Ma prière du soir

Par Delphine Dumont, le 27 mai 2013 | Tous concernés |

Depuis longtemps, j'étais persuadée que le jour où le mariage homo serait voté en France, je serais très heureuse. Là, voilà, c'est fait et je suis triste, infiniment triste. Et en colère aussi.

Par calcul politique, le gouvernement a manipulé les camps en présence, recevant les uns et pas les autres, distillant le poison de la haîne jusqu'à diviser la France en 2. Cela n'excuse pas les débordements des deux camps, mais ça me met dans une colère noire !

Dans la rue, tout me semble normal, mais c'est sans doute dû au caractère somnolent de Dijon. Par contre, sur Twitter et dans les médias, les insultes volent, les bêtises coulent à flot et même les appels au calme sont l'objet de critiques.

Quand je vois des gens que j'aime balancer des horreurs, des gens intelligents répéter des âneries, des amis et des familles se déchirer, je suis infiniment triste. La loi est passée, mais l'apaisement ne vient pas.

Il était possible de mener un débat serein en respectant les opinions et en étant clair sur les tenants et les aboutissants du projet de loi. Cela n'a pas été le cas, par la volonté du gouvernement et de quelques agitateurs, il est temps que chacun d'entre nous travaille à la réconciliation des deux camps. C'est indispensable humainement et socialement. Notre pays est dans une grave crise financière, il est urgent de se montrer unis. C'est l'heure du banquet avec des sangliers et de la cervoise.

Malheureusement, avant que cet apaisement vienne, il y aura encore des débordements, des insultes et de la bêtise.

Ma prière du soir est donc que les premières unions homosexuelles ne soient pas l'objet de manifestations des opposants. Qu'on laisse les couples s'unir dans la joie avec leurs familles, leurs amis et, s'ils le souhaitent, leurs soutiens militants. Il s'agira d'événements privés et uniquement privés. Peu importe que des élus viennent y parader dans une intention plus ou moins putassière.

Depuis hier, la tristesse m'étreignait tant je crains la perturbation de ces mariages. Cet après-midi, l'espoir me revient grâce à ce magnifique tweet du père Louis de Villoutreys :

« Lors des "mariages entre personne de même sexe" ne manifestons pas ! On ne manifeste pas contre des personnes mais contre une loi. »

Merci au père de Villoutreys pour ce rappel crucial et plein d'humanité. Un vrai rayon de soleil dans ma tristesse !

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]
Photos : ChodHound, MAURO CATEB, Camdiluv ♥ et epSos.de sur Flickr.

flattr this!

Tweet

À lire aussi sur ce blog :

3 commentaires pour “Ma prière du soir”

  1. -|- william dit :

    Merci chère Delphine d'écrire une fois de plus ce que je ressent.
    Quand on voit effectivement le niveau de bêtises qu'on a pu lire sur les réseaux sociaux, on se demande ce qu'ils ont encore de social...
    J'ai plus de partisans dans ma TL que d'antis, et j'ai passé mon temps à essayer de les calmer quant ils disaient qu'ils ne voyaient que des fachos dans les défilés, j'en passe et des moins bonnes.
    En espérant donc que tout ça se calme, et qu'on passe aux vrais problèmes. Mais j'ai peur qu'il n'y ai pas beaucoup de volontés politiques de ce coté là...



  2. -|- Jérôme dit :

    Pareil !
    Quand je vois ce que je lis depuis des mois dans les deux camps, je suis affligé. Comme William j'ai l'impression que les pros étaient plus présents sur les réseaux sociaux (sans doute la fameuse gauchosphère ^^) et ils n'ont pas été exempts de connerie.
    La République apaisée, c'est pas maintenant !



  3. -|- Delphine Dumont dit :

    Merci à tous les deux.

    J'ai aussi eu l'impression que les pros étaient plus présents et plus virulents que les antis, mais ces derniers les égalaient en bêtise.

    Je ne mets bien sûr pas tout les pros et tous les antis dans le même sac et je remercie à nouveau ceux qui ont su faire preuve de tolérance, d'écoute et de respect.



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog
copyright © 2006-2013 Redacbox