Fête des pères

Par Delphine Dumont, le 16 juin 2013 | Famille |

Chaque fête des pères me rappelle inévitablement que je n'ai personne à qui offrir un cadeau. Bien sûr, je pourrais ajouter un pot de fleurs sur une tombe, mais ce serait d'un goût assez douteux.

Ma mère a toujours voulu que je ne me vive pas comme une orpheline et, même si elle ne s'est pas remariée, je n'ai pas grandi dans le souvenir, mais bien dans l'avenir. Une partie de ma famille me rendait mon père irréel, trop parfait : il est et sera toujours jeune, très beau, très intelligent et plein d'humour. C'est vrai qu'il l'était, tous les témoignages concordent, mais il n'était pas que ça.

Maman me racontait comme il aimait casser les pieds à l'un de ses copains de classe un peu coincé ou d'autres petites actions pas méchantes, mais pas très charitables. Ces anecdotes me le rendent bien plus réel que lorsqu'on me dit que j'ai les mêmes yeux ou les mêmes expressions.

Father and son - Père et fils - intrepid95 (Stock Xchange)

Heureusement, il y avait un homme dans ma vie, un homme qui avait décidé de cultiver l'art d'être grand-père. Lorsqu'il m'emmenait chercher les œufs à la ferme, il y prenait autant de plaisir que moi. Mon Grand-Papa ne jouait pas les pères de substitution, il n'incarnait pas de rôle, il était un grand-père formidable et heureux de se consacrer à ses petits-enfants.

Je n'ai jamais oublié le jour où il m'a emmenée dans l'entrepôt de l'un de ses amis. Celui-ci a ouvert un colis qui venait tout juste d'arriver pour en sortir 2 exemplaires d'un jouet qui allait bientôt envahir la France. Je ne sais pas qui s'est le plus amusé, mon grand-père ou moi, mais c'était vraiment très drôle. Le regard de ma grand-mère, mi-attendrie, mi-sidérée, me reste aussi en mémoire. Le lendemain, à l'école, j'ai connu un grand moment de gloire et, à nouveau, avec mon grand-père, on a ri comme des fous.

C'est mon grand-père qui m'a offert le plus beau cadeau que j'ai jamais reçu, un cadeau qui n'a pas de prix et dont la valeur augmente chaque jour. Je vous en parlerai peut-être un jour.

En attendant, aujourd'hui, jour de la fête des pères, c'est autant à mon père qu'à mon grand-père que je pense, ces deux hommes qui m'ont faite telle que je suis et je les en remercie.

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]

Photo : Walk on pier - intrepid95 (Stock Xchange)

flattr this!

Tweet

À lire aussi sur ce blog :

Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog
copyright © 2006-2013 Redacbox