveau chaque jour : ils veulent la mort des pirates ! Ou au moins de leur PC ! Ils dépensent donc des sommes phénoménales et une énergie considérable à lutter contre la fraude et la contrefaçon. Le prochain épisode promet d’être savoureux…

J’apprends sur Le Monde Informatique qu’Une mise à jour pour Vista identifie les cracks d’activation. Je cite le passage qui me laisse penser qu’on va encore rigoler :

« Si la mise à jour distribuée cette semaine par Microsoft détecte la présence d’un des deux outils, le système en informe aussitôt l’utilisateur, l’invitant à régulariser sa situation, mais ne désactive pas le crack. Cette suppression échoira à Vista, lorsque que l’OS aura reçu le SP1. Notons, pour terminer, que l’update, une fois installée, ne peut être supprimée. Elle n’apparaît en effet pas dans le menu « désinstaller ou modifier un programme » du panneau de configuration. »

Comme à chaque fois, nous aurons un lot d’utilisateurs honnêtes ayant payé son Vista plein pot et qui ne pourra plus l’utiliser et un lot d’utilisateurs malhonnêtes qui pourra continuer à l’utiliser grâce à un patch anti-protection. La seule inconnue est l’importance de ces lots. S’ils ne représentent qu’une fraction infime des Vististes, ce seront des dégâts collatéraux regrettables mais plus ou moins inévitables. Sinon, je crois qu’il ne s’agira que d’un signe supplémentaire que Microsoft s’entête dans la mauvaise voie. Malheureusement, je ne suis pas sûre du tout ni qu’ils en aient conscience, ni qu’un éventuel nouvel échec puisse leur en faire prendre conscience.

La montée en puissance du libre, sa reconnaissance par les institutions, la croissance de la demande de PC livrés sans OS, l’apparition d’initiatives comme la publication d’un Guide du remboursement des logiciels pré-installés d’office, etc…, sont autant de signes révélateurs de la fin d’une époque. Le consommateur d’informatique n’est plus un benêt à qui on peut vendre n’importe quoi et Microsoft ne semble pas orienter sa politique marketing en ce sens.

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Pour commenter ce billet, merci de venir sur mon blog.
Sauf indication contraire, tous les droits sur ce contenu sont réservés.

Technorati Tags : Microsoft, Vista, informatique libre

Lire aussi :

12 commentaires pour “Vista va mettre fin aux cracks”

  1. -|- effigy dit :

    viva linux, qui chez moi s’occupe de la majeure partie de mon travail, et en plus de part sa structure protège des virus et autres malwares.
    essayez le tous, ce n’est pas si dur qu’on (je ne vise personne) veut bien le dire.



  2. -|- Jérôme dit :

    Ce qui importe chez le choix (windows,mac,linux) mais microsoft joue en grande partie sur l’habitude des consommateurs et la part d’internet explorer le montre: les gens se contentent de ce l’on propose par défaut.



  3. -|- Delphine Dumont dit :

    Effigy > Oui, Linux est devenu très simple à utiliser et installer avec des distributions comme Ubuntu, par exemple. La seule chose qui lui manque, c’est un portail d’aide aux nouveaux utilisateurs. Un site où on ne se moque ni des newbies, ni des utilisatrices. Oui, malheureusement, le sexisme fait encore rage (voir le billet de Balise à ce sujet : “Des attaques gratuites“). Pour le reste, je crois que tous les outils libres sont largement prêts. Il ne manque plus qu’un vrai coup de pouce des fabricants pour les drivers.

    Jérôme > Oui, la passivité des consommateurs est une opportunité fantastique pour Microsoft, mais le succès de Firefox, par exemple, prouve que la page se tourne. :)



  4. -|- Antoine dit :

    Je vais me répéter mais il existe de véritables freins en entreprise au déploiement de solutions alternatives : si ta station Windows est bloquée, triple vérouillée, Firefox adieu. (il reste la clé USB avec Portable Firefox si ton port USB n’est pas vérouillé et si le DSI veut bien te donner la config du proxy).
    Il y a aussi les logiciels-métiers qui ne tournent QUE sous Windows. Mais là, le sujet est ouvert car un certains nombres d’applis ne tournant pas ou mal avec Vista, les DSI pleurent pour garder XP.
    Nos PC neufs actuellement sont sous XP.



  5. -|- Delphine Dumont dit :

    Tu as tout à raison. Je ne parlais qu’en termes de PC personnel. Le problème est différent dans les entreprises où, par exemple, changer radicalement d’OS peut entraîner de gros soucis, une grosse perte de productivité et un gros coût de formation.



  6. -|- Chocaccro dit :

    Vive la liberté de choix !

    Quel que soit le domaine, je déteste les choses imposées.
    Et, comme je ne veux pas de Vista, je n’achète pas de nouveau portable. Je sais, il est possible d’en trouver sans (mais faut bien chercher).

    Les gens se contentent de ce qui est préinstallé et ne veulent pas changer leurs habitudes (j’essaye désespérément de faire passer mon cher et tendre sur Firefox mais il fait de la résistance… enfin il l’a tout de même installé, c’est un début). Quant aux utilisateurs de Firefox, j’ai l’impression qu’il s’agit surtout de geeks sensibilisés au libre et aux standards. Quand beaucoup d’utilisateur lambdas s’y mettront ce sera vraiment la preuve que les choses auront changé.



  7. -|- effigy dit :

    oui ça me rappele le passage informatique de la sécu, quel b….. avec les ceusses qui ne voulait même pas en entendre parler, bref les choses évoluent heureusement et on voit donc même des administrations se tourner vers linux, un progrès ? certes dans la mesure où les coûts de formation ? devraient être absorbés par l’économie d’échelle qu’une telle démarche permet d’envisager.
    ouf! ça faisait longtemps que je n’avais pas écrit autant !



  8. -|- Delphine Dumont dit :

    Flattée de mériter un tel effort sur le commentaire ! ;)
    A la sécu, ils ont maintenant compris tout l’intérêt de l’informatique (”ah ! l’ordinateur a fait une erreur, on n’y peut rien”). :)



  9. -|- Delphine Dumont dit :

    Chocaccro > Désolée pour le séjour dans la trappaspam. J’espère qu’il restait des muffins. ;)
    Firefox se démocratise, mais c’est très, très lent. Les gens ne savent pas ce qu’il peut leur apporter. Par exemple, au lycée de mon fils, les navigateurs sont tous des IE. La raison ? “Par sécurité”… [-(



  10. -|- effigy dit :

    comme à priori je m’immisce chez des femmes fières de l"être, je ne peut que vous demander conseil pour convaincre ma soeur de passer sur firefox, jusqu"à présent elle se montre tout à fait réticente voire obstinée, ce qui bien sûr est typiquement féminin, non je blague :)



  11. -|- Delphine Dumont dit :

    Exact ! Les bourriques se retrouvent autant chez les hommes que chez les femmes ! ;D
    C’est difficile de convaincre quelqu’un sans le connaître. La vente exige qu’on décèle les points faibles de l’acheteur. Je dirais qu’il faudrait qu’elle accepte de l’installer pour le tester, mais si elle n’arrive pas à s’y faire, elle peut le désinstaller. Au moment de l’installation, on lui rajoute les extensions qui vont bien (suivant ses habitudes de surf) et les moteurs de recherche qui le font bien (suivant ses affinités).

    En dernier recours, tu lui montres la photo du beau gosse à la tête de Mozilla Europe. :’)



  12. -|- Rikko dit :

    Avis du pirate :

    Bill gates… si ton montres ton museau sur Sage…
    Tu vas passer un mauvais quart d’heure !



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog