Laurence Parisot inaugure sa présidence du MEDEF avec la signature d'un accord important. Grâce à ce texte, on peut espérer que le télétravail se répande et devienne le modèle dominant, du moins dans le tertiaire. En effet, bien des emplois n'ont plus lieu d'être rassemblés sous le même toit comme c'est le cas actuellement. Pourtant, ces regroupements impliquent des transports (donc de la pollution, du stress, une diminution de la qualité de vie), des frais de fonctionnement élevés, etc... Tout ceci a un coût pour l'employé comme pour l'employeur.

Il est possible que l'expansion du télétravail permette de faire revivre de petits villages, puisque la nécessité de vivre en ville ou en proche banlieue diminuera, donc création de nouveaux services de proximité, donc emplois, donc bonheur, donc joie, donc... Hum ! Je m'emballe peut-être un peu... :)

Les liens de la presse internet :

  • L'article du Figaro,
  • L'article de NetEconomie,
  • L'article de L'Expansion,
  • L'article du Nouvel Observateur.

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Technorati Tags: télétravail, syndicat, MEDEF