A chaque élection, le bon peuple est invité à se rendre aux urnes, à indiquer sa préférence et à rentrer chez lui gentiment. Parfois, certains se rebellent en votant blanc ou pas du tout. Cependant, on a pu constaté que, le suffrage terminé, le peuple cesse de s'exprimer.

Les plus historiens d'entre vous ressortiront peut-être des dates et des faits où le peuple ne s'est pas arrêté à l'isoloir. Cependant, les réactions étaient internes et ne s'adressaient qu'aux nouveaux élus, à la justice ou à la presse, sans sortir du territoire.

Pour la première fois, des électeurs déçus se sont adressés au reste du monde. Ils ont tenus à leur faire savoir qu'ils n'acceptaient pas le résultat ou, du moins, pas de bon coeur. A l'instigation d'un étudiant, plusieurs milliers d'américains se sont photographiés avec un message d'excuse adressé au "reste du monde" présentant leurs excuses pour cette ré-élection de George W. Bush.

Le site Sorryeverybody.com a déjà reçu plus de 27 millions de visites. Ce succès totalement inattendu a provoqué une surcharge du serveur de l'université qui l'hébergeait et son créateur a dû recourir à une solution professionnelle financée par les dons reçus. L'histoire ne s'arrête pas là. Des gens du monde entier ont répondu par des messages de sympathie sous la même forme et avec le même humour un peu navré...

Pour la première fois, un peuple s'adresse aux autres peuples sans l'intermédiaire de délégués. Sans attaché de presse, sans passage télé en prime time, ce site a attiré en quelques semaines une affluence que lui envient bien des professionnels. Bref, un groupe d'anonymes s'exprime et une foule l'écoute d'un peu partout dans le monde. Si ça, ce n'est pas une nouveauté...! :)

Avant de clore ce billet, je tiens à vous signaler aussi un incident raconté ici (attention, c'est en anglais). C'est aussi ça le pays de la liberté d'expression...

Delphine Dumont
www.redacbox.fr, mon site professionnel

Technorati Tags: élections, SorryEverybody, excuses