Cependant, j'ai d'autres occupations et, en particulier, un projet qui se termine et qui est particulièrement passionnant. J'ai signé une clause de confidentialité qui ferait passer la NSA pour des plaisantins, donc je ne peux vous donner le nom de mon client, ni son activité, ni même son nombre exact d'employés, rien !

C'est d'autant plus dommage que le projet s'est révélé incroyablement enrichissant pour tous. Il s'agissait au départ de réaliser une plate-forme de travail commune aux employés sédentaires et aux itinérants. Au menu, figuraient un portail avec des news, un forum, une base de connaissances et bien d'autres fonctionnalités, le tout devant être accessible par tout un chacun quelque soit sa connexion, son O.S., son matériel... L'idée générale était : "Au bureau, même loin du bureau".

Quand j'ai été contactée, le projet était fini, mais la compatibilité était nulle, l'équipe s'arrachait les cheveux, le responsable menaçait de se jeter par la fenêtre, la direction avait le doigt sur la gachette, bref, c'était très chaud ! On m'a remis le cahier des charges (4 500 pages !!), des codes d'accès, des CD de copies d'écran, des rapports de bugs, des relevés divers et variés, des compte-rendus de réunions. Bref, j'étais heureuse de rouler en monospace et de trouver encore un peu de place pour glisser une baguette de pain au retour... :)

J'ai lu et synthétisé le cahier des charges (4 500 pages ramenées à 2 pages) et je leur ai envoyé pour approbation, l'accord m'a été retourné dans l'heure. J'ai ensuite commencé à regarder leur construction du projet. Immédiatement, il m'est apparu qu'à aucun moment, ils n'avaient cherché à respecter les standards. J'ai donc refait une proposition basée sur les recommandations du W3C et les CMS open-source.

Aucun des CMS existants ne leur apportait toutes les fonctionnalités dont ils avaient besoin, mais plusieurs proposaient une facilité de développement de modules qui les a vivement intéressés. Une petite équipe s'est donc penchée sur les tests et développements, ainsi que le couplage d'éléments (forum et portail, par exemple). Le site OpenSource CMS a été d'ailleurs extrêmement utile pour éviter d'installer et désinstaller sans cesse.

L'équipe s'est enrichie d'un développeur spécialisé en CSS. Eh oui ! Aussi étonnant qu'il y paraisse, personne n'était réellement formé aux feuilles de style. Le premier coup de maître de ce développeur a été de concevoir un site assez simple et de l'afficher impeccablement sur les machines de test qui tournaient sous Windows, Linux et Mac tout comme sur les téléphones portables de tous ceux qui assistaient à la réunion. Il a ensuite modifié la feuille de style plusieurs fois et force fut à chacun de constater la simplicité et l'efficacité du principe. Les dernières résistances étaient vaincues ! :)

Assez vite, les outils ont été sélectionnés, la structure des pages, définie et les tâches, réparties. Je me suis fait l'effet d'une abeille butinant. Je passais d'un groupe de travail à un autre, fournissant conseils, avis et liens utiles, mais surtout constatant avec quelle rapidité le travail avançait. J'étais la seule avec le directeur de service à avoir accès à toutes les équipes. Nous sommes même allés jusqu'à séparer physiquement les équipes dans des bâtiments différents. Le but était de rompre avec la première démarche de conception.

Aujourd'hui, tout est quasiment bouclé, les derniers tests sur les machines, même les plus bizarres, sont tous concluants, il ne manque quasiment plus que la présentation à la grande direction pour sabler le champagne ! :)

A me lire, vous devez penser que j'ai couru sans cesse d'un point à l'autre, et bien non ! En dehors des 2 réunions, celle de présentation et celle de conclusion, j'ai toujours travaillé de chez moi ! Encore plus fort, les 2 réunions ont eu lieu à Dijon avec une poignée d'intervenants, le reste des équipes étant en visio-conférence (d'une qualité impressionnante !).

En bref, non seulement la mission fut passionnante, mais elle fut aussi pour moi, l'occasion d'assister à une révolution de mentalités dans une grosse entreprise, de tester plusieurs techniques de télétravail, etc... Cela a aussi était très prenant, ce qui explique pourquoi ce blog a été si calme. J'ai un petit coup de blues de voir se terminer cette aventure. :')

A tous ceux qui ont partagé cette aventure, je voudrais adresser mes remerciements et mes félicitations. Vraiment, ils se sont tous, passez-moi l'expression, déchirés sur ce coup-là ! :D

Delphine Dumont
RedacBox.com, mon site professionnel

Technorati Tags: compatibilité, télétravail, W3c