École, semaine de 5 jours ou pas

Par Delphine Dumont, le 18 mai 2012 | Famille

À peine nommé ministre de l'Éducation, Vincent Peillon a annoncé le retour à la semaine de cinq jours. Devant le tollé suscité, le Premier ministre a repris la main et a annoncé une concertation. Il en faudrait plus pour m'empêcher de donner mon avis !

Quand mon fils était en CP, il allait à l'école cinq jours par semaine (lundi, mardi, jeudi, vendredi et samedi matin). En fin de semaine, il était totalement épuisé et s'est empressé d'avoir une gastro-entérite dès que le virus a pointé son vilain nez. Il a donc manqué les cours trois ou quatre jours à partir d'un vendredi soir.

Afin qu'il ne prenne pas de retard, je suis allée voir la maîtresse le samedi midi pour demander les cours. Celle-ci a ri et s'est exclamé :

«  Mais je ne fais jamais cours le samedi ! Il y a tellement d'élèves absents qu'on se contente de faire des activités manuelles et quelques exercices ! Hahaha ! ».

Stupéfaite, j'ai téléphoné à mes cousins et amis qui avaient des enfants dans le primaire et ils m'ont presque tous confirmé qu'il en était de même dans leurs écoles respectives. Le samedi matin était visiblement plus une source de complications et de désagréments pour les parents qu'une chance pour les enfants. Doudette en parle d'ailleurs très bien dans son billet "Le changement de rythme scolaire, c'est pas pour maintenant !".

Enfants lisant - Photo par hortongrou

Ce qui m'agace dans cette annonce, c'est qu'elle est le signe que le spectacle a bien commencé, mais pas le vrai travail (coucou, Nico !). Il n'y a pas eu de concertation, on balance l'annonce, on regarde comment ça réagit, c'est du grand n'importe quoi.

L'école et les élèves vont mal, les résultats sont catastrophiques. Il n'est pas utile de se référer au bilan de l'OCDE pour voir que nos journaux sont remplis de fautes d'orthographe, que les candidats à la téléréalité sont incapables de citer un proverbe correctement ou d'effectuer un calcul de tête, que les parents ne font plus confiance à l'école, que les orthophonistes n'arrivent plus à satisfaire la demande et que les employeurs et les jeunes chômeurs ne peuvent aller les uns vers les autres. Devant ce désastre, s'il y a bien une chose à éviter, c'est la précipitation, s'il y a bien une chose indispensable, c'est la réflexion avec une consultation élargie.

Je sais que Vincent Peillon ne s'attaquera pas à la réforme de l'école mais j'aurais aimé qu'il s'abstienne de propositions qui agravent la situation sans apporter le moindre bienfait à quiconque.

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]

Photo : hortongrou sur Stock Xchng

À lire sur le sujet :

  • L'étonnante arithmétique scolaire par Stéphane Ménia
  • Rythmes scolaires, ça commence...
Tweet

À lire aussi sur ce blog :

8 commentaires pour “École, semaine de 5 jours ou pas”

  1. -|- Julien Appert dit :

    Une belle maladresse de la part de Peillon. Espérons que le Ministre de l’Éducation... apprenne vite !



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    Je sens que ce LOLgouv va mettre à rude épreuve notre capacité à espérer... ;)



  3. -|- MAJiCWoofy dit :

    Sacré Vincent. On savait qu'il avait une propension à la boulette et au mot de trop, mais j'avoue qu'il a fait très fort pour son premier jour de classe !
    Ceci dit ne te réjouis pas trop vite, tu sais que c'est classique à l'arrivée en nombre de nouveaux ministres qu'il y ait quelques paroles de trop, cela ne présage pas de l'avenir ;)



  4. -|- Delphine Dumont dit :

    Ne me dis pas qu'on va arrêter de rire ! Je trouvais le spectacle du LOLgouv si distrayant à défaut d'être rassurant. ;)



  5. -|- Julien Appert dit :

    Nous verrons s'ils nous proposent un équivalent crédible à la hauteur des comiques UMPistes Nadine Morano et Frédéric Lefebvre.



  6. -|- Baptiste dit :

    Je suis d'accord avec le fait que l'annonce est beaucoup trop rapide. Et utile sur le fond, c'est clair que c'est loin d'être sûr.
    Par contre, je suis pour le moins surpris de te voir utiliser le niveau de français des candidats de téléréalité pour appuyer une thèse sur un problème généralisé avec l'orthographe. Un peu comme si on cherchait le nombre d'antimilitaristes dans un régiment d'infanterie... Tu aurais pu trouver mieux :).



  7. -|- Delphine Dumont dit :

    Julien : Pas de souci, il y a du lourd, du très lourd, tu vas te régaler. ;)

    Baptiste : Je reconnais, j'ai pris les candidats télé comme exemple pour donner un peu de fun au billet, mais j'aurais pu en prendre d'autres. Par exemple, ceux qui m'envoient leur CV (je suis une grosse entreprise à l'insu de mon plein gré) avec une lettre bourrée de fautes et des phrases qui n'ont aucun sens. :)



  8. -|- Rikko dit :

    Je propose qu'on rapelle Martine et qu'on passe au 35 heures en primaires !

    Même si ya des progrès à faire... la preuve :
    http://www.retourdemartine.free.fr/view.php?c=f755af337707ee8b6517bfe21d51b876



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog
copyright © 2006-2012 Redacbox