L’enfant n’est pas un droit

Par Delphine Dumont, le 25 octobre 2012 | Tous concernés

Le gouvernement cherche à nous distraire de son impuissance avec des sujets polémiques comme le vote des étrangers, le mariage homo ou encore la dépénalisation du cannabis. Sans être dupe, on peut en profiter pour réfléchir et débattre.

J'ai déjà dit ce que je pensais du mariage homo (ou quel que soit le nom qu'on lui donne) dans ce billet sur Le Lab : Mariage pour tous, respect pour tous. Je n'y reviendrai donc pas. Par contre, j'ai plus de réserves au sujet du droit à l'adoption et à la procréation médicale qui en découle.

Comme je le dis en titre de ce billet, l'enfant n'est pas un droit. Ce n'est pas moi qui l'ai décidé, mais la nature. La nature, la justice, elle s'en moque. C'est elle qui a voulu qu'une rencontre entre un homme et une femme soit nécessaire pour faire un enfant. Elle encore qui a voulu que ces deux personnes soient fertiles.

Pourquoi la nature a-t-elle fait qu'un enfant naisse beau, intelligent et en parfaite santé alors qu'un autre ne reçoit aucun de ces atouts ? Pourquoi, dans une même famille, trois enfants vont aimer le fromage alors que les deux autres vont détester ça ? Pourquoi certains se passionneront pour l'aviation, d'autres pour la biologie et d'autres pour les dinosaures ? Bref, vous voyez l'idée, la nature se contrefout de la justice et de l'équité. C'est à la fois dur et merveilleux.

Être homosexuel est, selon moi, une particularité comme d'être blond, doué en maths ou adroit de ses mains, pas un choix. L'une des principales différences est que le désir d'enfant, bien légitime, est alors contrarié par les exigences de mère Nature dont je vous parlais plus haut. Toutes les portes ne sont pas fermées, l'adoption et la procréation médicalement assistée sont possibles.

Pour connaître plusieurs couples homos, je sais qu'ils sont des parents comme les autres, ni pires, ni meilleurs. Leurs enfants ne semblent pas traumatisés ou rejetés. C'est pour cela que je suis favorable à l'adoption et à la PMA pour les couples homosexuels.

Cependant, j'y mettrais un bémol. Un enfant n'est pas un droit, je le répète. On ne décide pas d'avoir un bébé comme on décide de changer de canapé. Devenir parent signifie s'engager à donner à son enfant tout ce dont il a besoin pour devenir un adulte épanoui. Et ce dont il a besoin est énorme et exige de ses parents du courage et de l'abnégation. Ce n'est pas tous les jours marrant, ni facile, loin de là.

La nature, qui est décidément bien faite, veut qu'on oublie vite ces efforts quand on voit nos enfants nous sourire et grandir heureux... Jusqu'à leur prochaîne bêtise, leur prochain rhume, voire, malheureusement, bien pire.

Alors, aux couples homosexuels comme à tous les couples qui se tournent vers l'adoption ou la PMA, je voudrais demander de réfléchir vraiment, profondément à leur projet d'enfant. C'est un engagement à vie, profond et exigeant que vous signez. L'enfant n'est pas un droit, c'est un don, une merveille, un miracle, etc., mais pas un droit.

J'aimerais que tous les couples prennent aussi le temps de réfléchir à ce désir d'enfant, cela éviterait peut-être des drames et des délaissements. Malheureusement (ou heureusement, peut-être, je ne sais pas), quand un couple est naturellement fertile, la réflexion se réduit souvent aux questions pratiques.

Disclaimer

À ceux qui affirment qu'un enfant risque d'être déséquilibré sans un modèle parental hétérosexuel, je précise que, mon père étant mort avant ma naissance, j'ai été élevée par ma mère seule et que ça ne m'a menée ni à l'alcool, ni à la drogue.

À ceux qui affirment qu'un enfant différent risque d'être rejeté, je précise que j'ai toujours été la seule élève protestante dans des écoles catholiques et qu'on ne meurt pas d'être rejeté par des gens sectaires. Par contre, on s'enrichit incroyablement des échanges avec les gens ouverts !
[Edit : je précise qu'il n'y a pas eu de vrai rejet, à peine quelques froideurs et c'était le fait d'un tout petit nombre de personnes.]

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]

Photo : dynamix sur Stock Xchng

flattr this!

Tweet

À lire aussi sur ce blog :

9 commentaires pour “L’enfant n’est pas un droit”

  1. -|- Carole Nipette dit :

    Cela rejoint mon billet d'hier, enfin il me semble :)
    si j'ai bien insisté sur cette procédure d'adoption difficile et de longue haleine c'est bien parce que ce n'est pas un droit acquis... Mais j'irais plus loin que toi, il n'y a pas que les couples adoptants qui devraient y réfléchir à deux foix mais beaucoup de parents "normaux"... certains ne devraient pas avoir le droit d'être parents et pourtant la nature etc...



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    Oui, c'est ce que je dis aussi dans le paragraphe qui précède mon disclaimer. Tous les couples devraient vraiment réfléchir à leur désir d'enfant.

    Cependant, même des parents totalement indignes ont eu des enfants formidables. Donc, bien sûr, on peut penser qu'ils ne les méritaient pas, mais, au final, ces naissances restent une chance pour l'humanité. :)



  3. -|- Rikko dit :

    Je suis tout à fait d'accord avec toi Delphes, mais à un bémol près...

    On est d'accord que l'enfant n'est pas un droit, mais la loi se mêle c'est mêlé, se mêlera de la façon dont fonctionne la société, c'est finalement un peu son job. Quand elle se voit obligée de légiférer pour organiser le droit à l'adoption, ce n'est pas pour contrecarrer les plans de mère nature, c'est pour éviter qu'ils soit légal (ou normal) de prendre l'enfant du voisin parce qu'il en a trop.

    Que peut on faire que ne peut on pas faire. On sait que dans ce domaine, face à la créativité des être humains, le vide juridique reviens à un risque.

    A partir du moment ou on considère dans cette société qu'un couple homosexuel est un couple comme les autres, il apparait comme logique de lui donner les mêmes droits...

    Léger problème : ce n'est que théorique !

    J'en veux pour preuve la levée de bouclier homophobe que ces sujets déclenchent !

    Opposer la nature et la loi est un non sens, on ne connait pas les objectifs de la nature même si on la suppose vaguement entropique et très bordélique, par contre, les objectifs de la lois sont simples : assurer la protection des individus dans le fonctionnement de la société pour créer des conditions de vies acceptables.

    Si on pousse ton raisonnement, on pourrait dire que l’agressivité et l'envie de meurtres sont des attitudes ataviques et instinctives chez l'être humains, donc la loi est absurde quand elle condamne le meurtre....

    Bon OK... du coup, ça fait un gros bémol !

    Désolé !



  4. -|- Delphine Dumont dit :

    Oui, mais si c'était simple, il n'y aurait pas de débat.
    Là, il y a un débat, donc ça prouve que ce n'est pas simple.
    CQFD.



  5. -|- Rikko dit :

    J'ai pas dis que c'était simple, j'ai dis qu'opposer nature et loi ça pô marche , c'est la carpe et le ragondin !



  6. -|- couliine dit :

    ah je suis passée a la case spam ou bien j'ai pas envoyé mon super long message!
    pfffffffffffff je sias mêem pu ce que je racontais!
    bon je disais que pour avoir mes filles j'ai du faire des traitements et que dans ce cas la motivation il faut l'avoir, ça nous a laisser amplement le temps de réfléchir si nous voulions réellement un enfant alors que les couples pour qui ça roule tout seul, ils essaient parce qu'ils ont envie, ça marche et les voila parents,. Nous avons galéré, alors je me dis qu'un couple homo si il veut un enfant ça va pas etre simple donc forcement il va avoir le temps de s'interroger sur son désir. Parce que soyons clair l'adoption c'est long, galère, beaucoup d'espoir et de déception, la PMA tout pareil et avec en prime la pression que si ils ne sont pas de bon parents la société leur tombera dessuset leur dira: nous vous avions prévenu. Mais la société ne dit rien aux couples qui divorcent, aux femmes qui choisissent d'élever seule leurs enfants.
    La structure familiale actuelle n'a pas toujours été la norme si on regarde l'histoire: famille recomposée, enfant adultérin reconnu...
    Alors oui la structure familiale ça évolue avec la société et savoir si c'est bien ou pas que des couples homo adoptent j'en sais rien mais je ne vois pas pourquoi un couple homo ne serai pas de bons parents...



  7. -|- couliine dit :

    bon ben mes messages ont disparu!!!!!SOS



  8. -|- Delphine Dumont dit :

    Hop hop, la trappaspam s'est montrée gourmande une fois de plus, la vilaine, mais comme elle ne jette rien, je t'ai retrouvée ! \o/



  9. -|- couliine dit :

    bon alors vive la boite à a spam même si visiblement elle semble bien aimer mes messages!!!



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog
copyright © 2006-2013 Redacbox