L’art martial selon maître Shu

Par Delphine Dumont, le 21 août 2012 | Débilou

Certaines journées commencent si tranquillement qu'il est impossible de soupçonner ce qui vous attend. Bien sûr, j'avais reçu quelques indices mais ils étaient très vagues. Et On m'invitait à ne pas poser de question...

Ce matin, j'ai été réveillée à l'aube par une impressionnante équipe de terrassiers. Ils venaient installer un bassin de 10 millions de litres dans mon jardin. Normal. Les pelleteuses se sont activées, des hommes avec des pelles ou d'autres outils ont réalisé d'étranges tranchées et, malgré mes tentatives, je n'ai rien pu apprendre sur la raison de ces travaux.

Un peu plus tard, des camions citernes contenant la plus parfaite des eaux de mer ont rempli le bassin. Enfin, un camion noir escorté par plusieurs voitures s'est garé devant chez moi. Une dizaine d'hommes musclés et tout de noir vêtus se sont activés à l'arrière du camion avant de transporter un brancard jusqu'au bassin. Les protections dont ils l'entouraient m'empêchaient de voir de quoi il s'agissait.

Un peu après, un homme énigmatique s'avança, s'accroupit au bord de l'eau, parla un long moment avec la créature mystérieuse puis se releva et vint vers moi. Il m'examina rapidement et me dit : « Le maître va vous recevoir. ».

Je me suis avancée et j'ai enfin découvert maître Shu.

Maître Shu est l'un des meilleurs pour l'infiltration aquatique - Photo : Wknight94
Maître Shu est l'un des meilleurs pour l'infiltration aquatique

Tout d'abord, je n'ai rien vu d'autre que cette magnifique eau turquoise. « Maître Shu vous fait l'honneur de vous montrer sa capacité à se fondre totalement dans son environnement pour une discrétion parfaite » m'informa alors l'homme en noir. J'étais très impressionnée.

Soudain, je LE vis face à moi. Il m'expliqua qu'il était venu me former à un art martial peu connu, le mizu-kōgeki (littéralement : l'attaque dans l'eau). Il semble qu'il soit devenu indispensable que j'apprenne à me protéger, ma grande connaissance des dauphins et, en particulier, des dauphins de Miami pourrait représenter une menace pour certains intérêts.

L'homme en noir me tendit un maillot de combat aquatique et m'indiqua du doigt la pool-house. Bien que j'aurais apprécié qu'on me demande mon avis à un moment ou à un autre, voire de prendre enfin mon petit déjeuner, je m'exécutai sans broncher.

Maître Shu me montra les deux techniques à acquérir en priorité :

Technique de mizu-kōgeki exécutée par maître Shu, le Salu-Dukon
Technique de mizu-kōgeki exécutée par maître Shu, le Salu-Dukon

C'est beaucoup moins simple qu'il n'y paraît. Surtout quand on est dépourvu de nageoire dorsale.

Technique de mizu-kōgeki exécutée par maître Shu, le jétéla-jisuipu
Technique de mizu-kōgeki exécutée par maître Shu, le jétéla-jisuipu

Cette technique semble facile mais elle demande une très grande rapidité d'exécution pour être réussie. La nageoire caudale est un atout. Principalement pour l'effet visuel.

Après de longues heures d'entraînement, maître Shu me permit enfin de sortir de l'eau en me demandant de revenir en fin de soirée afin qu'il m'enseigne l'art de penser comme un dauphin de combat. Je ne vous cache pas mon impatience !

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]

Photos : merala sur Stock Xchng et Wknight94 sur Wikicommons

P.S. : Je dois la chance de recevoir cet enseignement d'élite à un viking, je le remercie donc très sincèrement !

P.P.S. : Les photos de Merala ont été habilement modifiées afin que l'identité de maître Shu ne soit pas révélée et que sa sécurité ne soit pas menacée. Merci à Don, dauphin de Miami, d'avoir prêté son identité à ce photomontage. Don tient un excellent restaurant de poissons à quelques kilomètres de Miami, je vous le recommande !

Tweet

À lire aussi sur ce blog :

10 commentaires pour “L’art martial selon maître Shu”

  1. -|- effigy1 dit :

    oui..... je sais qu'il fait chaud du côté de dijon, mais, comment dire.... bon je retourne à mes cours de macramés, où autre chose je ne sais plus là, voilà voilà!



  2. -|- Stéphane dit :

    GG !
    Bow with respect!



  3. -|- Delphine Dumont dit :

    Effigy1 : Forcément, tu ne sais pas, tu ne peux pas comprendre...

    Stéphane : Forcément, tu sais, tu comprends...



  4. -|- Stéphane dit :

    ;)



  5. -|- Rikko dit :

    c'est mouillé....



  6. -|- Delphine Dumont dit :

    On reconnait le pro des affaires marines...



  7. -|- couliine dit :

    je me disais bien que je ne comprenais rien bon ben ça va alors tout s'explique :D



  8. -|- Delphine Dumont dit :

    Eh oui, désolée. ;)
    Ce n'est pas très bien de faire des private jokes en public, je suis vraiment vilaine. =p



  9. -|- Soho dit :

    Oo



  10. -|- Rikko dit :

    c'est mouillé quand même !



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog
copyright © 2006-2012 Redacbox