Je suis amoureuse de Jean d’Ormesson

Par Delphine Dumont, le 19 septembre 2010 | Coup de chapeau |

Voilà, c'est dit. Ce secret me pesait, je n'osais vous le révéler, c'est un peu bête, non ?

Quand Jean d'Ormesson apparait, mon cœur bat la chamade, je me tends vers lui, j'ai envie de lui prendre la main. Tout me plait en lui, son amour de la vie et des gens, sa curiosité, sa tolérance, son humour parfois féroce, sa diplomatie, ses combats...

J'ai lu presque tous ses livres, j'essaye de ne manquer aucun de ses passages télé même lorsqu'il s'agit d'émissions indigentes. Je sais qu'il va éclairer ces instants de tout son esprit.

Je ne suis pas une fan, je n'imagine même pas l'importuner par ma présence, ne serait-ce qu'à sa porte. Je ne collectionne pas les photos de Jean d'Ormesson ou des enregistrements vidéo, rien. Seuls ses écrits s'accumulent chez moi. Chacun est une lettre d'amour à la vie, à ses contemporains, à notre histoire, la recevoir est un cadeau merveilleux que je savoure encore et encore.

Jean d'Ormesson au Salon du livre de Paris 2010 (photo : Georges Seguin)

Lorsque quelqu'un s'adresse à Jean d'Ormesson, il tourne vers lui son sublime regard bleu tout empreint de bienveillance et d'attention. Je rêve de voir un jour ces yeux se poser sur moi mais je sais que, telle une adolescente timide, je ne pourrais que bredouiller quelques bêtises.

Je suis tombée totalement amoureuse de lui lorsqu'il m'a offert ma langue dans une excellente série qui était diffusée, il me semble, sur France5. De mémoire, cette série s'appelait "Histoire de la langue française" mais je n'en ai pas retrouvé trace sur le Net. Si quelqu'un a un lien, qu'il parle tout de suite ou dès qu'il en a l'envie.

J'ai toujours aimé le français mais, jusqu'alors, sans bien le comprendre dans sa profondeur. Dans ces émissions, Jean d'Ormesson renouait les liens entre l'Histoire et la langue, il détaillait les apports étrangers et l'évolution des mots. Je me suis sentie infiniment riche de parler cette langue, d'avoir eu accès depuis toujours à un très grand nombre de livres et d'auteurs et, surtout, d'avoir pu voir cette série d'émissions.

Si vous avez pu rester indifférent à son charme, à sa culture, à sa bienveillance, à son regard pur, son humour parfois tendre, parfois féroce, vous séduit et vous êtes à la merci de cet esprit exceptionnel. Cet homme est irrésistible, tout simplement !

Contrairement à d'autres créateurs de génie, lorsque Dieu rappellera l'un de ses meilleurs amis, nous ne perdrons pas tout. Jean d'Ormesson a beaucoup écrit et nous pourrons savourer indéfiniment ces textes raffinés et charmeurs, à l'image de leur auteur.

Rien ne presse cependant et j'espère avoir la chance de pouvoir dire encore longtemps :

« Jean d'Ormesson, je vous aime. »

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]

Photo : Jean d'Ormesson au Salon du livre de Paris en 2010 - Auteur : Georges Seguin.

Post-scriptum : Je n'ai pas choisi d'attendre les Journées du Patrimoine pour écrire ce billet, c'est un pur hasard de calendrier, mais la coïncidence me convient parfaitement. :)

Flattr this!

Tweet

À lire aussi sur ce blog :

9 commentaires pour “Je suis amoureuse de Jean d’Ormesson”

  1. -|- do dit :

    moi, c'est du Pape que je suis amoureuse: rien que de voir sa voiture dans une vue aérienne se diriger vers l'Oratoire St Philippe Néri, ça me rend toute chose!

    mais je ne sais pas si ça se fait de le lui dire...

    Bon, en même temps, je ne suis pas toute seule, ça me rassure: http://twitpic.com/2ppxds



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    Ah oui, apparemment, on peut déclarer sa flamme au pape, je n'aurais pas cru. ;)



  3. -|- Julien Appert dit :

    Je partage cet amour avec toi, et nous ne sommes probablement pas les seuls ! C'est toujours un grand plaisir de l'entendre, quel que soit le sujet.



  4. -|- Hortense Doumic dit :

    En effet, chère Dephine, nous ne sommes pas seules à être amoureuse de Jean d'O , même les hommes le sont, cf Julien. Bien sur c'est un concentré de culture, de finesse, de sensibilité, d'humanité et d'humour mais je pense que ce qui nous fait craquer, c'est que lui nous aime aussi, il n'y a qu'à voir son oeil pétillant et c'est ça qui nous plait comme toujours...



  5. -|- Delphine Dumont dit :

    Julien : Oh oui, j'imagine bien que nous sommes nombreux dans le même cas, il n'y a qu'à voir sa popularité lorsqu'il est présent quelque part ! :)

    Hortense : Exactement ! Cet amour pour son prochain qui émane de lui est l'une des plus belles choses que j'ai vues. :)



  6. -|- couliine dit :

    j'ai adoré l'histoire du juif errant...il charmant et exquis je trouve;)



  7. -|- Rikko dit :

    Quoiqu' hétérosexuel impénitent, j'admet avoir un très large penchant pour ce joyeux Voltaire moderne (les intrigues en moins).

    J'ai aussi souvenance de cette série d'émission, où il expliquait la langue avec gourmandise et esprit... Mais pôreil... trouve pô on the toile... CDB !



  8. -|- Delphine Dumont dit :

    Couliine : Moi aussi, j'ai beaucoup aimé le Juif errant ! :)

    Rikko : Gourmandise et esprit, c'est exactement ça ! :)



  9. -|- Rikko dit :

    @ Delphes ! Normal de trouver les mots justes : c'est moi !



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog
copyright © 2006-2016 Redacbox