On glisse facilement vers l'égocentrisme. Après tout, la vie nous impose de nous occuper beaucoup de nous : il faut se nourrir, se laver, se vêtir, se soigner... Pour peu que l'on bénéficie d'une reconnaissance certaine pour nos actes, nos chevilles enflent démesurément. Nous sortons de la cuisse de Jupiter... :)

Lire la suite