La rumeur ou le concours de connerie

Par Delphine Dumont, le 9 avril 2010 | Politique-tac

Le mois dernier, il y a eu une rumeur sur des infidélités dans le couple présidentiel, typiquement le genre de choses qui ne m'intéressent pas le moins du monde. Autant les cercles de fréquentation des uns et des autres peuvent être révélateurs d'influences, autant les histoires de coucheries en elles-mêmes m'ennuient profondément.

Ma timeline Twitter m'a donc paru bien pénible à parcourir certains jours et je déplorais que des gens que j'admirais succombent à ce jeu pervers d'en parler sans en parler. Ça aurait pu s'arrêter là, ça aurait dû s'arrêter là d'ailleurs. Mais non, il a fallu que l'Élysée en remette une couche…

Cette rumeur prêtait un amant à Carla Bruni et une maîtresse à Nicolas Sarkozy, notez la générosité de cette rumeur, on en a connu des plus radines. On en a aussi connu malheureusement des beaucoup plus moches. Celle-là était somme toute gentillette, totalement stupide mais gentillette.

Le journaliste qui en a parlé mais qui n'a rien dit

On dit que cette rumeur est partie des dîners en ville (entendez "Paris", en France, c'est la seule ville qui existe) et qu'elle aurait été reprise par un stagiaire du Journal du Dimanche qui avait pour mission de faire venir du visiteur par lot de mille sur le site, en publiant des articles à sensation sur un blog hébergé par le journal.

Comme toutes les rumeurs, on ne saura jamais vraiment qui l'a lancée, ni pourquoi et on s'en fout un peu. Savoir pourquoi elle a été reprise est bien plus intéressant.

La rumeur a connu un écho fantastique à l'étranger où on a confondu le Journal du Dimanche et le blog hébergé par le journal. Les médias britanniques, qu'on sait tellement réticents à parler d'histoires de cul, ont particulièrement fait du buzz sur ce binns.

En France, c'était le bal des faux-culs. Les journalistes en parlaient tous mais sans rien dire. C'est probablement la seule chose qui m'a vraiment fait rire dans toute cette histoire. Ça les démangeait de paraître informés mais ils savaient très bien quels risques ils encouraient à colporter une rumeur. Vraiment très drôle. Et un peu pitoyable quand même.

Moutons - Wikicommons

Le temps a passé et l'eau a coulé sous les ponts

À force de répéter sans rien dire, tout le monde s'est lassé de cette rumeur et d'autres sujets sont venus la chasser de Twitter. Il y a eu Mélenchon et son agression d'étudiant en journalisme et la sortie de l'iPad, par exemple.

C'est là qu'avec son train de retard, la télévision a décidé d'en parler. Sans rien en dire, bien sûr, on continue à faire dans son froc, hein, quand même. Cela nous a donné des moments extrêmement drôles où, comme chez Durand, des journalistes prétendaient montrer qu'ils étaient sévèrement gonadés et se défilaient comme les autres. J'espère qu'on nous gardera le best-of pour le bêtisier de fin d'année.

Malheureusement, la rumeur avait définitivement moisi et il était impossible d'en dire quoi que ce soit de plus. On a rappelé la rumeur d'Orléans, l'affaire Markovic et puis… ben… voilà, quoi…

L'Élysée relance l'affaire

Donc, maintenant, voilà, c'est officiel, c'est une affaire d'État. C'est bien. On lâche les chiens de chasse pour trouver le foutriquet à l'origine de la rumeur. On lâche les avocats pour attaquer tous azimuts. On lâche Carla Bruni sur Europe 1 pour que ses trois "Mon mari" par phrase rassurent ceux qui pourraient douter que le couple présidentiel vive un grand amour.

C'était mort et quasi-oublié, il fallait tourner la page. C'est là, maintenant, que Nicolas Sarkozy risque d'être ridicule, en donnant de l'importance à quelque chose qui n'en a plus.

Mon avis qui vous manquait tant

Pour moi, cette rumeur est née un soir de beuverie. Quelqu'un a lancé que Carla Bruni avait une aventure avec un chanteur connu. Très vite, quelqu'un d'autre a rajouté un nom et hop ! C'était croustillant, ce qui était un bon point, mais surtout, ça faisait passer Sarkozy pour un cocu. Tout bon ! Ça fédérait les amateurs de rumeurs et les anti-sarkozistes.

Depuis le temps que ça chatouillait les jaloux, cet amour Bruni-Sarkozy, quelle aubaine que d'imaginer que c'était déjà fini, que la belle s'était ressaisie et était déjà partie rejoindre d'autres bras !

Ensuite, on a rajouté une maîtresse à Sarkozy, pas n'importe laquelle, une séduisante ministre. Oui, voyez-vous, c'est bien connu, une femme ne peut pas être jolie et intelligente donc si elle réussit, c'est qu'elle couche.

Je l'ai dit, tout le monde a fini par s'en lasser de cette histoire. Que l'Élysée enquête si ça les amuse, mais en silence ! Je sais bien que la politique n'est pas un monde de Bisounours et j'imagine très bien certaines têtes connues s'amusant à colporter les vilaines histoires, que certains l'aient fait par calcul, que l'Élysée veuille en avoir le cœur net, très bien, mais en silence !

Franchement, communiquer là-dessus, c'est aussi stupide que de colporter cette rumeur à la con. Un concours, je vous disais !

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]

Photo : Wikicommons

À lire aussi sur ce blog :

20 commentaires pour “La rumeur ou le concours de connerie”

  1. -|- Araen dit :

    C'est marrant ça, tout un billet pour parler d'un truc qui ne t'intéresse pas. Et pour critiquer ceux qui en parlent. J'aime beaucoup.



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    Haha ! Le phénomène m'intéresse, pas le sujet de la rumeur. Je suis franchement perplexe par l'agitation déployée autour d'un truc aussi insignifiant. :)



  3. -|- Araen dit :

    Certes, mais tu y contribues tout de même ;)



  4. -|- Jean Meyran dit :

    Que rajouter ? Pas grand chose, en vérité.
    Juste que l'opposition (celle de gauche, comme celle, croissante de jour en jour, de l'UMP) s'est bien gardée d'en rajouter dans le sordide...

    Etonnant, non ?
    @jmeyran



  5. -|- effigy dit :

    mais qu'est-ce qu'elle nous ressert là la delphes, du réchauffé, merci bien j'en avale tout les jours, c'est simple j'avais presqu'oublié cette navrante anecdote, et puis TADA ! j'ai compris : "Mon avis qui vous manquait tant" et d'un seul coup tout s'éclaire pfuit les nuages s'en vont et la vérité, nue, nous apparait.
    merci delphine :)



  6. -|- effigy dit :

    ps puisqu'on est sur des sujets sérieux là, ton avis sur miss france mmmh ? :-)



  7. -|- dadavidov dit :

    Anti-sarkozyste (un peu primaire !) le hashtag twitter #Sarkocu m'a tout de suite plu ;) la rumeur en elle-même, je m'en tape complètement...

    Connaissant l'égo sur-dimensionné de notre Très Cher Prez, c'était sûr que cela allait faire des étincelles ! Sarko se tape des manifestants, mais quand on attaque sa virilité et son amour propre, ça ne l'amuse plus du tout !

    Participer à LA rumeur, c'était aussi une manière de résister (et de le faire chier !)...

    En tout cas, les rebondissements de la semaine (Dati, complot/pas complot, enquête, pression sur les blogs et les médias (journalistes en particuliers...), Carla dans les médias etc...) montrent l'amateurisme de l'équipe de com de l'Elysée... Un bordel intégral ;-)))



  8. -|- Rikko dit :

    Le coyotte veux voir Delphes nue ???

    O_

    Cet animal ne lasse pas de me surprendre...

    Finalement ce que l'on retiendra de ce billet dont la finesse de l'analyse le dispute à l'importance du sujet, c'est que t'aime pô les dîner parisiens...

    Bon ça on s'en doutait...

    Finalement, je dirais comme le Coyotte, tu brûlais d'envie de nous donner ta vérité...

    Merci... On prends !

    Note, depuis le temps, on prend n'importe quoi ! Surtout après les longues périodes de silence !

    Pour finir :

    Le plus à plaindre dans tous ça, c'est le pov' chanteur qui n'a rien demandé à personne et n'a pas compris pourquoi sa copine l'a plaqué après une droite au foie qui eut été fatale à n'importe quel cyrosé !

    Et puisqu'on est dans le domaine de la rumeur, lançons donc en une bien sentie...

    [Mode rumeur /ON]

    Il parait que toute cette affaire aurrait été lancée depuis l'Elysée afin de détourner les moutons (voir illustration ci-avant) des résultats des régionales.

    Par ailleurs, un peu de promo pour une ministre à qui on doit un service et à un copain chanteur qui sort un nouvel album permettent de rentabiliser l'opération.

    [Mode rumeur /OFF]

    J'dis ça...j'dis rien



  9. -|- Jean Meyran dit :

    Je n'ai jamais très bien compris la démarche des personnes qui prennent la peine de poser un commentaire niant tout intérêt au billet.

    Quand un billet ne m'évoque rien (ou qu'il ne présente aucun intérêt pour moi) je passe mon chemin jusqu'au prochain post...
    Donner son approbation sans réserve peut faire éventuellement plaisir à l'auteur, contrargumenter peut enrichir le débat, pour le reste...

    Bonjour chez vous
    @jmeyran



  10. -|- Rikko dit :

    Cher Jean Meyran,

    Le "reste" se permet de répondre que son rôle en tant que commentateur bienveillant est aussi d'alerter le redacteur quand je sent, pense, éprouve une interrogation quand à l'intérêt du dit billet.

    Ne trouvant pas forcément ce billet extrêmement utile, il (cad Moi le RIKKO) s'en ouvre au redacteur (cad la Delphes) encore une fois avec légèreté, soit, mais surtout bienveillance.

    Donc : je dis ce que je veux, je dis ce que je pense, les commentaires sont voulus par l'auteur comme un tribune où l'on donne son avis... fût il peu constructif. Sinon, mon commentaire aurrait disparu dans le grand néant du grand tout de la trapaspam....(Où par ailleurs j'ai remis des muffins aux raisins secs)

    Je vous remercie donc cher blogospectateur (cad Jean Meyran chanteur engagé)de ne pas nier ma liberté d'expression et mon droit donné par y-celle la proprio des lieux, de venir dire ici tout et n'importe quoi, sans méchanceté, mais sans béatitude.

    Je le dis encore une fois avec bienveillance...

    C'est dire si je prends sur moi !
    =)



  11. -|- Jean Meyran dit :

    @Rikko

    Loin de moi l'idée de te retirer l'envie de dire ce que bon te semble.
    Notre délicieuse hôtesse fera le tri, mais :

    Quand j'émets des doutes sur l'intérêt d'un billet d'un blog quelconque, j'ai la courtoisie de le faire savoir à l'auteur en privé ou de passer mon chemin.

    Pas besoin de prendre sur moi pour être bienveillant (ma seconde nature) donc, bon dimanche

    @jmeyran



  12. -|- Delphine Dumont dit :

    Jean, tu es un amour ! Tu dois juste savoir que le coyote et le pirate sont plus connus pour leur gentillesse et leur humour que pour leurs manières de gentlemen. Honnêtement, il ne me déplait pas du tout qu'ils soient francs avec moi, les bénis-oui-oui me hérissent. :)



  13. -|- dadavidov dit :

    @Delphine

    Et moi, on ne me dit rien :-/

    Ce n'est pas parce que je suis de passage (peut-être !) et que je découvre ton blog aujourd'hui (via Florence Desruol sur twitter) que je n'ai pas le droit à un petit mot ;-)))



  14. -|- Delphine Dumont dit :

    Désolée, j'ai lu que tu voyais dans cette rumeur, une façon de résister. J'ai résisté à l'envie de te répondre pour rester dans la tendance. ;)



  15. -|- Rikko dit :

    Cher Blogospectateur Jean Meyran.

    Le principe d'une tribune publique, telle que ce merveilleux blog, consiste à admettre de se soumettre aussi bien aux orions qu'aux adulations...(je permet donc, muni de ma balance electronique Tefal de dispenser les uns et les autres avec équité... enfin j'essaye!)

    Je me targue de connaitre suffisament Delphes et la qualité de son travail pour me permettre à l'occasion quelques titillations...

    Comme vous le fîtes remarquer, car grande est votre mensuétude, Delphes fera le tri.

    Je ne suis pas pour ces commentaires convenus qui ne font que dire du bien, ou se drappent sous un fausse pudeur "privée" pour dire du mal (à supposer que j'en eu dis !).

    @ Delphes...

    Comment ça ???

    Je n'aurais point des manières de gentleman ???...

    Mais réveillez vous ô gente oracle, à moins d'avoir été bercée par Mickey et Donald jusqu'à votre majorité, comprenez que mes propos sont bien plus gentlemanesques que d'aucuns !

    Non mais !

    Morue !



  16. -|- Dugomo dit :

    Qu'est-ce que j'apprends ? Ce n'est plus Giscard, le Président ?
    Parce que je me suis laissé dire qu'entre lui et Lady Diana.....



  17. -|- Rikko dit :

    Rendors toi Dug, tu te fais du mal ! =D



  18. -|- Delphine Dumont dit :

    Dugomo : Non, ce n'est plus Giscard. Après lui, on a déjà eu Al Capone (2 fois) et Jacquot le vachophile (2 fois aussi). Maintenant, c'est Monsieur 100 000 Volts. :)

    Rikko : Dugomo ne dort pas, il est alzheimer du lundi.



  19. -|- effigy dit :

    ah ! ben merci ! j'en était resté à rené coty moi, comme quoi je ne suis plus au parfum (old joke)



  20. -|- Rikko dit :

    Un parfum de coyotte plane sur les anciens présidents....



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog
copyright © 2006-2010 Redacbox