Cette femme, c'est Hauwa Ibrahim. Son nom ne vous dit probablement pas grand chose, à vous non plus. Celui d'Amina Lawal vous est peut-être plus familier. Amina Lawal a été condamnée à mort par lapidation au Nigeria pour avoir accouché d'un enfant hors mariage en 2003. L'avocate qui lui a sauvé la vie s'appelle Hauwa Ibrahim.

C'est l'Express qui, en en faisant la "femme du jour", m'a donné envie de la découvrir mieux. En lisant les deux articles dont je vous mets les liens ci-dessous, j'ai éprouvé un respect infini à son égard. Lisez-les, faites-les lire autour de vous, parlez d'elle, vous la soutiendrez ainsi comme j'espère la soutenir un peu avec ce billet. Sa notoriété lui assurera une meilleure protection.

Je voudrais pouvoir dire ici à quel point son courage et sa volonté m'ont impressionnée et à quel point, je me sens toute petite face à elle, mais je crois que vous le comprendrez mieux en lisant ces articles :

  • Sur Abolition.fr, portrait par Christelle Pangrazzi,
  • Sur Barreau.qc.ca, portrait par Me Alain Vallières.

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Technorati Tags: Hauwa Ibrahim, Amina Lawal, avocat