Bloguer serait stressant

Par Delphine Dumont, le 18 mai 2008 | Internet

Selon un article de Rue89 “Le stress mortel des blogueurs de fond” cité par Koz, bloguer serait stressant. Ah…

Tout d’abord, cette affirmation généraliste est forcément fausse par son manichéisme. Tous les blogueurs ne sont pas stressés par leur blog, c’est une évidence lumineuse. Ce qui est ou peut être stressant n’a pas grand chose à voir directement avec le fait de bloguer.

L’esprit de compétition

Comme l’évoque très justement Koz, il existe une multitude de classements de blogs. Il y a celui de Wikio, celui de Technorati et d’autres plus ou moins loufoques.

Le classement de Feedburner se base sur le nombre d’abonnés au fil RSS à condition que le fil RSS en question ait été “brûlé” sur Feedburner. S’il s’agit du fil de syndication fourni d’origine avec la plate-forme de blog, il n’entre pas dans le classement.

Ces classements varient aussi souvent que l’index de Google et de la même façon, c’est à dire assez mystérieusement. Une dégringolade dans le palmarès est toujours un peu déprimante. C’est un échec, il faut l’assumer, le dépasser, se ressaisir.

Si on tient un blog pour gagner quelque titre que ce soit, alors oui, c’est stressant.

La quête d’amour ou de reconnaissance

Parfois, certaines personnes, impressionnées par l’admiration ou/et l’affection que reçoivent les plus grands blogueurs, ne créent leur blog que pour obtenir la même chose. C’est quasiment perdu d’avance. Pour recevoir, il faut donner.

Le créateur de la “Million dollar page” a offert à ses visiteurs et contributeurs une vraie nouveauté. C’est ce qui explique son succès et l’échec de ses imitateurs. Internet offre une quantité infinie de distractions et de nouveautés, si l’on n’apporte rien de plus, on n’a strictement aucune chance d’accroître ou de maintenir son audience.

Bloguer pour être aimer ou reconnu est forcément stressant.

L’envie de communiquer

Quand on a envie, viscéralement, de partager ses découvertes et de débattre des sujets qui nous tiennent à cœur, on saisit chaque occasion pour le faire. En général, on n’a pas attendu d’avoir un blog pour cela. Le blog que l’on tient n’est alors exactement qu’un outil fabuleux pour faire ce qu’on aime, c’est à dire communiquer, partager, débattre.
Bloguer ainsi n’a rien de stressant.

Bloguer tue ?

Rue89 cite les deux blogueurs qui sont morts à la tâche, Russell Shaw et Marc Orchant. Le billet de Cédric Anissette “Bloguer est plus dangereux que fumer” à ce sujet, résume parfaitement mon opinion.

Je ne connaissais pas personnellement Russel Shaw et Marc Orchant, mais je connaissais leur rythme de publication et ce que ça impliquait comme veille sur le Net. C’est à dire qu’ils passaient probablement bien plus de 10 heures chaque jour devant leur PC, sans s’alimenter correctement, ni avoir l’activité physique minimale indispensable. Qu’à respectivement 50 et 60 ans, ils l’aient payé cher, c’est infiniment regrettable, mais certainement pas surprenant.

Leurs morts n’a rien à voir avec le fait de bloguer, mais tout avec leur façon de le faire, addictivement et intensément.

Sans surprise, Rue89 a encore fait dans le sensationnalisme facile, mélangeant tout et n’importe quoi. Mais c’est bon pour l’audience, Coco, la preuve, c’est que même Delphine Dumont a mis un lien vers leur billet ! :)

Encore bravo à Koz pour son titre de Premier média français en ligne ! :)
En même temps, le Général de Gaulle disait que les Français étaient des veaux, il n’y a rien d’étonnant à ce qu’ils se soient ralliés à la bannière de Koz. ;D

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]

Lire aussi :

2 commentaires pour “Bloguer serait stressant”

  1. -|- JulienA dit :

    Bloguer peut être stressant oui, certainement. Mais comme pour toute chose, il y a cent manières différentes de le faire.

    En général, ceux qui bloguent avec une idée derrière la tête autre que le simple plaisir de communiquer, on les renifle facilement :
    - La recherche permanente du buzz,
    - le manque total de style,
    - la multitude de liens vers les digg-like (non ne le prends pas pour toi, un c’est très raisonnable ;) )



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    Bien vu ! Il y a effectivement des signes qui ne trompent pas. Pour Eldiz, j’assume totalement. Je serais une bien mauvaise mère sinon ! ;D



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog