On a beau savoir que ce sont des connards…

Par Delphine Dumont, le 21 octobre 2008 | En bref

Ça fait toujours mal quand ils vous crachent dessus.

Laurent Gloaguen se moque de mon billet sponsorisé de la semaine dernière et fait le guignol à sa façon. Ça me fait vraiment rigoler, j'aime décidément bien sa façon de chatouiller.

Par contre, les commentaires sont affligeants. Et je suis affligée. Touchée. Peinée. Blessée. Et ça me fait vraiment chier, je devrais être indifférente, leurs auteurs sont tellement à coté de la plaque, je devrais avoir la même considération pour eux que pour la merde de chien que j'ai évitée hier.

Le premier se moque du copyright figurant en bas de mon billet. On voit bien que ce truc1 n'a aucune idée de ce que peut être le vol de contenu. Ce copyright figure donc sous cette forme ou sous l'ancienne sous tous mes billets. Mais comme ce truc n'a pas été voir plus loin que le bout du doigt du sage, il ne peut pas le savoir.

Mais ce n'est que con. Et je m'en fous.

Le commentaire de Guillermito m'atteint plus. Bon, on connait le personnage, il donne des leçons, il est mieux, lui, voyez, il est grand, les autres sont tous des merdes, mais lui, il est grand. Je le cite :

« Ma question du jour : existe-t-il des blogs "féminins" qui ne sont pas de la merde sponsorisée dont d'hypocrisie dégoulinante est une insulte a l'intelligence de leur lectrices / lecteurs ? »

En bientôt quatre ans d'existence de ce blog, il n'y a eu que 2 billets sponsorisés et le premier n'était pas rémunéré.

Mais cela me concerne, moi, Delphine Dumont et, venant de Guillomito, ne m'atteint guère. Ce qui me touche, bien que ça vienne aussi de lui, c'est cette mysogynie violente et rampante. Monsieur le donneur de leçons est un pauvre type, certes, mais sa haine me fait mal.

Déjà, je ne sais toujours pas ce qu'est un blog "féminin" ? Je cherche depuis le mois de mai (cf "Le blog féminin selon Authueil"), mais je ne vois toujours pas...

Authueil employait cette expression avec légèreté, Guillermito y met un profond mépris, de la haine même. Et ça, je ne m'y ferai jamais.

Pourquoi, parce que je suis une femme, suis-je son ennemie ? Guillermito va prêcher la tolérance, regardez, il commente chez son ami le pédé, haha ! Mais Guillermito vomit sur les femmes.

Quand on s'est fait insulter du simple fait d'être ce qu'on est (femme, homo, noir, vieux, de droite, de gauche, peu importe...) autant que je l'ai été et que je le suis encore, la fragilité vous rend hyper-sensible. Alors oui, cette haine me fait mal, ce sexisme me fait mal.

Connard !

  • 1 : je ne vais pas mettre des mots grossiers ou des insultes à chaque ligne, mais vous voyez l'idée - remonter au texte

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]

flattr this!

Tweet

À lire aussi sur ce blog :

4 commentaires pour “On a beau savoir que ce sont des connards…”

  1. -|- Rikko dit :

    Ho Hé !!! Tu vas te calmer oui ????

    D'abord j'ai pas eu le numéro du manequin, ensuite si tu t'énerves comme ça, c'est que ça t'a fait bobo...

    Viens la calin !



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    L'écorchure est encore trop vive, je suis obligée de décliner ton offre mais je t'en remercie. :')



  3. -|- authueil dit :

    Dans mon esprit, "blog féminin", c'est la copie sur le web de la presse féminine, dans sa plus mauvaise version, celle de la connivence poussée avec les annonceurs, au point que l'on confond les pages de publicité et ce qui est censé être du rédactionnel "journalistique".

    Déontologiquement, le billet est sponsorisé, c'est pas brillant et ça peut briser l'image des blogueurs qui y succombent. Comme pour la pomme, une fois suffit...



  4. -|- Delphine Dumont dit :

    Merci pour ces précisions.

    Pour mon blog, je crois que les gens sont suffisamment prévenus pour ne pas confondre billet sponsorisé et non sponsorisé.

    Mais il est vrai que sur certains blogs, la distinction est quasi impossible et sur d'autres, elle est carrément dissimulée.

    Pour ce blog, j'assume parfaitement cette intrusion ponctuelle de publicité qui me permet quelques minuscules revenus. Je trouve cela nettement moins génant que des placards publicitaires dans la sidebar. En revanche, sur , j'ai fait le choix des pubs Google car la ligne éditoriale est différente. Mais là aussi, je pense que la confusion contenu/pub n'est guère possible.



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog
copyright © 2006-2013 Redacbox