La boutique des merveilles

Par Delphine Dumont, le 17 août 2012 | En bref

Depuis toujours, j'adore les boutiques de souvenirs. Pas les étals dispersés aux abords de la Tour Eiffel ou d'un événement, non, ce que j'aime, c'est le vrai magasin avec les trucs les plus insolites à l'intérieur.

Comme je vous le dis en titre, ce n'est pas une vulgaire échoppe mais une boutique des merveilles. On y vend en général des horreurs, des trucs à paillettes qui changent de couleur avec le temps, des statuettes en forme de dauphin (vu par un esprit malade), des petits garçons déculottés en faïence, etc.

Quand je pénètre dans l'un de ces temples, un ravissement me saisit. L'imagination des concepteurs de souvenirs est sans limite. Les plus timorés peuvent s'en tenir à une assiette ou un bol à faire marquer de son prénom, mais pour les plus aventuriers, tout est possible !

Je déplore une certaine dégradation du souvenir entraînée par la mondialisation. Il m'est arrivé de trouver des petites Tour Eiffel sur la côte belge, des tasses à l'effigie de la reine Elisabeth à Paris et des assiettes avec la dune du Pyla à Lille. Pire, il existe désormais une catégorie de "souvenirs universels" qu'on retrouve du nord au sud et de l'est à l'ouest, en bord de mer ou en montagne, en ville ou à la campagne. Et ça, c'est GRAVE !

Boutique de souvenirs (photo Andreas Praefcke

Heureusement, il reste de vrais vendeurs de souvenirs qui se respectent et qui respectent leur clientèle. Je me demande toujours comment ils font leur choix parmi toutes les merveilles que leur proposent les représentants et tous les produits locaux que les artisans créent. Pourquoi ce lot de 12 assiettes criardes avec un coq perché sur une niche ? Pourquoi ces verres gravés d'un B enluminé ? Pourquoi ces ours fièrement dressés sur un rocher ?

Je suis parfois saisie d'une folle envie d'acheter par poignées. Outre la pensée de chagriner mon banquier, la seule chose qui me retient, c'est l'idée que, chez moi, le charme disparaîtra pour laisser la place à l'horreur. Je me contente donc d'une dizaine de cartes postales, je ne les envoie pas toutes, soyons honnête, et d'une ou deux babioles.

Ensuite, s'il n'y a pas de monde dans le magasin, je profite de mon passage en caisse pour papoter et c'est un second ravissement.

Soit le vendeur est un intérimaire qui avait le choix entre ce job ou peigner la girafe, c'est alors un plaisir de lui tenir la jambe afin qu'il comprenne la chance qu'il a de travailler ici. S'il ne perçoit pas son bonheur, priez pour son âme en perdition.

Soit le vendeur est le propriétaire et il est souvent prêt à parler des heures de son bric-à-brac. Si vous vous intéressez à l'artisanat local, c'est même une mine d'adresses ! Au bout de quelques minutes, la fantaisie du personnage perce et on comprend pourquoi il a ouvert une boutique de souvenirs et pas une boucherie.

La boutique des merveilles, c'est un lieu à part. Quand vous voyagez, n'hésitez pas à en visiter (évitez les pièges à touristes quand même) et racontez-moi ce que vous y avez trouvé de plus joli, de plus kitsch, de plus inimaginable, vous ferez mon bonheur...

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]

Photo : Andreas Praefcke sur Wikicommons

Tweet

À lire aussi sur ce blog :

6 commentaires pour “La boutique des merveilles”

  1. -|- Icikiki dit :

    Un commentaire, voilà, j'ai écrit '' un commentaire ''



  2. -|- Yoann dit :

    1 comantère tu veux dire ?



  3. -|- Icikiki dit :

    Ou un comment taire ? Tout est possible.



  4. -|- Delphine Dumont dit :

    À cause de vous, j'ai modifié l'invitation à écrire un commentaire.
    Pas merci.



  5. -|- Yoann dit :

    Tu crois sérieusement que ca va nous arretter ?
    ^^

    Je demande humblement pardon



  6. -|- Delphine Dumont dit :

    Tu disais ? =)

    [Indice : ne jamais sous-estimer le pouvoir des modérateurs]



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog
copyright © 2006-2012 Redacbox