De l’importance de la culotte propre

Par Delphine Dumont, le 16 décembre 2010 | Débilou |

À l'approche des fêtes, j'ai eu envie de vous entretenir de sujets sérieux, des sujets de fond. De fond de culotte, oui. =)

Dans l'un de ses tweets récents, Boulet évoquait le mème de la culotte propre :

« La peur que des E.T. puissent capter TF1 de l'espace ressemble à la peur de se faire renverser par une voiture quand on porte un slip sale. » (source)

Quand j'étais petite, ma grand-mère m'a souvent dit et répété à quel point il était important d'avoir une culotte propre si jamais une voiture nous renversait. J'ai fini par le répéter un jour à ma fille, ce qui m'a fait rire et m'a émue en même temps.

En lisant le tweet de Boulet, je me suis demandée d'où venait cette obsession pour la propreté de la culotte dans un cas unique. Pourquoi est-ce indispensable si une voiture nous renverse mais pas si on glisse sur le verglas ? Ou si le vent soulève notre jupe pour révéler nos rondeurs intimes ? Ou si un enfant timide s'accroche à nous ?

Femme en culotte (photo : dhammza)

Un jour, il a dû se passer un truc affreux. Une femme a probablement été renversée par une voiture et elle est retombée au sol, la jupe relevée. Quelqu'un a dû faire la réflexion qu'il était heureux qu'elle ait pensé à mettre une culotte propre ce jour-là.

Ça devait être vraiment affreux pour que ce soit devenu un mème, non ?

Et vous, l'avez-vous aussi entendu dans votre famille, ce mème ? Ou d'autres aussi étranges ?

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]

Photo : dhammza sur Flickr

Flattr this!

Tweet

À lire aussi sur ce blog :

12 commentaires pour “De l’importance de la culotte propre”

  1. -|- Les tweets qui mentionnent Le blog du monde qui avance » Blog Archive » De l’importance de la culotte propre -- Topsy.com dit :

    [...] Ce billet était mentionné sur Twitter par Delphine Dumont, Johann Mise. Johann Mise a dit: Jamais entendu, mais tellement drôle ! RT @Delphine_D: Un post plus rigolo : "De l’importance de la culotte propre" http://bit.ly/e9h4Hd [...]



  2. -|- cyberbaloo dit :

    Oui, moi aussi on m'en a parlé de cette phrase là. Sauf que c'était pas ma grand-mère ! ;-)



  3. -|- Delphine Dumont dit :

    On est au moins 3 alors avec Boulet ! \o/



  4. -|- do dit :

    moi, c'était ma mère quand elle venait me chercher en boite de nuit et qu'elle aurait eu envie de ne pas se rhabiller, et de juste mettre son manteau par dessus sa chemise de nuit: elle trouvait que quand même, si elle avait un accident, les docteurs verraient qu'elle n'était pas habillée!

    je crois que ça date de l'époque archaïque mais révolue où seuls les docteurs avaient vent de ce qui se passait dans les dessous des dames.

    de nos jours, ça devrait se transformer en "et si j'avais un accident et que tout le monde apprend qu'en semaine, je porte une culotte!", voire "tu te rends compte, si j'avais un accident avec ma culotte en coton à losanges verts taille 56!"



  5. -|- Rikko dit :

    J'ai déjà entendu cette même "maxime", il semble qu'elle fasse partie de la culture des familles, pour ne pas dire de l'inconscient collectif, même si j'ai conscience qu'il s'agît là d'un raccourci culloté...

    Mais je suis d'accord pour dire que l'argumentation est assez ténue au regard du risque encouru...

    Considérons donc la célèbre et immaculée loi de Petit Bateau :

    "Si l'incitation n'est pô assez forte, il y a risque de culotte douteuse !"

    Or, il me semble plus important d'impliquer y-celle (ou y-celui, ne soyons pas en reste pour la gente masculine)dans son hygiène intime pour des raison plus noble, quitte à sombrer dans l'egotisme; plutôt que d'aller chercher des histoires à dormir debout à base de collision automobile et de brises révélatrices de muscles fessier couverts !

    Donc, de deux choses l'une, soit il faut trouver une incitation plus forte du genre :

    "Si t'as pas une culotte propre et que tu rencontres l'homme de ta vie, soit tu vas louper un moment de youpiyoupala sous de fallacieux pretextes, soit tu vas passer pour un goret ce qui risque de nuire à l'épanouissement de ta vie amoureuse."

    Mais j'admet avec une grande humilité que c'est un peu plus long comme argumentation et que c'est assez difficile à expliquer aux pré-pubères.

    Autre soluce : ne mets pas de culotte ! (économie importante !)

    Mon opinion est d'autant plus objective que personnellemnt je ne porte que des caleçons (propres c'est évident)... Quand je dis des caleçons, c'est plutôt un à la fois... Ben ouais, soyons précis !

    Notons à tout hazard que nous n'avons pas ici traité de la problématique du string ! Je ne me m'en étonne pas, j'imagine que la problématique du "string propre" fera l'objet d'un prochain billet de la part de notre hôtesse vénérée (Rikko bows).

    Une version (sorte de spin-off vestimentaire) existe aussi et concerne les chaussettes (mais là, on double la propreté d'une absence de trous de bon aloi).

    Rappelons par ailleurs et afin d'apporter un tantième de culture, que Pierre Desproges (grand penseur à la face de l'eternel) c'étais penché sur le sujet* à seul fin de se moquer des bourgeois bien pensant dans ses chroniques de la haine ordinaire (que je me permet céans de recommander avec chaleur... et c'est de saison!)

    * Logique que ses penchant héterosexuels proclammés l'ai amené à un moment ou un autre à se pencher sur de féminines culottes, fussent elles matrimonialement correctes et probablement irréprochable !



  6. -|- effigy dit :

    ach rikko douchours zes proplémes te bluriel ! :)



  7. -|- Rikko dit :

    C'est singulier !

    Par ailleurs cher coyotte tu as des problèmes de majuscule ("R"ikko puisque c'est un nom aussi propre que son calfouette!), mais je ne te le fais pô remarquer... ou bien si



  8. -|- couliine dit :

    MDR...jamais entendu cette maxime familiale mais ça me fait mourir de rire parce qu'a vrai dire des gens a l'hygiène douteuse j'en ai vu bien plus que je ne l'aurai pensé!!!!
    heureuse de te relire



  9. -|- Delphine Dumont dit :

    J'ai eu la chance de partager un box aux urgences avec un jeune homme en pleine crise d'allergie au savon, je vois très bien ce que tu veux dire. Mon admiration pour le personnel soignant n'en est que plus grand ! :)



  10. -|- Rikko dit :

    Proposerais tu l'usage du Karcher comme le petit Nicolas en son temps ?



  11. -|- Delphine Dumont dit :

    Une simple douche devrait suffire. :)



  12. -|- Rikko dit :

    C'est pô fô...

    Mais un p'ti bain ne nuirait pô non plus...
    En plus c'est relaxant !
    Et en plus je peux jouer avec Pipo, mon canard en plastique préféré !



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog
copyright © 2006-2016 Redacbox