Love Europe, c’est parti !

Par Delphine Dumont, le 17 juin 2008 | Love Europe

Après les Français et les Néerlandais, les Irlandais ont dit “Non” à l’Europe. À l’Europe ? Est-ce bien à la question “Voulez-vous d’une Europe unifiée et pacifiée ?” qu’ils ont répondu ? Ou à une tout autre question ?

En fait, comment les peuples européens pourraient-ils être enthousiastes pour une organisation qui semble s’évertuer à rester un “Machin” ?

La Présidente du WWW ne pouvait rester insensible à ce flop. Restant fidèle à sa réputation de la “femme qui valait 3 milliards avait 3 milliards de projets”, Delphine Dumont est heureuse de vous présenter son nouveau projet : “Love Europe” ! :)

Love Europe ?

Love Europe, c’est un beau nom qui n’a guère de sens, il mélange allègrement les langues, se passe de la syntaxe, mais il est hype, coco ! Et, comme on dit chez les bobos : “Il fait sens”. “Il fait sens”… ça aussi, ça fait sens même si ça n’en a guère.

Bref… Je suis très attachée à l’idée d’une Europe unifiée et pacifiée. Je pense très sincèrement qu’il ne peut pas y avoir d’avenir dans l’affrontement. Tout comme je pense très sincèrement que les intérêts individuels passeront toujours avant les intérêts collectifs et qu’il convient donc de faire en sorte que les premiers soient aussi les seconds. Trop facile !… :)

On donne plus facilement aux mendiants qu’on connait

Un universitaire américain a étudié qui faisait l’aumone à qui, pourquoi et quand1 . Il ressortait de son étude que quand les gens connaissent un mendiant, ils lui donnent plus et plus souvent. Parmi ceux qui donnent à des mendiants qu’ils ne connaissent pas, il s’agit toujours de proximité, mais affective. Soit que les donateurs connaissaient une personne dans le même cas, soit qu’ils pensaient qu’ils pourraient se retrouver dans la même situation.

La semaine dernière, on a demandé aux Irlandais de faire un effort pour les Roumains, aux Estoniens, aux Lituaniens et autres peuples qu’ils ne connaissent pas du tout. Ils ont dit non. Et ça étonne nos dirigeants. Ou pas. Certains hommes politiques ont des explications parfaites pour ce refus, quoique totalement différentes de la mienne. Rien ne permet d’étayer leurs hypothèses mais s’ils ne devaient dire que des choses dont ils sont absolument certains, on ne les entendrait pas souvent.

Je connais votre caractère tordu, vous allez me dire que rien ne permet d’étayer mon hypothèse non plus. Sauf que je suis la Présidente du WWW, donc particulièrement bien informée. Et toc ! Moi : un point - vous : que dalle.

Mon projet

Bien que je ne sois pas persuadée que l’intégralité des refus irlandais, français et néerlandais de la Constitution européenne ou du Traité de Lisbonne provienne de la méconnaissance de l’Europe, je suis convaincue que si les Européens se connaissaient mieux, ça ne ferait de mal à personne.

J’ai donc créé cette catégorie “Love Europe” où les Français qui sont partis vivre ailleurs en Europe témoigneront. Des Européens non-Français viendront témoigner aussi. TeeWee va inaugurer la série, mais, si vous êtes Français expatrié en Europe ou Européen expatrié en France et que vous souhaitez témoigner, envoyez-moi un petit mot doux et je vous enverrai le questionnaire. :)

  • 1 : Si je retrouve des infos plus précises, je les ajouterais à ce billet. - remonter au texte

Lire aussi :

28 commentaires pour “Love Europe, c’est parti !”

  1. -|- JulienA dit :

    Je ne crois pas que le problème vienne vraiment d’une méconnaissance de l’autre. Pour moi, c’est essentiellement un problème politique. Je parle évidemment du cas français, mais c’est probablement la même chose dans les autres pays européens depuis le début. Combien de fois entend-on nos politiciens nous expliquer qu’ils ne peuvent rien faire sur tel ou tel sujet, à cause de l’Europe ? L’Europe est devenu le bouc émissaire préféré des politiques impuissants.

    Dernier exemple en date ? L’interdiction de pêcher le thon rouge. Une bonne décision, pour la survie du thon rouge comme pour celle des pêcheurs. Mais j’ai entendu Michel Barnier la regretter. Ben oui, les pêcheurs en ont gros sur la patate en ce moment, si en plus le ministre soutient l’interdiction, il va se faire lyncher. Alors mieux vaut accuser la méchante Bruxelles.

    Avec une Europe présentée continuellement comme un carcan plutôt qu’un atout, le “non” était inévitable.

    Et je suis président du ZZZ, donc j’ai raison. Moi : un point. Toi : des cacahuètes.



  2. -|- Canardo dit :

    Et si tous ces “non” n’étaient pas un refus de l’Europe en général, mais plutôt un refus de celle qu’on nous propose ?
    Une personne défend cette idée à merveille. Son nom : Etienne Chouard : http://www.lemonde.fr/l-europe-a-l-...



  3. -|- Balise dit :

    Chuis désolée, j’ai émigré dans un pays qui, bien qu’en plein milieu de l’Europe, n’en fait pas partie ! (au sens des traités de tous poil) :p



  4. -|- Delphine Dumont dit :

    JulienA > Toutes mes félicitations pour ce titre de Président du Zoo des Zèbres Zinzins mais ça ne t’autorise pas à me balancer des cacahuètes. Et d’une. Ensuite, faire porter le chapeau sur Bruxelles est effectivement une pratique que j’ai souvent déplorée. Elle s’accompagne, tu l’auras remarqué, de l’inverse : quand c’est bien, c’est une décision nationale. Cela dit, demande à un Belge de te parler des Estoniens, à un Italien de te parler des Slovaques ou à un Irlandais de te parler des Néerlandais, tu constateras que les Européens s’ignorent joyeusement. Et la réciproque est vraie ici aussi. Et de deux. Enfin, même si tu n’as pas ton tort, sur mon blog, j’ai raison. Et de trois, jeu, set et match, MOI ! :D

    Canardo > Etienne Chouard a l’immense mérite de pousser à la réflexion sur l’Europe et d’obliger à analyser certains gros poissons plutôt qu’on ne les avale tout crûs comme certains le souhaiteraient. Cela étant, ça n’en fait pas un puits de science, ni un sage admirable. Il apporte ses arguments, certains sont intéressants, d’autres, non.

    Balise > Je l’attendais, cette objection. Je n’avais même pas fini de concevoir mon projet dans les détails que je me suis dit : “Tiens, Balise, elle va la ramener avec sa Chuiche !”. :D
    1) Etant donné que la Chuiche est en Europe géographique, ça au moins, c’est incontestable (pas comme d’autres*…), tu n’es pas éliminée d’office ;
    2) La Chuiche passant son temps à signer moulte traités avec sa copine, l’UE, le rapprochement se fait croissant, tu es encore moins éliminée d’office ;
    3) Tu n’es pas depuis assez longtemps en Chuiche pour avoir le droit de témoigner pour l’instant, mais je te garde sous le coude pour plus tard. :)

    * : avant qu’on me prête des pensées xénophobes visant tel ou tel pays, voire plus, je précise que je veux juste montrer qu’il est difficile d’être affirmatif quand à l’inclusion ou non de certains pays dans l’Europe géographique.



  5. -|- JulienA dit :

    Que nenni. 30-15, je peux encore remonter.

    Le gros problème, c’est qu’on peut difficilement communiquer, avec cette manie que nous avons à parler avec des langues différentes.

    Cela dit, on connait assez bien les USA sans forcément connaitre l’anglais : grâce à la diffusion très forte de leur culture.

    Donc pour que les Européens apprennent à se connaitre, deux solutions :
    - tout le monde doit maitriser une langue commune, a priori l’anglais.
    - la diffusion culturelle inter-européenne doit être encouragée.



  6. -|- TeeWee dit :

    L’Europe, c’est cool…

    Je suis francais, mais je me sens européen…
    Je parle francais, anglais et allemand, j’ai vécu en Estonie (Delphine, le papier chauffe, j’t'envoie ca rapidement), j’aime une autrichienne et on a bien envie d’aller se poser en Espagne…
    Il y a 25 ans, ce genre de vie aurait été quasiment impossible et aujourd’hui ca devient limite courant…

    Le probleme du traité européen, c’est qu’on demande a des gens de s’exprimer sur un sujet, que la plupart du temps oms ne comprennent qu’a peine…
    yakavouar en france comment a tourner le référendum : ca a plus été l’expression d’un anti-villepin que d’un véritable non a l’europe… Pour l’anecdote, une de mes camarade de cours (Master 2 Management des PME, bac +5, quand meme) nous a qd meme sorti en cours de droit communautaire (donc relatif à l’europe…) qu’elle avait voté non “parce que bon, ca avait l’air de faire beaucoup de bruit à la télé, c’est donc que ca devait pas etre bon”… Elle n’avait bien sur absolument pas lu le traité…

    Bref, kes gens ne voient pas plus que le bout de leur nez, pour bcp, l’Europe, c’est a Bruxelles, c’est loin, on comprend pas comment ca marche, pis comme ca a déja ete dit, c’est rien que la faute a l’Europe si on pt plus pecher le thon…

    N’empeche… Y’a pas si longtemps, on allait guerroyer contre le teuton et le rital… Rien que pour ca, j’aime l’Europe…



  7. -|- Delphine Dumont dit :

    Voila, l’Europe, c’est les autres, mais on sait pas bien qui, ni quels sacrifices on va devoir faire et encore moins quels avantages on va en retirer. Difficile après ça d’être enthousiaste.



  8. -|- Stéphane dit :

    Euh normand expatrié en auvergne ça compte aussi ?



  9. -|- Stéphane dit :

    Et pour ajouter mon grain de sel. On parle de l’Europe mais on a autant de langues que de pays… Déjà que comprendre un ch’ti pour un marseillais c pas simple alors comprendre un slovène quand on est irlandais…
    D’un côté aussi on a la baton des États face au carcan de l’Europe, mais de l’autre côté c’est quoi la carotte ?



  10. -|- Delphine Dumont dit :

    Stéphane > Tu ne me suggèrerais pas de lancer un “Love France”, par hasard ? ;)

    [Edit] Je te donne du grain à moudre :
    Langue régionale par Grain de Poivre. ;)



  11. -|- Stéphane dit :

    Ah pas mal ! Bien vu le lien !
    Sa boutade que l’arabe comme langue c’est pas mal est intéressante, mais le chinois me semble plus efficace encore !
    On zappe le problème du régionalisme et en plus on pourra communiquer avec 1/4 de la population mondiale.
    Il nous reste plus qu’à l’apprendre… On va profiter des JO ? ;D



  12. -|- Delphine Dumont dit :

    En comptant les “seconde langue”, l’anglais arrive en deuxième position. Je considère qu’il s’agit d’une alternative plus qu’intéressante… :)

    –> Liste des langues par nombre total de locuteurs



  13. -|- TeeWee dit :

    Par expérience, le problème de la langue est un faux probleme, quand les gens y mettent un peu de bonne volonté…

    tu commence ta phrase en anglais, tu mets 3 mots d’espagnol dedans, un peu de francais et tu finis avec des gestes et le patron du bar slovaque a bien compris que tu voulais une biere…
    Probleme de la langue, donc == Faux probleme !
    Et na ! :)



  14. -|- Rikko dit :

    Petit rappel : un français vivant en France reste aussi un européen… ou alors j’ai rien compris…

    Mais si tu veux le témoignage d’un français convaincu de l’Europe… yaka…

    Je connais un peu le sujet (ça fais frime ? c’est normal, la modestie tu sais bien que c’est là que je suis le meilleur !)



  15. -|- Delphine Dumont dit :

    TeeWee : Tu as entièrement d’accord. Nous avons une anecdote célèbre dans notre famille, dans ce style-là. Ma grand-mère est entrée dans une boucherie espagnole et a montré sa cuisse en faisant “Bèèè” pour expliquer qu’elle voulait une cuisse de mouton. Le boucher a rigolé mais parfaitement compris. :)

    Rikko : Je veux bien le témoignage de ta femme. :)



  16. -|- Rikko dit :

    Ok, je m’en charge !

    Je te met ça où ?



  17. -|- Delphine Dumont dit :

    Cool ! T’es un amour ! Je t’envoie le questionnaire dans la journée. :)



  18. -|- teewee dit :

    @Delphine : Faut se méfier avec les sons que l’on fait pour imiter les bruits que l’on connait…

    Le coq ne fait pas le meme bruit en francais et en allemand, la pluie ne fait pas le meme son non plus, pas plus que le chat ou l’éternuement ou encore le cri de douleur (Aïe devient Ahoua en allemand)…

    Ca serait con de se retrouver avec une cuisse de cheval :)



  19. -|- Delphine Dumont dit :

    Douterais-tu des talents d’imitatrice de ma grand-mère ?



  20. -|- k dit :

    J’ai décidé de continuer à être contrariant avant de me coucher mais plus laconiquement. Je n’étaye donc pas, faut pas m’en vouloir :p
    1. Je ne comprends pas comment on peut expliquer le vote d’une nation alors qu’un vote c’est l’addition d’innombrables raisons personnelles plus ou moins avisées, et qu’en plus il n’en reste pas moins qu’il y a une bonne partie des Irlandais qui avaient dit “Oui”. Mais la démocratie c’est le fascisme de la masse la plus nombreuse donc ça ne comte plus, l’Irlande veut pas être Européenne, ils sont vraiment vilains.
    2. Peut être que ça intéresse pas tout le monde non plus de juste élargir la zone mondiale de rétention des richesses du chantre économico colonialiste qu’est l’Europe.
    Mais bon je dis ça, je dis rien.



  21. -|- Rikko dit :

    J’ai une idée !!! Dis rien !

    Comment on commente des millions de vote ? C’est un métier, appelle ça journaliste anlyste… Comme tu veux !

    Rappel : depuis Adam et Eve, les perdants ont toujours tord… C’est un peu comme une loi naturelle, mais en plus classe !

    La démocratie c’est le facisme des opprimés… Tu m’as l’air un peu trop opprimé pour être majoritaire !

    Le pognon n’interesse pas les Irlandais ???? Regardes mieux… là… au pieds de l’arc en ciel !!!!

    UN LUTIN HABILLE EN VERT AVEC UN CHAUDRON D’OR !!!

    Alors pas à moi STP !!!

    J’avise soudainement que je vous ai tutoyé cher k…

    Oh, ce n’est point malignité ou irrespect de ma part mais une simple tentative de rapprochement avec toi, gentil humain qui a eu, l’espace d’un instant envire de troller et l’a finalemnt pas si mal fait…

    (encore que… peux mieux fer à cheval !)

    Si c’étais pô du troll… désolé once again… mais consultes !



  22. -|- k dit :

    à mon tour de dire “wopopo !”
    je n’ai jamais dit que les Irlandais (et je fais une généralité puisque d’après toi cette façon de faire des généralités est une finesse analytique du journalisme ou des experts politiques) avaient dit peut être “non” par abnégation e*ou parce que le pognon ne les intéressent pas. Je disais juste qu’il y avait des tas de raisons différentes de dire “non” à quelque chose et que c’est très réducteur de réduire chaque individu à la somme des masses. Et que dans ceux qui voulaient pas de l’Europe, en Irlande comme ailleurs, il pouvait y avoir notamment ceux qui rejettent l’illusion d’une puissance égalitaire que serait l’Europe.

    Et sinon, non je trolle pas, je suis juste venu discuter avec vous. En simple humain. J’accepte même qu’on puisse ne pas être d’accord avec moi.
    ;)



  23. -|- Rikko dit :

    Relis tes classiques… je suis pas journaliste moi !!!
    Je suis Pirate P.I.R.A.T.E !

    Et touche pas à mon wopopo !

    Et puis si on doit être précis dans les masses … (déjà je sent le grand écart…) qu’en penses les Irlandais du Nord ? Les Irlandais des zétats zunis ???

    Te fâches pas k… on t’aime bien !

    Et puis dans le fond on est d’accord !

    Stanley Kubrick n’est pas Irlandais !

    Fin du débat !

    ça aussi ce serait interessant !



  24. -|- TeeWee dit :

    @Delphine : c’etait pas bien, ma prose ?



  25. -|- Delphine Dumont dit :

    TeeWee : Si, si, t’inquiète ! Mais en fait, Rikko a fait une remarque intéressante et il va y avoir un rab de questions. Juste une ou deux, ne t’inquiète pas. ;)

    Merci encore au fait ! :)



  26. -|- TeeWee dit :

    Je suis pas inquiet… :)



  27. -|- Rikko dit :

    1/ pôreil ! pô inquiet

    2/ par défaut, toutes mes remarques sont interressante!

    3/ Quand elle “paraissent” ininteressante, cherchez y un sens à n’importe quel degré… normalemnt ça peux marcher

    4/ si ça marche pas, c’est que vous faites pas d’effort

    5/ si ça marche pas alors que vous faites des efforts, c’est probablemnt que la remarque était pourrie !!! Se référer alors au point 2 !

    simple !



  28. -|- k dit :

    Bon ben fin du débat alors, puisque tout est dit.
    Finalement, je dis rien.



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog
copyright © 2006-2009 Redacbox